Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  L'actualité française du handicap.
 
Mars 2014.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Lundi 31 mars - La perle de la semaine.
Le Président de la République, François Hollande, nomme Manuel Valls, jusqu'alors ministre de l'Intérieur, chef du Gouvernement en remplacement de Jean-Marc Ayrault. Manuel Valls a été maire d'Evry (chef-lieu de l'Essonne) de 2001 à 2012, une ville dont un lecteur de Yanous relève qu'elle n'a cessé de "détruire de l'accessibilité". Selon le baromètre annuel publié par l'Association des Paralysés de France, la note d'Evry est passée de 16,3/20 en 2009 à 13,2/20 en 2013, rétrogradant de la seconde place à la 64e des 96 villes préfectures. La chute d'Evry a été constante au fil des ans : 5e avec 15,4/20 en 2010, 19e avec 13,8/20 en 2011, 59e avec 12,9/20 en 2012. En cinq ans, la note "cadre de vie adapté" est passée de 15 à 12, et celle de l'accessibilité des équipements communaux a baissé de moitié : 16 en 2009 contre 8 en 2013. L'analyse de ce baromètre montre une légère amélioration de l'accessibilité recensée à Evry depuis que Manuel Valls ne dirige plus la ville, ayant démissionné de son mandat de maire en juin 2012 pour devenir ministre. C'est néanmoins à lui que reviendra la tâche de poursuivre la réforme de l'accessibilité engagée par le Gouvernement Ayrault...

Dimanche 30 mars - Politique/Surdité - Mépris à Montpellier.

Des sourds de Montpellier (Hérault) ont rendu publique, par l'intermédiaire du quotidien Le Midi Libre, le jour du deuxième tour de l'élection municipale, la manière dont les candidats ont traité leur demande d'information citoyenne en Langue des Signes Française. Aucun candidat n'est venu au meeting organisé par les sourds, seul le socialiste Jean-Pierre Moure a pris la peine de s'en excuser. Il est d'ailleurs le seul à avoir accepté de rencontrer des sourds pour un échange d'une heure et demi, et dont les meetings d'avant scrutin disposaient d'interprètes bien positionnés et visibles par le public. Le dissident socialiste Philippe Saurel, qui a gagné la mairie, n'a accepté d'interprètes LSF qu'en fond d'estrade, hors de la vision des sourds renvoyés en fond de salle. Les têtes de liste Front National (France Jamet) et d'union de la droite (Jacques Domergue) ne se sont pas davantage intéressées aux besoins des citoyens sourds.

  Image : Manuel Valls.

 

Samedi 29 mars - Discrimination - Privée de piscine.
Les parents d'une femme adulte handicapée vont finalement pouvoir faire juger le refus, par une association de Romette (commune associée à Gap, Hautes-Alpes), d'accepter leur fille dans l'activité aquagym, rapporte la radio locale D!ci (sic). L'excuse habituelle avait été invoquée, la sécurité, pour exclure la personne en 2010. Les tentatives de négociation des parents ont eu comme conséquence l'exclusion de leur fille de l'association. Une première plainte en discrimination a été, comme d'habitude, classée sans suite par le Parquet. La réclamation des parents auprès du Défenseur des Droits traîne en longueur, ce qui les a conduit à déposer une nouvelle plainte avec constitution de partie civile qui sera examinée par le Tribunal Correctionnel de Gap le 10 avril prochain.

 

 

Vendredi 28 mars - La perle de la semaine.
Plantée au bord de la rue Barbusse, à Marly près de Valenciennes (Pas-de-Calais), sous la forme d'un superbe panneau proclamant en lettres majuscules "Ici construction d'un foyer autiste". Derrière cette maladresse langagière, la construction par le groupe SOS d'un Foyer d'Accueil Médicalisé de 30 places et d'un Foyer de Vie de 30 places également dans une région qui laissait sur liste d'attente, en 2003, près de 7.000 adultes handicapés selon un rapport de la Cour des Comptes.

  Image : Foyer 'autiste' à Marly.

