Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Octobre 2007.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Mardi 30 octobre - Emploi/Surdité - Formation.
SERAC formation et la Ville de Paris proposent une formation adaptée et en alternance destinée aux personnes sourdes et malentendantes pour préparer un Baccalauréat professionnel en secrétariat et comptabilité. Les cours sont gratuits et avec interprète en L.S.F, les stagiaires seront rémunérés selon le barème de la formation professionnelle et en fonction de leur situation personnelle. La formation débute en novembre 2007 et se terminera en juin 2009. A son terme, les stagiaires pourront postuler à un emploi au sein de la Ville de Paris, en procédure de recrutement direct sans concours. Les candidats à cette formation doivent avoir moins de 30 ans, être reconnus travailleur handicapé, savoir lire et écrire et avoir un bon relationnel. Renseignements auprès de Denise Attia, SERAC, 26-28 avenue de la République, 93170 Bagnolet. S.M.S : 06 08 24 38 02, Tél. 01 48 97 85 10.

Lundi 29 octobre - Allocations - Sarkozy répond.

Saisi, par un collectif d'associations conduit par l'Association des Paralysés de France, d'une demande de revalorisation des revenus des personnes handicapées en application de sa promesse électorale, Nicolas Sarkozy a répondu par écrit au président de l'A.P.F. Le Président de la République veut que cette question soit "abordée dans sa globalité en traitant à la fois de l'allocation adulte handicapé, des revenus d'activité, des droits connexes et des pensions d'invalidité". Il précise qu'il a confié à la Secrétaire d'État chargée de la solidarité, Valérie Létard, "un chantier de réflexion sur les ressources des personnes handicapées en lien avec les conditions de leur insertion sociale et professionnelle" pour travailler "sur les conditions de détermination de la situation de la personne au regard de son employabilité, sur les dispositifs d'intéressement à l'exercice d'une activité et sur le niveau de ressources nécessaires à celui et à celle qui du fait de son âge, de son handicap ou de son état de santé est dans l'impossibilité de se procurer un revenu par une activité professionnelle". Nicolas Sarkozy conclut : "Pour être en mesure de répondre à ces exigences de solidarité et de justice que vous revendiquez légitimement, nous n'avons pas le droit de renoncer à réformer préalablement ce qui, par le passé, a fait la preuve de son échec".

Lundi 29 octobre - Vie Autonome - Impact des technologies.

La député U.M.P Bérangère Poletti est chargée d'élaborer un rapport d'étude sur la compensation des handicaps grâce à la science et à la technologie. Cette tâche résulte des délibérations de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), et vise à "identifier les équipements qui correspondent aux besoins réels des personnes handicapées, et de se pencher sur les réformes nécessaires pour que ces personnes puissent profiter, le plus rapidement et le plus largement possible, des bénéfices du progrès technique". Ce rapport devrait être remis à l'OPECST en mai 2008. Dans le même temps, trois associations (FEGAPEI, APAJH, A.P.F) se sont regroupées pour créer une Fondation internationale du handicap, dont la présidence à été confiée au généticien Axel Kahn; elle a pour objectif "de promouvoir la recherche appliquée et les pratiques innovantes afin d'améliorer la vie et l'autonomie des personnes handicapées".

Samedi 27 octobre - Sport/Handibasket - 3e journée du championnat.

Toulouse et Meaux poursuivent leur domination sur un championnat, alors que Corbeil conserve la dernière place du classement. Compte-rendu à lire sur Sport et Handicaps.

Vendredi 26 octobre - Discrimination - Assurance et handicap.

La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE) vient de rappeler à une société de courtage que le refus d'assurance opposé à une personne handicapée constituait une discrimination. La Halde avait été saisie en juin 2006 de ce qu'un assureur refusait d'accepter une personne handicapée comme second conducteur d'un véhicule, du fait même de son handicap conformément à une clause du contrat. Dans sa recommandation, la Halde demande à l'assureur de modifier ses contrats, de former son personnel à l'accueil des clients handicapés et a saisi la Fédération Française des Sociétés d'Assurances.

Jeudi 25 octobre - Emploi - En Ile-de-France.

