L'actualité française du handicap.
 
Août 2019.


 

Samedi 31 août - Politique/People - République des copains.
Le préfet hors cadre myopathe Jean Christophe Parisot (lire l'actualité du 15 février 2015) a remis au Crès (Hérault) les insignes de chevalier des Palmes académiques à Thierry Bermond. Il récompense ainsi l'ancien secrétaire général d'une "association de loi 1901 créée en 2014, sous l'impulsion et à l'initiative de Monsieur le Préfet Jean-Christophe Parisot" pour conduire dans ce département des actions de sensibilisation scolaire aux handicaps. Ces actions sont d'ailleurs obligatoires car inscrites dans le programme scolaire en primaire et au collège depuis la loi du 11 février 2005.

Samedi 31 août - Les initiatives de la semaine.

L'accessibilité des commerces d'un quartier de Nouméa (Nouvelle-Calédonie) est évaluée par des clients handicapés et valides. Les fauteuils de baignade Hippocampe sont utilisés par une trentaine de personnes pendant l'été à Plouénour-Brignogan-Plages (Finistère). Panorama mitigé de l'accessibilité de la voirie et des commerces de Tours (Indre-et-Loire). Une couturière d'Héricourt (Haute-Saône) adapte ses ateliers tous publics à des personnes handicapées. C'est le jour de la rentrée des enseignants que la mère d'un enfant handicapé apprend qu'il pourra faire sa rentrée en Ulis dans un collège des Hautes-Pyrénées. Le département du Finistère adapte les activités de son mois du sport nature aux personnes handicapées. L'accroc-branches du Bugey adapte son parcours aux pratiquants handicapés moteurs à Hauteville-Lompnes (Ain). En Loire-Atlantique, un automobiliste nantais privé de son permis de conduire du fait d'un excès de vitesse commis en se rendant au chevet de sa fille aveugle qui venait d'être violée dans un établissement médico-social bénéficie d'un geste de grâce du préfet.

Vendredi 30 août - Les ratés de la compensation.

L'Éducation Nationale refuse de fournir à la rentrée les AESH nécessaires à trois enfants pour qu'ils puissent déjeuner à la cantine. Des familles doutent du "grand service public de l'école inclusive" annoncé par la secrétaire d'État aux personnes handicapées en constatant que rien ne change pour leurs enfants. Dans la Drôme, plus de 250 enfants handicapés ne seront pas pris en charge en IME ou SESSAD malgré une décision MDPH, selon l'Adapei qui lance une pyramide de cartables, action que la secrétaire d'État tente de neutraliser en saisissant le préfet de la Drôme qui convoque une réunion de travail la veille de ladite pyramide, et en qualifiant l'information de "fake news". Lire aussi cet Editorial. Une pétition demande l'audiodescription et sous-titrage des programmes vidéos diffusés en France par Netflix. Si Toulouse (Haute-Garonne) installe des espaces Snoezelen dans quelques écoles, seulement 23 des 206 groupes scolaires sont actuellement accessibles aux enfants handicapés. A Fécamp (Seine-Maritime), des parents se mobilisent pour obtenir le rétablissement du ramassage par autocar de leurs enfants handicapés participant à un accueil de jour, refusé par le président des Papillons Blancs.

Jeudi 29 août – Allocations/Surdité – 30 sourds par jour à la CAF.

Depuis octobre 2018 et la généralisation à l'ensemble des Caisses d’Allocations Familiales d'un service d'accueil téléphonique adapté via webcam, 6.763 personnes sourdes ou malentendantes ont bénéficié d'un rendez-vous d'information sur leurs droits et prestations. Cela représente en moyenne une trentaine de bénéficiaires renseignés chaque jour. Ce service de visio interprétation en Langue des Signes Française ou Langage Parlé Complété est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30 (hors jours fériés). Les allocataires sourds peuvent également bénéficier de cette prestation en se rendant dans l'antenne de la CAF dont ils dépendent. Ce service est sous-traité à l'opérateur Elioz.