 

Jeudi 27 mars - Manifestation - Pour l'accessibilité à Toulouse.
Plus d'une centaine de personnes handicapées ont manifesté, à l'appel du Comité d'Entente Régional Midi-Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, devant la préfecture de région Midi-Pyrénées, à Toulouse (Haute-Garonne), pour demander une meilleure accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports pour les personnes à mobilité réduite. Les protestataires ont érigé un muret en parpaings pour symboliser l'inaccessibilité encore trop fréquente. Ils ont dénoncé 40 ans d'attentisme en la matière, estimant que la France est en retard par rapport aux autres pays européens, et réclamé une réduction des délais des Agendas d'Accessibilité Programmé à 3 ans maximum au lieu des 3, 6 et 9 ans envisagés. Des journalistes ont été invités à suivre des parcours urbains pour constater les pannes récurrentes d'ascenseurs comme à la gare ou pour prendre le métro, ou la présence de marches pour entrer dans la seule pharmacie toulousaine ouverte la nuit.

  Image : Manif à Toulouse.

 

Jeudi 27 mars - Vie Autonome - Plan des métiers de l'autonomie.
La ministre déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunay, a signé avec les acteurs du secteur des services à la personne un Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences "Autonomie". Il concerne essentiellement les métiers d'auxiliaire de vie et d'assistant médico-psychologique, ainsi que les directeurs de structures qui les emploient. "Ce champ devra être élargi et complété", concède la ministre. Une mesure assez floue évoque toutefois la promotion de "certains métiers spécifiques d'avenir identifiés pour leur potentiel de développement dans le champ de l'aide à l'autonomie".

Mercredi 26 mars - Institutions/Justice - Plainte visant Moussaron.
La ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a déposé plainte contre X pour abus de bien social et abus de confiance en matière de gestion de l'Institut Médico-Educatif (IME) Moussaron de Condom (Gers). "Les derniers éléments dont dispose la Ministre laissent entrevoir que les fonds qui étaient à l'origine destinés à la prise en charge des mineurs de cet IME, pourraient ne pas avoir été intégralement utilisés à l'usage auxquels ils étaient destinés", précise un communiqué. Les dirigeants de la société Maison d'enfants de Moussaron semblent visés par cette plainte déposée auprès du Parquet d'Auch; cette entreprise est la propriété d'une famille de notables gérant l'IME. Des malversations auraient été constatées par l'administrateur provisoire nommé à la demande de la ministre le 27 novembre 2013, nomination consécutive aux accusations récurrentes de mauvais traitements infligés aux 80 enfants polyhandicapés pensionnaires d'un établissement privé à but lucratif. Ces faits ont été filmés et présentés dans un reportage diffusé le 19 janvier dernier sur M6. Les journalistes, qui avaient vu dans le garage de l'établissement deux Ferrari et une Bentley, s'étaient interrogés sur leur présence alors que la prise en charge des enfants était marquée par une pénurie de moyens en matériels et en personnels.

Mardi 25 mars - Emploi/Institutions - Oser l'ESAT.

Le deuxième baromètre Osez l'ESAT-EA est rendu public. Regards croisés entre les directeurs des Etablissements et Services d'Aide par le Travail (Esat) et des Entreprises Adaptées avec leurs clients que sont les acheteurs de leurs prestations dans les entreprises privées, publiques et les administrations, il met en évidence des écarts importants de perception entre ces deux mondes. Les entreprises ont recours aux ESAT-EA pour faire une action citoyenne (64% des réponses) tout en estimant à 53% qu'ils sont moins compétitifs et concurrentiels. Si ces acteurs économiques sont massivement satisfaits de leurs relations mutuelles, les motifs invoqués témoignent de perceptions très différentes. De fait, la plupart des donneurs d'ordres traitent avec les ESAT-EA comme avec des entreprises ordinaires capables d'adapter rapidement leur production à des nouveaux besoins, ce qui est rarement le cas.

Mardi 25 mars - Loisirs - Jouer vidéo à Toulouse.

La médiathèque José Cabanis organise des animations ouvertes aux personnes déficientes visuelles ou souhaitant s'y confronter dans le cadre de l'exposition rétrospective "Play ! Entrez dans l'histoire du jeu vidéo". L'antique ping-pong sera joué uniquement à l'oreille sur l'ordinateur dédié aux malvoyants du pôle L'Oeil et la Lettre, le mercredi 16 avril de 14h à 17h. Ce pôle "propose des jeux informatiques accessibles aux déficients visuels, parmi lesquels des jeux sonores et visuels, textuels, sur Internet ou en téléchargement, sur des thèmes divers (conduire une voiture, disputer une partie de tennis, résoudre une enquête, sortir d'un labyrinthe, jeux d'aventures, de culture générale, télévisuels...). Il est possible de repartir avec une copie des jeux sur clé USB."

