Mardi 16 août – Transports – Quatre PAM illégaux ou presque.

Réponse inscription Pam 94

Plus de deux ans et demi après l’ouverture des services de transports adaptés à toutes les personnes handicapées à 80% et plus quel que soit leur domicile, deux des huit services PAM d’Île-de-France n’appliquent pas la loi d’orientation des mobilités (LOM) qui en a décidé ainsi. « Pour pouvoir bénéficier de nos services il faut impérativement habiter dans le Val de Marne », répond FILIVAL PAM94 à une demande d’information par courriel ainsi rédigée : « Handicapé à 80% me déplaçant en fauteuil roulant, je vais séjourner en septembre près de Champigny pendant une semaine. Puis-je m’inscrire et bénéficier de votre service ? » Il en est de même dans l’Essonne : « Pam 91 est ouvert aux essonniens résidant dans le département sur présentation d’un justificatif de domicile », précise le Règlement d’utilisation du service actualisé 20 mois après la LOM ; saisi par courriel, le service ne répond pas à la question et se contente de réclamer un « Justificatif de domicile de moins de 3 mois ». La situation est plus floue pour PAM 78-92 (les départements des Yvelines et Hauts-de-Seine ont fusionné leurs services) : le site Internet mentionne que « PAM 78 – 92 est un service de transport public collectif à la demande, d’adresse à adresse, destiné aux personnes à mobilité réduite domiciliées de manière permanente dans les départements des Yvelines ou des Hauts-de-Seine. » Au téléphone c’est le contraire qu’annonce une employée : il suffit de remplir un dossier et d’indiquer l’adresse du séjour sur place (famille, hôtel, etc.). Et l’employée précise que le site web PAM 78-92 n’est pas actualisé, ce qu’on veut bien croire puisque son Guide d’information est daté « avril 2019 ». Ces couacs sont relevés à deux ans tout juste des Jeux Paralympiques de Paris 2024 qui vont attirer des centaines de milliers de spectateurs handicapés.

Lundi 15 août – Transports – Bonus vélo d’État.

Aides de l'Etat à l'achat d'un vélo par les particuliers

L’aide à l’achat d’un vélo neuf versée par l’État est revalorisée par décret à compter d’aujourd’hui pour une période de 4 mois et demi seulement. Elle pourra atteindre 400€ pour un vélo « classique » à assistance électrique acquis par un usager handicapé et 2.000€ pour un vélo adapté (3.000€ en cas de mise à la casse d’une voiture à carburant), sans pouvoir dépasser 40% du prix d’achat ; cela concerne les personnes ayant une reconnaissance administrative de leur handicap ou titulaires d’une carte d’invalidité. Les matériels adaptés ouvrant droit à cette aide ne sont toutefois pas précisés alors que par définition même ils sont très diversifiés ; il convient donc de s’informer au préalable auprès du service administratif chargé d’instruire les demandes, et dont le site Internet n’apporte pas les précisions utiles. Rappelons que l’aide étatique à l’achat d’un vélo a été créée en février 2018 mais n’avait, du fait de ses conditions particulièrement restrictives, bénéficié qu’à 1.884 personnes au 30 septembre 2020 (lire l’actualité du 20 octobre 2020). Sa modification jusqu’au 31 décembre 2022 supprime l’obligation de percevoir une aide locale similaire déduite de celle de l’État, ce qui rendait cette dernière inopérante. Mais à compter du 1er janvier 2023 les conditions précédentes qui seront rétablies…

Dimanche 14 août – L’humeur d’Agnès.

Peintre et dessinatrice sourde, Agnès Fédrizzi réagit à l’actualité du moment et hume l’air du temps…

Donjon de Vez ©Agnès Fédrizzi
C’est cool les vacances chez soi et aux alentours loin des incendies de forêt, des bouchons sur les autoroutes, les grèves surprises d’avion et/ou de train !
Donjon de Vez (Oise)
J'ai été menée par le bout du nez par le parfum bio des fleurs du tilleul argenté jusqu'à la chaise longue posée au pied de ce magnifique et imposant arbre pour ne plus en partir. D'où j'ai croqué seulement ce qu je voyais autour de moi !
Francis Briest (Artcurial) a fait restaurer avec beaucoup de goût son donjon ; ses cours et ses jardins ont été confiés à Pascal Cribier et Jean-Pierre Raynaud. Il y a installé des oeuvres de César, Lalanne, Buren, LeWitt, Garcia, Bourdelle et tant d'autres...

