Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap.
 
Février 2013.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Jeudi 28 février - Handisport - Victoire à l'arrachée.
L'équipe de France de ski alpin handisport remporte les championnats du monde qui se déroulaient à La Molina (Espagne) grâce au retrait du classement, par le Comité International Paralympique, d'une épreuve de ski cross remportée par l'Autriche, finalement seconde. Cinq skieurs français ont, au total, gagné sept titres et douze médailles. Grande triomphatrice chez les debouts, Marie Bochet (19 ans) a remporté l'or en descente, super géant, slalom, super combiné et géant, victorieuse dans les cinq disciplines dans lesquelles elle compétait. Toujours en debout, Vincent Gauthier Manuel a également gagné l'or en slalom et géant. Solène Jambaqué s'est classée seconde du super géant debout, de même que Yohann Taberlet en assis. Trois médailles de bronze ont récompensé en descente Solène Jambaqué et Yohann Taberlet ainsi que Cédric Amafroi-Broisat dans le super combiné debout. Ces championnats du monde ont réuni 120 skieurs provenant de 28 pays.

  Image : Marie Bochet.

 

Jeudi 28 février - Médias/Cécité - Audiodescription sur Arte.
La chaîne franco-allemande Arte diffusera en audiodescription, les 5 mars à 13h55 et 18 mars à 13h55, La folle histoire d'amour de Simon Eskenazy, téléfilm dans lequel un musicien de notoriété internationale voit débarquer chez lui sa mère envahissante, son ex-femme, son fils de 10 ans qu'il n'a jamais vu... et Naïm, un jeune travesti algérois ! Cinéma social le 3 mars à 1h55, avec Punk, réalisé en 2011 par Jean-Stéphane Sauvaire, histoire d'un jeune déphasé qui rencontre l'amour. Cinq jours plus tard, le 8 mars à 2h50, Women without men ("Zanan Bedone Mardan") conduit le spectateur dans l'Iran de 1953, au moment du coup d'État qui installe la dictature du shah d'Iran, alors que quatre femmes cherchent à échapper à leur destin. Enfin, les 8 mars à 1h00 puis 18 mars à 0h50, Caché, de Michael Haneke avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Annie Girardot, drame qui plonge un animateur d'émission littéraire dans un passé oublié et douloureux qui met en péril la vie qu'il s'est construite.

Jeudi 28 février - Emploi - Contrat de génération.

Le Conseil Constitutionnel a validé la loi créant le contrat de génération, adoptée par le Parlement les 12 et 14 février dernier. Elle incite les établissements publics et les entreprises à maintenir dans l'emploi des salariés âgés tout en recrutant les jeunes qui remplaceront les premiers quand ils partiront en retraite. Les limites d'âges des salariés sont élargies pour les travailleurs handicapés, portées à 30 ans pour le recrutement et à 55 ans pour le maintien dans l'emploi.

Mercredi 27 février - Transports - Infomobi enquête.
Le service d'information sur les transports accessibles en Ile-de-France Infomobi, créé par le Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF), recrute des personnes non-voyantes ou malvoyantes pour participer à une évaluation de son site web dont la nouvelle version est en ligne depuis un mois. Le but de cette étude qui se déroulera du 4 au 11 mars prochain "vise à mieux comprendre les attentes des utilisateurs du service Infomobi mais aussi tester de nouvelles évolutions et fonctionnalités du site." Les candidats, qui se seront dédommagés à hauteur de 40€, doivent idéalement avoir plus de 40 ans et utiliser le site Infomobi, même de manière irrégulière. Les entretiens individuels, d'une durée de 1h30, se dérouleront dans les locaux du STIF (41 rue de Châteaudun à Paris 9e) ou à domicile. Renseignements et candidatures auprès du cabinet Stephenson Etudes, tèl. : 04 37 66 15 08.

Mardi 26 février - Accessibilité - 66.000 HLM accessibles détruits.

