Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap.
 
Mai 2012.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Jeudi 31 mai - Emploi - Plus de chômeurs et de quota.
L'état de l'emploi en 2011 des personnes handicapées que vient de dresser l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) est paradoxal : leur chômage a progressé de 13,9% en 2011 (et plus de 30% sur trois ans) alors que le nombre de travailleurs bénéficiant de l'obligation d'emploi dans les entreprises d'au moins 20 salariés a augmenté de 37% entre 2005 et 2009, passant de 235.000 à 322.300. Mais le taux réel d'emploi n'était en 2009 que de 2,7% (au lieu des 6% légaux) lorsque l'on retranche l'impact des accords d'entreprises et autres conventions : ces derniers permettent aux employeurs de neutraliser leur obligation et versement à l'Agefiph en élaborant un plan d'action pour l'emploi. Le nombre d'établissements privés assujettis à l'obligation d'emploi a baissé de 0,50% en 2009, certainement à cause des nombreux licenciements et fermetures d'entreprises générés par la crise financière.

Mercredi 30 mai - Sports/Accessibilité - Un guide pour les gymnases.

Le Pôle Ressources National Sport et Handicaps, qui dépend du ministère des Sports, publie un guide de mise en accessibilité des gymnases. Téléchargeable au format PDF, l'ouvrage présente pour chaque espace d'un gymnase la réglementation applicable, des recommandations complémentaires avec illustrations explicatives, des conseils pratiques. Le président de l'Association pour l'accessibilité du cadre de vie aux personnes sourdes, devenues sourdes ou malentendantes (2-AS), Marc Renard, a toutefois relevé que sont présentées en "recommandations complémentaires" des dispositions réglementaires sur l'alarme évacuation (il en va de même pour les chiens-guide) et la communication au moyen d'une boucle magnétique, déplorant que ces indications soient "contraires au principe général d'accessibilité à tous". Ses remarques vont se traduire par quelques modifications du guide dans la version numérique téléchargeable, lui a répondu le directeur du Pôle Ressources National Sport et Handicaps.

 

 

Mardi 29 mai - Loisirs/Parents - Disney l'a déçu.
Un père tétraplégique fait connaître les importants désagréments qu'il a subis durant le week-end de Pentecôte lors d'une visite en famille des parcs de Disneyland Paris. L'établissement ne reconnaissant pas les cartes nationales de priorité ou d'invalidité, il a dû faire la queue à un guichet spécial pour obtenir une carte spécifique de priorité. Il déplore n'avoir pu accéder aux attractions nécessitant un transfert, le temps qui lui était laissé pour l'effectuer s'avérant insuffisant alors que le personnel n'est pas autorisé à aider en cas de besoin. Ses enfants et son épouse n'ont pu bénéficier de la priorité d'accès lorsque le père ne pouvait effectuer une attraction pour cette raison, ou du fait d'un risque lié à son handicap, ce qui a placé la famille devant un dilemme permanent : suivre les longues files d'attente alors que le père attendait à l'écart, ou renoncer au risque de repartir frustrés. Face à une situation qui lui a renvoyé son handicap, ce visiteur a saisi les nouvelles ministres chargées des personnes handicapées de pratiques qu'il estime discriminatoires. Chargée de l'accessibilité à Disneyland Paris, Valerie-Mary Urrutigoïty précise que des études sont en cours pour élaborer des planches de transfert pour les attractions qui le nécessitent, et réviser les restrictions d'accès à certaines; il n'est toutefois pas envisagé de supprimer pour les Français l'obligation de demander la carte de priorité spécifique. Lire également ce reportage paru en 2005 mais toujours d'actualité.

Lundi 28 mai - Solidarité - Pentecôte rapporte 2,33 milliards.

La journée de travail dite de solidarité a rapporté 2,33 milliards d'euros à la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA) qui en gère le produit, soit 4,20% de plus qu'en 2010. Cette journée est sensée financer les aides aux personnes handicapées ou âgées dépendantes en complément du budget de la Sécurité Sociale. Si depuis son instauration, en 2004, cette journée a récolté plus de 15 milliards d'euros, 2,5 milliards ont servi à financer d'autres dépenses, affirme l'Association des Directeurs au service des Personnes Agées (AD-PA), dont 500 millions en 2011. Cette contribution est prélevée sur les salaires à hauteur de 0,30%, ainsi que sur certains revenus financiers ou patrimoniaux. Les fédérations de syndicats de salariés ont réaffirmé leur opposition au maintien de cette ponction et réitéré auprès du nouveau gouvernement la revendication de sa suppression.