Le Conseil Régional d'Ile-de-France a voté à l'unanimité diverses mesures en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés. L'accès à certaines aides régionales aux entreprises sera subordonné à la signature d'une charte de la diversité, une incitation financière à l'embauche est créée (son montant n'est pas encore connu), une charte qualité sera instaurée pour les organismes de formation et d'apprentissage, les créateurs handicapés d'entreprise seront aidés. En Ile-de-France, le quota d'emploi de travailleurs handicapés est de 2,8% dans les entreprises de 20 salariés et plus, contre 4,2% pour le reste de la France.

Mercredi 24 octobre - Vie Autonome - Fin d'exonérations.

Un collectif de fédérations et groupements d'associations de services à la personne proteste contre la suppression des exonérations de cotisations sociales patronales introduite dans les projets de loi de finances et de financement de la sécurité sociale pour 2008. Le projet de loi de finances prévoit, dans son article 55, la suppression des exonérations de cotisations patronales de Sécurité Sociale pour l'ensemble des services à la personne, sauf lorsque l'employeur est une personne âgée de plus de 70 ans ou dépendante, invalide, handicapée ou ayant un enfant handicapé ou bénéficiaire de l'allocation personnalisée d'autonomie. L'article 14 du projet de loi de financement de la sécurité sociale (P.L.F.S.S) supprime pour tous les employeurs l'exonération de cotisations patronales "accidents de travail".

Lundi 22 octobre - Tourisme - Diabète et avion.

A la suite de la lettre ouverte diffusée par l'Association Française des Diabétiques (A.F.D, lire Actualité du 18 septembre), une réunion de concertation a été organisée avec la Direction Générale de l'Aviation Civile (D.G.A.C). Cette dernière a rappelé que les malades avaient le droit de voyager avec leurs doses d'insuline et le matériel nécessaire dans leur bagage à main, et que la seule production d'une ordonnance médicale en français suffisait pour justifier ce transport de liquides. Un guide d'information destiné aux personnels de sécurité aéroportuaire sera prochainement réalisé.

Jeudi 25 octobre - Emploi - Licenciements à Rennes.
Sous-traitant pour P.S.A, l'entreprise rennaise Barre Thomas lance un nouveau plan de 120 licenciements, après les 309 du début d'année. Les personnels licenciés sont quinquagénaires et parmi eux figurent des travailleurs reconnus handicapés; des salariés ont même été licenciés sur le champ, lors de leur prise de service. Barre Thomas était l'une des plus importantes usines de Rennes, comptant jusqu'à 3.000 employés avant sa déconfiture financière.

Jeudi 25 octobre - Transports - Retard du train-laboratoire.

La S.N.C.F retarde d'au moins une année le lancement de son opération "train-laboratoire de l'accessibilité". Annoncée pour fin 2007 (lire Actualité au 10 novembre 2006), elle coïncidera finalement avec la mise en service de nouvelles voitures Corail Intercités adaptées aux utilisateurs de fauteuil roulant (U.F.R), actuellement en cours de fabrication. Conformes aux nouvelles spécifications européennes, elles comporteront sept espaces "fauteuil" dont les accompagnants seront assis sur de "vrais" sièges de l'autre côté du couloir. Déjà en service sur les lignes Paris-Caen et Cherbourg, les Corail Intercités ne disposent encore que d'une seule place "fauteuil roulant" par wagon de première classe, selon le procédé palliatif employé pour les anciennes voitures Corail. 330 des 900 Corail Intercités sont concernées par la première campagne de rénovation qui s'achèvera début 2010. A la même période seront mis en service de nouveaux T.G.V duplex dont le projet définitif sera défini dans les prochaines semaines. La S.N.C.F n'a pas d'autres projets tangibles de rénovation ou renouvellement de matériels grandes lignes.

Jeudi 25 octobre - Sport - Toulouse refuse deux marathoniens.