Lundi 26 août - L'infox de la semaine.
"L'Arc de Triomphe accessible aux personnes à mobilité réduite. Profitez d'un nouveau parcours de visite entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite." Cette information datée du 24 janvier dernier figurait sur le site Internet du Centre des Monuments Nationaux qui gère l'Arc de Triomphe (Paris 8e), dont les travaux de mise en accessibilité ont été lancés à grands renforts de communication et d'articles de presse fin octobre 2017. Travaux qui se sont éternisés et n'avaient pas été achevés pour la période prévue, juin 2018 (lire l'actualité du 14 mai 2018). Et alors que le CMN se préparait à inaugurer les nouvelles installations, l'invasion du monument par des gilets jaunes et des vandales le 1er décembre 2018 a entrainé la dégradation de l'élévateur fauteuil roulant desservant la terrasse, matériel toujours pas réparé neuf mois après.

Samedi 24 août - Les initiatives de la semaine.

Un bateau électrique adapté accessible par un ponton aménagé participe à la traditionnelle fête de l'eau de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Aidée d'une couturière, la maman d'une jeune femme handicapée prépare avec une association de Divion (Pas-de-Calais) la création d'une gamme de vêtements adaptés.

Vendredi 23 août - Les ratés de la compensation.

La mère d'une jeune femme polyhandicapée déplore que chaque établissement médico-social demande de remplir un dossier spécifique de pré-admission et souhaite la création d'une formalité unique. Les parents d'un enfant polyhandicapé recourent à une cagnotte pour financer l'aménagement de leur domicile, l'hypothétique dotation de la MDPH de Moselle étant très insuffisante. Un lycéen autiste de haut-niveau ne parvient pas à trouver de stage professionnel pour la rentrée de septembre. La maire de Saint-Denis (La Réunion) fait masquer des tags hostiles à la visite officielle du ministre de l'Éducation Nationale et de la secrétaire d'État aux personnes handicapées. A Bordeaux, un trentenaire qui avait pourtant réservé sa place a été refusé dans un autocar Transgironde parce que les sièges amovibles sur l'emplacement fauteuil roulant n'avaient pas été démontés. Une dame âgée et handicapée de Laon (Aisne) impute à des voisins irascibles la crevaison des quatre pneus de sa voiture. Une autre Laonnoise doit reporter un voyage parce que la SNCF n'est pas en mesure de garantir l'accessibilité des autocars qu'elle sous-traite le temps de travaux en gare. Malgré les écrits rassurants du président du Conseil Départemental de Vaucluse, des parents persistent à s'inquiéter du paiement des journées d'absence de leurs enfants handicapés placés en foyers d'hébergement (lire l'actualité du 2 juillet). Pendant que la secrétaire d'État aux personnes handicapées est en visite officielle sur l'ile de La Réunion, la maltraitance institutionnelle se poursuit dans une MAS dirigée par un AMP incompétent.

Jeudi 22 août - Cécité/Handicap Moteur - Chiens d'assistance.

Une nouvelle circulaire relative à l'accès des chiens guides ou d'assistance est publiée au Journal Officiel. Signée par la secrétaire d'État aux personnes handicapées, Sophie Cluzel, elle rappelle l'obligation faite à tous les lieux publics, transports, établissements recevant du public dont ceux d'enseignement d'accepter ces animaux sans aucune restriction. Elle demande aux préfets d'appuyer les actions d'information et de sensibilisation organisées localement sur le respect de ce droit, et leur demande d'adresser "des instructions aux services de police et de gendarmerie afin qu'ils dressent constat de ces infractions, qui pourront ainsi venir en soutien des actions qui seraient engagées par les victimes de ces agissements, et engagent les sanctions pénales précitées." Cette circulaire intervient un an tout juste après une succession de refus très médiatisés qui ont suscité une vive réprobation sans qu'ils soient toutefois sanctionnés, faute d'intervention de policiers ou gendarmes.