  Image : Disneyland Paris.

 

Dimanche 27 mai - Loisirs - Grotte accessible dans le 66.
La grotte des Grandes Canalettes, à Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales), vient de rendre accessible une salle souterraine du circuit de visite, celle du Totem. Elle est ouverte gratuitement aux personnes handicapées motrices qui se déplacent en fauteuil roulant et à un accompagnateur. Neuf mois de travaux ont été nécessaires, avec installation de plateformes métalliques, rampes d'accès, rambardes et protections.

Samedi 26 mai - La perle de la semaine.

L'humoriste Stéphane Guillon est un grand timide qui a peur de regarder une personne handicapée : c'est pour ce motif qu'il a contraint un spectateur en fauteuil roulant à quitter la salle lors d'une soirée donnée au théâtre de Bastia (Corse). L'indésirable a été prié d'assister à la représentation depuis les coulisses. Le régisseur de Stéphane Guillon a invoqué divers prétextes mais l'humoriste a avoué à sa victime qu'il ne pouvait pas débiter son sketch sur les handicapés... face à une personne handicapée. En effet, le placement des spectateurs handicapés s'effectue au premier rang dans ce théâtre, conformément aux règles de sécurité. Face au risque d'annulation à la dernière minute, le spectateur discriminé a accepté de se retrouver à l'écart du regard de Stéphane Guillon, mésaventure qu'il expose en détail sur Facebook, concluant ainsi : "Si vous êtes handicapé, il vaut mieux ne pas assister à un spectacle de Guillon, vous risquez d'empêcher de faire rire les valides, et d'être refourgué au fond de la salle !" Deux chroniques de Stéphane Guillon sur le sport des personnes handicapées diffusées sur France Inter avaient déjà suscité de vives polémiques en septembre 2008 et mars 2010 : la radio avait congédié Stéphane Guillon trois mois plus tard. Lire aussi cet Éditorial.

Vendredi 25 mai - Éducation - Rapports secrets publiés.

Le nouveau ministre de l'Éducation Nationale, Vincent Peillon, a décidé de publier des rapports de l'inspection générale que ses prédécesseurs avaient décidé de garder confidentiels. L'un de ces documents concerne les classes pour l'inclusion scolaire (CLIS) en 2010. Les rapporteurs relèvent que les CLIS "jouent leur rôle dans le parcours des élèves qui y sont accueillis : ceux-ci y viennent avec plaisir, ils y travaillent, ils progressent et prennent confiance en eux-mêmes et en l'école." Ils pointent également de multiples améliorations à apporter, dont un texte pédagogique complétant la circulaire de 2009 et un cahier des charges de la CLIS, une clarification des projets personnalisés de scolarisation, une étude de la population des jeunes concernés, une redéfinition du rôle du collège dans la continuation du parcours scolaire, etc. Aucune de ces préconisations n'avait été mise en oeuvre par le ministre de l'Éducation Nationale de l'époque, Luc Chatel.

Jeudi 24 mai - Politique/Surdité - Un sourd aux législatives.

Sadik Cassim est candidat titulaire aux élections législatives dans la circonscription de Châtellerault-Loudun (Vienne). Sourd appareillé pratiquant également la Langue des Signes Française, il se présente au nom de "Debout la République", parti de droite souverainiste dirigé par Nicolas Dupont-Aignan. Sadik Cassim, âgé de 38 ans, travaille dans la formation professionnelle des sourds et malentendants. Il milite pour "100% d'accessibilité dans la vie de tous les jours pour les personnes différentes et un quota de 50% de parité dans la vie politique."

Mercredi 23 mai - Transports - La RATP répond.