L'inscription de deux handisportifs qui voulaient participer au marathon de Toulouse, qui se déroulera le 28 octobre prochain, a été rejetée pour raisons de sécurité par les organisateurs. Ces athlètes handicapés, qui ont couru le marathon de New-York, voulaient utiliser un handbike, le parcours toulousain n'étant pas adapté au fauteuil roulant d'athlétisme. Pour motiver leur décision, les organisateurs se sont appuyés sur l'avis négatif de Serge Robert, conseiller technique régional handisport, lui-même handicapé. Le député socialiste Gérard Bapt s'est ému de ce refus et a écrit au président de la Communauté d'agglomération du Grand Toulouse, Philippe Douste-Blazy.

Mercredi 24 octobre - Accessibilité - Commission à Paris.

La ville de Paris créé, deux ans et demi après son instauration par la loi du 11 février 2005 en faveur des personnes handicapées, sa Commission Communale pour l'Accessibilité (C.C.A) qui est obligatoire dans toutes communes et communautés de communes de plus de 5.000 habitants. La C.C.A de Paris sera complétée par cinq sous-commissions traitant de l'accessibilité à l'espace public, aux transports, au cadre bâti, aux logements et aux nouvelles technologies. Elle doit participer à l'élaboration du schéma directeur d'accessibilité, formuler toutes propositions utiles et présenter annuellement au Conseil de Paris un rapport sur l'état de l'accessibilité dans la ville. 24 personnes handicapées, sélectionnées à la suite d'un appel à candidature, sont associées aux travaux de la C.C.A qui comporte 166 membres.

Mardi 23 octobre - Législation - Comité de suivi.
La Secrétaire d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, a installé le Comité de suivi de la réforme de la politique du handicap. Composé d'une vingtaine de membres institutionnels, il créera six groupes de travail composés d'experts et personnes qualifiées qui plancheront sur le fonctionnement des M.D.P.H, l'accessibilité, la scolarisation, la compensation, les établissements et les ressources. Valérie Létard a confirmé le maintien en 2008 de la collecte des contributions au F.I.P.H.P.F.P. Sur la question des ressources, la Secrétaire d'Etat a officiellement confirmé sa volonté d'attendre d'en connaître l'impact sur l'emploi et la fiscalité avant de réévaluer l'A.A.H; elle n'a pas fixé de date butoir à cette étude complémentaire et globale demandée au groupe de travail. De leur côté, les associations qui ont interpelé le Président de la République sur le respect de sa promesse d'augmenter l'A.A.H de 25% durant son quinquennat préparent un "Grenelle des ressources" qui devrait se dérouler à Paris le 12 décembre prochain. Lire en également cet Editorial.

  Image : Valérie Létard.

Mardi 23 octobre - Société - Loi Hortefeux.
La loi relative à la maîtrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile, qui a été définitivement adoptée par le Parlement, exempte les bénéficiaires de l'Allocation Adulte Handicapé (au titre de 80% et plus de taux d'invalidité) ou de l'Allocation supplémentaire d'invalidité, de satisfaire à la condition de ressources minimales pour formuler une demande de regroupement familial. Les parlementaires ont ainsi suivi la HALDE qui, dans sa Délibération n°2006-285 du 11 décembre 2006, avait qualifié cette condition de ressources minimales de "discrimination indirecte en raison du handicap" (lire Actualité au 12 janvier 2007); elle avait alors recommandé à l'Administration d'initier la procédure de réforme de l'article L 411-5 du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile contenant cette disposition.

Mardi 23 octobre - Santé/Social - Bachelot ferme sa porte.

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a refusé de recevoir la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et Handicapés (FNATH) et l'Association Nationale de Défense des victimes de l'amiante (ANDEVA). Ces deux associations, qui ont rassemblé près de 20.000 personnes lors d'une manifestation organisée le 13 octobre dernier, voulaient s'entretenir avec elle de plusieurs sujets d'actualité, dont l'application des franchises médicales aux victimes du travail. La ministre a chargé l'un de ses conseillers d'opposer une fin de non-recevoir aux deux associations et maintient sa décision d'imposer les nouvelles franchises médicales aux vicitmes d'accident du travail ou de maladies professionnelles. Les deux associations rappellent que "les franchises médicales portent directement atteinte au principe de gratuité des soins dont bénéficient les victimes du travail, en réparation de leurs préjudices".