Jeudi 22 août - La perle de la semaine.

Comment faire pour qu'une famille d'accueil dispose d'un véhicule adapté pour transporter un enfant ou adulte handicapé dont elle a la garde ? Sophie Cluzel a trouvé "la" solution, qu'elle a exposé à une Réunionnaise qui lui posait la question : "Il faut que l'on réfléchisse pour avoir des véhicules adaptés, qu'ils soient peut-être prêtés aux aidants familiaux. J'aimerais bien que l'on puisse travailler avec les établissements médico-sociaux, qui ont des véhicules adaptés, pour que l'on voit comment on peut se mettre en mutualisation des moyens." La secrétaire d'État aux personnes handicapées a tout simplement créé à l'occasion de son voyage officiel sur l'île de la Réunion le service Uber du véhicule adapté...

Mercredi 21 août - Institutions/Tourisme - Vacanciers délaissés et en danger ?

A la suite d'une inspection conduite à la demande de l'Agence Régionale de Santé, la préfecture du Cher a pris un arrêté de fermeture d'un centre de vacances pour personnes handicapées à Massay. Il est reproché l'absence de prise en compte des besoins spécifiques des résidents (alimentation adaptée, soins, personnel infirmier et qualifié, etc.) pouvant entrainer des risques pour leur santé et sécurité. Il semble également que la quinzaine de vacanciers ne bénéficie pas d'activités adaptées et passe les journées à ne rien faire. L'association gestionnaire, Vacances au vert basée à Massay, a saisi en référé le Tribunal Administratif pour faire annuler l'arrêté préfectoral de fermeture ce qui lui permet de poursuivre le séjour des résidents jusqu'à son terme.

 

 

Lundi 19 août - Loisirs - Perfect World 9, la fin ?
Le 9e volume de la manga Perfect World est publié chez Akata (lire l'actualité du 30 janvier 2019). Tsugumi et Ayukawa se sont remis en couple et veulent vivre ensemble. Mais le père de la jeune femme refuse leur mariage futur, maintenant son point de vue sur l'impossibilité qu'elle puisse vivre avec un homme paraplégique. Un refus ancré dans un échec professionnel qui a profondément marqué ce père confronté au cancer qui le ronge et le conduit aux portes de la mort. Comment les deux jeunes gens vont-ils vaincre la volonté paternelle, réussiront-ils à se marier et mener leur vie ? A découvrir dans le (presque) dernier volume de la série, l'auteur Rie Aruga visiblement très attachée à des personnages qu'elle côtoie depuis six ans annonçant une suite consacrée à la vie de couple de Tsugumi et Ayukawa. Perfect World tome 9, par Rie Aruga, éditions Akata, 6,99€ en librairies.

Samedi 17 août - Les initiatives de la semaine.

Lancement en Corse d'un site web recensant des sites touristiques accessibles avec référencement payant pour les commerces, prélude à une nouvelle appli (lire La perle du 20 juin). La doyenne du continent européen, âgée de 115 ans, est une religieuse aveugle qui se déplace en fauteuil roulant, et vit sa retraite dans le Var. Une association de Cherbourg (Manche) organise la première initiation au sauvetage sportif mêlant jeunes handicapés et valides. Un tout nouveau collectif de parents organisera cet automne des rencontres sur les handicaps visibles et invisibles au café culturel associatif Le Circonflexe à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir). Une auto-école adaptée aux candidats sourds et malentendants a ouvert à Abbeville (Somme), avec une formatrice qui pratique la langue des signes.

