Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Septembre 2007.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Samedi 29 septembre - Surdité - Manif à Paris.
Près de 200 sourds et malentendants se sont rassemblés sur le parvis des Droits de l'Homme, au Trocadéro à Paris, à l'occasion de la Journée mondiale des sourds. À la fois festif et revendicatif, ce rassemblement a mis l'accent sur les carences en matière de scolarisation et d'accessibilité aux services publics ainsi qu'à l'information, pour les sourds et malentendants. Les dirigeants des principales associations nationales se sont exprimés pour réclamer l'application du libre choix du mode de communication des enfants sourds ou malentendants scolarisés qui n'est pas, selon eux, respecté par les Commissions des Droits et de l'Autonomie de la Personne Handicapée et l'Education Nationale. L'Unisda a rappelé sa revendication de la mise en place de centres relais téléphoniques, des associations de sourds demandé un journal télévisé en L.S.F chaque soir. Des rassemblements similaires se sont déroulés dans plusieurs autres villes françaises.

  Image : Manifestation des sourds au Trocadéro.

Vendredi 28 septembre - Emploi - F.I.P.H.F.P et Comité d'Entente.
Le Comité d'Entente des Associations Représentatives de Personnes Handicapées et de Parents d'Enfants Handicapés, qui regroupe les 60 plus importantes organisations nationales, s'inquiète dans un communiqué du devenir du Fonds d'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (F.I.P.H.F.P, lire cet Editorial). S'interrogeant sur la volonté de l'État de s'exonérer de ses responsabilités, le F.I.P.H.F.P rappelle la mise en place, qu'il qualifie de "laborieuse", du Fonds qui gère les contributions versées par les administrations qui n'emploient pas le quota légal de 6 % de travailleurs handicapés. Le Comité "déplore que la seule proposition faite par le gouvernement soit la suspension de la contribution des employeurs publics au titre de l'année 2008", solution qu'il estime contrevenir à la loi et "à l'engagement du Président de la République en faveur de l'emploi, notamment de celui des personnes en situation de handicap". Il rappelle les conséquences que cette suspension pourrait avoir : réduction des embauches de travailleurs handicapés et des commandes passées au secteur du travail protégé, contagion au secteur privé. Le comité d'entente exige que la contribution 2008 soit maintenue, que le F.I.P.H.F.P retrouve rapidement un fonctionnement efficace et que les fonctionnaires handicapés puissent le saisir directement.

Jeudi 27 septembre - Sport - Rugby et Marseillaise L.S.F.
La Marseillaise sera interprétée en langue des signes française en ouverture du match France-Géorgie de la Coupe du Monde de rugby. Un groupe de 16 sourds marseillais signera l'hymne national aux côtés des joueurs de l'équipe de France; initié par des bibliothécaires de la médiathèque de l'Alcazar (Marseille), ce groupe a élaboré et créé le 12 juin 2004 une interprétation signée du refrain et des trois couplets courants de La Marseillaise. Le match et l'hymne national seront joués dimanche 30 septembre à 15h au Stade Vélodrome de Marseille, avec retransmission en direct sur TF1. Cette première exécution publique lors d'un événement sportif international, qui doit lui donner un retentissement mondial, résulte d'un travail d'appropriation de l'hymne national par les sourds, qui sera présenté dans un film documentaire en cours de réalisation par Bertrand Brahic (diffusion en janvier 2008).

  Image : L'équipe des signeurs de Marseillaise...

Mercredi 26 septembre - Finances - Budget 2008.
Selon le projet de loi de finances pour 2008 présenté au Conseil des Ministres, les crédits de la mission solidarité, insertion et égalité des chances seront de 12,04 milliards d'euros, dont les 2/3 consacrés au handicap et à la dépendance (8,105 milliards d'euros). Le budget dédié aux Allocation Adulte Handicapé et Allocation Spécifique d'Invalidité progresse de 3,5% ce qui semble insuffisant pour débuter la revalorisation de 25% de l'A.A.H annoncée par le Président de la République. Les établissements et services d'aide par le travail (ESAT) et la garantie de ressources se voient octroyer 70 millions d'euros supplémentaires, pour créer 2.000 places nouvelles. Dans le même temps, un emploi sur deux départs à la retraite sera supprimé.