Samedi 13 août – L’intox de la semaine.

Logos des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

Repérée dans Actu.fr au sujet des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour lesquels le Comité d’organisation escompte 10 millions de visiteurs dont 350.000 handicapés. Cet article évoque les transports, problématique « en partie réglée, grâce à la mise en place de solutions alternatives, comme le service public PAM75, un transport adapté et collectif à la demande. » Sauf que ce service coûte au moins 6 fois plus cher que les transports collectifs, par ailleurs en voie de centralisation par le Conseil Régional, et ne pourra pas absorber la clientèle Francilienne habituelle qu’il ne parvient déjà pas à satisfaire, plus les visiteurs des Jeux, sans parler de l’obligation de réserver chaque trajet deux jours à l’avance. Et si cet article traite de l’accessibilité des sites de compétitions, il oublie un sujet d’importance : comment et où les visiteurs handicapés pourront-ils se loger pendant les Jeux puisque l’offre adaptée n’est pas recensée ?

Samedi 13 août – Les initiatives de la semaine.

  • Les pompiers de Saint-Denis de la Réunion informent les pensionnaires d’une MAS sur les risques d’accident domestique.
  • Le sentier sous-marin de la plage de l’Aiguille, à Théoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), organise des visites adaptées aux personnes handicapées.
  • Des plages du Cap Corse accueillent des baigneurs avec du matériel adapté et le soutien de l’ARS.
  • Un pompier volontaire devenu handicapé en service voudrait intégrer le corps des sapeurs-pompiers de l’Hérault dans une fonction sédentaire, actuellement refusée.
  • Une ordonnance supprime à compter de janvier 2024 la procédure spécifique de contrôle dans la construction de la mise en place de solutions d’effet équivalent intégré dans le contrôle technique global des constructions au moment de leur livraison.
  • Le Conseil d’État reconnaît et indemnise le préjudice moral d’un enfant et de sa famille confrontés aux refus d’établissements médico-sociaux et de l’Éducation nationale de respecter les décisions éducatives de la MDPH du Rhône.

Vendredi 12 août – Les ratés de la compensation.

  • La mère d’une jeune femme polyhandicapée de Moselle dénonce l’absence de loisirs et séjours de vacances dès l’âge de 18 ans, les dispositifs adaptés pour adolescents lui étant dès lors interdits.
  • Faute de places suffisantes en IME, un jeune autiste de 13 ans d’Avenay (Calvados) n’est accepté que 3 demi-journées par semaine, faible prise en charge qui impacte lourdement la vie de la famille.
  • Parce qu’elle habite à la limite de la Métropole de Rouen (Seine-Maritime), une femme tétraplégique est en difficulté pour se déplacer par les transports collectifs dans lesquels elle rencontrent de multiples difficultés d’accessibilité.
  • Un sexagénaire tétraplégique est privé à Tanville (Orne) de téléphone depuis 4 mois et d’Internet depuis près d’un mois, l’opérateur Orange étant incapable de traiter le problème.
  • Le père quinquagénaire d’une femme handicapée mentale qu’il prostituait à Loos (Nord) tout en détournant son AAH est condamné par le Tribunal Judiciaire à trois ans de prison dont deux fermes et maintenu en prison.

Jeudi 11 août – Loisirs – Josée, le tigre et les poissons.

Couverture du premier tome de Josée, le tigre et les poissons

La première rencontre entre les jeunes Tsuneo, étudiant féru de plongée sous-marine, et Kumiko « Josée », paraplégique, est brutale : perdant le contrôle de son fauteuil roulant, elle heurte le jeune homme, se retrouve allongée sur lui au sol, et le mord ! Pourtant, c’est le début d’un emploi d’aidant de la jeune femme, à la demande de sa grand-mère octogénaire qui en a la charge et la maintient cloîtrée à la maison. Emploi qui n’est pas de tout repos, tant le caractère de Josée est contrasté et son comportement parfois violent, cyclothymique. Comment Tsuneo apprivoisera-t-il Josée, dont la souffrance et l’hyper sensibilité s’expriment par la violence et l’outrance, et parviendra-t-il à la faire sortir de son isolement pour lui faire découvrir le monde ? C’est ce que compte le manga Josée, le tigre et les poissons, réalisé par Nao Emoto sur une histoire de Seiko Tanabe dont le premier des deux tome est paru chez Delcourt (7€ en livre, 4,99€ en numérique). Le second tome paraîtra mi-septembre. Ce manga a été adapté en dessin animé en 2020.