Dans une tribune publiée dans Le Moniteur, Christian François, administrateur de l'Association Nationale Pour l'Intégration des Handicapés Moteurs (ANPIHM) constate la destruction de nombreux logements sociaux potentiellement accessibles. En analysant les statistiques de l'INSEE, il relève que de 2006 à 2009 moins de 10% des communes françaises ont sur leur territoire des immeubles HLM avec ascenseur : "1.725 d'entre elles ont étoffé leur parc de 75.310 logements ainsi desservis, 1.253 en ont perdu 66.038. Près de 200 villes perdent plus de 100 logements chacune." Il met en parallèle ce constat avec la forte augmentation de la demande en appartements accessibles, notamment de la part des personnes âgées. Cette situation résulterait de la destruction des grands immeubles remplacés par des petites unités alors que la loi du 11 février 2005 n'a pas réellement étendu l'obligation d'installation d'ascenseurs pour l'accès des logements.

 

 

Mardi 26 février - Culture/Cécité - Sainte-Chapelle rééditée.
Les Editions du Patrimoine du Centre des Monuments Nationaux rééditent l'ouvrage adapté aux lecteurs déficients visuels qui est consacré à la Sainte-Chapelle de Paris. Cet épais ouvrage contient des planches en relief du monument, d'éléments architecturaux et décoratifs ainsi que de vitraux, avec cahiers en noir contrasté et couleur, l'ensemble accompagné d'un CD audio au format Daisy qui rassemble les commentaires de ces contenus. La première édition de 1.500 exemplaires réalisée il y a huit ans (lire l'actualité du 14 juin 2005) est épuisée, entrainant un nouveau tirage. Les trois autres ouvrages de cette collection "Sensitinéraires" connaissent également une bonne diffusion, compte-tenu du public concerné qui est assez réduit : le tirage de l'ouvrage consacré au Panthéon, paru en 2007, a été vendu pour moitié, celui de la cité de Carcassonne, paru en 2009, à plus de 800 exemplaires, et l'abbaye de Cluny, paru en 2011, vendu pour plus du tiers du tirage de 1.500 exemplaires. Ces ouvrages sont disponibles en libraires ou dans les Monuments nationaux, au prix de 30€.

  Image : couverture de l'ouvrage 'Sainte Chapelle'.

 

Lundi 25 février - Droits - Guide APAJH 2013.
L'Association pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH) publie l'édition 2013 de son guide pratique "Handicap". L'ouvrage de plus de 400 pages est à jour de la réglementation jusqu'à fin 2012, structurée en grands chapitres : cadre institutionnel, enfance et scolarisation, vie adulte, intégration sociale. Dans ces parties couvrant la vie en institutions médico-sociales, familiale ou autonome, l'ensemble des problématiques et des droits sont exposés. L'ouvrage comporte quelques modèles de lettres, ainsi qu'un index. Handicap, le guide pratique 2013, éditions Prat, 23,35€, en librairies.

Vendredi 22 février - Culture/Surdité - Casting pour Marie Heurtin.

Le cinéaste Jean-Pierre Améris prépare un film retraçant l'éducation de Marie Heurtin, née sourde et aveugle en 1895 et accueillie douze ans après à l'Institut de Larnay, près de Poitiers, par des religieuses en charge des jeunes filles sourdes. "Malgré le scepticisme de la Mère Supérieure, une jeune religieuse, Soeur Marguerite, se fait fort de s'occuper du petit animal sauvage qu'est Marie, et de tout faire pour la sortir de sa nuit. Elle y parviendra malgré les échecs, la tentation du découragement, armée de sa foi joyeuse et de son amour pour la petite Marie. Le rôle de Soeur Marguerite sera joué par Isabelle Carré." Le réalisateur lance un casting pour le rôle de Marie Heurtin, "une jeune fille de 16 ans (paraissant jeune soit 12, 13 ans) sourde, sachant de préférence pratiquer la langue des signes." Les candidates doivent adresser photo, âge, lieu de résidence et contact par mél. Le tournage du film est prévu cet été.

  Image : guide APAJH 2013.