Mercredi 26 septembre - Décès de Marie-Christine Agon.
Militante pour la vie autonome des personnes handicapées, vice-présidente de la Coordination Handicap et Autonomie (C.H.A), Marie-Christine Agon est décédée des suites d'un accident cardiaque survenu fin août. Elle avait participé au mouvement des personnes handicapées dépendantes qui, à partir de la manifestation publique du 11 mars 2002, ont gagné la création de forfaits grande dépendance, puis agirent pour que la prestation compensation intègre réellement leur besoin d'aides humaines 24h/24. Agée de 47 ans, Maire-Christine Agon était mère d'un garçon et travaillait au sein des Céméa à la formation d'animateurs et de directeurs de centre de vacances, une activité qu'elle menait elle-même chaque mois d'août. Lire également cet hommage.

  Image : Marie-Christine Agon.

Mardi 25 septembre - Loisirs - Concours de B.D.
L'association L'Hippocampe lance l'édition 2008 de son concours de bande dessinée ouvert aux personnes handicapées, sur le thème "Un monde en musique...raconte en BD !". Les prix seront remis fin janvier 2008 lors du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. Le concours est ouvert aux jeunes et adultes, individuels ou en groupes, de France, Belgique et Suisse. Inscription avant le 26 octobre, dépôt des dessins avant le 23 décembre.

Lundi 24 septembre - Social - La Sécu en 2008.
Les principales dispositions du projet de loi de finances de la Sécurité Sociale pour 2008 ont été présentées par les quatre ministres qui s'en partagent la charge. Le ministre du budget et des comptes publics, Eric Woerth, ambitionne de réduire le déficit de 3 milliards d'euros pour le ramener à 9 milliards fin 2008. Le projet limite l'augmentation des dépenses à 2,8%, prévoit d'imposer une nouvelle franchise de 50€ au plus sur les actes paramédicaux, les médicaments remboursables et les transports sanitaires, instaure la généralisation de la tarification à l'activité au sein des hôpitaux comme cela se pratique dans les cliniques. A cet égard, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a précisé que des mesures spécifiques permettraient aux centres référents constitués pour certaines maladies (SEP ou S.L.A par exemple) de poursuivre leur action qu'elle qualifie "d'expérimentale". Le ministre chargé de la solidarité, Xavier Bertrand, a annoncé la publication prochaine du décret ouvrant aux parents d'enfants handicapés le choix d'opter pour la P.C.H en remplacement des compléments d'Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé. Les contrôles des prestations versées aux personnes handicapées seront renforcés : les contrôleurs des CAF devraient disposer des mêmes pouvoirs d'investigation que les agents du fisc et accéder aux comptes bancaires ainsi qu'aux fichiers de fournisseurs en électricité ou téléphone. La déclaration annuelle des ressources sera supprimée au profit d'une transmission par l'administration fiscale des revenus déclarés par le contribuable. Bien que présente, la secrétaire d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, ne s'est pas exprimée.

  Image : Eric Woerth et Roseline Bachelot.

Samedi 22 septembre - Culture/Cécité - Danser à Paris.
Pour la 3ème année consécutive, l'association Acajou anime des ateliers de danse contemporaine ouverts et adaptés aux personnes déficientes visuelles. Les danseurs Delphine Demont et José-Luis Pagès les accueillent dans les locaux de Micadanses (15 rue Geoffroy l'Asnier à Paris). Ces ateliers sont un espace de découverte et l'occasion, pour des danseurs débutants ou confirmés, valides ou atteint d'un handicap, de partager leurs expériences et d'enrichir leurs démarches. Les ateliers pour adultes débutent le 2 octobre et se dérouleront chaque mardi de 19h à 21h. L'atelier du mardi 30 octobre sera "portes-ouvertes". Renseignements auprès de Delphine Demont, Association Acajou, 5 rue de Trétaigne, 75018 Paris. Tél. 06 83 19 93 77.