A la suite de l'interdiction faite à un client handicapé d'accéder au RER au moyen d'un tricycle adapté (lire l'actualité du 11 mai), la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) relève que les "nouveaux équipements facilitant la mobilité des personnes en situation de handicap apportent des questionnements quant à leur possible intégration dans le système de transport public existant. En effet, les exigences réglementaires, qui s'imposent aux transporteurs, prestataires, fabricants, sont établies sur la base d'un fauteuil roulant occupé dont les dimensions d'encombrement sont de 0,75m X 1,25m." L'entreprise publique estime que la plupart des fauteuils roulants entrent dans ces dimensions; elle envisage toutefois de "réaliser des tests d'usage avec les personnes elles-mêmes de manière à sortir d'une approche strictement métrique pour permettre un usage le plus universel possible."

Mardi 22 mai - Emploi/Justice - Indemnisée au bout de 5 ans.

La Fédération Nationale des Accidentés du Travail et Handicapés (FNATH) se félicite du résultat qu'elle a obtenue en soutenant une salariée victime d'une maladie professionnelle reconnue, mais sans indemnisation. Employée à la fabrication de chaussures, la manipulation permanente d'une colle forte potentiellement cancérigène a généré une leucémie détectée en 2006 puis reconnue maladie professionnelle un an plus tard. La Sécurité Sociale ayant fixé le taux de séquelles à 0%, la salariée n'a perçu aucune rente. Au terme d'un long parcours de recours contentieux, elle vient d'obtenir un taux de 66% auprès de la Cour nationale de l'incapacité et de la tarification, avec versement d'une rente mensuelle de 958,10€ et un rappel sur 4 ans d'un total de 43.000€.

Lundi 21 mai - Vie Autonome/Administration - Autonomie dans le 71.

Le département de Saône-et-Loire ouvre à titre expérimental une première Maison Locale de l'Autonomie, au Creusot. Elle renseignera la population sur les différentes aides aux personnes handicapées ou âgées dépendantes, aidera à la formulation des demandes et instruira les dossiers, orientera vers les structures locales d'aide à domicile. Les habitants du Creusot et de ses environs disposent désormais d'un service de proximité. Cette Maison Locale de l'Autonomie est installée au 2 avenue de Verdun, au Creusot. Tél. : 03 85 77 97 80. Le Conseil Général de Saône-et-Loire a décidé, en 2010, de nommer Maison Départementale de l'Autonomie sa Maison Départementale des Personnes Handicapées, en prévision d'une réunion des dispositifs d'aides aux personnes handicapées ou âgées dépendantes.

Samedi 19 mai - Loisirs - Vins pour sourds ou aveugles.

L'événement Bordeaux fête le vin, qui se déroulera du 28 juin au 1er juillet, va confier à des personnes aveugles la tâche de faire déguster et apprécier les vins présentés au public. Elles seront chargées de présenter les nectars médaillés au concours de Bordeaux vins d'Aquitaine, et de conduire leur dégustation dans le noir du "Dark Lab". De son côté, le Musée du vin organisera une initiation à la dégustation à destination des personnes déficientes auditives, sur l'initiative du formateur en Langue des Signes Française Patrice Carillo, au terme d'une visite du quartier des Chartrons (rendez-vous le 30 juin à 15h sur le stand du Musée du vin).

 

 

Vendredi 18 mai - Transports - Navettes iDTGV inaccessibles.
Le nouveau service de navettes routières conduisant les voyageurs ayant acheté un billet iDTGV est inaccessible aux clients en fauteuil roulant, et sans accueil adapté des autres publics handicapés. Baptisé Navendis, ce service achemine les clients (moyennant un supplément substantiel) de leur domicile à la gare SNCF et vice-versa, à Paris et Ile-de-France. "Navendis est en train de réfléchir à l'évolution du service, précise le directeur de la communication d'iDTGV, Ludovic Bonnet Vraisemblablement dans un premier temps pour les handicaps légers à travers une formation des chauffeurs à la sensibilisation des handicaps. Dans un deuxième temps avec l'acquisition de véhicules TPMR. Aucune date n'est pour l'instant connue quant à la disponibilité de ces futurs services." Les chiens-guides d'aveugle sont admis à bord des navettes, bien que l'information disponible en ligne laisse croire le contraire. Navendis est testé jusqu'à la fin de l'année pour apprécier la demande de la clientèle.