Lundi 24 mars - Allocations - Atos perd le marché anglais.

Dans le cadre de la privatisation de l'administration, le gouvernement britannique avait attribué à la société française de services informatiques Atos le marché de l'instruction des demandes d'allocations des personnes handicapées (lire l'actualité internationale du 21 novembre 2012). Du fait des nombreuses protestations relatives à la qualité contestable du travail fourni et à l'inaccessibilité d'une partie des locaux utilisés, le ministre anglais du travail et des retraites a annoncé la résiliation de ce contrat d'évaluation de l'aptitude au travail des demandeurs, des résultats de laquelle dépend le droit à allocation.

Samedi 22 mars - Cécité/Handicap moteur - Décret chiens d'assistance.

Le Journal Officiel publie, deux mois après l'annonce de sa signature par la ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, le décret relatif à la labellisation des centres d'éducation des chiens d'assistance et des centres d'éducation des chiens-guides d'aveugles et à la création d'un certificat national. Il définit les procédures applicables, supprime la commission de labellisation et renvoie la décision d'agrément au préfet. Le certificat national justifiant de l'éducation du chien d'assistance couvre désormais ses périodes de formation et de retraite, mais il ne garantit pas à lui seul l'accès dans les Etablissements Recevant du Public puisque la loi n'est pas modifiée en la matière, qui stipule qu'il est autorisé "aux chiens guides d'aveugle ou d'assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité", disposition qui n'intègre pas le maitre valide d'un chien en formation.

Vendredi 21 mars - Justice - Prison avec sursis pour infanticide.

Le père meurtrier de sa fillette handicapée âgée de six ans a été condamné à cinq ans de prison avec sursis par la Cour d'Assises de Seine-et-Marne. Il l'avait étouffée le 3 janvier 2011 lors d'un moment de désespoir, ne supportant plus d'assumer le lourd handicap de l'enfant née prématurément, tétraplégique, déficiente intellectuelle et épileptique. Le meurtrier envisageait également de tuer son épouse maniaco-dépressive et sous médicaments puis de se suicider, mais il y a renoncé après la mort de la fillette qui était accueillie la journée dans un établissement spécialisé.

Vendredi 21 mars - Emploi - Une mission de plus.
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, confie une mission sur l'emploi des personnes handicapées à Annie Le Houérou, députée apparentée socialiste, républicain et citoyen des Côtes d'Armor. Au terme de son étude, elle devra formuler des propositions pour "un accompagnement cohérent pour favoriser l'accès et le maintien à l'emploi tout au long de la vie des personnes en situation de handicap." Cette mission, dont la durée n'est pas connue, était l'une des 260 mesures annoncées lors du comité interministériel du handicap du 25 septembre 2013 (lire ce Focus).

Vendredi 21 mars - Santé/Cécité - Prothèse rétinienne financée.
La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, annonce le financement de l'implantation d'un modèle de prothèse épirétinienne, l'Argus II du fabricant californien Second Sight. Elle est composée "d'un implant rétinien, d'une unité de traitement vidéo, et de lunettes intégrant une caméra miniature et une antenne externe, explique le ministère dans un communiqué. Les images acquises par la caméra sont transformées en signaux électriques et transmises à l'implant rétinien grâce à l'antenne. L'implant rétinien transmet le signal électrique vers le cortex cérébral visuel via la rétine non lésée et le nerf optique, restaurant partiellement la vue." Ce ne sont pas des images complètes, mais des formes et traits qui sont ainsi restitués, limites actuelles de ce type de prothèse. Son acquisition et son implantation seront financées au moyen du tout-nouveau Forfait innovation, mais le ministère n'a pas été en mesure de préciser si une part de dépenses resterait à la charge de la trentaine de personnes aveugles qui pourraient annuellement recevoir cet "oeil artificiel". Le Forfait innovation est un "système de prise en charge dérogatoire conçu pour mettre plus vite à disposition des patients des solutions thérapeutiques particulièrement innovantes, précise-t-il dans un communiqué [Il] inclut la prise en charge de l'acte et des frais d'hospitalisation associés et, le cas échéant, la prise en charge du produit ou de la prestation."