Vendredi 21 septembre - Emploi - Nouvelle prime à l'embauche.

L'Agefiph réactive la prime à l'embauche de travailleurs handicapés : cette prime initiative emploi (P.I.E) sera versée à tout employeur recrutant, pour au moins 12 mois et ce jusqu'au 31 décembre 2007, une personne sans emploi depuis au moins un an, ou âgée de 45 ans et plus, ou percevant le R.M.I, l'A.S.S, l'A.A.H, l'A.P.I, ou en grande difficulté d'insertion du fait de la lourdeur de son handicap. La P.I.E sera de 6.000€ pour un temps plein. Son montant dépasse nettement celui de la Prime à l'insertion créée en 1991, qui était alors de 30.000FF (soit 4.573€) ramenée depuis à 1.600€. Dans un communiqué, l'association Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l'Emploi dénonce une "offre promotionnelle", estimant "qu'au premier trimestre 2008, on nous annoncera en fanfare une baisse miraculeuse des chômeurs handicapés !".

Jeudi 20 septembre - Vie Autonome - Vie affective et sexuelle à Paris.
L'association Handivol, présidée par Fabrice Selly, ouvre une permanence mensuelle d'écoute et d'information sur la vie affective et sexuelle : "Cette permanence, explique-t-il, permettra à des jeunes handicapés de rompre leur isolement, de s'ouvrir aux autres, d'exprimer leurs besoins, de trouver des informations et des adresses relais afin de mieux appréhender leur vie intime et leur développement personnel". Elle se déroulera le samedi à l'espace de prévention santé pour les 13-25 ans du Cybercrips de Paris (rez-de-chaussée de la tour Montparnasse, entrée côté rue de l'Arrivée). Inauguration le samedi 29 septembre de 14h à 16h. Handivol anime également l'émission "Questions de prévention" sur Handi-FM (107,3 mhz dans le secteur de Saint-Fargeau Ponthierry).

Mercredi 19 septembre - Sports - Handijeunes à Paris.
Deux centres sportifs destinés aux jeunes lourdement handicapés ont été inaugurés à Paris. Le premier, installé au sein de l'institution Saint-Jean de Dieu (223 rue Lecourbe dans le 15e) qui accueille des jeunes handicapés moteurs ou polyhandicapés, propose boccia, tir à la carabine, basketball en fauteuil roulant, football à 5, natation, etc. Des adaptations des matériels sont réalisées en fonction des besoins des pratiquants. Le second centre fonctionne au gymnase Alice Millat (11 ter rue d'Alésia dans le 14e) et reçoit les déficients visuels pour du trampoline, football, torball, etc. Les deux centres sont ouverts le mercredi après-midi et bénéficient d'éducateurs sportifs de la ville de Paris, la Fédération Française Handisport licenciant les jeunes sportifs; ils sont gérés par l'Association Handi-Jeunes de Paris présidée par Murielle Van de Cappelle-Siclis.

  Image : Murielle Van de Cappelle-Siclis.

Mercredi 19 septembre - Emploi - C.F.E-C.G.C handicap.
La Confédération Française de l'Encadrement - Confédération Générale des Cadres a créé un site dédié aux cadres handicapés, aux termes d'une nouvelle convention signée avec l'Agefiph. Le C.F.E-C.G.C estime que le personnel d'encadrement et les cadres handicapés "sont trop souvent les oubliés de l'entreprise au motif infondé que le salarié handicapé fait partie d'une population sous qualifiée, en inadéquation avec les besoins actuels de l'entreprise". Elle souhaite agir contre cette idée reçue en apportant une meilleure information à ses militants et adhérents, en constituant un réseau de référents et en dynamisant la mobilisation vers l'emploi des personnes handicapées. Un blog réservé aux responsables "handicap" est ouvert, plusieurs ouvrages et affiches édités, des actions de formation organisées.