 

Jeudi 21 février - Administration - Deux MDPH dans le Rhône.
L'avant-projet de loi de décentralisation entérine le partage de territoire et de compétences effectué début décembre entre le président du Conseil Général du Rhône, Michel Mercier (démissionnaire depuis), et celui de la communauté urbaine du Grand Lyon, Gérard Collomb. Sans consulter les élus, ils avaient décidé d'échanger les compétences incombant aux collectivités qu'ils dirigent. En conséquence, le Conseil Général transférera, si le projet de loi est adopté ainsi, ses compétences en matière de scolarisation en collège, transport collectif, aide sociale, handicap, etc., pour tous les habitants des communes du Grand Lyon à cette collectivité. Il devrait en résulter la création, à compter du 1er avril 2015, d'une Maison des personnes handicapées sous la tutelle de la nouvelle Métropole de Lyon, ainsi que la duplication de tous les services départementaux en charge des compétences transférées.

Mercredi 20 février - La perle de la semaine.

Flexcité, filiale de RATP Dev, récupère au terme du renouvellement de son marché le service de transport spécialisé des personnes handicapées PAM 92, encore exploité jusqu'en avril prochain par Keolis, filiale de la SNCF. Par filiale interposée, la RATP est sur la voie du monopole et va donc gérer 6 des 8 services PAM d'Ile-de-France, alors que jusqu'au déploiement de ces services à partir de 2003, elle refusait d'organiser le transport des personnes handicapées. Les services PAM dépendent de chaque département francilien et transportent uniquement leurs résidents à des tarifs jusqu'à six fois plus élevés que le transport collectif qu'ils ne peuvent emprunter du fait de leur handicap. Cette différence tarifaire ainsi que les subventions des collectivités territoriales rendent rentables ces services privés assurés par des filiales de sociétés publiques.

 

 

Mardi 19 février - Associations - L'Unapei va en justice.
L'Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei) va engager une série de procès pour mettre en évidence et créer une jurisprudence sur des difficultés récurrentes rencontrées par des personnes handicapées intellectuelles et leurs familles. "Aujourd'hui, le droit à compensation des adultes handicapés intellectuels est complètement bafoué, dénonce Christel Prado, présidente de l'Unapei, Nous allons prendre des dossiers emblématiques et 'blindés' pour être sûrs que nous gagnerons, pour faire évoluer la jurisprudence." Les familles seront également incitées à déposer des réclamations auprès du Défenseur des Droits afin qu'il prenne des délibérations opposables aux autorités, action élaborée en collaboration avec lui et qui repose sur une plate-forme déclarative en ligne et des demandes types. L'objectif est de faire pleinement respecter le droit à compensation du handicap et d'obliger les collectivités territoriales à agir en la matière. L'Unapei expérimente également une base de données "RDB" recensant les besoins satisfaits ou pas des personnes déficientes intellectuelles, afin de disposer pour chaque département et territoire d'une cartographie opposable aux pouvoirs publics afin de les contraindre à créer les structures nécessaires. RDB, actuellement testée dans trois régions, devrait être déployée nationalement à l'automne 2013. "Il y a 30.000 personnes handicapées vieillissantes sans solution, s'indigne Christel Prado. On revient à des solutions d'il y a 20 ans."

  Image : Christel Prado.

 

Mardi 19 février - Transports/Accessibilité - Ouigo pour les handis.
Le nouveau service TGV low-cost de la SNCF, Ouigo, comporte deux places "fauteuil roulant" par rame, avec un confort similaire à celui des Duplex : sièges pivotants à dossiers inclinables pour se transférer, boutons d'appel du personnel, prises électriques, toilettes adaptées du nouvel Euroduplex. La réservation de billets est assurée uniquement au moyen du site web Ouigo.com et nécessite d'acheter d'abord son billet puis de réserver immédiatement auprès d'Accès Plus un emplacement UFR (Unité Fauteuil Roulant) et/ou obtenir un billet gratuit pour l'accompagnateur d'un voyageur ayant une carte d'invalidité d'au moins 80%. En cas d'indisponibilité, un report sans frais ou un remboursement est prévu. Les TGV Ouigo relieronnt dans un premier temps Marne-la-Vallée Chessy à Lyon Saint-Exupéry, Montpellier ou Marseille avec arrêt dans les gares TGV de Valence, Avignon, Nîmes ou Aix-en-Provence. Monoclasses, ils proposent des tarifs économiques pour individuels, famille et groupes dans un confort simplifié, sans voiture-bar ou service à bord, avec limitation des bagages (une valise et un sac à main par personne). Le prix des billets variera en fonction du niveau de remplissage du trajet envisagé.