Mercredi 10 août – Transports – La SNCF répond.

Horaire et statut du TER Nîmes-Alès du dimanche à 12h40

La SNCF Occitanie a lancé une enquête au sujet du refus dimanche par la conductrice d’un autocar d’embarquer à Nîmes (Gard) un voyageur en fauteuil roulant. « On ne cautionne pas les propos de la conductrice qui ne correspondent pas aux valeurs de la SNCF », précise son porte-parole. Contrairement aux informations diffusées dans la presse, l’autocar n’assurait pas un remplacement pour cause de grève mais un service régulier : la ligne Nîmes-Alès est assurée en fonction des horaires par des trains TER ou des autocars TER, ce qui est le cas pour le départ de 12h40. « C’est un autocar qui l’assure, ajoute le porte-parole, équipé d’un élévateur fauteuil roulant prévu contractuellement. L’autocar de dimanche 7 août n’était pas conforme. On a sollicité l’opérateur pour rectifier la situation. » Le transporteur sous-traitant a donc affecté ce jour-là un véhicule inaccessible, commettant ainsi une entorse au contrat qui le lie à la SNCF. Pour sa part, le client handicapé refusé s’était vu proposer un transport de remplacement au moyen d’un taxi PMR, mais a préféré emprunter le train TER suivant compte-tenu du délai d’attente de ce taxi.

Mardi 9 août – Culture/Tourisme – Chez Jean Linard.

Cathédrale de Jean Linard ©Yanous.com

Patiemment bâtie au cours de la vie du potier céramiste Jean Linard (1931-2010) à côté de sa maison de Neuvy-Deux-Clochers dans le Cher, la cathédrale de Linard vient de rouvrir au public. Acquis par un couple de pâtissiers décidés à restaurer l’ensemble du domaine, le site présente les oeuvres d’un artiste singulier qui réalisait avec des matériaux de récupération les idées qui lui venaient. Profondément pieu, il a construit une cathédrale célébrant tous les Dieux, de Jésus à Mahomet en passant par Bouddha, dans un syncrétisme coloré et des formes animées. Installée en pleine campagne, elle est accompagnée du bestiaire que Jean Linard a créé sur les toits de sa maison et des ateliers, restituant sa vision d’un univers foisonnant de vie et de présences à découvrir pour s’en imprégner. L’accès est aisé par le petit parking près de l’entrée, le site praticable avec aide par les visiteurs handicapés, le belvédère étant toutefois très cahoteux et ardu en fauteuil roulant. Bar et crêpes pour se restaurer dans la verdure. Cathédrale de Jean Linard, Les Poteries à Neuvy-Deux-Clochers (Cher).

Lundi 8 août – Transports – Chauffeure inhumaine à Nîmes.

Un voyageur handicapé se déplaçant en fauteuil roulant s’est vu refusé hier à Nîmes (Gard) l’accès à l’autocar remplaçant un train TER supprimé pour cause de grève. Mais au-delà de ce refus d’embarquement malheureusement encore assez banal, c’est la succession des propos insultants et discriminatoires de la conductrice à l’accent assez vulgaire qui rendent virale la vidéo de l’incident discrètement filmée par une passagère, et publiée sur Twitter : « Voyez avec le billet de train, moi c’est un car. Moi c’est 36 h à l’avance et c’est mon entreprise qu’il faut appeler […] Je veux bien faire des efforts, mais installez-vous, vous voulez que je fasse quoi, que je vous porte ? » Et en réponse à un voyageur qui propose d’aider : « Ben il faudra l’aider pour l’aller-retour parce que c’est pas moi qui va le porter hein […] Et puis quand on veut se transporter dans cet état, on appelle un GIHP [service de transport spécialisé NDLR] » La conductrice ferme la porte de son car et en démarrant ajoute à la cantonade pour les passagers : « Il connaît son handicap, faut toujours faire pleurer dans les chaumières. »

Dimanche 7 août – Accessibilité en + ou –.

Au gré des rues et bâtiments, adressez à la rédaction les bonnes ou mauvaises réalisations et solutions d'accessibilité.
Vierzon stationnement interdit sur place réservé ©Yanous.com

Dilemme sur le parking du centre commercial Forum à Vierzon (Cher) : le stationnement sur cette place réservée aux véhicules de personnes handicapées est-il autorisé ou interdit ?

Dimanche 7 août – L’humeur d’Agnès.