Mardi 18 septembre - Vie Autonome - Sarkozy et la dépendance.

S'exprimant devant l'Association des Journalistes de l'Information Sociale, le Président de la République a précisé sa conception du financement du risque Dépendance pour lequel il a chargé son gouvernement de créer une branche spécifique de protection sociale. Estimant qu'il "y a de la complexité et de l'opacité partout" pour son financement, il se prononce en faveur du recours à l'assurance privée, au moyen de produits d'épargne à long terme, au nom d'une plus grande "responsabilité individuelle" qu'il entend imposer à l'ensemble de la protection sociale. Dans un communiqué, l'Unapei estime que "c'est à la solidarité nationale, et non aux assurances privées, d'assumer la couverture de ce risque pour les personnes handicapées" et considère que "toute prise en compte des ressources ou du patrimoine des personnes handicapées constituerait un recul inacceptable". Pour sa part, la Fnath dénonce une privatisation qui peut "s'avérer dramatique pour les revenus modestes pour lesquels une incitation fiscale ne présente aucune utilité et constitue la première étape vers une remise en cause de l'ensemble de notre protection sociale".

Mardi 18 septembre - Transports - Avion et diabète.

L'Association Française des Diabétiques (A.F.D) s'inquiète de l'obligation faite aux passagers aériens de faire voyager en soute leur provision d'insuline, alors que les médecins le déconseillent formellement. En effet, depuis plusieurs mois, le renforcement des règles de sécurité interdit de transporter des liquides dans un bagage cabine; une tolérance est toutefois accordée pour la dose d'insuline nécessaire au trajet à effectuer. Selon l'A.F.D, il en résulte un risque de mise en danger de la vie des voyageurs diabétiques en cas de retard d'acheminement ou de perte des bagages. Dénonçant une "situation kafkaïenne" et des "comportements discriminatoires, voire agressifs vis-à-vis de personnes diabétiques" de la part des personnels d'aéroports, elle appelle les parties concernées à se rencontrer afin "de clarifier cette situation et de trouver des solutions adaptées". Environ 500.000 résidents français souffrent d'un diabète insulino-dépendant.

Lundi 17 septembre - Transports/Justice - Air France relaxée.

Poursuivie pour discrimination du fait du handicap par un couple d'aveugles niçois, la compagnie aérienne Air France a été relaxée par le Tribunal de Grande Instance de Nice. Air France avait, en mars 2004, refusé de vendre des billets aux plaignants, exigeant une tierce-personne en arguant que, du fait de leur cécité, ils ne pourraient seuls prendre soin de leur bébé en cas d'incident à bord. Saisi en référé, un tribunal niçois avait enjoint la compagnie à délivrer les billets demandés, mais le couple avait tenu à porter le fond de l'affaire en justice.

Vendredi 14 septembre - People - Montagné en mission.
Le Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité a demandé au chanteur aveugle Gilbert Montagné de formuler des propositions de facilitation de la vie quotidienne des personnes malvoyantes ou aveugles. Il devra remettre d'ici la fin de l'année un rapport au ministre, dans les domaines de l'accessibilité des établissements accueillant du public, l'accès à l'école, à l'emploi, à la culture. Gilbert Montagné avait activement soutenu l'U.M.P lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

  Image : Gilbert Montagné.

Vendredi 14 septembre - Culture/Handicap - Louvre sensoriel.
Le Musée du Louvre lance deux lettres électroniques d'information présentant les activités et visites à destination des déficients visuels et auditifs. La lettre électronique d'information pour les visiteurs déficients visuels est à demander auprès de handicap@louvre.fr, celle pour les visiteurs déficients auditifs à sourds@louvre.fr.

Jeudi 13 septembre - Justice - Louis définitivement condamné.

La Cour de Cassation a rejeté le pourvoi formé par Emile Louis après sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une mesure de sûreté de 18 ans, dans l'affaire des disparues de l'Yonne. Elle met un terme à la procédure engagée contre le meurtrier en série de jeunes femmes handicapées mentales prises en charge par des établissements gérés par l'APAJH de l'Yonne, les faits s'étant déroulés entre 1975 et 1979.