  Image : emplacement 'handicapé' dans les TGV Ouigo.

 

Lundi 18 février - Politique - Décentralisation version 6.
La lettre d'information Acteurs Publics publie la dernière évolution, datée du 11 février 2013, de l'avant-projet de loi de décentralisation. L'exposé des motifs précise ce qui concernera les personnes handicapées, et permet de constater que, par rapport au premier projet, le Gouvernement renonce à faire des Maisons Départementales des Personnes Handicapées un service intégré à chaque Conseil Général (lire l'actualité du 6 décembre 2012). De ce fait, les modalités d'accès aux prestations et allocations accordées par les MDPH demeurent inchangées. En revanche, la section relative au transfert des Etablissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT) aux Départements est maintenue : ils seront substitués "à l'Etat dans toutes ses responsabilités (autorisation des établissements notamment)", devront financer les aides au poste, le différentiel de charges et les frais de fonctionnement, sur le budget de l'aide sociale pour ces derniers, sans droit de récupération sur donation ou legs, ni succession sur le conjoint, les parents ou enfants du bénéficiaire. Le texte transfère également la formation professionnelle aux Régions pour tous les publics, "y compris ceux relevant jusqu'à présent de la compétence de l'Etat (Français établis hors de France, détenus, personnes handicapées, etc.)." Si cet avant-projet est confirmé, il traduira un recul du Gouvernement sur la volonté exprimée le 5 octobre dernier par le Président de la République, François Hollande, de transférer aux Conseils Généraux la totalité de la politique du handicap encore du domaine de l'État.

Samedi 16 février - Transports - Règlement pour les passagers.

Le Sénat a adopté selon la procédure d'urgence le projet de loi réglant la mise en oeuvre du Règlement Européen du 16 février 2011 relatif aux droits des passagers transportés en autocars et autobus qui entre en vigueur le 1er mars 2013. Le texte de loi inscrit certaines dispositions du Règlement dans le code des transports, et confie aux ministres des Transports et de l'Economie la responsabilité de définir la date effective de mise en oeuvre de la plupart des dispositions concernant les voyageurs handicapés. Le Règlement Européen prévoit en effet un report de quatre ans renouvelable une fois. Les services du ministre des Transports précisent que l'arrêté est en cours d'élaboration pour publication immédiate après la promulgation de la loi, la durée du délai de report n'étant actuellement pas définie. Les dispositions applicables dès la promulgation de la loi, après son examen à l'Assemblée Nationale, seront l'interdiction du refus de vente de billets aux personnes handicapées ou leur embarquement (sauf raisons sanitaires, de sécurité, d'inaccessibilité du véhicule ou des points d'arrêts), l'indemnisation des fauteuils roulants et équipements de mobilité endommagés ou perdus, le droit des passagers à l'information en formats accessibles et au dépôt de plainte en cas de manquements du transporteur à la règlementation applicable. La formation au handicap des personnels au contact des clients ne sera obligatoire au plus tard que le 1er mars 2018, ce délai de cinq étant celui qui sépare chaque période obligatoire de formation des conducteurs.

 

 