Peintre et dessinatrice sourde, Agnès Fédrizzi réagit à l’actualité du moment et hume l’air du temps…

Botoxée mais pas vaccinée
Vaccinée contre les rides mais pas contre le Covid !
Tellement shootée de Botox, elle ne sait plus à quel (vacc)saint se vouer !
Au point d'oublier que le Botox est aussi une substance d'origine microbienne, sécrétée par la bactérie responsable du botulisme.

Samedi 6 août – Les initiatives de la semaine.

Page d'accueil Handiplus Nouvelle Aquitaine
  • L’association Handiplage de recensement de l’accessibilité balnéaire étend ses activités en lançant le site Handiplus référençant des lieux et activités touristiques accessibles en Nouvelle Aquitaine.
  • La Cour de Cassation juge que l’aidant familial d’un parent handicapé n’a pas obligation de vivre au domicile dudit parent pour bénéficier de l’affiliation gratuite à l’assurance vieillesse.
  • Un arrêté ministériel transfère à la direction des établissement de santé ou médico-sociaux la décision d’imposer ou pas aux personnels, usagers et visiteurs le port obligatoire d’un masque de protection.
  • Les bénéficiaires de l’AAH et des minima sociaux percevront une prime exceptionnelle de rentrée de 100€
  • Le gérant d’une salle de sport de Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) se forme au coaching de personnes handicapées.
  • Et un Poitevin quadragénaire devenu subitement malentendant à 40% se lance dans le coaching vocal.

Vendredi 5 août – Accessibilité/Justice – Arnaques aux travaux.

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) communique les résultats de son action en 2019 à l’encontre de sociétés d’arnaques aux travaux d’accessibilité dans les commerces et locaux professionnels. Ses agents ont constaté un taux d’anomalies de 44%, dont « des démarchages agressifs pour encaisser des sommes d’argent sans réaliser les travaux d’accessibilité » et l’utilisation de logos et expressions laissant penser qu’ils agissent au nom de l’Administration. Les arnaqueurs utilisent des sociétés fictives dissimulées derrière des prête-noms ainsi qu’un circuit financier d’évasion immédiate de l’argent récolté vers des comptes à l’étranger. « Dans le domaine des arnaques aux prestations faussement obligatoires, les enquêtes restent complexes. L’un des dossiers traités a abouti grâce à l’implication de plusieurs États, et la coopération des services de police d’un pays situé hors de l’Union européenne. Les auteurs des faits ont été appréhendés. » Ces contrôles n’ont toutefois porté que sur 16 établissements en Île-de-France et ont débouché sur un avertissement, une injonction et six procès-verbaux pénaux.

Vendredi 5 août – Les ratés de la compensation.

  • Le vélo adapté Benur conçu en 2012 pour transporter une personne sur son fauteuil roulant est menacé de disparition faute de financeurs et malgré les 8.000 euros de son prix de vente.
  • A Montélimar (Drôme), une mère dont la fille handicapée mentale âgée de 24 ans vivait cloîtrée et délaissée à la maison parvient à se faire délivrer.
  • Des parents s’organisent en collectif pour agir à l’encontre de la MDPH de l’Indre qu’ils accusent de limiter fortement les aides pour leurs enfants handicapés.
  • L’ARS Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental de la Vienne ne parviennent pas à se coordonner pour réaliser des inspections conjointes réglementaires d’établissements médico-sociaux.
  • Un bailleur social de Nîmes (Gard) laisse des résidents handicapés se débrouiller pendant une nouvelle longue panne d’ascenseur alors qu’il n’a pas souscrit le contrat d’entretien d’usage.

Jeudi 4 août – Transports/Accessibilité – LAPI à Toulouse.

Information municipale sur la LAPI toulousaine

La mise en service dans 11 jours à Toulouse (Haute-Garonne) du contrôle automatique du paiement du stationnement suscite de vives protestations des 25 associations du collectif InterAssociatif handicap 31. Il rappelle la publication d’une lettre ouverte au maire et président de la métropole, Jean-Luc Moudenc, au sujet de la Lecture Automatique de Plaques d’Immatriculation entraînant une sanction automatique condamnée par la Commission Nationale Informatique et Libertés parce qu’illégale : « [La LAPI] va aggraver les conditions de vie des personnes handicapées [et] va engendrer un recul des droits. » Le CIAH31 déplore l’absence de concertation et demande que ce procédé soit employé pour effectuer des pré-contrôles pour cibler l’établissement de forfaits post-stationnement aux seuls véhicules en défaut de paiement et n’affichant aucun titre de gratuité tels que les cartes de stationnement pour véhicules de personnes handicapées. Par ailleurs, si l’APF France Handicap de Haute-Garonne n’est pas membre du CIAH31, elle a également dénoncé dans un communiqué ce contrôle automatique ; elle se démarque ainsi de sa direction nationale, qui non seulement approuve ce procédé mais a même contribué à son application aux usagers handicapés au moyen d’un système d’inscription sur fichier pourtant totalement inadapté. Lire cet Éditorial.