 

 

Vendredi 16 août - Les ratés de la compensation.
Les spectateurs handicapés d'un festival d'Ajaccio (Corse du Sud) sont stockés loin de la scène derrière un camion buvette, "pour leur sécurité" bien évidemment... C'est le gérant d'une société de services aux personnes qui vient en aide aux occupants handicapés ou âgés bloqués à Toulouse (Haute-Garonne) dans leur immeuble de 11 étages par une longue panne d'ascenseur. La circulation dans les rues piétonnes de Strasbourg est entravée par le comportement des cyclistes et l'envahissement des terrasses inaccessibles de bars et restaurants.

Mercredi 14 août - Justice - Policiers désinvoltes condamnés.

Le Tribunal Correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle) condamne à des peines de prison avec sursis trois policiers de Verdun (Meuse) pour non-assistance à personne en danger. Ils avaient négligé l'appel téléphonique d'un homme qui participait à la séquestration d'une jeune femme handicapée mentale, frappée et violée dans l'appartement d'un couple de femmes (lire l'actualité du 22 mars 2015). Malgré les détails fournis par l'agresseur pris de remords, les agents n'avaient pas pris l'appel au sérieux. La victime avait pu échapper à ses bourreaux, entrainant l'arrestation des agresseurs jugés cet hiver (lire l'actualité du 8 février 2019). Les deux gardiens de la paix désinvoltes écopent d'un an de prison avec sursis et devront verser 5.000€ de dommages et intérêts à la victime, et un jeune adjoint de sécurité reçoit deux mois de prison avec sursis.

 

 

Lundi 12 août - Handicap Mental/Loisirs - Jack aime Rosie, mais...
Rosie a 16 ans 10 mois et aime Jack, un peu plus âgé qu'elle. Mais Rosie est trisomique alors que Jack ne maitrise pas les accès de violence qui ravagent son cerveau. Et depuis sa dernière colère au collège il est éloigné de Rosie, à laquelle il n'a jamais fait de mal, ce qui l'a conduite à fuguer pour rejoindre celui dont son père veut la séparer. Cette histoire d'amour absolu ancrée dans l'Angleterre d'aujourd'hui est racontée par Mel Darbon dans un style qui transcrit le cheminement intellectuel de Rosie pour préparer et accomplir le périple entre la maison familiale et le centre où Jack est placé. Elle devra affronter la bêtise et la méchanceté, rencontrera des personnes bienveillantes, se fera voler son argent, devra ensuite échapper à un réseau de proxénétisme, des péripéties dures dont elle devra triompher pour retrouver Jack et faire accepter son amour à ses parents. Ce gros roman qui cible les adolescents s'adresse également aux parents bardés de préjugés, qui relèveront toutefois que les méchants sont tous étrangers, que ce soit la voleuse américaine ou le proxénète polonais... A la recherche de Jack, par Mel Darbon, remarquable traduction de Lily Sztajn, éditions Hélium, 16€ en librairies. Lire également cette interview de l'auteure.

Samedi 10 août - Les initiatives de la semaine.

La nouvelle présidente de l'Adapei d'Indre-et-Loire veut apaiser le climat social qui a marqué 2017 et 2018 (lire l'actualité du 21 décembre 2017) en engageant des négociations avec les syndicats de salariés. Une buraliste de Decazeville (Aveyron) devient à sa demande point de collecte de bouchons en plastique dont le recyclage finance des matériels pour personnes handicapées. L'Unapei lance une plateforme de collecte de témoignages de parents confrontés à la rentrée scolaire de leurs enfants handicapés.