Vendredi 15 février - Médias/Cécité - Audiodescription sur Arte.
La chaîne franco-allemande Arte diffusera en audiodescription, le 17 février à 20h45 (puis le 1er mars à 0h50), Gandhi, biographie grandiose du "libérateur" de l'Inde réalisée en 1980 par Richard Attenborrough, avec Ben Kingsley, Candice Bergen, Martin Sheen. A suivre le 18 février à 13h55, Les tribulations d'un chinois en Chine, aventures rocambolesques d'un milliardaire suicidaire et ruiné filmées par Philippe de Broca en 1965, avec Jean-Paul Belmondo, Ursula Andress, Jean Rochefort, Darry Cowl. Le même jour à 15h35, nouvelle reprise du court-métrage La paire de chaussures (de la série "Enfances"), une rencontre entre un enfant aisé et un gamin braconnier. A découvrir les 20 février à 20h50 puis 27 février à 13h55, La folle histoire d'amour de Simon Eskenazy, téléfilm dans lequel un musicien de notoriété internationale voit débarquer chez lui sa mère envahissante, son ex-femme, son fils de 10 ans qu'il n'a jamais vu... et Naïm, un jeune travesti algérois ! Cinéma social le 22 février à 22h20, avec Punk, réalisé en 2011 par Jean-Stéphane Sauvaire, histoire d'un jeune déphasé qui rencontre l'amour. Trois jours plus tard, le 25 février à 22h40, Women without men (Zanan Bedone Mardan) conduit le spectateur dans l'Iran de 1953, au moment du coup d'État qui installe la dictature du shah d'Iran, alors que quatre femmes cherchent à échapper à leur destin. A voir ensuite le 27 février à 20h55, Caché, de Michael Haneke avec Daniel Auteuil, Juliette Binoche, Annie Girardot, drame qui plonge un animateur d'émission littéraire dans un passé oublié et douloureux qui met en péril la vie qu'il s'est construite...

Jeudi 14 février - Éducation - Refondation, numérique et handicap.

Le projet de loi de refondation de l'école de la République présente dans son étude d'impact, non publiée dans la version disponible pour le public, des dispositions concernant les élèves handicapés : "Les dispositifs prévus à l'égard des élèves et des étudiants en situation de handicap ne requièrent pas de modifications substantielles [...] Il convient notamment de rappeler que, dans sa décision du 8 avril 2009, M. et Mme Laruelle, le Conseil d'Etat a jugé que le droit à l'éducation des enfants handicapés et l'obligation scolaire à laquelle ils sont soumis comme tous les enfants imposent à l'Etat l'obligation de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour que ce droit et cette obligation aient un caractère effectif. Certains articles législatifs dont la modification est envisagée par le projet de loi ont un champ d'application qui s'étend à l'ensemble des élèves et qui comprend donc ceux qui sont affectés d'un handicap. Cependant, ces modifications n'ont pas d'incidences directes ou indirectes sur leur situation particulière." L'étude d'impact précise également que "les contenus pédagogiques numériques peuvent répondre à divers besoins, notamment ceux des élèves en situation de handicap. Ils garantissent l'accessibilité à tous des services et des contenus (enfants qui ne peuvent pas être scolarisés, enfants handicapés, enfants du voyage, etc.)." Toutefois, le plan de développement des usages numériques à l'école ne semble pas intégrer l'accessibilité des plates-formes et services qui seront créés dans le cadre d'une convention avec la Caisse des Dépôts. Interrogée, cette dernière renvoie la question au ministère de l'Éducation Nationale... qui la renvoie à la Caisse des Dépôts !

Mercredi 13 février - La perle de la semaine.

Les amateurs de descente en fauteuil tous terrains ou Cimgo pensaient avoir trouvé un Eldorado dans la station de montagne des Gets (Haute-Savoie). Mais son Maire, Henri Anthonioz, en bon démocrate attentif au bien-être de la population et des visiteurs, a décidé d'y mettre un terme en juillet dernier : "La remontée n'autorise pas le transport des véhicules Handisport", a fait placarder le Maire qui est également Directeur Général de la société exploitant les remontées mécaniques. Raisons invoquées : perte de rentabilité du fait du temps d'embarquement/débarquement des engins et pratiquants handicapés, absence de piste spécialisée pour "ces gens-là" (sic), sécurité comme toujours. Le Dauphiné relate des faits que les victimes n'avaient jusqu'alors pas médiatisé, espérant ramener à la raison par le dialogue un élu du peuple visiblement plus intéressé par son portefeuille que par le respect des lois de la République...

 

 

Mercredi 13 février - Tourisme/Loisirs - Vacances en Ile-de-France.
L'Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air d'Ile-de-France (UNAT-IDF) actualise son Guide des vacances et des loisirs adaptés. Il présente les organisations franciliennes qui proposent des séjours et voyages, des hébergements collectifs ou familiaux, des activités de loisirs adaptés en fonction des handicaps. Les fiches de chaque organisme sont détaillées, l'ensemble complété par des informations pratiques : financements sociaux mobilisables, ainsi que les aides et les adresses des services qui les dispensent, ressources web concernant les activités de la vie quotidienne et les sorties adaptées, coordonnées des organismes de promotion touristique, services de transport. Le Guide des vacances et des loisirs adaptés est gratuit mais disponible uniquement au format papier, par formulaire électronique de commande ou auprès de l'UNAT-IDF, 8 rue César Franck, 75015 Paris. Tél. 01 42 73 38 14, Fax : 01 42 73 38 12.

