Jusqu’au 26 février 2023 – Dijon (21) – Tous publics.

Affiche de l'exposition Fragments intimes

Fragments intimes, exposition de l’artiste Manuel Lousa Da Costa à L’Hostellerie. « Autour de ces « fragments intimes », c’est tout l’univers fracassé de Manel Lousa Da Costa qui frappe à notre porte. Quand la vie ne peut s’épanouir en dehors, du fait d’un handicap physique, elle s’ouvre au-dedans. Elle invite l’individu à se tourner vers un mode d’expression qui transcende, en quelque sorte, les joies et les peines, les cris et les larmes qui opacifient parfois son quotidien. Manuel Lousa Da Costa apprivoise ses blessures et les figure dans un chaos de traces protéiformes. Elles racontent des histoires, son histoire et traduisent la profondeur de ce mystère souvent incommunicable qui nous anime quand nous voulons embrasser picturalement l’abîme, tout entier, de nos paysages intérieurs. » Lieu : L’Hostellerie – Centre d’Art Singulier au Centre Hospitalier La Chartreuse, 1 boulevard du Chanoine Kir à Dijon (Côte d’Or). Ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 17h30. Entrée libre.

Jusqu’au 28 février – La Chapelle-Palluau (85) – Tous publics.

Photographie de Bien vivre son handicap

Bien vivre son handicap, exposition photographique à la bibliothèque. « L’exposition itinérante de la Direction des Bibliothèques de Vendée présente 20 portraits en noir et blanc réalisés par la photographe Adeline Baudy. Elle met en lumière des personnes en situation de handicap dans leur environnement quotidien professionnel ou sportif. » Lieu : Bibliothèque, 2 place de l’Église à La Chapelle-Palluau. Renseignements : 02 51 98 54 61 ou lachapellepalluau@biblio-vieetboulogne.fr.

Jusqu’au 12 mars – Lille (59) – Handicap visuel et tous publics.

Prière de toucher, l’art et la matière, au Palais des Beaux-Arts. « En renversant les codes et les consignes de la visite traditionnelle du musée, cette exposition raconte une histoire de la sculpture occidentale de l’Antiquité à l’Art moderne. Elle a pour thème la figuration humaine dont la découverte est proposée grâce à des reproductions d’œuvres tactiles. Techniques, matières, sujets, l’oeuvre d’art se révèle autrement et met en éveil nos sens. » Lieu : Palais des Beaux-Arts, Place de la République à Lille (Nord). Exposition gratuite.

Jusqu’au 5 mars – Chartres (28) – Tous publics.

Visuel de l'exposition L'esprit du sport

Chartres, l’esprit du sport, exposition photographique sur le boulevard Chasles. « Depuis quelques mois, des sportifs valides et handicapés se sont rencontrés pour partager la passion du sport. Plusieurs sportifs de niveau international ont répondu présents pour valoriser le sport chartrain. Cette exposition est une sélection des beaux moments de complicité mettant en scène les sportifs en mouvement. 19 sports sont représentés et mettent à l’honneur l’inclusion. » Lieu : Boulevard Chasles à Chartres (28). Accès libre.

Jusqu’au 7 mai – Dijon (21) – Tous publics.

Affiche de l'exposition Anamnèse

Anamnèse, exposition de l’artiste Jacques Braunstein, à L’Hostellerie. « Artiste, plasticien, sculpteur, ancien directeur de l’École Nationale des Beaux-Arts de Nancy, ancien président de l’Art en Marche (Centre d’art Singulier de Lapalisse), diplômé de l’école Boule, Jacques Braunstein pose un regard humaniste sur notre monde et sa complexité, voire sa folie. Cette complexité confère une charge, un caractère magique à son œuvre plastique qui se joue de l’esthétisme pour parvenir au pathétique. » Lieu : L’Hostellerie – Centre d’Art Singulier au Centre Hospitalier La Chartreuse, 1 boulevard du Chanoine Kir à Dijon (Côte d’Or). Du mercredi au dimanche de 14h à 17h30. Entrée libre. Vernissage vendredi 20 janvier à 18h ; au programme, rencontre avec la famille de l’artiste, décédé en 2020, découverte des oeuvres et verre de l’amitié !

Du 4 au 8 février – Montpellier (34) Handicap auditif et tous publics.

Image du film d'animation Pierre et le loup

Pierre et le Loup Live, ciné-concert du film d’animation de Suzie Templeton adapté en Langue des Signes Française, musique de Serge Prokofiev, à l’Opéra Comédie. « Clin d’oeil aux origines du cinéma, le film muet est accompagné par l’Orchestre national Montpellier, qui interprète la prodigieuse partition que Prokofiev écrivit en 1936. Mariage parfait des caractéristiques des instruments avec ceux des personnages, Pierre et le Loup permet aux enfants d’identifier les thèmes musicaux et les timbres des instruments. » Lieu : Opéra Comédie, place de la Comédie à Montpellier (Hérault). Durée : 1h. À partir de 5 ans. Orchestre National Montpellier Occitanie dirigé par William Le Sage, récitant Julien Testard. Gilets vibrants SubPac disponibles gratuitement sur réservation. Tarif unique : 10€. Horaires : samedi 4 à 17h, dimanche 5 à 11h et mercredi 8 à 12h30.