Jeudi 17 mai - Accessibilité - La sécurité n'est pas un prétexte.
Le sénateur Alex Türk (Nord - Non inscrit) a enfin reçu la réponse gouvernementale à la question qu'il avait posée le 1er septembre dernier au sujet d'une interdiction d'accès à un cinéma opposée pour raisons de sécurité à une personne handicapée. Le Ministre de l'intérieur rappelle que "tout établissement ou installation accueillant du public assis doit pouvoir recevoir des personnes handicapées dans les mêmes conditions d'accès et d'utilisation que celles offertes aux personnes valides." Il précise que la réglementation sécurité a récemment été modifié pour atteindre les objectifs de la loi du 11 février 2005. "De ce fait, conclut le Ministre, sauf à avoir obtenu une dérogation en bonne et due forme de la part de la commission d'accessibilité, l'exploitant d'un cinéma ne peut invoquer le non-respect des nouvelles règles contre l'incendie en matière d'évacuation pour refuser l'accès à son établissement à une personne circulant en fauteuil roulant, puisqu'il est toujours possible de prendre des mesures d'organisation interne adaptées."

Jeudi 17 mai - Politique - Abad in, Bouakkaz out.

Il n'y aura que très peu de personnes handicapées parmi les candidats aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains, et probablement une seule élue. L'Union pour un Mouvement Populaire a accepté d'investir dans l'Ain le député européen Nouveau Centre Damien Abad, qui avait appelé le 24 janvier dernier à voter pour Nicolas Sarkozy alors que le président de son propre parti, Hervé Morin, était lui-même candidat à la Présidence de la République (avant de se retirer mi-février). La circonscription confiée à Damien Abad a voté Sarkozy à plus 55% le 6 mai dernier, ce qui laisse augurer l'élection du candidat Nouveau Centre. A Paris, le socialiste Hamou Bouakkaz, député suppléant de la 6e circonscription, est victime de l'accord électoral entre le Parti Socialiste et Europe Ecologie-Les Verts : la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, sera candidate titulaire et la députée socialiste sortante, Danièle Hoffman-Rispal, suppléante. Toutefois, c'est cette dernière qui devrait siéger à l'Assemblée Nationale, Cécile Duflot ayant obtenu le ministère de l'Egalité des territoires et du Logement. En revanche, aucune proposition n'a été faite à Hamou Bouakkaz, contrairement à l'engagement pris par François Hollande, le 17 novembre 2011 : "Il doit trouver une place dans notre dispositif, avait alors déclaré le candidat Hollande. A nous socialistes de régler ça [...] il s'agira peut-être même de lui trouver une place de titulaire." Enfin, le socialiste Raphaël Bouton sera candidat suppléant d'Elisabeth Pochon dans la 8e circonscription de Seine-Saint-Denis, dont le député sortant est UMP. Lire aussi cet Editorial.

 

 

Mercredi 16 mai - Politique - 1er gouvernement Ayraud.
La composition du gouvernement dirigé par le socialiste Jean-Marc Ayraud a été rendue publique. Le ministère des Affaires Sociales est regroupé avec celui de la Santé, l'ensemble étant confié à la députée socialiste d'Indre-et-Loire Marisol Touraine, qui conseillait François Hollande sur ces questions durant la campagne des élections présidentielles. Sous la tutelle de ce grand ministère, la socialiste marseillaise Marie-Arlette Carlotti, 60 ans, dirige un ministère délégué aux personnes handicapées qui n'existait plus depuis 2007. Elle était chargée de l'égalité hommes et femmes dans l'équipe de campagne de François Hollande et sa longue carrière politique (elle est membre du Parti Socialiste depuis 1970) ne témoigne d'aucune compétence particulière dans le secteur du handicap. Députée socialiste de la Gironde, Michèle Delaunay devient ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance, toujours sous la tutelle du ministère des Affaires sociales. Toutes trois sont candidates aux élections législatives des 10 et 17 juin prochains. Candidate dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône qui a voté à 50,22% pour François Hollande et dans laquelle elle a échoué en 2002 et 2007 à ravir le siège occupé par l'UMP Renaud Muselier, Marie-Arlette Carlotti pourrait démissionner dès le 18 juin si elle ne gagne pas, le Premier ministre ayant déclaré que les ministres battus ne pourraient pas rester au Gouvernement.