Mardi 12 février - Justice - Accident mortel à Rennes.

Un automobiliste tétraplégique âgé de 36 ans a accidentellement tué un autre homme handicapé moteur, sur le parking de la résidence adaptée où tous deux résidaient. L'accident s'est produit lundi soir, le conducteur qui avait bu et consommé de la drogue affirmant n'avoir pas vu la victime se déplacer en fauteuil roulant. Les policiers ont placé l'automobiliste en garde à vue jusqu'à ce que le Procureur de la République demande sa remise en liberté pour incompatibilité médicale de cette détention avec l'état de santé du coupable présumé.

  Image : couverture du guide UNAT-IDF.

 

Lundi 11 février - Accessibilité - Le yo-yo 2012 de l'APF.
Le 4e baromètre de l'accessibilité publié par l'Association des Paralysés de France (APF) comporte à nouveau son lot de surprises, en décalage avec la réalité de terrain. Colmar (Haut-Rhin) subit un gros effet yo-yo, gagnant 63 places... après en avoir perdu 49 dans le baromètre 2011. En doublant sa note, Bar-le-Duc (Meuse) quitte sa 96e et dernière place de 2011 pour se retrouver 31e en 2012, retrouvant ainsi son classement de 2009. Bastia (Haute-Corse) a probablement connu une révolution de son (in)accessibilité depuis 2009 : dernière cette année-là, elle se retrouve 11e en 2012, progressant de 61 places en un an ! Au-delà des bizarreries qui font douter de la fiabilité de ce baromètre, on remarque que Grenoble passe en 1ère position, profitant de la progression d'un point de sa note globale alors que celle de Nantes, inchangée, lui vaut d'être rétrogradée à la seconde place. Lire cette analyse, toujours d'actualité, du baromètre 2011.

 

 

Samedi 9 février - Justice - Voleur de bagages à Nice.
Un quadragénaire handicapé a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour avoir volé des bagages à l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), dont le terminal bagages des vols nationaux est d'accès libre. L'homme stationnait son véhicule au plus près grâce à sa carte européenne de stationnement. Les policiers ont découvert au domicile du voleur présumé près de 150 bagages : c'est en jetant des valises à la poubelle qu'il a attiré l'attention de ses voisins qui ont alerté la police.

Vendredi 8 février - Culture/Cécité - Bibliothèque numérique.
Trois organisations se sont alliées pour créer une Bibliothèque Numérique Francophone Accessible (BNFA) : pour la France, BrailleNet et le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA), pour la Suisse l'Association pour le Bien des Aveugles et malvoyants (ABA). Exclusivement réservée aux personnes aveugles ou malvoyantes lisant au moyen de lecteurs spécifiques (Iris Eurobraille, Victor Reader HumanWare, BookSense HIMS, PlexTalk Pocket ou clef sécurisée sur PC avec lecteur d'écran), la BNFA s'inscrit dans le cadre des lois sur l'exception au droit d'auteur en France et en Suisse. Son catalogue comporte plus de 14.000 titres de tous genres littéraires et formats confondus (sonore Daisy voix humaine ou synthèse, Daisy texte ou PDF). La lecture s'effectue sur un lecteur Daisy, en braille ou caractères agrandis selon le type de fichier téléchargé. L'accès à la BNFA est gratuit, ce service ayant été financé par des subventions publiques et privées.

  Image : BNFA.