Mercredi 8 février de 9h30 à 17h – Visioconférence – Publics professionnels.

Accessibiliser le droit à l’autonomie de vie, journée de dialogue organisée par Capdroits au CNAM. « A la suite du livret « autonomie de vie comme droit humain », le foyer parisien de la communauté mixte de recherche et la chaire accessibilité du CNAM vous invite à une journée de dialogue et de réflexion autour des enjeux entourant la concrétisation de ce droit. » Lieu : Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris (3e). Inscriptions gratuites et obligatoires en ligne pour le présentiel ou la visioconférence.

Mercredi 8 février à 17h30 – Arras (62) et visio – Handicap visuel.

Affiche de la restitution du projet Open Up

Projet Open Up, présentation des outils par Ouvrir Les Yeux à l’Atelier Canopé62. « Ouvrir Les Yeux est l’association nationale qui soutient les personnes concernées par les Neuropathies Optiques Héréditaires, des maladies graves et rares de la vue. Répondant à une de ses missions : faciliter le parcours de vie des malades, a participé à un projet européen innovant pour améliorer l’inclusion des jeunes atteints de troubles sensoriels, avec ses partenaires chypriotes, croates, espagnols. L’association La Vie Active a piloté ce projet. » Lieu : Atelier Canopé62, 37 rue du temple à Arras (Pas-de-Calais). Participation gratuite, inscription en ligne. Inscription à la visioconférence (ouverte à tous malgré la mention « réservé aux abonnés FISAF »).

Mercredi 8 février à 19h – Aix-en-Provence (13) – Handicap Visuel.

J’ai trop peur, par la Compagnie du Kaïros, avec adaptation LSF au Théâtre du jeu de Paume. « J’ai 10 ans et demi, c’est mon dernier été avant la 6e. Et tout le monde sait que la sixième, c’est l’horreur absolue ». 3 comédiennes brillantes pour incarner un enfant qui entre en 6e, une petite sœur insupportable et un grand de 14 ans. A chacun son langage et ses mots pour aborder les vérités de l’enfance et de l’adolescence, porté par un décor astucieux, conçu comme un jeu de construction. » Lieu : Théâtre du jeu de Paume, 21 rue de l’Opéra à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Durée 1 heure. Spectacle pour tous à partir de 7 ans. Rencontre avec l’équipe artistique en LSF. Réservations : heloiseschneider-dautrey@lestheatres.net ou 04 42 99 12 00.

Mercredi 8 février à 20h – Lille (59) – Handicap visuel.

Pelléas et Mélisande, opéra de Claude Debussy, avec audiodescription à l’Opéra. « Un seul opéra : il aura suffi de cela à Debussy pour transformer à jamais l’histoire de la musique. Drame lyrique célébrissime, adapté de la non moins célèbre pièce symboliste de Maeterlinck, il conserve cependant tout son mystère. D’où vient Mélisande ? Où se trouve cette foret qui convoque mille légendes ? Et que sait-on de l’amour silencieux des deux héros ? » Lieu : Opéra de Lille, Place du Théâtre à Lille (Nord) ; accès PMR par la rue Léon Trulin (porte en bois à gauche de l’entrée de la billetterie).Visite tactile des décors (date à définir). Renseignements : Delphine Feillée ou 03 62 72 19 13. Réservations par téléphone au 03 62 21 21 21.

Jeudi 9 février à 14h30 et 18h – Saint-Vincent-de-Boisset (42) – Handicap auditif et tous publics.

On ne parle pas avec des moufles, de Denis Plassard et Anthony Guyon, spectacle bilingue LSF/français à la Grange de la Chamary. « Avez-vous déjà imaginé être coincé dans un ascenseur avec quelqu’un qui ne parle pas la même langue que vous ? Le duo raconte l’épopée tragique (et hilarante) d’un entendant et d’un sourd bloqués dans un ascenseur en panne. L’un n’entend pas, l’autre ne comprend pas la LSF. Anthony et Denis racontent chacun leur version de cet incident, dans leur langue et avec leur propre humour. Ils ne se traduisent pas mutuellement. Le spectacle est une sorte de double one-man-show incroyablement synchronisé dans les 4 m² de la cabine. » Lieu : Grange de la Chamary à Saint-Vincent-de-Boisset (Loire). Durée 1h. A partir de 8 ans. Tarif 7€. Dans le cadre du Chouet’festival. Billetterie en ligne.