Lundi 22 octobre - Justice/Emploi - 320.000€ pour un licenciement.

L'Entraide Universitaire, association gestionnaire d'établissements et services d'aide par le travail, devra payer plus de 320.000€ d'indemnités et dommages et intérêts au directeur adjoint de l'un de ses Centres d'Aide par le Travail. Celui-ci avait été licencié pour faute grave le 11 février 2002, l'Entraide Universitaire relevant parmi les griefs motivant sa décision la dénonciation par le salarié "d'actes de maltraitance caractérisés à l'égard des personnes handicapées". Le Conseil des Prud'hommes, la Cour d'Appel de Paris et en dernier ressort la Cour de Cassation ont rappelé et jugé que l'employé qui signale des actes supposés de maltraitance est protégé par la loi et que cette protection constitue une liberté fondamentale. La Cour de Cassation consacre ainsi la protection absolue du salarié, jugeant que "l'employeur ne peut pour décider d'un licenciement prendre en considération le fait pour un salarié de témoigner de mauvais traitements ou privation infligés à une personne accueillie". Cette protection résulte de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale. Le président de l'Entraide Universitaire, Arnold Wessels, s'est refusé à tout commentaire sur cette condamnation et son impact sur les finances de l'association.

Lundi 22 octobre - Accessibilité - Secours dans l'Aveyron.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Aveyron a inauguré le service web appel1812.org permettant aux sourds ou malentendants de demander une intervention. Les usagers préalablement inscrits pourront, en cas de besoin, contacter par interface web le service de secours qui précisera ensuite, par un dialogue écrit, l'intervention la plus appropriée. Le site propose aux 3.000 sourds et malentendants du département des guides et instructions de secourisme au format P.D.F, mais ne dispose d'aucune interface en L.S.F. Appel1812.org a été élaboré et testé en collaboration avec des déficients auditifs et l'ergothérapeute de la M.D.P.H de l'Aveyron.

Samedi 20 octobre - Sport/Handibasket - 2e journée du championnat.

Meaux, leader provisoire, et Toulouse distancent Hyères, qui chute à domicile, et Strasbourg, défait par Paris, dans un championnat plus palpitant que prévu. Compte-rendu complet sur Sport et Handicaps.

Vendredi 19 octobre - Tourisme - Doubs en braille.
Doubs Mag', édité par le Comité Départemental de Tourisme et qui présente l'actualité touristique du Doubs, est désormais disponible en braille. Les 137 pages de cette édition sont à la disposition des aveugles dans les 17 offices de tourisme du département, dont celui de Montbéliard qui vient d'obtenir les quatre labels Tourisme et Handicap. Le Doubs propose également une gamme d'activités sportives d'hiver adaptées aux touristes handicapés.

  Image : Couverture du magazine Doubs Mag.

Jeudi 18 octobre - Culture/Cécité - Concours Fisaf.
La Fédération Nationale pour l'Insertion des Personnes Sourdes et des Personnes Aveugles en France (FISAF) propose aux artistes plasticiens déficients visuels de concourir au premier prix "Voir avec les mains". L'objectif de la Fédération est de "valoriser le talent des personnes aveugles et malvoyantes et de permettre à l'ensemble de la société d'apprécier leur créativité". Tous les artistes, quel que soit leur âge, débutant ou confirmé, peuvent soumettre leur travail : peinture, composition graphique, sculpture. Le jury sélectionnera deux oeuvres, primées le 20 novembre 2008 à Paris à l'occasion du XXXIe Congrès national de la FISAF, sur une quinzaine qui feront l'objet d'une édition sous forme de livre et d'une exposition itinérante. Renseignements et inscription : FISAF, 12 rue Alfred de Musset, Ambarès 33565 Carbon-Blanc Cedex. Tél. 05 57 77 48 30, fax : 05 57 77 48 35.

Mercredi 17 octobre - Emploi - Administrations sanctionnées.