 

Jeudi 7 février - Culture - Rouge comme le ciel.
Arte Editions publie en DVD avec, au choix, audiodescription, sous-titrage sourds et malentendants, version originale italienne sous-titrée ou version française, le film Rouge comme le ciel, réalisé en 2004 par Cristiano Bortone. Inspiré de la vie de l'ingénieur du son Mirco Mencacci, il conte quelques mois de la vie d'un enfant de dix ans devenu aveugle à la suite d'un accident, en 1970. A cette époque, la scolarisation était interdite aux enfants aveugles en école publique, et le petit Mirco a dû aller dans un internat religieux à plusieurs centaines de kilomètres de ses parents. Epris de liberté et d'évasion, Mirco va se confronter à sa manière à une éducation rigoriste et passéiste, entrainant ses camarades et leur enseignant dans une aventure qui mobilise tous leurs sens et met à mal l'autorité du directeur aveugle de l'institut, contraint de plier. L'ensemble sur fond de luttes ouvrières et d'émancipation d'une société italienne qui abolira en 1975 l'interdiction pour les petits aveugles d'aller à l'école. Film optimiste et joyeux, Rouge comme le ciel a été tourné avec des jeunes aveugles qui apportent leur touche d'authenticité au récit. Rouge comme le ciel, film de Cristiano Bortone, DVD en VOST, VF, VF sous-titrée sourds et malentendants avec audiodescription, Arte Editions, 14,95€ en magasin.

  Image : couverture du DVD 'Rouge comme le ciel'.

 

Mercredi 6 février - Vie Autonome - Pour les vieux handis.
Deux ministres, Marie-Arlette Carlotti chargée des personnes handicapées et Michèle Delaunay en charge des personnes âgées, ont installé une mission d'étude sur les personnes handicapées vieillissantes. Son groupe de travail réunit une douzaine d'associations de personnes handicapées, des organismes gestionnaires ou financeurs d'établissements, des instances consultatives dont le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH), des représentants des collectivités territoriales et des techniciens. La quarantaine de membres devra définir la population concernée par la problématique du vieillissement des personnes handicapées, élaborer les outils d'évaluation de leurs besoins spécifiques et proposer des solutions pour y répondre. La mission présidée par Patrick Gohet, Inspecteur Général de l'Action Sociale et ancien Délégué Interministériel aux Personnes handicapées (2002-2009), devra remettre en avril un rapport intermédiaire, qui alimentera certainement le Comité Interministériel du Handicap que le Premier ministre présidera avant la fin du printemps, puis un rapport final fin juin. En aparté de cette installation, la ministre chargé des personnes âgées a confirmé que le projet de loi sur la dépendance présenté par le Gouvernement d'ici la fin de l'année ne supprimerait pas la barrière d'âge qui fait basculer à 60 ans les personnes handicapées dans le cadre de prise en charge des personnes âgées. "Très clairement, a répondu Michèle Delaunay, dans le projet de loi dont la date a été fixée par François Hollande avant la fin de l'année, nous n'aborderons pas la question de la barrière d'âge. Nous gardons l'ambition du 5e risque mais nous n'avons pas en ce moment la capacité, je parle bien sûr des conditions financières, de la lever d'un coup." La ministre a précisé que ce projet de loi comporterait un volet handicap. Lire également cet Éditorial.

  Image : Marie-Arlette Carlotti et Michèle Delaunay.

 

Mercredi 6 février - La perle de la semaine.
Lors de l'installation du groupe de travail sur les personnes handicapées vieillissantes (lire ci-dessus), la ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance, Michèle Delaunay, a délivré un discours étonnamment suranné, voire surréaliste. Florilège : "Un handicapé vieillissant est d'abord un handicapé", "On constate que les handicapés deviennent vieux plus tôt", "Quand on voit ces handicapés affectueux, chaleureux, qui veulent être protégés, qui veulent être rassurés". Et surtout : "Les handicapés psychiques et les mongoliens (sic) parmi eux". De la quarantaine de participants, dont la présidente de l'Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei), Christel Prado, personne n'a cillé. Michèle Delaunay avait tenu, en préambule, à rappeler qu'elle avait entamé ses études de médecine il y a 45 ans, ceci expliquant peut-être sa perception pour le moins obsolète des personnes handicapées, et notamment celles qui sont trisomiques. "Le vocabulaire de la ministre était inapproprié, commente Christel Prado. Mais je n'ai pas voulu, par une remarque publique, faire perdre cette dynamique entre deux ministères qui abordent ensemble le sujet très important des personnes handicapées vieillissantes, et des parents âgés de personnes handicapées. Depuis, je me suis rapproché d'elle et elle a reconnu que ses termes étaient inappropriés. Cela se serait produit lors d'une conférence publique, je n'aurai pas laissé passer sans intervenir."