 

 

Vendredi 9 août - Les ratés de la compensation.
Une jeune femme paraplégique doit, à Montpellier (Hérault), faire appel aux pompiers pour accéder à son appartement à cause d'un ascenseur en panne et d'un réparateur qui ne respecte pas son contrat d'entretien. Le Tribunal de Grande Instance juge irrecevable la plainte en diffamation du président de l'Adapei des Deux-Sèvres à l'encontre d'une syndicaliste, ses propos n'étant pas diffamatoires (lire Les ratés du 2 août). Les parents de deux fillettes handicapées laissées sans solution éducative dans le Pas-de-Calais relancent la mobilisation et ont lancé une pétition. Une automobiliste refuse la priorité sur un passage piéton d'Orange (Vaucluse) à un couple d'octogénaires dont l'épouse en fauteuil roulant décède, accident qui témoigne des conséquences de l'acte similaire commis le 16 juin dernier à Paris. Un restaurateur de Chamalières (Puy-de-Dôme) rend son établissement accessible... alors que la rue ne l'est pas, suscitant le sarcasme de la municipalité : "C'est ridicule à mon avis d'aller dépenser de l'argent pour aller faire quelque chose qu'il va falloir démonter dans 6 mois à 1 an". A Perpignan (Pyrénées-Orientales), la répression sauvage du stationnement réservé entraine la mise en fourrière de la voiture d'une automobiliste handicapée. A Toulouse (Haute-Garonne), le père d'un enfant autiste en appelle au ministre de l'Éducation nationale pour obtenir une place en Ulis collège pour son fils.

Jeudi 8 août - Surdité/Culture - Disparition du fondateur d'IVT.

Cofondateur en 1978 d'International Visual Théâtre, Jean Grémion est mort dimanche du fait d'un cancer mais la nouvelle n'a été communiquée qu'aujourd'hui. Né en 1942 dans le Jura, il avait enseigné la philosophie à Dijon (Côte d'Or) dans les années 1960 puis avait fondé deux théâtres, le Double et l'Ange, et collaboré au Festival mondial de théâtre de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Parallèlement à ses activités de journaliste et de directeur de magazines, il a fondé en 1978 le centre socioculturel des Sourds de Vincennes (Val-de-Marne). Promoteur de la Langue des Signes Française, Jean Grémion a également joué dans quelques films, réalisé des téléfilms et des documentaires.

Mercredi 7 août - Emploi - Réforme de la fonction publique.

Adoptée par le Parlement au printemps et validée par le Conseil Constitutionnel, la loi de réforme de la fonction publique est publiée au Journal Officiel. Plusieurs dispositions concernent directement les agents handicapés afin de favoriser leur parcours professionnel au moyen (jusqu'au 31 décembre 2025) d'une procédure de promotion dérogatoire au droit commun et d'élargissement du champ des handicaps pris en compte; ces dispositions devraient inciter des agents à faire reconnaître leur qualité de travailleur handicapé et améliorer sans recruter le respect de l'obligation d'emploi. Elle crée également un "référent handicap" chargé d'accompagner les agents tout au long de leur carrière. La loi maintient l'existence du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) dont on pouvait craindre la disparition. Une ordonnance devra prochainement "renforcer la formation [des] agents en situation de handicap ainsi que des agents les plus exposés aux risques d'usure professionnelle afin de favoriser leur évolution professionnelle." Par ailleurs, l'article 56 de la loi restreint le droit de grève dans la fonction publique territoriale lorsque la continuité de certains services n'est pas assurée, notamment en matière scolaire et pour les personnes âgées ou handicapées; les agents devront sous peine de sanction se déclarer grévistes au moins 48 heures à l'avance.

Mardi 6 août - Matériels/Justice - Fin du Fauteuil Roulant Français.

Fondée il y a tout juste 4 ans, la société Le Fauteuil Roulant Français est en liquidation judiciaire. Son fondateur paraplégique, Edouard Detrez, avait tenté de démontrer la viabilité d'une gamme de fauteuils roulants de conception et fabrication réalisées intégralement en France, sans parvenir à convaincre d'éventuels investisseurs. Dans la période où il a préparé la liquidation de son entreprise, il s'est fait recruter par un consortium immobilier pour le conseiller en matière d'accessibilité et s'est engagé en politique pour la majorité présidentielle (lire l'actualité du 3 mai 2019).

Lundi 5 août - La perle de la semaine.