Le Secrétaire d'État chargé de la fonction publique, André Santini, a présenté au Conseil des ministres une communication relative à l'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique. Constatant que le quota d'emploi de 6% n'était pas atteint par les employeurs publics, André Santini demande aux membres du Gouvernement de "s'engager personnellement et de mobiliser les administrations placées sous leur autorité et les établissements publics placés sous leur tutelle". Les administrations doivent établir un plan pluriannuel prévoyant d'augmenter d'au moins 25%, dans les recrutements à venir, la proportion d'emplois réservés aux travailleurs handicapés. Le non respect des objectifs de recrutement pourrait se traduire par un "gel en masse salariale équivalant à l'écart constaté entre l'objectif et sa réalisation".

Mardi 16 octobre - Emploi - Apajh et F.I.P.H.F.P.

L'Association pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH) se prononce pour une fusion du Fonds d'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (F.I.P.H.F.P) au sein de l'Agefiph. "En effet, après 20 ans d'expérience, l'Agefiph a acquis un savoir faire, une crédibilité et une efficacité reconnus", estime l'Apajh, qui souhaite également que les Cap Emplois "interviennent pour le secteur privé comme c'est le cas et pour le secteur public et assimilé". La Fédération Apajh est la première association nationale à prendre publiquement position sur un sujet jusque là évoqué à mots couverts dans les instances décisionnaires. Par ailleurs, un nouveau directeur vient d'être nommé au F.I.P.H.F.P, Jean-François de Caffarelli, issu de la Caisse des Dépôts et Consignations au sein de laquelle il était précédemment directeur général adjoint chargé des finances de la filiale transports, Transdev.

Mardi 16 octobre - Vie Autonome - Vers une prestation unique ?

La Caisse nationale de Solidarité pour l'Autonomie (C.N.S.A) souhaite regrouper en une prestation unique l'ensemble des aides aux personnes handicapées dépendantes ou âgées, quel que soit l'âge auquel survient le handicap ou la dépendance. Cette proposition figure dans le rapport 2007 approuvé par le Conseil d'Administration. Cette proposition s'inscrit dans la réflexion demandée par la Gouvernement dans le cadre de la création d'une nouvelle branche de protection sociale; la C.N.S.A se garde toutefois d'émettre des suggestions quant au financement de ce risque "dépendance". La Caisse propose également de déléguer en totalité aux départements la politique publique dans ce domaine, sous le contrôle d'une organisation nationale chargée d'assurer l'égalité de traitement des bénéficiaires.

Lundi 15 octobre - Allocations - Les 25% revendiqués.

Près d'une quarantaine d'associations, au premier rang desquelles l'A.P.F et la F.N.A.T.H, en appellent au Président de la République, Nicolas Sarkozy, pour que les ressources des personnes handicapées soient substantiellement augmentées conformément à son programme électoral. Les associations demandent une "réforme urgente et prioritaire sur les revenus" et dénonce "la promesse non tenue" d'augmenter de 25% l'Allocation Adulte Handicapé pendant le quinquennat. De fait, le projet de loi de finances de la Sécurité Sociale pour 2008 ne prévoit que 2,1% d'augmentation, soit l'équivalent de la hausse des prix. L'A.A.H est inférieure de près de 30% du seuil de pauvreté.

Lundi 15 octobre - Santé - Vacances contre franchises.

Frédéric Bouscarle, président d'Handipop, publie l'entretien qu'il a eu avec le Ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Eric Woerth, dans le cadre d'une réunion organisée par U.M.P Grandes Ecoles. Défendant le principe des franchises médicales, le ministre a confirmé que les personnes handicapées ou bénéficiant d'une prise en charge à 100% de leurs dépenses de santé au titre d'une Affection Longue Durée (A.L.D) supporteraient la franchise annuelle de 50€ : "Chacun doit prendre ses responsabilités, a affirmé Eric Woerth, et comprendre que s'il paie pour ses vacances, il est également normal qu'il dépense pour sa propre santé".

Samedi 13 octobre - Sport/Handibasket - 1ère journée du championnat.

Après avoir rôdé leurs effectifs sur les différents tournois de pré-saison, les huit meilleurs clubs de basket en fauteuil de l'hexagone ont fait leur rentrée officielle. La première journée de championnat de France de nationale 1A a été dominée par Toulouse, Strasbourg, Meaux et Hyères. Compte-rendu complet sur Sport et Handicaps.