Mercredi 6 février - Transports - Voitures polluantes interdites ?

La ministre de l'écologie, Delphine Batho, annonce l'élaboration de mesures de restrictions de circulation dans les villes des véhicules les plus polluants, afin de réduire la pollution atmosphérique. 6 millions de véhicules sont ciblés, âgés de 17 ans et plus. "Le Gouvernement travaillera sur les leviers ciblés pour renouveler le parc des véhicules les plus émissifs (en termes de particules, d'oxydes d'azote et de dioxyde de carbone) tout en prenant en compte le pouvoir d'achat des propriétaires de ces véhicules", précise le ministère, qui n'est pas en mesure d'indiquer quelles dispositions seront proposées aux automobilistes handicapés ou aux familles comptant une personne handicapée. Les autres dispositions annoncées ne prennent pas en compte les situations spécifiques des personnes handicapées. La France n'a pas transposé dans les deux années imparties la Directive Européenne du 21 mai 2008 sur la qualité de l'air, et pourrait être prochainement condamnée à une lourde amende par l'Union Européenne.

Mardi 5 février - Transports/Discriminations - Easyjet condamnée en appel.

La Cour d'Appel de Paris a confirmé la condamnation de la compagnie aérienne à bas prix Easyjet pour discrimination envers trois passagers se déplaçant en fauteuil roulant. Le 13 janvier 2012, le Tribunal Correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) avait infligé à la compagnie 70.000€ d'amende et 2.000€ de dommages et intérêts pour chacun des plaignants. Invoquant des raisons de sécurité, Easyjet avait refusé l'accès à l'embarquement aux trois passagers parce qu'ils n'étaient pas accompagnés d'une personne valide, sans toutefois démontrer que ces passagers étaient incapables d'assurer leur propre sécurité.

Lundi 4 février - Éducation/Discriminations - La rentrée de Jeanne et Floride.

Elève de 4e au collège Robert Doisneau de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Jeanne Sibourg peut enfin aller en classe accompagnée de sa chienne d'assistance, Floride (lire ce reportage). Bien que cette formalité n'existe pas dans les textes réglementaires, il lui a fallu obtenir une décision de la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Saône-et-Loire qui a été accordée positivement jusqu'en juin 2014. "Tout se passe à merveille depuis la rentrée du 7 janvier, Jeanne participe en classe, elle est heureuse," précise sa maman.

Samedi 2 février - Justice - Voleur en fauteuil roulant.

Un trentenaire qui se déplace en fauteuil roulant a été interpellé à Metz (Moselle) pour vol dans des magasins. Il a été mis en examen et écroué. En déambulant dans les rayons de magasins spécialisés, l'homme cachait dans son fauteuil des appareils électroniques coûteux, dont il achetait un exemplaire pour demander ensuite un duplicata de facture au motif qu'il avait perdu l'original; puis il revenait quelques jours plus tard se faire rembourser l'objet "qui ne lui convenait pas". La multiplicité de ses allées et venues a fini par attirer l'attention de vigiles, la police trouvant au domicile du voleur présumé de nombreux appareils électroniques encore sous emballage. L'individu assure vivre de l'Allocation Adulte Handicapé, mais il posséderait également... un immeuble en cours de rénovation.

Vendredi 1er février - Tourisme - En Bretagne.
Le Comité Régional de Tourisme de Bretagne met en ligne un site Internet dédié à l'Handitourisme dans la région. Il présente les activités, sites patrimoniaux et culturels, hébergements et restaurants labellisés Tourisme et Handicap. Des pages spécifiques listent les principales associations de personnes handicapées et de services à la personne. Les informations sont présentées par type de sites ou de handicap. En matière de transport, un lien renvoie vers le site Breizhgo.com qui répertorie l'accessibilité des réseaux locaux, départementaux et régional. L'ensemble est complété d'une offre de séjours adaptés.

 

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2013. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page