Jeudi 9 février à 14h et 19h30 – Roubaix (59) – Handicap visuel.

La Guerre des Lulus, film de Yann Samuell en audiodescription au Duplexe. « À l’aube de la Première Guerre mondiale, dans un village de Picardie, quatre amis inséparables, Lucas, Luigi, Lucien et Ludwig, forment la bande des Lulus. Ces orphelins sont toujours prêts à unir leurs forces pour affronter la bande rivale d’Octave ou pour échapper à la surveillance de l’Abbé Turpin. Lorsque l’orphelinat de l’Abbaye de Valencourt est évacué en urgence, les Lulus manquent à l’appel. Oubliés derrière la ligne de front ennemie, les voilà livrés à eux-mêmes en plein conflit. » Lieu : Cinéma Le Duplexe, 47 Grande Rue à Roubaix (Nord). Durée 1h49. A partir de 8 ans. Tarif préférentiel à 7,90 € pour tous si vous dîtes « CLIPA » au guichet. Afin de prévoir le nombre nécessaire de casques pour l’audiodescription, réservez vite en nous envoyant par mail (ou 06 24 32 23 64) votre nom ou une liste de noms en précisant le nombre de personnes avec casque et sans casque ainsi que l’horaire de la séance choisie.

Jeudi 9 février à 19h – Mons en Baroeul (59) – Handicap visuel.

Rules for Living ou Les Règles du Je(u), de Sam Holcroft, avec audiodescription à la Salle Allende. « C’est le jour de Noël. Toute la famille est réunie pour accueillir le patriarche, qui sort de l’hôpital pour l’occasion. Sa femme s’active en cuisine afin que tout soit parfait. Hélas, la cohabitation entre les deux fils du couple et leurs compagnes s’annonce tendue. Le repas va rapidement tourner au règlement de comptes. » Lieu : Salle Allende, 2 place de l’Europe à Mons en Baroeul (Nord). Spectacle pour tous à partir de 15 ans. Durée 2h30. Visite tactile. Programmes détaillés. Rencontre avec l’équipe artistique. Tarif 5€. Renseignements et réservations : Shann Watters ou 03 20 61 96 03.

Jeudi 9 février à 20h30 – Nantes (44) – Handicap visuel.

Tempo Tempo, concert de jazz – AfroBeat à la Bouche d’Air. « Croyez-vous aux forces de l’esprit ? À écouter le groupe Tempo Tempo !, on répondrait bien par l’affirmative. Car c’est bien la batterie hypnotique du regretté Tony Allen qui résonne au cœur du projet de Fixi et Nicolas Giraud. » Lieu : La Bouche d’Air / Salle Paul-Fort, 9 rue Basse-Porte à Nantes (Loire-Atlantique). Pour les personnes non et malvoyantes souhaitant bénéficier de l’audiodescription le tarif sera de 12 €. Les accompagnateurs et accompagnatrices pourront bénéficier du même tarif. Jauge limitée, réservation indispensable au 06 71 14 74 41.

Vendredi 10 février à 20h – Rennes (35) – Handicap visuel.

Zaïde, opéra de Mozart, avec audiodescription à l’Opéra. « Découvrir Zaïde est une rare expérience de spectateur. Chef-d’œuvre qui comporte quelques-uns des plus beaux airs de Mozart, il est pourtant inachevé… Un terrain de jeu fascinant pour la metteuse en scène Louise Vignaud, l’autrice Alison Cosson, le compositeur Robin Melchior et le chef Nicolas Simon à la tête de l’Orchestre National de Bretagne. » Lieu : Opéra de Rennes, Place de la Mairie à Rennes. Durée 1h40. Visite tactile jeudi 9 février à 17h30. Tarif 16€. Rencontrez les artistes à l’issue de la représentation. Renseignements et réservations : delphine.diveu@opera-rennes.fr ou 02 23 62 28 00.

Vendredi 10 février à 20h – Vogelgrun (68) – Tous publics.

Bouger les lignes, de Bérangère Vantusso, à ArtRhena. « Bouger les lignes nous entraîne dans l’exploration d’itinéraires géostratégiques ou poétiques ; on y déchiffre les légendes, change les échelles, multiplie les perspectives. Car le souhait de la metteuse en scène Bérangère Vantusso est de nous faire entrer dans des zones mouvantes et émouvantes. Avec la Compagnie de l’Oiseau-Mouche, troupe de comédiens professionnels en situation de handicap mental, l’idée est bien de rebattre les cartes pour repenser le monde. » Lieu : ArtRhena, Île du Rhin à Vogelgrun (Haut-Rhin). À partir de 9 ans. Durée : 1h.

Samedi 11 février à 10h30 – Aix-en-Provence – Handicap auditif.