 

 

Jeudi 20 mars - Culture/Surdité - Madame l'Émue en LSF.
Après les aventures de Monsieur l'Ému (lire l'actualité du 7 mars 2012) , place à celles de Madame. Dans un premier album, "Peur", Olivia Le Divelec convie les petits enfants de moins de 7 ans sourds ou entendants à vaincre les appréhensions de Madame l'Émue lors d'un violent orage, accompagnée par les peintures et dessins expressifs de Benoît Rivals. Le texte bilingue français-langue des signes raconte l'histoire face à chaque illustration, et un poster présente d'un côté une peinture joyeuse et de l'autre le glossaire des mots-signes. Madame l'Émue, par Olivia Le Divelec et Benoît Rivals, réalisé par 10 doigts compagnie, diffusé par les Editions Goater, 12€.

  Image : couverture de 'Peur'.

 

Mercredi 19 mars - Consommation - Webzine mode féminine.
L'association Cover (Seine-Maritime) vient de lancer un webzine consacré à la mode "qui s'adresse principalement aux personnes en situation de handicap", Coverdressing. On y trouvera des informations sur des vêtements, accessoires, aménagements divers, tendances, conseils beauté, etc., dans une mise en page attrayante, vivante, très pro. L'orientation éditoriale devrait privilégier "la femme en fauteuil roulant", tout en abordant les autres handicaps sous l'angle de la mode et de ses tendances. Parmi l'équipe éditoriale essentiellement féminine, on remarque Mathieu Mienné, jeune mannequin qui avait postulé au concours mort-né Beauty Touch (lire l'actualité du 5 septembre 2013).

Mardi 18 mars - Institutions - 48% de maisons de retraites en infraction.

Une enquête 2013 de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) relève des atteintes à la protection des consommateurs dans 48% des 278 établissements contrôlés. Si ce pourcentage est en baisse de 11 points par rapport à 2011, il témoigne de pratiques abusives très présentes dans les Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes : affichage défaillant des prestations effectuées par des professionnels (pédicure-podologue, coiffeur, esthéticienne, etc.), hausses de prix illicites, pratiques commerciales trompeuses, clauses contractuelles abusives.

Mardi 18 mars - Consommation - Actions de groupes.

La loi relative à la consommation est publiée au Journal Officiel. Elle autorise des consommateurs lésés à engager par l'intermédiaire d'une association de consommateurs une procédure collective contre une entreprise défaillante, afin d'obtenir l'indemnisation des préjudices subis. Cette action de groupe ne concerne que la réparation civile, mais pas la responsabilité pénale éventuelle. La loi comporte également des dispositions en matière de contrat de vente, de crédit à la consommation, de garantie, etc. Elle autorise le souscripteur d'un emprunt immobilier à changer d'assureur du prêt, dans la période d'un an après signature, ce qui pourrait améliorer le coût des garanties fournies aux emprunteurs handicapés ou malades chroniques.

Lundi 17 mars - Transports - Dérogation à la circulation alternée.

La persistance d'un épisode de pollution aux particules fines, essentiellement émises par la combustion des moteurs diésel, a conduit le Gouvernement à appliquer la procédure de circulation automobile alternée en fonction du numéro d'immatriculation. Seuls les voitures particulières portant une plaque dont le dernier chiffre est impair ont été autorisés à circuler dans Paris et les départements limitrophes. Parmi les dérogataires, selon les termes de l'arrêté inter-préfectoral relatif à la procédure d'information et d'alerte du public en cas de pointe de pollution atmosphérique en région d'Ile-de-France, tous les "véhicules des GIG et des GIC, ou conduits ou transportant des handicapés ou des personnes à mobilité réduite" pouvaient circuler sans restriction. On relève toutefois que ce texte, bien que daté du 27 octobre 2011, fait référence aux GIG et GIC, macarons remplacés depuis 2000 par la carte de stationnement modèle européen et qui n'ont plus de valeur réglementaire depuis le 31 décembre 2010...

Dimanche 16 mars - Logement - Locations temporaires ou saisonnières.