Jeudi 4 août – People – Cluzel devient VIP.

Invisible et silencieuse depuis son éviction du premier gouvernement d’Élisabeth Borne, Sophie Cluzel fait une apparition dans le public invité du festival chicos de Ramatuelle. Pure People n’a pas manqué de la « shooter » au bras de son mari Bruno et en compagnie de l’ex-animateur télé Bernard Montiel au rasage particulièrement adapté au contexte. Madame Cluzel avait disparu des radars médiatiques depuis le 20 mai, jour de nomination (sans elle) du nouveau gouvernement et de la naissance de son premier petit-enfant annoncée sur Gala. Une nouvelle carrière people s’ouvre donc pour l’ex-secrétaire d’État qui compta parmi les plus détestés de tous les titulaires du portefeuille Handicap.

Mercredi 3 août – Transports/Numérique – La SNCF transfère l’accessibilité.

Quand des stationnements réservés deviennent dépose-minute d'une gare SNCF...

La Société Nationale des Chemins de Fer français annonce la disparition, dès la rentrée de septembre, du site spécifique www.accessibilite.sncf.com, avec le transfert des informations qu’il contient dans trois sites différents. Le premier www.sncf-reseau.com, attesté 100% conforme aux règles d’accessibilité numérique, propose déjà une section spécifique contenant de nombreuses informations : politique générale d’accessibilité, les matériels utilisés, rapports sur l’accessibilité, etc. Le second, sncf.com, contient les informations utiles aux voyageurs handicapés, et enfin celles relatives à l’assistance en gare pour ces voyageurs figurent sur Gares et Connexions ; c’est sur ce dernier site que les voyageurs identifieront les gares accessibles et dans lesquelles le service d’assistance aux personnes à mobilité réduite est assurée. Reste à savoir comment les voyageurs handicapés s’y retrouveront, d’autant plus que l’achat de billets repose sur un quatrième site web, celui du commercialisateur sncf.connect !

Mardi 2 août – Tourisme – A bord du Train rouge.

Le train du Pays Cathare et du Fenouillèdes, ou train rouge, est une belle opportunité de visite touristique pour les personnes handicapées proposée dans les Pyrénées-Orientales. Sur une soixantaine de kilomètres d’Axat à Espirat de l’Agly, vous aurez le choix selon les heures et le parcours choisi d’embarquer sur un wagon plate-forme « L’impériale » offrant une vue à 360°, ou dans un autorail Picasso dont la cabine du conducteur est surélevée pour assurer la vision dans les deux sens de circulation. Vous verrez défiler les vignobles des Corbières et les châteaux du Pays Cathare, passant de la plaine méditerranéenne à la forêt montagnarde, en franchissant viaducs et tunnels. Toilettes adaptées dans L’impériale et en gare d’Axat (places de parking PMR, boucle magnétique et accueil en Langue des Signes Française à la billetterie), documentation adaptée (braille, caractères agrandis). Renseignements : 04 68 200 400 ou info@letrainrouge.fr.

Lundi 1er août – Finances – Smic et AAH augmentent.

Évolutions de l'indice des prix à la consommation depuis 2017 selon l'INSEE

Le salaire minimum de croissance (Smic) augmente automatiquement de 2,01% aujourd’hui pour rattraper la hausse des prix à la consommation. Il est désormais de 11,07€ brut de l’heure soit 1.329,05€ net par mois pour 35 heures de travail hebdomadaire. Les pensions d’invalidité et l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) doivent également augmenter de 4% mais rétroactivement à compter du 1er juillet ; cette revalorisation a été votée par les parlementaires dans le projet de loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat et devrait être définitivement adoptée cette semaine. L’AAH représentera alors 72% du Smic net. Toutefois l’INSEE constate en juillet une inflation supérieure aux prévisions, 6,1% sur an au lieu de 5,8% le mois précédent.

Partagez !