Tableau A bigger card players

David Hockney, visite en lecture labiale pour appréhender l’univers de l’artiste britannique au Musée Granet. « Cet artiste est l’un des plus influents et populaires au monde. Né à Bradford au Royaume-Uni en 1937, il a étudié au sein de la Bradford School of Art et du Royal College of Art de Londres avant de réaliser certaines des œuvres les plus célèbres de ces 60 dernières années dans le domaine de l’art contemporain. » Lieu : Musée Granet, Place Saint-Jean-de-Malte à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Accès PMR, 18 rue Roux-Alphéran. Durée : 1h30. Tarif : droit d’entrée gratuit (sur présentation de la carte handicap) + 4€. Réservation obligatoire au 04 42 52 87 97 ou granet-reservation@mairie-aixenprovence.fr.

Samedi 11 février à 10h30 – Nantes (44) – Handicap visuel.

L’Île inventée, visite pour déficients visuels au Muséum. « Venez découvrir l’exposition « L’île inventée » avec un médiateur lors d’une visite guidée tactile et sonore, adaptée aux personnes déficientes visuelles (accompagnement indispensable). L’île inventée est un monde où tout semble vrai… mais la réalité de l’île nous fait voyager très loin. Le Muséum propose une découverte tactile et contée des deux expositions au Muséum et la la médiathèque Jacques Demy. » Lieu : Muséum d’Histoire Naturelle, 12 rue Voltaire à Nantes (Loire-Atlantique). Durée 1h30. Tarifs : 4€ pour les personnes déficientes visuelles et leur accompagnateur/trice, 2,5€ pour les 7-18 ans. Inscriptions : paul.duclos@nantesmetropole.fr ou 02 40 41 55 05.

Samedi 11 février à 14h30 – Montpellier (34) – Handicap auditif.

Djamel Tatah, le théâtre du silence, visite en LSF de l’exposition temporaire au musée Fabre. « Partagez l’univers de cet artiste contemporain qui place la figure humaine au centre de sa création. Avec de grands aplats de couleur, il pose ses silhouettes sur des formats monumentaux qui donnent à sa peinture un caractère monumental et mystérieux. Pour l’occasion des artistes poètes sourds viendront nous livrer une interprétation inédite des œuvres exposées. Cet événement, organisé en partenariat avec l’association Arts Résonances, est proposé à tous les publics dans la limite de 80 places.» Lieu : Musée Fabre, 39 boulevard Bonne Nouvelle à Montpellier (Hérault). Durée 1h30. Tarif réduit 10,50€ pour les publics sourds. Réservation obligatoire en ligne.

Samedi 11 février à 15h30 – Marseille 2e – Handicap visuel.

Amitiés, créativité collective, visite guidée audiodécrite de l’exposition au Mucem. « De Picasso à Picabia, de McCarthy à Rhoades, de Matta à Brauner, de Klein à Saint-Phalle et Tinguely… Au cours du 20e siècle, bon nombre de poètes, peintres, écrivains ou encore vidéastes ont expérimenté des méthodes de travail coopératives, fruit d’amitiés, d’engagements politiques, de rencontres fortuites ou délibérées. » Lieu : Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4) à Marseille (2e). Tarif : 5€ pour la personne en situation de handicap visuel et gratuité pour l’accompagnateur. La présence de l’accompagnateur est fortement conseillée. Accès/Rendez-vous : Hall du J4. Durée de la visite : 1h30. Réservation obligatoire au 04 84 35 13 13 ou par sms au 06 07 26 29 62 ou par mail : reservation@mucem.org.

Dimanche 12 février à 10h30 – Vallet (44) – Tous handicaps.

Atelier handi danse parents/enfants (6-14ans), avec Sonia Bouhiron, à la salle Barcelone. « Atelier de création, de découverte de son corps et de l’espace à travers la danse. Moment d’échange et de créativité entre l’enfant en situation de handicap et son accompagnant. » Lieu : Salle Barcelone, Boulevard Stéphane Pusterle à Vallet (Loire-Atlantique). Durée 1h. Tarif : 17€ (par couple). Billetterie en ligne.

Mercredi 15 février à 15h – Paris 4e – Handicap auditif.

Entrée de l'exposition Serge Gainsbourg Le mot exact

Serge Gainsbourg Le mot exact, visite adaptée en Langue des Signes Française à la BPI. « Artiste pluridisciplinaire, Serge Gainsbourg a exploré des domaines aussi variés que la peinture, la musique, la littérature et le cinéma. L’exposition propose au public une plongée inédite dans le travail de parolier de Serge Gainsbourg et sa recherche du mot exact. À travers un parcours thématique, elle explore le rapport si particulier qu’entretenait l’artiste à la littérature, dont l’influence se manifeste non seulement dans les textes de ses chansons mais aussi dans la construction même de son personnage public. » Lieu : Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou, entrée située à l’angle de la Rue Saint-Merri et de la rue du Renard à Paris (4e). Visite animée par David de Filippo, bibliothécaire sourd. Tarif : gratuit. Livret de l’exposition téléchargeable. Réservation obligatoire : lecture-handicap@bpi.fr.