Le décret relatif à l'accessibilité des logements destinés à l'occupation temporaire ou saisonnière dont la gestion et l'entretien sont organisés et assurés de façon permanente est paru au Journal Officiel, accompagné de deux arrêtés. L'un définit les logements concernés (résidences de tourisme ou universitaires, foyer-logements, résidences hôtelières à vocation sociale, meublés destinés aux salariés ou aux stagiaires) qui doivent pouvoir tous "être visités par une personne handicapée et occupés par une personne sourde, malentendante, aveugle, malvoyante ou présentant une déficience mentale", dont au moins 5% doivent être adaptés aux personnes en fauteuil roulant, sauf pour les résidences de tourisme pour lesquelles ce quota est de 10%; les nouveaux logements situés en étage devront tous être desservis par ascenseur. L'autre arrêté ajuste la réglementation et la rend applicable "aux constructions pour lesquelles les travaux n'ont pas débuté lors de son entrée en vigueur." Ces textes résultent de la proposition de loi de l'ex-sénateur Paul Blanc qui introduisait des dérogations à l'accessibilité des constructions neuves, qui ont été censurées par le Conseil Constitutionnel sauf pour les logements d'occupation temporaire ou saisonnière. Alors que les normes d'accessibilité des logements et établissements recevant du public neufs sont en cours de révision, le Gouvernement a décidé de ne pas attendre la finalisation des nouveaux textes pour intégrer les dispositions relatives aux locations temporaires ou saisonnières.

Dimanche 16 mars - Sports - La France 5e nation paralympique.

L'équipe de France de ski handisport s'est classée au 5e rang des 45 nations participant aux Jeux Paralympiques d'hiver de Sotchi, remportant douze médailles dont cinq d'or : à 20 ans, Marie Bochet en remporte quatre en descente, slalom géant, super combiné et super-G, la cinquième revenant à Vincent Gauthier-Manuel en slalom géant, qui a gagné également l'argent en slalom et le bronze en descente. Solène Jambaqué a obtenu l'argent en super-G et le bronze en slalom géant, et la surfeuse Cécile Hernandez-Cervellon décroche l'argent en snowboard nouvellement introduit dans la compétition. Thomas Clarion a obtenu le bronze en ski de fond, dans le 10km et le relais ouvert 4x2,5km malvoyant couru avec Benjamin Daviet. Les skieurs assis reviennent bredouilles de ces 10e Jeux Paralympiques dans lesquels la Russie a triomphé, remportant 80 médailles dont 30 d'or, confirmant en handisport sa suprématie mondiale après celle qu'elle a acquise dans les Jeux Olympiques. Les prochains jeux d'hiver auront lieu en 2018 en Corée du Sud, à Pyeongchang.

Samedi 15 mars - Transports/Manifestation - Car bloqué à Rennes.

Une dizaine de personnes en fauteuil roulant, rassemblées dans un collectif qui ne se réclame d'aucune association, a bloqué pendant une heure à la gare routière de Rennes (Ille-et-Vilaine) un autocar interurbain. Les manifestants voulaient ainsi protester contre le report de la mise en accessibilité des lieux publics et des transports, renvoyée dans six et neuf années. Proclamant "Liberté, égalité, accessibilité", ils se sont installés derrière un car inaccessible qui dessert la station balnéaire de Dinard, en réclamant le droit de "pouvoir aller à la mer". Actuellement, aucune ligne du réseau départemental Illenoo desservant la côte n'est équipée d'autocars accessibles, et très peu sont en service sur les autres lignes. Les protestataires ont voulu faire de ce blocage le symbole de tous les accès qui leur sont refusés au quotidien, pour apprendre, se soigner, consommer, se distraire, etc.

Vendredi 14 mars - Loisirs/Cécité/Surdité - Gaumont teste à Toulouse.

Le cinéma Gaumont Wilson veut tester du matériel destiné aux spectateurs malentendants ou malvoyants. Le Pôle Handicap de la ville rose est chargé de recueillir les coordonnées d'une dizaine de personnes intéressées, qui seront invitées pour une séance matinale à une date encore à déterminer. Le procédé testé consiste en une audiodescription pour les spectateurs déficients visuels et une amplification pour ceux qui sont malentendants, restituées sur smartphones ou tablettes au moyen d'écouteurs. De ce fait, seules les personnes qui possèdent un tel matériel peuvent participer au test. Renseignements : Hadda Madache, Pôle Handicap de Toulouse, au 05 62 27 62 63. Gaumont Pathé avait testé, pendant l'hiver 2013, des lunettes Sony à sous-titres et audiodescription, avec des résultats contrastés.