Samedi 13 octobre - Manifestation - Victimes et franchises.

Près de 20.000 personnes ont manifesté à Paris pour demander une indemnisation intégrale des accidents du travail et maladies professionnelles, à l'appel de la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et Handicapés (FNATH) et de l'Associationn Nationale de Défense des Victimes de l'Amiante (Andeva), avec le soutien de la C.G.T. Les manifestants protestaient également contre l'instauration des franchises médicales (qualifiées "d'impôt sur la maladie") qui toucheraient tous les assurés sociaux, y compris les victimes d'accident du travail. Lire également cet éditorial.

Jeudi 11 octobre - Médias - Héridel reprend le micro.
L'émission "Chants Libres" que l'animateur I.M.C Jean-Luc Héridel présentait sur la défunte M'Radio (Lorient) est à nouveau sur les ondes bretonnes d'Anoriant.tv, web tv et radio locale de Lorient (Morbihan). L'émission sera en ligne les vendredis soirs à partir de 20h : "Chants Libres" est consacrée à un artiste ou à la sortie d'un disque, présentant "la chanson qu'on n'entend pas, mais qu'on écoute en dehors des sentiers battus". Jean-Luc Héridel réalise également une newsletter électronique "La Lettre "aux Z'enchanté(e)s" pour faire découvrir chansons et actualité d'un(e) artiste, coups de coeur ou de gueule; inscription par mél.

Mercredi 10 octobre - Allocations/Emploi - R.S.A Handicap.
Interrogée à l'occasion de la présentation par l'Agefiph de ses actions de rentrée, la Secrétaire d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, a annoncé l'installation le 23 octobre prochain d'une Commission de réflexion sur la création éventuelle d'un Revenu de Solidarité Active remplaçant l'actuel système allocataire. Elle estime que le dispositif de cumul de l'Allocation Adulte Handicapé avec un salaire est plus incitatif que celui du R.S.A projeté par le gouvernement, et elle souhaite s'orienter vers un R.S.A Handicap. Au sujet du devenir du Fonds d'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique, Valérie Létard a déclaré que la décision de lui imputer le financement de la mise en accessibilité des locaux non professionnels n'était pas encore arrêtée, et que la collecte des contributions des employeurs publics serait peut-être maintenue en 2008. Enfin, elle a indiqué que le décret qui avancera à fin 2008 (au lieu de février 2011) la date-butoir d'élaboration des diagnostics d'accessibilité des établissements recevant du public serait présenté à la fin de ce mois au Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

  Image : Valérie Létard.

Mardi 9 octobre - Budget - La C.N.S.A finance l'Etat.
La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (C.N.S.A) versera 509,17 millions d'euros au budget de l'Etat pour qu'il finance diverses actions en direction des personnes handicapées ou âgées. 147 millions d'euros seront affectés à l'investissement et l'équipement des établissements pour personnes âgées, 105 millions aux subventions aux organismes du secteur du handicap, 73 millions à l'investissement et à l'équipement des établissements pour personnes handicapées, 68 millions aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées, 49,17 millions aux Etablissements et Services d'Aide par le Travail, 25 millions au Fonds interministériel pour l'accessibilité aux personnes handicapées des locaux recevant du public, 24 millions aux groupes d'entraide mutuelle, 16 millions aux dispositifs pour la vie autonome et 2 millions au Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce. L'arrêté ad hoc est publié au Journal Officiel.

Lundi 8 octobre - Matériels - Aide à la communication.

L'Institut d'Education Motrice d'Eysines (Gironde) développe un nouveau système pictographique d'aide à la communication destiné à des enfants handicapés moteur privés de la parole. Soutenu par la Fondation Steria et réalisé avec l'aide d'un ingénieur bénévole de Steria, le procédé associe pictogrammes, synthèse vocale et langue des signes. Chaque enfant constitue son code de communication en choisissant des pictogrammes au sein d'une base thématique, avec l'aide de professionnels si besoin. A ce vocabulaire est adjoint l'enregistrement vidéo de gestes constituant une langue des signes. Le système est développé en open source : "Le code informatique sera proposé en diffusion nationale par le biais des instituts d'éducation motrice de France", précise la Fondation Steria.