Mercredi 15 février à 19h30 – Albi (81) – Handicap auditif.

L’Enfant Océan, de Jean-Claude Mourlevat, avec adaptation LSF à la Scène Nationale d’Albi. « L’Enfant Océan écrit en 1999 par Jean-Claude Mourlevat (réécriture très contemporaine du Petit Poucet) est devenu un classique de la littérature jeunesse. Dès le premier instant, le spectateur sait qu’une heure durant il va trembler pour le petit Yann et ses frères qu’il va suivre dans leur fuite du foyer familial pour rejoindre l’océan. Les paysages défilent sur vidéo, les protagonistes aussi : les parents peu recommandables, la fratrie très soudée, les voisins. » Lieu : Scène Nationale d’Albi, Grand Théâtre – Place de l’amitié entre les peuples à Albi (Tarn). Adaptation LSF : Yoann Robert – Accès Culture. Durée 1h. Spectacle pour tous à partir de 8 ans. Rencontre avec l’équipe artistique en LSF. Tarif 10€. Atelier initiation à la langue des signes à 10h (dès 8 ans, sur inscription). Réservations : Céline Skrzypczak ou 05 63 38 55 63.

Samedi 18 février à 10h30 – Lyon 5e – Handicap auditif.

Bas-relief représentant un aurige © Métropole de Lyon - Milène Jallais

Sur les traces d’un aurige, visite traduite en Langue des signes française par la société ex aequo, à Lugdunum « Suivez le quotidien d’un aurige, de l’entraînement à la course… Une surprise à fabriquer en fin de visite. » Lieu : Lugdunum Musée et théâtres romains, 17 rue Cleberg à Lyon (5e). En famille dès 7 ans. Durée 1h30. Tarif : billet d’entrée + 4€. Réservation obligatoire reservations.lugdunum@grandlyon.com ou téléphone 04 72 38 81 91.

Samedi 18 février à 11h – Narbonne (11) – Handicap mental ou cognitif.

Narbonne, musée Narbo Via

Bienvenue à Narbo Martius, visite adaptée au handicap mental et cognitif au musée Narbo Via. « À quoi ressemblait Narbonne sous l’Antiquité ? Accompagné d’un médiateur, les visiteurs déambuleront dans les collections, comme s’ils visitaient Narbo Martius. Ils découvriront ainsi les tombeaux qui marquaient l’entrée de la ville, puis le temple monumental de la cité avant de rentrer dans la maison romaine où ils apprendront à déduire les fonctions de certains vestiges en les associant avec des objets de notre quotidien. » Lieu : Musée Narbo Via, 2 avenue André Mècle à Narbonne (Aude). Durée 45 minutes. Tarif 2€, réservation conseillée au 04 68 90 28 90.

Samedi 18 février à 15h – Marseille 2e – Handicap auditif et tous publics.

Ghada Amer, visite guidée en LSF de l’exposition au Mucem. « Cette exposition est la première rétrospective de l’artiste franco-américano-égyptienne en France. Elle se déploie sur trois lieux culturels emblématiques de la ville de Marseille : le Mucem, le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur et la chapelle du Centre de la Vieille Charité. L’exposition réunit les différents modes d’expressions plastique de l’artiste : la broderie, la peinture, la céramique, le bronze et la création de jardins sont au cœur de son art. » Lieu : Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4) à Marseille (2e). Visite bilingue, accessible aux groupes mixtes sourds/entendants. Tarif 5€. Durée : 1h30 – réservation obligatoire via reservation@mucem.org, par SMS 06 07 26 29 62 ou téléphone : 04 84 35 13 13. Vous êtes invités à vous présenter à la billetterie du Mucem (bâtiment J4) au moins 10 minutes avant le début de la visite.

Samedi 18 février de 16h30 à minuit – Nantes (44) – Handicap visuel.

Battle de danse avec audiodescription dans le cadre du festival Hip Opsession, au Lieu Unique. « Au centre, le cercle où ils et elles s’affrontent, en solo ou par équipe, au sein de différentes catégories : Popping, Locking, House, Hip Hop (pour les danses debout), 3vs3, Bonnie & Clyde et Top Rock (pour le breaking). Et partout, des cercles improvisés dans lesquels les danseur•euses se retrouvent, échangent et se défient. À mi-chemin de la compétition et de la performance artistique, le Battle Opsession réunit le meilleur de la culture hip-hop, ses valeurs de dépassement, de respect et de partage. » Lieu : Lieu Unique, 2 rue de la Biscuiterie à Nantes (Loire-Atlantique). Atelier de 16h30 à 18h pour présenter les spécificités du Battle et des danses hip hop. Finale de Break en audiodescription de 19h à minuit. Capsules audio en ligne de découverte de ces danses. Tarif 18€. Renseignements et réservations : Anthony Penaud ou 06 98 40 44 58.