  Image : Marie-Arlette Carlotti.

 

Mardi 15 mai - Culture - Festival de marionnettes à Reims.
Le Festival de formes brèves marionnettiques Orbis Pictus, qui se déroulera du 25 au 27 mai au Palais du Tau de Reims (Marne) à l'initiative de la compagnie Pseudonymo, proposera des spectacles adaptés aux personnes déficientes sensorielles. La Compagnie des Bouts de Soi(e) proposera Poésie Sensorielle, "installation tactile, sonore et sensitive, dans le noir, pour un seul spectateur qui abandonne son corps comme on oublie un objet désuet, sans souci." Dans Gerda, théâtre d'ombre proposé par la Compagnie Succursale 101, des silhouettes à toucher pendant le spectacle seront mises à disposition des personnes aveugles ou malvoyantes pour suivre l'histoire. Deux concerts, La Berceuse et Extensions, peuvent également accueillir les spectateurs déficients visuels. L'Escalier (marionnette à doigts de la Compagnie Animatière) sera traduit en Langue des Signes Française, et d'autres spectacles sans parole (l'Orée des visages, Yakush) semblent accessibles aux spectateurs sourds. La signalétique et le programme du festival sont traduits en braille. Orbis Pictus "met en lumière le caractère hybride de la marionnette d'aujourd'hui et ses liens avec la danse, la musique, les arts du cirque, l'objet, le masque, la performance plastique."

Lundi 14 mai - La perle de la semaine.

Un Jacob pouvant en cacher un autre, c'est au président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, Christian Jacob, que le Groupement Français des Personnes Handicapées (GFPH) et l'association Retour d'Image Cinéma des différences ont adressé une lettre ouverte. Ces organisations déplorent l'inaccessibilité aux artistes handicapés du Festival International du Film de Cannes, dont l'édition 2012 se déroule du 16 au 27 mai. Les signataires appellent "les artistes et l'industrie du cinéma dans la voie d'une mise en accessibilité des lieux et des contenus de production, de promotion et de diffusion" et invitent le Festival de Cannes à engager une action planifiée pour en faire, dés 2013, "une référence en termes d'accessibilité d'accueil et de promotion de tous les talents." Il ne reste plus au GFPH et à Retour d'Image qu'à adresser leur requête à... Gilles Jacob, président dudit festival.

Vendredi 11 mai - Transports - Interdit de RER.

Au terme de trois semaines de voyages quotidiens, la RATP a décidé d'interdire à un homme affecté par la maladie de Parkinson et qui se déplace sur un tricycle adapté à son handicap moteur d'accéder aux gares et rames du Réseau Express Régional. Dans un communiqué, la RATP explique que le règlement d'exploitation n'autorise à certaines heures que le transport de bicyclettes à deux roues, et que le fait qu'une personne handicapée se déplace en tricycle est dangereux pour les autres usagers. Elle ne propose toutefois aucune solution au client interdit de RER entre son domicile de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) et Paris, qui a décidé de lancer en ligne une pétition de protestation.

Vendredi 11 mai - Justice - 12 ans de prison pour viol.

La Cour d'Assises de Haute-Garonne a condamné un jeune homme âgé de 27 ans à 12 ans de réclusion criminelle pour viol d'une femme handicapée mentale. Les faits se sont produits à Toulouse en juillet 2010, l'homme s'étant introduit dans l'appartement de sa victime alors qu'elle descendait la poubelle. Le violeur a fini par reconnaître les faits lors du procès, alors qu'il avait précédemment invoqué le caractère consenti de la relation sexuelle. La Cour impose également au condamné un suivi socio-judiciaire d'une durée de cinq ans et une obligation de soins.

