Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Avril 2001.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Samedi 28 avril - Société - Le handicap en prison
L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) va procéder au traitement automatisé d'informations individuelles relatives à la fréquence des handicaps et de la dépendance chez 1.500 détenus consentants. L'enquête, à caractère facultatif, vise à comparer les conditions de vie des prisonniers avec celles de personnes non incarcérées du même âge et présentant également des difficultés à se mouvoir. Elle doit permettre de dégager le besoin d'aide des prisonniers souffrant d'incapacités. Les résultats de l'enquête, conçue par l'INED, seront publiés à la fin de l'année.

Vendredi 27 avril - Accessibilité - Commerces et restaurants à Paris
L'association Mobile en ville publie un résumé de l'étude réalisée à Paris en décembre 2000 sur l'accessibilité des commerces et restaurants. Plus de 7.000 établissements (échantillon non représentatif) ont fait l'objet de cette évaluation. L'enquête de terrain fait apparaître que 84% des établissements possèdent une porte d'entrée dont la largueur est supérieure à 80cm, permettant ainsi le passage d'un fauteuil roulant. Les bénévoles de l'association se sont également intéressés au nombre et à la hauteur des marches pour accéder aux magasins et restaurants. Si l'on cumule les critères (marche d'entrée inférieure ou égale à 2cm et porte d'entrée de plus de 80 cm de largueur), 4,2% seulement des commerces sont accessibles. Une fois l'épreuve de la marche franchie, il apparaît que 85% des commerces étudiés possèdent des allées permettant le passage d'un fauteuil roulant. Mais les résultats sont affligeants pour ce qui est de l'accessibilité des toilettes dans ces établissements: 1% seulement des restaurants et cafés répond à ce critère. Enfin, l'étude attire l'attention sur les caisses et les cabines d'essayage inadaptées aux personnes handicapées, et sur la gêne occasionnée par les marchandises encombrant les allées. Vous pouvez obtenir le bilan complet sur simple demande auprès de Mobile en Ville.

Vendredi 27 avril - Société - Relation médecin-malade
Bernard Kouchner a lancé une Mission pour le développement de l'éthique clinique. Selon le communiqué du Ministère, cette mission a pour but de "faire des propositions concrètes pour accompagner et faciliter la transformation actuelle de la relation médecin- malade. Il s'agit de répondre à la demande exprimée au cours des États Généraux de la santé d'un véritable partenariat entre médecins et malades pour la prise de décision médicale".

Vendredi 27 avril - Insertion - Aides et Agefiph
L'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées indique qu'une convention a été signée avec Aides (association de lutte contre le sida) "pour favoriser l'insertion et le maintien dans l'emploi des personnes séropositives et mieux informer les acteurs de l'insertion".

Mercredi 25 avril - Justice - La Cour s'entoure de précautions
Le Premier président de la Cour de cassation, Guy Canivet, a indiqué aujourd'hui que devant les critiques de "l'arrêt Perruche" (lire l'édito du 12 janvier) permettant l'indemnisation d'un enfant né handicapé, la Cour recueillerait, avant de juger des affaires semblables, l'avis des "autorités morales" qui ont critiqué cette décision. La Cour de cassation doit en effet examiner le 6 juillet en assemblée plénière trois affaires d'indemnisation d'enfants nés handicapés, dont le handicap n'a pas été décelé à l'échographie. Leurs parents ont intenté, au nom des enfants, des procès aux médecins concernés.

Mercredi 25 avril - Santé - Du nouveau pour la sclérose en plaques
Le dispositif Bio-Set est maintenant disponible pour faciliter la vie des patients atteints de sclérose en plaques et traités par injection d'Avonex® (Interféron bêta-1a). Ce dispositif a été mis au point pour permettre une préparation des injections intramusculaires de ce produit plus simple, plus rapide et plus sûre. Ce procédé permet de gagner du temps et rend la manipulation plus facile aux patients et personnels soignants. Pour les patients traités par Avonex®, un programme d'information leur fournissant des instructions faciles à mettre en oeuvre est disponible : un numéro vert (0800 841 664) est à leur disposition pour répondre à toutes les demandes médicales spécifiques liées à l'utilisation de ce traitement.