Mardi 21 février à 20h – Nevers (58) – Handicap visuel et tous publics.

Le village des sourds, de Catherine Schaub et Léonore Confino, avec audiodescription à la Maison de la culture. « Youma, une petite fille sourde, vie à Okionuk, un village lointain où tout est blanc et froid, situé au nord-nord-est du monde. Pour endurer l’hiver éternel, les habitants ont développé une oralité hors du commun. Un matin, un camion d’objets inutiles mais indispensables arrive au village. Mais il n’y a pas d’argent à Okionuk, alors le marchand propose un prix : les mots des habitants. Au fur et à mesure des acquisitions, Okionuk est dépossédé de son langage. Bientôt, l’appât du gain et la pénurie des mots attisent violence et rivalité. Alors que le pays se déchire, Youma et Gurven, son interprète, entrent en résistance, utilisant une langue secrète qu’ils sont les seuls à maîtriser : celle des signes. » Lieu : La Maison – Maison de la culture de Nevers agglomération, 2 boulevard Pierre de Coubertin à Nevers (Nièvre). Durée : 1h10. A partir de 7 ans. Création française. Avec Jérome Kircher et Ariana Rivoire. Retrouvez l’équipe du spectacle à l’occasion d’un bord de scène à l’issue de la représentation. Tarifs 25 à 11€.

22 et 23 février – Mâcon (71) – Tous publics.

Bouger les lignes, de Bérangère Vantusso, au Théâtre. « Bouger les lignes nous entraîne dans l’exploration d’itinéraires géostratégiques ou poétiques ; on y déchiffre les légendes, change les échelles, multiplie les perspectives. Car le souhait de la metteuse en scène Bérangère Vantusso est de nous faire entrer dans des zones mouvantes et émouvantes. Avec la Compagnie de l’Oiseau-Mouche, troupe de comédiens professionnels en situation de handicap mental, l’idée est bien de rebattre les cartes pour repenser le monde. » Lieu : Le Théâtre – Scène nationale, 1511 avenue Charles de Gaulle à Mâcon (Saône-et-Loire). À partir de 9 ans. Durée : 1h. Horaires : mercredi 22 à 20h et jeudi 23 à 10h et 14h.

Vendredi 24 février à 20h – Saint-Jean-Bonnefonds (42) – Handicap auditif et tous publics.

On ne parle pas avec des moufles, de Denis Plassard et Anthony Guyon, spectacle bilingue LSF/français à La Trame. « Avez-vous déjà imaginé être coincé dans un ascenseur avec quelqu’un qui ne parle pas la même langue que vous ? Le duo raconte l’épopée tragique (et hilarante) d’un entendant et d’un sourd bloqués dans un ascenseur en panne. L’un n’entend pas, l’autre ne comprend pas la LSF. Anthony et Denis racontent chacun leur version de cet incident, dans leur langue et avec leur propre humour. Ils ne se traduisent pas mutuellement. Le spectacle est une sorte de double one-man-show incroyablement synchronisé dans les 4 m² de la cabine. » Lieu : La Trame, Rue de la Mairie à Saint-Jean-Bonnefonds (Loire). Durée 1h. A partir de 8 ans. Tarif 7€ et 14€.

Vendredi 24 février à 20h30 – Sens (89) – Tous publics.

Le village des sourds, de Catherine Schaub et Léonore Confino, au Théâtre municipal. « Youma, une petite fille sourde, vie à Okionuk, un village lointain où tout est blanc et froid, situé au nord-nord-est du monde. Pour endurer l’hiver éternel, les habitants ont développé une oralité hors du commun. Un matin, un camion d’objets inutiles mais indispensables arrive au village. Mais il n’y a pas d’argent à Okionuk, alors le marchand propose un prix : les mots des habitants. Au fur et à mesure des acquisitions, Okionuk est dépossédé de son langage. Bientôt, l’appât du gain et la pénurie des mots attisent violence et rivalité. Alors que le pays se déchire, Youma et Gurven, son interprète, entrent en résistance, utilisant une langue secrète qu’ils sont les seuls à maîtriser : celle des signes. » Lieu : Théâtre municipal, 21 boulevard des Garibaldi à Sens (Yonne). Durée : 1h10. A partir de 7 ans. Avec Jérome Kircher et Ariana Rivoire.

Samedi 25 février à 11h00 – Lyon 2e – Handicap auditif.