Jeudi 10 mai - Culture/Surdité - Poème signé par Levent Beskardes.
Créé lors d'une résidence artistique en 2010, le poème Âme, composé en Langue des Signes Française par le comédien et artiste sourd Levent Beskardes est publié en DVD par l'association Signes. Dans cette oeuvre, l'auteur emmène le spectateur à la découverte de ce qui demeure d'un homme qui vient brutalement de mourir, son âme, qui exprime sa volonté de retourner sur l'ile de sa naissance pour y être enterré. Cette longue déploration emplie d'espoir est accompagnée par une chanson et la musique d'Elisa Nesta. Le poème doublé en français parlé est inclus dans un album qui présente l'intégralité de l'oeuvre transcrite en français depuis la LSF par Laetitia Benasoruli. Le DVD contient également des interviews (avec transcription en français) apportant des éléments complémentaires de compréhension de cette oeuvre atypique : Marie-José Chabbey, présidente de Signes, explique la création de l'oeuvre et la démarche créatrice, Levent Beskardes raconte la part de réalité de l'histoire qui l'a inspiré, Laetitia Benasoruli explique comment elle a traduit l'oeuvre en français et Elisa Nesta présente sa création musicale. Âme, par Levent Beskardes, DVD en vente directe par l'association Signes, 16€.

 

 

Mercredi 9 mai - Culture - Monumenta adaptée à Paris.
L'exposition-performance annuelle Monumenta accueille cette année une oeuvre conçue par Daniel Buren, "Excentrique(s)", qui occupe la vaste nef du Grand Palais à Paris. Le visiteur parcourt un espace qui joue sur la couleur au gré des heures de la journée et de l'ensoleillement, pour montrer la lumière qui contient toutes les couleurs. L'ensemble apparaît comme un palais des glaces... sans glaces. Pour appréhender ce travail artistique essentiellement visuel, des médiations et outils adaptés sont proposés par le Centre National des Arts Plastiques : plan et guide de visite en relief, braille et grands caractères, visites commentées en Langue des Signes Française, médiation pour groupes de personnes handicapées mentales. Informations spécifiques sur ce site dédié. Le plasticien Daniel Buren a acquis une notoriété internationale lors de l'installation en 1986 de colonnes striées noir et blanc dans la cour du Palais Royal, qui avait alors suscité une vive polémique.

Mardi 8 mai - Tourisme - Accueil et visites dans le 22.
Dans les Côtes d'Armor, les offices de tourisme de Quintin, Saint-Brieuc et Paimpol-Goëlo accueillent les visiteurs sourds en Langue des Signes Française sur leur site web. Celui de Quintin propose également des visites guidées multisensorielles de la cité, avec objets à toucher (boucle magnétique portable pour les malentendants). Et à Saint-Brieuc, le musée d'art et d'histoire (accessible en fauteuil roulant) propose des visites "sur le bout des doigts" de l'exposition permanente sur l'histoire et les arts traditionnels populaires du département et des expositions temporaires : traduction en LSF, boucles magnétiques, visites tactiles, visites ludiques, des visites spécifiques sont proposées tout au long de l'année.

  Image : Monumenta Buren.

 

Lundi 7 mai - Surdité - Les Sourds français.
L'écrivain sourd Patrice Gicquel présente une histoire sociale de la surdité au travers des Sourds qui ont laissé une trace dans l'Histoire et jusqu'à nos jours. Au fil de la chronologie, le lecteur constate que l'intégration sociale des Sourds résulte de l'évolution générale de la société française et de l'émancipation des classes sociales populaires. Il met en évidence l'émergence de Sourds érudits et savants pendant le 19e siècle, du fait de la création et de la diffusion d'écoles d'enseignement des Sourds dans la seconde moitié du 18e siècle. Cette évolution vers la connaissance et l'émancipation sociale sera brutalement interrompue par le Congrès de Milan de 1880 et l'interdiction des langues des signes, mode d'expression naturelle des Sourds, accompagnée d'une oralisation forcée. Pendant le 20e siècle, c'est par l'activité sportive, artistique et culturelle que les Sourds gestuels refont surface, jusqu'à la légalisation de la Langue des Signes Française à partir de 1990. De nombreuses biographies de Sourds, pour la plupart méconnus, avec leur nom-signe, parsèment l'ouvrage dont les illustrations ponctuent une histoire riche et tourmentée. "Il était une fois... les sourds Français", par Patrice Gicquel, en vente directe (avec dédicace) par l'auteur, 22€.

  Image : couverture de 'Il était une fois les Sourds français'.