 

 

Jeudi 13 mars - La perle de la semaine.
Récoltée en... Russie par la voix de l'un de ses organes de propagande qui donne une leçon à la France en publiant un courriel diffusé par le député UDI du Territoire de Belfort et maire de Valdoie, Michel Zumkeller, aux maires de sa circonscription : "Grace à notre mobilisation, le gouvernement vient d'annoncer le report à 2021 de l'obligation de mettre aux normes d'accessibilité les lieux publics." Etonnant propos quand on sait que ce même député avait voté en faveur de la loi du 11 février 2005 qui fixait à dix ans la période de mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des transports...

Mercredi 12 mars - Justice -PCH déductible d'une indemnisation.

La Cour de Cassation confirme sa jurisprudence selon laquelle les sommes versés au titre de la Prestation de Compensation du Handicap sont déductibles lorsque ledit handicap résulte d'un délit ou d'un crime dont les préjudices sont couverts par la Commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI). La Cour a ainsi cassé un arrêt de Cour d'Appel qui considérait qu'étant versée par le Conseil Général, la PCH n'ayant pas un caractère indemnitaire ne pouvait être déduite des sommes allouées. En pratique, la CIVI demande aux victimes de demander cette PCH avant de liquider le montant de leurs préjudices desquels elle déduit les sommes versées.

  Image : Michel Zumkeller.

 

Mardi 11 mars - Accessibilité - Le CNCPH veut renforcer.
Malgré la forte pression gouvernementale relayée par le représentant de l'APAJH, le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) a refusé d'adopter "avec réserves", comme il le lui était demandé, le projet de loi d'ordonnance réformant l'accessibilité prévue par la loi du 11 février 2005. Ses membres ont pris acte de ce texte tout en adoptant une motion qui demande au Gouvernement de réduire les délais supplémentaires accordés au titre des Agendas d'Accessibilité Programmée et qui s'étalent jusqu'à 9 ans. La motion pointe les principales failles du dispositif : absence de sanction pour non-dépôt d'ADAP ou pour inexécution dans le domaine des transports, flou sur le caractère d'exception des cas de suspension et de prolongation des ADAP, absence d'obligation de publicité de l'ADAP empêchant les usagers de savoir si un établissement est en règle ou pas, caractère facultatif dans les petites communes du Plan de mise en accessibilité de la Voirie et des Espaces publics. Enfin, le "CNCPH réitère l'importante nécessité de disposer de logements accessibles avec des ascenseurs dans les bâtiments d'habitation collectifs à partir de R+3, c'est-à-dire pour les immeubles de 3 étages", relevant "la perte de logements accessibles estimés à 75.000 pour la période 2006-2010." Lire aussi cet Éditorial.

Mardi 11 mars - Éducation - Bac à distance.

Les candidats handicapés postulant au baccalauréat général, technologique et professionnel pourront composer à distance via des installations audiovisuelles, sans avoir à se déplacer. Un décret et un arrêté publiés au Journal Officiel, applicables dès la session 2014, définissent les publics concernés, la procédure, les modalités de la surveillance. Cette réglementation est également applicable aux délibérations du jury.

Lundi 10 mars - Transports/Cécité - Métro-tram sonores à Toulouse.

Le réseau des transports de l'agglomération toulousaine, Tisséo, propose à ses usagers déficients visuels des audiodescriptions permettant de se familiariser avant, pendant ou après les déplacements avec les stations des lignes A et B du métro ainsi qu'avec celles de la ligne de tram T1. Ces fichiers téléchargeables au format MP3 proposent un parcours virtuel en décrivant séparément les quais des stations de tramway et de métro, les équipements des stations de métro ainsi que le trajet pour en sortir, les points d'intérêt environnants des stations de métro et de tram ainsi que les correspondances bus. Les descriptions des stations de métro sont découpées en plusieurs séquences du fait de leur complexité relative. Très complètes et précises, elles ont été réalisées en collaboration avec des usagers déficients visuels.