Magique, visite en langue des signes française au Musée des Confluences. « Explorez le rapport des sociétés à la magie ! Une forêt inquiétante, un vol de corneille, un loup hurlant à la lune et le décor est planté. La magie, telle que nous l’imaginons, revêt pourtant bien des significations et des pratiques, des contes de fées aux spectacles de prestidigitation jusqu’aux magies d’ailleurs. L’exposition raconte le rapport des humains à la magie depuis la nuit des temps. Qui n’a jamais placé un objet « magique » dans sa poche pour lui porter chance ? » Lieu : Musée des Confluences, 86 Quai Perrache à Lyon (2e). Durée : 1h30. Tarifs : 3€ – 2€ + billet musée. Infos / réservations : billetterie@museedesconfluences.fr.

Samedi 25 février à 14h30 – Lyon 1er – Handicap auditif.

Place des Terreaux la nuit

Peintre, un métier !, visite en traduction simultanée en LSF au Musée des beaux-arts. « De l’inspiration artistique à la formation académique, de l’invention de recettes à des techniques maîtrisées, le peintre se voue tout entier à son art. Soumis à la commande ou libre de son sujet, il transmet sa pratique et ses connaissances aux jeunes artistes. » Lieu : Musée des beaux-arts, 20 place des Terreaux à Lyon (1er). Gratuit pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur. Durée de la visite : 2h. Renseignements et réservations : resa-adultes-mbal@mairie-lyon.fr.

Mardi 28 février de 12 à 14h – Webinaire – Tous handicaps.

Concert

Musique inclusive & numérique – Enjeux et Pratiques, webinaire organisé par T’Cap. « Le progrès du numérique dans tous les domaines couplé à la nécessaire prise en compte des personnes les plus éloignées des pratiques culturelles viennent nous interroger sur les moyens à mettre en oeuvre une démarche inclusive. En lien avec les acteurs de notre réseau nous souhaitons partager les expériences et les ressources produites, notamment via l’expérience d’une création partagée “Nous sommes des voix sans bouches” (avec la participation de Dominique A). » Les intervenants : Franck Le trouvé, élu au handicap de la ville de Rezé ; Sonia Navarro, attachée à l’action culturelle à Stereolux ; Benjamin Durand, association L’Atelier Sonore ; Julie Legrand, médiatrice en Accessibilité Culturelle ; Thierry Joseph, chargé de projet culture au Collectif T’Cap. Cet événement est ouvert à un large public, il est gratuit sur réservation.

Jeudi 2 mars à 19h – Limoges (87) – Handicap visuel.

Conte et légendes, de Joël Pommerat, en audiodescription au Théâtre de l’Union. « Et si des robots androïdes cohabitaient avec nous, est-ce que les relations humaines changeraient fondamentalement ? A travers onze séquences sont dénoncés la rupture du dialogue parent-enfant, la technologisation d’un monde qui noie les sentiments. Qui est robot, qui est humain, et qu’avons-nous conservé d’humanité ? » Lieu : Théâtre de l’Union, 20 rue des Coopérateurs à Limoges (Haute-Vienne). Durée : 1h50. À partir de 14 ans. Programme braille et grands caractères. Réservations : billetterie@theatre-union.fr ou 05 55 79 90 00.

Jeudi 2 mars à 19h30 – Le Revest-les-Eaux (83) – Tous publics.

Bouger les lignes, de Bérangère Vantusso, au Pôle. « Bouger les lignes nous entraîne dans l’exploration d’itinéraires géostratégiques ou poétiques ; on y déchiffre les légendes, change les échelles, multiplie les perspectives. Car le souhait de la metteuse en scène Bérangère Vantusso est de nous faire entrer dans des zones mouvantes et émouvantes. Avec la Compagnie de l’Oiseau-Mouche, troupe de comédiens professionnels en situation de handicap mental, l’idée est bien de rebattre les cartes pour repenser le monde. » Lieu : Le Pôle scène conventionnée d’intérêt national, 60 boulevard de l’Égalité au Revest-les-Eaux (Var). À partir de 9 ans. Durée : 1h.

Vendredi 3 mars à 19h – Brive (19) – Handicap visuel.

Paléolithique story, spectacle musical de Mathieu Bauer et Sylvain Cartigny en audiodescription au Théâtre. « Comment nous sommes-nous retrouvés si coincés ? se demandent les six interprètes de cette comédie musicale qui part sur les traces de nos très lointains ancêtres. Comment les hommes s’organisaient-ils aux origines de l’humanité ? Est-il vrai que le mode de vie nomade, égalitaire, a disparu avec la sédentarisation et l’apparition des villes ? Et l’art pariétal, que nous raconte-t-il vraiment ? » Lieu : L’empreinte, Esplanade Bernard Murat (place Aristide Briand) à Brive (Corrèze). Durée : 1h30. Tarifs de 5 à 21€. Navette au départ de Tulle à 18h, place Jean Tavé. Réservations : Toumi Ghalem ou 05 55 22 15 22.