Vendredi 5 octobre - Droits - Indemnisation des victimes.
Nicolas d'Arbigny, président tétraplégique de l'association Droits et Indemnisation des Victimes d'Accidents Corporels, publie aux Editions du Puits Fleuri l'ouvrage juridique "Indemnisation des victimes d'accident avec dommage corporel". Orienté grand public, très complet, le contenu est aisément accessible aux personnes concernées. Il présente les principes applicables, les intervenants, les procédures et actions en fonction du type d'accident (circulation, travail, médical, scolaire, etc.), les expertises, les postes de préjudice, etc. Il intègre lettres-types et formulaires, contient des adresses utiles pour chaque thème développé, des tableaux d'indemnisation. Indemnisation des victimes d'accident avec dommage corporel, par Nicolas d'Arbigny, Editions du Puits Fleuri, en librairies. 24€.

  Image : couverture de l'ouvrage 'Indemnisation des victimes d'accident avec dommage corporel'.

Vendredi 5 octobre - Médias - France Info supprime.
La chronique hebdomadaire dédiée aux handicaps et aux personnes handicapées diffusée sur France Info, "Et si nous aussi", a été discrètement supprimée par la radio d'information continue à la faveur de la refonte de sa grille de rentrée. Créée en janvier 2003, elle était présentée par la journaliste Cécile Aspe, récemment promue chef du service économique de France Info. Cette promotion est la cause, selon la chaîne, de la disparition de sa chronique handicap, dont les archives ont également été supprimées. France Info affirme continuer à traiter le sujet dans d'autres chroniques, telle "Une vie, des idées" ou "Info Santé".

Jeudi 4 octobre - Politique - Merger candidat ?
Marc Merger, qui fut le premier paraplégique à expérimenter la marche par neurostimulation électrique est candidat à l'investiture MoDem pour conduire la liste du parti centriste lors de l'élection municipale de Strasbourg qui se déroulera en mars 2008. Il a rejoint en début d'année le parti créé par François Bayrou, et a soutenu sa candidature à la présidence de la République. Il fut également candidat aux élections législatives de juin 2007 dans la 3e circonscription du Bas-Rhin comme suppléant de la candidate Bornia Tarall, recueillant 10,27% des suffrages. Marc Merger inscrit sa candidature dans une approche de société plurielle.

  Image : Marc merger.

Jeudi 4 octobre - Loisirs - Atelier cirque en Alsace.
L'association Graine de Cirque (Strasbourg) propose un atelier d'apprentissage aux enfants présentant des troubles du comportement ou handicapés mentaux. "Depuis 2000, Graine de Cirque met les arts du cirque au service de la personne handicapée. Il favorise l'intégration, la revalorisation des personnes handicapées en stimulant leurs compétences psychomotrices et leurs capacités relationnelles, d'expression et de créativité". L'atelier réunit parents et enfants sous un chapiteau les mercredis après-midi jusqu'au 25 juin 2008. Renseignements : Graine de cirque, Parc du Rhin, Jardin des Deux Rives, 67000 Strasbourg. Tél. 03 88 45 01 00.

Mercredi 3 octobre - Parents/Surdité - Signes d'école.
La scénariste Bénédicte Gourdon publie aux Editions Thierry Magnier un imagier bilingue français-L.S.F présentant quelques mots du vocabulaire scolaire. Le lecteur suit une fillette et son hamster dans leurs pérégrinations illustrées par Delphine Perret. Destiné aux petits enfants, le livre présente une vingtaine de mots et de signes tels cartable, rentrée, récréation... Chacun est illustré, le signe décomposé; un lexique explique les mouvements formant le signe. Signes d'école est le neuvième titre de la collection Signes créée par Bénédicte Gourdon, psychologue, Roger Rodriguez, enseignant sourd en langue des signes française, et Delphine Perret, dessinatrice. Signes d'école, Editions Thierry Magnier. 13€, en librairies.

  Image : couverture du livre 'Signes d'école'.