 

Dimanche 6 mai - Parents - PAJE plus élevée.
Un parent handicapé percevant l'Allocation aux Adultes Handicapées pourra à partir du 1er juin bénéficier d'un complément de libre choix du mode de garde de la Prestation d'Accueil du Jeune Enfant (PAJE) relevé de 30%. Le décret d'application de cette disposition de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012 est en effet publié aujourd'hui au Journal Officiel. Ce complément majoré est destiné à rémunérer une assistante maternelle. Cette augmentation est la seule action que le gouvernement de François Fillon a prévue en matière d'aide à la parentalité de femmes ou hommes handicapés; la secrétaire d'État aux solidarités et à la cohésion sociale, Marie-Anne Montchamp, avait pourtant annoncé, le 6 janvier 2011, son intention de relancer le débat sur l'aide à la parentalité des personnes handicapées, sans suite de sa part. Lire aussi cet article.

Vendredi 4 mai - Surdité/Santé - Dépistage par arrêté.

Le Journal Officiel publie un arrêté signé par les ministres de la santé, qui instaure un dépistage généralisé à la maternité de la surdité dès la naissance d'un enfant. Le texte prévoit d'autres examens avant le troisième mois du nouveau-né, ainsi qu'une "information des détenteurs de l'autorité parentale, le cas échéant, sur les différents modes de communication existants, en particulier la langue des signes française." La mise en oeuvre par les Agences Régionales de Santé de ce dépistage est subordonnée "à un cahier des charges national établi par arrêté des ministres chargés de la santé et de la protection sociale" qui n'a pas été publié. Ce dépistage n'a pas été élaboré en concertation avec les associations de personnes ou de parents sourds. Sur sa page Facebook, la Fédération Nationale des Sourds de France (FNSF) qualifie de "minable" la publication de cet arrêté "à deux jours du 2e tour de l'élection présidentielle. Au moment où tout le monde attend de savoir quel sera le nouveau président, Xavier Bertrand [ministre de la santé] signe en douce cet arrêté." Une proposition de loi sur le dépistage ultra-précoce de la surdité avait été adoptée à l'Assemblée Nationale le 30 novembre 2010, mais faute d'avoir été mise à l'ordre du jour du Sénat, ce dépistage avait été introduit le 30 mars 2011 dans le projet de loi de réforme HPST. Cette disposition avait été censurée par le Conseil Constitutionnel le 4 août suivant, mais avait ensuite été réintroduite le 27 octobre dans le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, provoquant une deuxième censure par le Conseil Constitutionnel le 15 décembre.

 

 

Vendredi 4 mai - Politique - Didier Garnier est mort.
Conseiller Général UMP des Bouches-du-Rhône et Conseiller d'arrondissement à Marseille, Didier Garnier est décédé d'une tumeur à l'oesophage qui l'a emporté en un mois. Célibataire, cet homme handicapé moteur depuis sa naissance était âgé de 44 ans. Ingénieur d'études au Centre National de Recherche Scientifique, il s'était engagé en politique en 1995. Il avait été décoré de l'Ordre national du mérite pour son action associative.

Vendredi 4 mai - Transport/Justice - EasyJet à nouveau condamnée.
La compagnie aérienne à bas prix EasyJet est condamnée, pour la seconde fois en moins de quatre mois, pour discrimination envers une passagère paraplégique. Cette dernière avait été débarquée, du fait de son handicap, d'un vol retour Paris-Nice, l'aller effectué la veille dans les mêmes conditions s'étant parfaitement déroulé. La direction de la compagnie avait, lors du second vol, ordonné au commandant de bord de ne pas transporter la passagère parce qu'elle voyageait seule, alors qu'un pilote présent à bord s'offrait comme accompagnateur pouvant assurer la sécurité de la cliente. Le Tribunal Correctionnel a jugé discriminatoire le comportement de la compagnie et l'a condamné à 5.000€ d'amende, 5.000€ de dommages et intérêts à la victime et plaignante, et 4.000€ à une association partie civile. Cela établit le coût de cette discrimination à 14.000€ hors frais d'avocat et de justice, soit 350 billets au prix promotionnel de 40€... Le 13 janvier dernier, EasyJet avait été condamnée, pour le même motif, à payer aux trois victimes des dommages et intérêts deux fois et demi inférieurs.

  Image : Didier Garnier.