Jeudi 13 septembre - Culture/Surdité - Dictionnaire.
Les Éditions du Fox publient un Dictionnaire étymologique et historique de la langue des signes française. Réalisé par l'ethno-linguiste et directeur de recherches au C.N.R.S Yves Delaporte, cet ouvrage érudit de près de 700 pages explique l'origine de plus de 1.200 signes avec leurs variantes selon les écoles ou les régions. Chaque signe est illustré, de même que des variantes, l'ensemble formant une somme complétée d'un glossaire et d'un index. Dictionnaire étymologique et historique de la langue des signes française, par Yves Delaporte, Éditions du Fox, disponible dans quelques librairies et chez l'éditeur. 20€ + frais de port.

  Image : Couverture du Dictionnaire étymologique et historique de la langue des signes française.

Mercredi 12 septembre - Transports - T.A.D dans l'Eure.
Le Conseil Général de l'Eure lance un service expérimental de transport à la demande, LiberTAD, accessible aux personnes handicapées motrices. Il desservira essentiellement les communes rurales à partir du 20 septembre pour un tarif de 2€ par trajet ou formules d'abonnement et autres. Les voyageurs handicapés seront pris en charge depuis leur domicile, les autres à partir de points d'arrêt. 13 cantons de l'ouest seront desservis. Adhésion obligatoire et réservation en appelant le numéro Vert 08 0027 0027 du lundi au vendredi de 12h à 18h, au plus tard la veille du déplacement et avant 17h30.

Mercredi 12 septembre - Culture - Éveil musical en Alsace.

L'école de musique Le Triolet propose un éveil musical des enfants dès l'âge de 2 ans, et une initiation avec piano après 5 ans. Le travail s'effectue par petits groupes, avec une pédagogie ludique utilisant notamment les structures Baschet, Hébrard. Les enfants handicapés sont accueillis, de même que les précoces... et les adultes. Le Triolet organise une Journée portes ouvertes mercredi 19 septembre de 10h à 13h et de 14h à 19h, 12 rue principale à Schiltigheim. Renseignements par téléphone au 03 88 75 08 51 (répondeur ou après 19h) ou 06 75 39 27 12.

Mardi 11 septembre - Transports - Infomobi à jour.
Le plan du réseau parisien bus et métro accessible aux voyageurs en fauteuil roulant a été actualisé et complété celui du R.E.R. Pour ce dernier, l'accès est détaillé entre "toute autonomie", lacune inférieure à 10cm, accessibilité par rampe manuelle avec ou sans réservation, inaccessibilité aux trains, gares sans équipement. 31 lignes de bus desservant Paris peuvent accueillir des personnes en fauteuil roulant (soit 5 de plus qu'en juin 2006), ainsi que les deux lignes de tramway et la ligne 14 du métro étendue aux Olympiades, ainsi que deux stations de la ligne 2. Le plan à lisibilité améliorée, destiné aux malvoyants, a également été actualisé. Les "Plans du réseau accessible aux voyageurs en fauteuil" ou à lisibilité améliorée sont disponibles en format papier ou électronique auprès d'Infomobi.Tél. 0810 64 64 64.

  Image : Plan Infomobi.