"Nous sommes désolés de vous informer que nous ne pouvons pas répondre sur ce sujet qui est totalement pris en charge par le Secrétariat d'État au numérique." Cette réponse par courriel du cabinet de la secrétaire d'État aux personnes handicapées fait suite à une autre, reçue quelques jours auparavant du cabinet du secrétaire d'État au numérique : interrogé sur la date prévisible de publication du nouveau référentiel d'accessibilité et d'un arrêté technique, il écrivait "Nous vous invitons à vous rapprocher du cabinet de Madame Sophie Cluzel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, en charge des personnes handicapées [afin] d'obtenir de plus amples renseignements sur ces sujets." Or, un tout récent décret (lire l'actualité du 25 juillet) stipule : "Un référentiel d'accessibilité, arrêté conjointement par le ministre chargé des personnes handicapées et le ministre chargé du numérique, fixe les modalités techniques de mise en oeuvre de l'accessibilité aux personnes handicapées des services de communication au public en ligne [...] La déclaration est communiquée à l'administration par le biais d'un téléservice selon des modalités arrêtées conjointement par le ministre chargé des personnes handicapées et le ministre chargé du numérique [...] La sanction administrative prévue au IV de l'article 47 de la loi du 11 février 2005 susvisée est prononcée par le ministre chargé des personnes handicapées [...] Le ministre chargé des personnes handicapées effectue un suivi annuel de la conformité des sites internet, intranet et extranet et des applications mobiles [selon] des modalités arrêtées conjointement par le ministre chargé des personnes handicapées et le ministre chargé du numérique [...] La méthode de suivi employée et le contenu du rapport sont fixés par arrêté conjoint du ministre chargé des personnes handicapées et du ministre chargé du numérique." Les services des secrétaires d'État au numérique et aux personnes handicapées ont visiblement oublié de lire ce décret...

Samedi 3 août - Les initiatives de la semaine.

C'est à Généthique Actions que revient le solde financier d'une association d'entrepreneurs d'Indre-et-Loire qui ont décidé sa dissolution. Une couturière lance à Saint-Gonnery (Morbihan) son atelier de retouche et confection sur-mesure et se rend au besoin au domicile de personnes handicapées. Dans le Calvados, le château médiéval de Crèvecœur-en-Auge propose des visites adaptées aux personnes déficientes auditives, visuelles ou mentales. Dans l'Aube, la Sécurité Sociale déploie une plateforme pour l'accès aux soins, destinée aux assurés sociaux qui renoncent face au coût et formalités. Un handiscope permet aux personnes handicapées d'observer les étoiles à Dijon (Côte d'Or).

Vendredi 2 août - Les ratés de la compensation.
Confrontés dans l'Oise aux insuffisances des politiques publiques, les parents d'une enfant dont la maladie génétique rare n'a été diagnostiquée qu'au bout de 10 ans créent une association d'entraide. C'est par une cagnotte que les parents du jeune Andy, tétraplégique âgé de 16 ans qui vit dans le Lot, espèrent obtenir les moyens d'acquérir un véhicule adapté. Une dame myopathe et atteinte de polyarthrite reste sept heures aux urgences de l'hôpital Sud Francilien (Essonne) sans être auscultée... et finit par rentrer chez elle. La police de Montpellier (Hérault) enquête sur un trafic de fauteuils roulants électriques volés pour être revendus au Maghreb, dont est victime la conseillère départementale Gabrielle Henry. L'assureur d'une jeune femme lui propose une indemnisation ridicule après la destruction de son fauteuil roulant électrique dans un accident de la circulation à Chinon (Indre-et-Loire). Faute de place en SESSAD pour leur fillette hyperactive et à l'absence de perspective rapide de création des places supplémentaires, une famille de la Meuse lance une pétition. Le président de l'ADAPEI des Deux-Sèvres poursuit en diffamation une syndicaliste qui se contente d'informer les salariés dans un contexte social très tendu.

 

>> Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2019. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page