Samedi 8 mars - Sports - Primes pour les Paralympiques.

Les primes accordées par l'État aux handisportifs et à leurs guides lorsqu'ils obtiennent une médaille lors de Jeux Paralympiques sont désormais garanties par un décret qui vient de paraître. D'un montant, fixé en 2014 par arrêté, de 50.000€ pour une médaille d'or, de 20.000 € pour l'argent et 13.000€ pour le bronze, elles sont réduites de 15% en cas de résidence à l'étranger, assujetties à l'impôt sur le revenu mais ne sont pas prises en compte dans le calcul de l'Allocation aux Adultes Handicapés, de la Prestation de Compensation du Handicap ou d'une pension d'invalidité. Les conditions et montants sont identiques à celles des participants aux Jeux Olympiques, hommes ou femmes.

Vendredi 7 mars - Emploi - Loi formation promulguée.

La loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale a été publiée au Journal Officiel, après son adoption définitive par le Parlement le 27 février dernier. Les dispositions adoptées par le Sénat le 20 février n'ont pas été modifiées en Commission Mixte Paritaire pour ce qui concerne les travailleurs handicapés : intégration dans le cadre commun à tous les salariés, suppression de la rémunération spécifique des stagiaires handicapés. Aucune association nationale de personnes handicapées n'est intervenue publiquement lors du débat parlementaire, ou n'a réagi au sujet de la suppression des dispositions qui offraient un meilleur cadre de prise en charge des actions adaptées de formation professionnelle. Au fil des ans, les travailleurs handicapés ont perdu l'accès aux actions de formation sans condition de durée minimale d'inscription comme demandeurs d'emploi et les dérogations liées à l'âge. Seule à réagir, l'Association des Paralysés de France se dit "plutôt satisfaite de la loi telle qu'elle a été retravaillée, commente Véronique Bustreel, conseillère nationale Travail-Emploi-Formation et Ressources. On revient au droit commun après un transfert de compétence à l'Agefiph non compensée financièrement." Elle salue l'extension du droit à la formation pour les travailleurs malades, au maintien dans l'emploi des accidentés du travail et aux travailleurs en Etablissement et Service d'Aide par le Travail (Esat).

Vendredi 7 mars - Sports/Médias - Paralympiques d'Hiver de Sotchi.
Les 11e Jeux Paralympiques, qui débutent aujourd'hui à Sotchi (Russie) et se déroulent jusqu'au 16 mars, seront en grande partie retransmis sur France 4 qui prévoit 60 heures de direct dont les cérémonies d'ouverture et de clôture. L'intégralité des compétitions devrait être diffusée sur le site web de France Télévisions. Pour sa part, le quotidien sportif L'Equipe et sa chaine de télévision L'Équipe 21 proposent des informations sur la compétition ainsi qu'un site web dédié, Hors normes. Enfin, Websourd proposera en Langue des Signes Française un journal quotidien des Jeux réalisé les journalistes sourds Wallès Kotra et Olivier Calcada, enregistré à Toulouse sur le plateau et avec les moyens techniques de France 3 Midi-Pyrénées. 15 handisportifs français (dont 3 femmes) et 1 guide pour aveugle participent à ces jeux, uniquement en ski alpin, nordique et biathlon, alors que le curling en fauteuil et le hockey sur luge sont au programme des compétitions. L'équipe de France espère, au terme de ces Jeux auxquels participeront 547 compétiteurs provenant de 45 pays, rester parmi les dix premières nations mondiales.

 

 

Jeudi 6 mars - Loisirs/Parents - Pourquoi le Lièvre ?
C'est à un drôle de conte à épisodes que convie Signes Roya et ses acolytes : la découverte de l'histoire du lièvre, de la création de ses grandes oreilles, de la disparition de son intrépidité transformée en craintivité maladive. Qu'a-t-il bien pu arriver à ce petit animal jadis si malin ? Petits et grands, entendants ou sourds, bien ou malvoyants sont invités à le lire, le voir et l'entendre dans un album illustré accompagné d'un DVD mettant le conte en scène, les deux comédiennes jouant à la fois en version sonore et langue des signes. Au fil des épisodes, le lièvre devra récupérer sa maison que la renarde lui a prise, faire la course avec un hérisson, soutenir le défi du Grand Esprit en combattant trois grands animaux sauvages pour devenir le plus puissant d'entre eux. Cet album, issu d'un conte créé en 2012, est vivement interprété par Mathilde Chabbey et Elisa Nesta, avec la mise en musique et les bruitages de Wilfrid Houssin, sur une mise en scène de Nathalie Masséglia. Pourquoi le lièvre ? Album-DVD édité par Signes Roya, 25€ chez l'éditeur.