Mercredi 3 octobre - Justice/Cécité - L'A.V.H escroquée.
La 12e chambre du Tribunal Correctionnel de Paris a condamné pour escroquerie un ancien responsable du service Audiovision de l'Association Valentin Haüy, Jean-Thierry Gampert, et son complice Philippe Prud'homme. Il leur est imputé le détournement de 476.270€ par la facturation de prestations fictives de 2001 à mars 2003. Philippe Prud'homme, gérant de fait de la société C2P qualifiée par le Procureur de la République de "véhicule de l'escroquerie", est condamné à 10 mois de prison avec sursis avec mise à l'épreuve de deux ans et obligation d'indemniser la partie civile; Jean-Thierry Gampert écope de 15 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve de deux ans. L'A.V.H obtient 10.000€ de dommages et intérêts au titre de son préjudice moral. Alertée par l'ampleur des factures qu'elle remboursait, l'association avait congédié Jean-Thierry Gampert au printemps 2003 puis porté plainte pour escroquerie le 5 novembre 2003, l'enquête policière aboutissant en avril 2004 à la mise en examen de Gampert et Prud'homme.

Mardi 2 octobre - Culture - Opéra en audiodescription.
Représenté en janvier dernier au Théâtre du Châtelet (Paris), l'opéra de Gioacchino Rossini "La pietra del Paragone" paraît aujourd'hui en D.V.D avec audiodescription. Cette production très visuelle, utilisant les techniques vidéos de l'image incrustée et projetée sur grand écran, a été adaptée pour les déficients visuels par Accès Culture. Outre l'audiodescription (activée par défaut lors du premier visionnage du D.V.D) l'opéra chanté en version originale italienne est sous-titré en français. La pietra del Paragone, deux D.V.D dont un bonus d'interviews et documentaire, interprété par l'Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi dans une scénographie de Pierrick Sorin. Naïve Actes Sud. En librairies.

  Image : couverture de 'La pietra del paragone'.

Mardi 2 octobre - Social - Grenelle de l'insertion.
À l'occasion d'une visite à Dijon (Côte-d'Or), le Président de la République, Nicolas Sarkozy, s'est prononcé en faveur de la fusion en un seul des dix contrats d'insertion professionnelle existant actuellement. Il a souhaité que ces contrats ne soient plus limités à une durée de 24 mois. Nicolas Sarkozy a confirmé le mandat donné à Martin Hirsch, Haut-Commissaire aux solidarités actives, de réfléchir à la fusion dans un nouveau Revenu de Solidarité Active des minima sociaux : Revenu Minimum d'Insertion, Allocation Spécifique de Solidarité, Allocation de Parent Isolé, Allocation Adulte Handicapé. L'ensemble de ces dispositions pourrait être débattu dans le cadre d'une négociation avec les organismes concernés dans le cadre d'un "Grenelle de l'insertion" placé sous la responsabilité de Martin Hirsch.

Lundi 1er octobre - Transports - Un PAM dans le 93.

La Seine-Saint-Denis lance son service de transport spécialisé des personnes handicapées, PAM 93. Il assurera, pour les seuls résidents du département, un transport accessible à la demande à destination de toute l'Ile-de-France. Il est ouvert aux titulaires d'une carte d'invalidité à 80% tous les jours de l'année (sauf 1er mai) de 6h à minuit. La centrale de réservation est ouverte de 7h à 20h (N° Azur : 0810 0810 93, Fax : 01 41 55 50 31 ou par mél), un transport devant être commandé la veille au plus tard. Une priorité est accordée aux trajets domicile-travail ou liés à la recherche d'emploi. Le tarif du trajet varie de 6 à 15€ (accompagnateur gratuit) selon les départements, sans modulation horaire. Le service a été confié par le Conseil Général à Flexcité 93, une société créée par la R.A.T.P, le G.I.H.P Ile-de-France et Transdev, qui l'exploite avec une douzaine de véhicules de type Master. La région Ile-de-France, le Syndicat des Transports d'Ile-de-France et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis subventionnent le service à hauteur de 900.000€ chacun, et ont fixé des objectifs de déplacements : 35.000 en 2008, 55.000 en 2009, 65.000 en 2010.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2007. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page