Vendredi 3 mars à 20h – Rezé (44) – Handicap visuel et tous publics.

Zinée, concert rap en audiodescription à la Barakason. « Proche du collectif parisien 75e session, la jeune rappeuse Zinée pose des textes acérés d’une voix douce sur son premier album Cobalt, mélange sobre et puissant de sons bruts, de mélancolie et de révolte. » Lieu : La Barakason, 1 allée du Dauphiné à Rezé (Loire-Atlantique). 1re partie : Apollo Z + Mauvv. Pour les personnes non et malvoyantes souhaitant bénéficier de l’audiodescription le tarif sera de 8 €. Les accompagnateurs et accompagnatrices pourront bénéficier du même tarif. Réservation obligatoire auprès de Nelly Landais ou 06 28 62 31 11.

Dimanche 5 mars à 17h – Caen (14) – Handicap visuel.

Le Système Ribadier, de Georges Feydeau, avec audiodescription au Théâtre. « Difficile d’être le deuxième époux d’une veuve comme Adèle qui a compris que son premier mari la trompait sans vergogne. Ribadier invente donc un système pour endormir sa femme et pouvoir ainsi sortir discrètement. Mais l’arrivée de Thommereux, amoureux fou d’Adèle et revenu soudainement d’un long séjour à Batavia, va tout perturber. » Lieu : Théâtre de Caen, 135 boulevard Maréchal-Leclerc à Caen (Calvados). Durée : 1h50 – tarif préférentiel pour la personne malvoyante et son accompagnateur : 18€ la place en 1ère catégorie et 16€ la place en 2ème catégorie. Visite tactile à 15h45 (accès par l’entrée des artistes au 135 bd Maréchal Leclerc) ; casque d’audiodescription distribué dans le hall du théâtre à partir de 16h30 en échange d’une pièce d’identité. Renseignements et réservation auprès de Florence Forti ou 06 18 99 90 64.

Dimanche 5 mars à 17h – Clermont-Ferrand (63) – Handicap visuel.

Möbius, cirque de la Compagnie XY et Rachid Oumramdane, avec audiodescription à La Comédie. « Dans un élan collectif de voltige étourdissant, les 19 circassiens du virtuose collectif XY, experts en portés acrobatiques nous plongent dans un univers poétique au temps suspendu. Un spectacle qui porte très haut l’art de l’envol, et de la chute. » Lieu : La Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, 69 boulevard François Mitterrand à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Durée 1h05. Spectacle pour tous à partir de 8 ans. Rencontre avec l’équipe artistique. Tarif 12€ pour les personnes malvoyantes/aveugles. Atelier-rencontre avec 6 circassien.ne.s du collectif XY, réservé au public déficient visuel, de 11h à 12h. Réservations : Aurélie Réal ou 04 43 55 43 43.

Mardi 7 mars à 16h – Visioconférence – Tous publics.

Différences, séminaire du cycle « Construire une histoire du handicap et de la surdité à travers les siècles » à l’EHESS. Conférences : Les mots pour le dire : le lexique antique de la surdité, par Évelyne Samama (Université de Versailles Saint-Quentin) ; De la lèpre au covid : Penser la place des malades et la place du soin de la chrétienté médiévale à la société contemporaine : continuités et ruptures, par Damien Jeanne (Université de Caen Normandie). Lieu : École des hautes études en sciences sociales à Paris (6e). Durée 2h. Inscription obligatoire en ligne (inscrivez n’importe quel nom d’établissement universitaire pour débloquer le formulaire).

Mardi 7 mars à 20h30 – Fougères (35) – Tous publics.

Le village des sourds, de Catherine Schaub et Léonore Confino, au Théâtre Victor Hugo. « Youma, une petite fille sourde, vie à Okionuk, un village lointain où tout est blanc et froid, situé au nord-nord-est du monde. Pour endurer l’hiver éternel, les habitants ont développé une oralité hors du commun. Un matin, un camion d’objets inutiles mais indispensables arrive au village. Mais il n’y a pas d’argent à Okionuk, alors le marchand propose un prix : les mots des habitants. Au fur et à mesure des acquisitions, Okionuk est dépossédé de son langage. Bientôt, l’appât du gain et la pénurie des mots attisent violence et rivalité. Alors que le pays se déchire, Youma et Gurven, son interprète, entrent en résistance, utilisant une langue secrète qu’ils sont les seuls à maîtriser : celle des signes. » Lieu : Théâtre Victor Hugo, Place du Théâtre à Fougères (Ille-et-Vilaine). Durée : 1h. Dès 15 ans.

Partagez !