  Image : couverture de 'Pourquoi le lièvre'.

 

Mercredi 5 mars - Accessibilité - Orange démantèle ses cabines.
Société privée issue de la privatisation de France Télécom, Orange lance un plan de démantèlement des cabines téléphoniques et publiphones installés dans des services publics, des commerces ou sur la voie publique. Parallèlement, l'entreprise demande à chaque préfet une dérogation de mise en accessibilité de ces installations invoquant leur démontage d'ici fin 2016. Orange précise que le trafic généré depuis les cabines et publiphones a chuté de 90% depuis 2009, et que leur mise en accessibilité coûterait 80 millions d'euros. Le service universel des télécommunications prévoit toutefois que chaque commune dispose d'au moins une cabine téléphonique publique, qui devront donc être mises en accessibilité "tous handicaps". Orange sous-traite l'entretien de ces cabines, dont le maintien fait actuellement l'objet d'un appel d'offres au titre de la concurrence des marchés publics.

Mardi 4 mars - Politique - In'Citu agonise.
Successeur du Collectif des Démocrates Handicapés, le parti politique "handicapiste" In'Citu va être contraint à la dissolution, faute de membres, de cotisations et de ressources financières. Cette formation ne compte plus que 6 adhérents cotisants, et ne peut faire face aux formalités exigées de tout parti politique, notamment la certification de ses comptes par deux commissaires aux comptes. Elle a adressé un recours en dispense à la Cour des Comptes, qui l'a logiquement rejeté. Créé à l'automne 2012, In'Citu n'a pas réussi à percer, n'étant actif a minima que dans deux villes et restant inconnu des personnes handicapées.

 

 

Lundi 3 mars - Administration - Le handicap aux métropoles.
Selon le site d'information Acteurs Publics, le deuxième volet de décentralisation qui sera inclus dans un projet de loi présenté fin avril devrait entériner la fusion des départements de petite couronne au sein de la métropole de Paris, qui sera créée le 1er janvier 2016 (lire l'actualité du 24 janvier 2014). Il est également envisagé de transférer aux 14 nouvelles métropoles les compétences du Conseil Général pour ce qui concerne la population du territoire desdites métropoles. Cela entrainerait le transfert à ces dernières des aides aux personnes handicapées, et la création de maisons métropolitaines chargées de les accorder (lire ce Focus). Ce projet de loi risque également de se télescoper avec celui qui concerne l'adaptation de la société au vieillissement, dans lequel figure la création de conseils départementaux pour la citoyenneté et l'autonomie qui feront double emploi avec les actuels Conseils Départementaux Consultatifs des Personnes Handicapées.

Dimanche 2 mars - Sports - Mondial INAS d'athlétisme.
L'équipe de France a gagné 11 médailles mais aucun titre lors des championnats du monde d'athlétisme en salle sport adapté sous l'égide de l'Inas, qui se déroulaient au Creps de Reims (Marne). Meilleur français, Daniel Royer a remporté trois médailles d'argent en pentathlon, 60 mètres haies et saut à la perche. Une seule médaille pour Rodrigue Massangia, d'argent pour le 60 mètres, deux en bronze pour Christopher Pezard en pentathlon et saut en hauteur, médaille de bronze également pour Rachid Boutasghount sur le 3000 mètres et Abdoulaye Coulibaly dans le 60 mètres. Chez les féminines, Marion Candelier a gagné une médaille d'argent pour le 3.000 mètres et une de bronze dans le 1.500 mètres, Virginie Dreux une médaille d'argent en pentathlon. La compétition a été dominée par le Portugal, qui a glané 24 médailles dont 5 en or, et la Pologne, 17 médailles dont 11 en or.

  Image : Saut en longueur.

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2014. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page