 

Vendredi 4 mai - Solidarité - Des tandems pour la vue.
Une quarantaine de cyclistes déficients visuels va rallier en vélo tandem Marseille depuis Avignon du 17 au 26 mai en sillonnant la Provence sur un millier de kilomètres pour la 7e édition de la manifestation "En tandem pour la vue". Organisée par Retina France, cette action de solidarité veut contribuer à mieux faire connaître les maladies de la vue à travers les villes étapes traversées et "participer à l'intégration de personnes déficientes visuelles, grâce au sport et au dépassement de soi face à la difficulté."

Jeudi 3 mai - Politique - Le Gouvernement fait le bilan.

Lors du dernier Conseil des ministres du gouvernement qui démissionnera dès après le second tour de l'élection présidentielle du 6 mai, les ministres chargées des personnes handicapées, Roselyne Bachelot-Narquin et Marie-Anne Montchamp, ont présenté le bilan de l'action du gouvernement dans ce domaine. Elles ont relevé la progression de 38% depuis 2007 de la scolarisation des jeunes handicapés et le doublement en quatre ans du nombre d'étudiants handicapés. Elles ont par ailleurs souligné que 49% des entreprises assujetties à l'obligation d'emploi dépassaient le quota légal, rappelé que l'Allocation aux Adultes Handicapés a augmenté de 25% depuis 2007, évoqué "un effort constant pour l'accessibilité" et l'amélioration de l'accueil en établissements médico-sociaux avec le lancement en 2008 d'un plan de création de 51.400 places. Les ministres constatent enfin une progression budgétaire de près de 25% depuis 2007, pour atteindre 40 milliards d'euros en 2012. Lire également en Editorial.

  Image : tandems pour la vue.

 

Jeudi 3 mai - Tourisme - Balades adaptées dans le 95.
Le parc naturel régional du Vexin français organise dans le Val d'Oise des randonnées avec interprète en Langue des Signes Française. Le 20 mai, Sandrine Lemaire vous guidera dans la vallée de la Viosne et la source Saint-Jean à Santeuil, réservations par mél ou au 06 08 28 02 15 (SMS). Puis le 3 juin, le guide Gilles Lemaire racontera la bataille du Vexin à Frémainville sur le site même, réservations par mél ou au 06 86 86 01 86 (SMS). Enfin, la sortie du 24 juin sera accessible aux personnes à mobilité réduite grâce au matériel mis à disposition par l'association Escapade Liberté Mobilité, pour une découverte du Vexin à Théméricourt, siège du parc naturel. Lire aussi ce reportage.

Mercredi 2 mai - Politique/Médias - Pas de handicap au débat.
Le débat télévisé qui a opposé les deux candidats au deuxième tour de l'élection présidentielle du 6 mai n'a à aucun moment abordé la thématique du handicap et des personnes qui le vivent. Durant la campagne électorale, aucun des deux finalistes, le président UMP sortant Nicolas Sarkozy et son adversaire socialiste François Hollande, n'ont par ailleurs évoqué ce thème.

  Image : Chateau de Théméricourt.

 

Mardi 1er mai - Sports - Jeux Paralympiques inédits.
Plus d'un siècle avant le sud-africain Oscar Pistorius, le Nord-Américain unijambiste George Eyser a probablement été le premier sportif handicapé à participer aux Jeux Olympiques, à Saint-Louis (USA) en 1904, remportant trois médailles d'or en gymnastique. Voilà l'une des informations originales que l'on retire d'un petit opuscule que vient de publier le journaliste Eric Mugneret chez dfO Les Editions, "Jeux Olympiques et Paralympiques inédits de 1896 à nos jours". L'auteur puise dans l'histoire des Jeux depuis leur invention par les Grecs vers -800 pour présenter des aspects oubliés ou méconnus de ces manifestations sportives spectaculaires. Parmi les portraits et témoignages, on remarquera ceux d'Oscar Pistorius et de Béatrice Hess, entre autres sportifs remarquables. L'ouvrage présente des aspects méconnus de certains jeux, des histoires pittoresques ou scandaleuses, ainsi que quelques données sportives. "Jeux Olympiques et Paralympiques inédits de 1896 à nos jours", par Eric Mugneret chez dfO Les Editions. 10€, chez l'éditeur et quelques librairies.

  Image : couverture de 'J.O intédits'.

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2012. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page