Lundi 10 septembre - Associations - Droit de réponse A.P.F.
A la suite de l'entrée d'actualité du 5 septembre intitulée "l'A.P.F liquide", le Directeur de la communication et du développement des ressources de l'Association des Paralysés de France, Yann Beauson précise : "L'A.P.F ne 'liquide' pas mais entend, au contraire, faire reconnaître et financer certains des services aux personnes par des fonds publics comme le prévoit la loi du 2 janvier 2002, afin, justement, d'assurer leur pérennité. Ainsi, contrairement à ce qui est allégué, aucune décision de suppression de postes d'assistants sociaux n'a été prise par le conseil d'administration. Si le rôle de l'A.P.F est d'apporter des réponses innovantes, comme l'ont été, par exemple, les Esvad, il n'est en revanche pas de se substituer aux pouvoirs publics". Dont acte. La délégation A.P.F de Paris n'a pas moins adressé une note aux personnes suivies par son service social qui explique pourquoi elle supprime progressivement ledit service et renvoie les personnes prises en charge vers d'autres structures : "Rappelons qu'il s'agit d'une décision du Conseil d'Administration de l'A.P.F face à la mise en place des M.D.P.H dans le cadre d'une démarche de prise en main de leurs responsabilités par les pouvoirs publics. L'A.P.F a donc décidé de retirer progressivement ses services sociaux des Délégations. Des services à domicile A.P.F, type S.A.V.S, financés par le Département pourront, sur orientation de la M.D.P.H, effectuer les missions d'accompagnement social".

Jeudi 6 septembre - Emploi - Le F.I.P.H.F.P décapité.

Durant l'été, la crise de gouvernance qui couvait au sein du Fonds d'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique a connu d'importantes péripéties. Collecteur de la contribution versée par les administrations qui n'emploient pas le quota légal de 6% de travailleurs handicapés, le fonds géré par la Caisse des Dépôts et Consignations disposait fin juillet de 70 millions d'euros et n'en avait affecté que 150.000 à diverses actions d'insertion. Le directeur du Fonds a démissionné fin juin, sa présidente, Martine Faucher, a été limogée le 14 août par un arrêté ministériel, les activités du Fonds suspendues. Le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique précise que les cotisations dues par les administrations ne seront pas collectées en 2008.

Jeudi 6 septembre - Culture/Cécité - Vaisseau noir.

Le centre de découverte des sciences et techniques pour enfants et adolescents de Strasbourg, Le Vaisseau (lire ce reportage), prépare une exposition temporaire, "Dialogue dans le noir" : "Les visiteurs seront plongés dans l'obscurité totale et auront un parcours d'une heure à faire, guidés par des animateurs non-voyants. Cette heure les mènera d'univers en univers où les autres sens seront tous très fortement sollicités grâce aux conseils des guides". Cette exposition se déroulera de mars 2008 à avril 2009. Dès maintenant, Le Vaisseau recrute les futurs guides, animateurs et coordinateur, en privilégiant les candidats déficients visuels; une trentaine de postes est à pourvoir dès novembre 2007, avec formation et accompagnement permanent individualisé et possibilité d'emploi pérenne à terme. Renseignements : Savoirs et compétences, 19 rue Thiergarten, 67000 Strasbourg. Tél. 03 88 32 22 77, Fax : 03 88 32 84 38.

Mercredi 5 septembre - Enfance - Psychomotriciens en crèche.

La moitié des crèches parisiennes dispose désormais de l'appui et du conseil d'une équipe mobile d'une douzaine de psychomotriciens. Ils interviendront à la demande des personnels pour aider à l'accueil et la prise en charge de tous les enfants et plus précisément ceux qui sont handicapés ou atteints d'une maladie chronique. Ce dispositif à caractère expérimental doit durer deux ans. Selon la Ville de Paris, les crèches collectives reçoivent environ un millier d'enfants handicapés sur 29.000 enfants accueillis.

Mercredi 5 septembre - Associations - L'A.P.F liquide.
Le Conseil d'Administration de l'Association des Paralysés de France (A.P.F) a décidé de supprimer les postes d'assistant(e)s social(e)s dans ses délégations départementales. Cette suppression programmée prend la forme d'un non-renouvellement des emplois lors du départ des titulaires ou de réorganisation interne. L'A.P.F estime que ce service social est de la compétence des Maisons Départementales des Personnes Handicapées. Seuls les services d'aide à domicile gérés par l'association continueront à employer ces travailleurs sociaux.

  Image : Logo de l'A.P.F.

Mercredi 5 septembre - Education - Charte pour les universités.
Les ministres en charge des personnes handicapées, Valérie Létard et Xavier Bertrand, ont signé avec la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, et le président de la Conférence des présidents d'université, Jean-Pierre Finance, une charte destinée à mieux accueillir les étudiants handicapés. Elle comporte la création de missions d'accueil et d'information, d'un chargé de mission et l'étude de la mise en accessibilité des locaux. Valérie Pécresse a tenu à rappeler que l'accueil des étudiants handicapés s'impose aux universités; la ministre a annoncé une dotation de 4 millions d'euros dès la rentrée, destinée à améliorer l'accueil et les conditions d'études des jeunes handicapés à l'université. Elle travaille également sur la conservation par les lycéens des matériels adaptés, notamment informatiques, qui leur seront encore nécessaires à l'université sans qu'ils soient obligés de demander un nouvel équipement. Actuellement, les universités accueilleraient près de 10.000 étudiants handicapés; les ministres se fixent l'objectif de 1.000 étudiants en plus chaque année, soit près de la moitié des lycéens handicapés en classe de Terminale.

Mardi 4 septembre - Transports - La Réunion ne finance plus.
Le Conseil Régional de La Réunion suspend son aide financière au transport aérien des Réunionnais se rendant en Métropole. Son président, Paul Vergès, affirme que l'Etat n'a que très partiellement versé sa dotation financière à la continuité territoriale; il souligne que cette dotation représente 11€ par an et par habitant pour La Réunion contre 200€ pour la Corse. L'aide au transport consiste à financer une partie du billet d'avion aux personnes à faibles revenus; plus de 52.000 en ont bénéficié depuis juillet 2005, dont 2.400 personnes handicapées. La dette de l'Etat s'élèverait à 18 millions d'euros, soit plus de la moitié de la dotation qu'il aurait dû verser.

Mardi 4 septembre - Education - Rentrée scolaire.
Le gouvernement complète le dispositif mis en place les années précédentes pour faire face à l'augmentation des demandes d'accompagnement d'élèves handicapés (+ 10.000 selon le Ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos). 2.700 postes d'Auxiliaires de Vie Scolaire seront créés en complément des 13.600 de l'année dernière. Une plate-forme téléphonique d'information et de traitement des difficultés se substitue à Handiscol qui assurait ce service depuis 2001; appelée Aide Handicap Ecole (numéro Azur 08 10 55 55 00, du lundi au vendredi de 8 à 18 heures), elle mobilise 26 agents de l'éducation nationale qui conseillent les familles et s'efforcent de trouver des solutions aux familles dont l'enfant handicapé n'est pas scolarisé.

  Image : Les ministres Valérie Létard, Xavier Darcos et Xavier Bertrand visitent Aide-Handicap-Ecole.

Lundi 3 septembre - Education/Cécité - Du mieux pour les enseignants.
Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (G.I.A.A) a créé une commission des professeurs déficients visuels à l'initiative de l'enseignante retraitée Monique Rochot (Lire cet article). Faute d'amélioration et après maintes négociations avec les diverses instances de l'Education Nationale, le G.I.A.A a saisi en juillet 2006 la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE). "Quelques collègues dont les difficultés étaient connues [...] ont vu leur situation régularisée et enfin, surtout, pérennisée selon les textes existants. D'autre part, suite aux démarches juridiques de la HALDE, une note ministérielle, confirmant nos demandes, a été envoyée à tous les Rectorats le 4 juillet 2007". Le G.I.A.A propose aux enseignants déficients visuels de communiquer leurs éventuelles difficultés professionnelles.

Dimanche 2 septembre - Sports - Handibasketteurs privés de Pékin.

Les équipes de France féminine et masculine de basketball en fauteuil roulant n'ont pas réussi à se décrocher leur ticket pour les Jeux Paralympiques de Pékin 2008, lors du tournoi qualificatif des Championnats d'Europe qui se déroulaient à Wetzlar (Allemagne). Hommes et femmes se sont classés 5e de la compétition alors que seules les quatre premières équipes pouvaient prétendre aux Jeux. Le championnat d'Europe a été remporté par les Suédois et les Allemandes; les Français avaient remporté la précédente édition de cette compétition.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2007. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page