Mercredi 25 avril - Santé - Les industriels au secours des sourds
Neuf millions de Français souffrent de déficience auditive. Seulement 10 % sont appareillés. Siemens Audiologie souhaite faire de la malentendance une cause d'intérêt national. Une action à mener sur plusieurs plans, estime Francis Galère, PDG de la branche française : porter davantage attention à l'audition et répandre l'idée via les médias, que chaque personne effectue une audiométrie dès 50 ans. L'industriel veut transmettre un message positif : l'époque du Sonotone est révolue, nous sommes entrés dans l'ère du numérique dont l'apport sur les plans du confort et de la qualité est considérable. De plus, les nouvelles aides auditives placées le plus souvent dans le conduit auditif sont devenues quasi invisibles. Enfin, Francis Galère demande une implication plus grande des acteurs : au premier rang de ceux- ci, les industriels. Siemens propose une solution inédite : l'abonnement meilleure audition. Il consiste, moyennant une somme forfaitaire de 8 à 16 Francs (1, 22 à 2,44 Euros) par jour pour 1 ou 2 appareils,
étalée sur 24 à 48 mois, à fournir le ou les appareils, les piles, le financement et une garantie tous risques.

Mardi 24 avril - Associations - Manifestation unitaire devant le Sénat
Environ sept cents personnes handicapées et leurs familles appartenant à diverses associations se sont rassemblées devant le Sénat à l'appel du Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CNPSAA) et de l'Association des Paralysés de France (APF). Ces associations entendaient appuyer la démarche des sénateurs pour que leurs revendications soient enfin entendues. Le Sénat doit en effet examiner le projet de loi de modernisation sociale. Les différents groupes parlementaires présenteront un amendement supprimant les possibilités de récupération par les Conseils Généraux de l'allocation compensatrice à tierce personne (ACTP). Le rapporteur de la commission sénatoriale qui soutiendra cet amendement a reçu une délégation des associations à qui il a fait part de son soutien et de sa confiance dans une issue positive avant l'été.

Vendredi 20 avril - Santé - Connaissance de la polyarthtrite
La polyarthrite rhumatoïde concerne près de 500.000 personnes en France. Cette pathologie inflammatoire peut être à l'origine d'un handicap plus ou moins sévère, du fait des douleurs et des destructions articulaires qu'elle provoque. Une grande majorité de malades ne peut continuer son activité professionnelle : perte du confort de vie, perte de leur emploi, les malades doivent se battre pour conserver leur optimisme et leur joie de vivre. Pendant trois jours l'Association Française des Polyarthritiques va mener une action de sensibilisation auprès du grand public : cette première permettra de mieux connaître la maladie et de s'informer des recherches en cours. Si vous n'avez pas pu participer à ces rencontres, pour en savoir plus sur cette maladie, vous pouvez consulter le site Internet de l'AFP (Association Française des Polyarthritiques).

Jeudi 19 avril - Social - L'Assemblée vote l'APA
Le projet de loi substituant une Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) à la Prestation Spécifique Dépendance (PSD) a été adopté en première lecture par l'Assemblée Nationale. Les Socialistes ont voté pour, la Droite et le Parti Communiste se sont abstenus. L'examen a eu lieu après déclaration d'urgence, une motion de renvoi présentée par le RPR et soutenue aussi par le député communiste Maxime Gremetz ayant été rejetée de justesse. L'APA devrait concerner 800.000 personnes âgées dépendantes au lieu des 135.000 bénéficiaires actuels de la très contestée PSD. Les députés ont introduit dans la loi un amendement qui supprime la récupération par les Départements de l'allocation sur l'héritage du bénéficiaire.

Mardi 17 avril - Social - Révision des lois de bioéthique
La loi Huriet de décembre 1988 a donné un cadre législatif à la recherche biomédicale en créant des comités consultatifs de protection des personnes. Dans la perspective de la révision des lois de bioéthique, la commission des affaires sociales du Sénat a chargé en mai 2000 le sénateur Claude Huriet d'une mission d'audit auprès des 48 comités hospitaliers créés par la loi. Dans son rapport rendu public, le Sénateur note que les effets bénéfiques de ces comités ont été confirmés mais que des insuffisances et des contraintes dans l'application de la loi ont été remarquées. L'homogénéité et la constance des membres des comités, la transparence de leur financement ne semblent pas clairement respectées. Claude Huriet propose donc la création d'un établissement public qui assurerait dans la transparence le financement des comités transitant à l'heure actuelle par des "mécanismes budgétaires complexes". Enfin, il préconise la mise en place de bases de données sur les avis rendus par les comités et contenant aussi les informations obtenues par les résultats des recherches autorisées.

Samedi 14 avril - Vie quotidienne - Des taxis pour les aveugles
"Les taxis dunkerquois vont lancer une nouvelle opération en faveur des personnes à mobilité réduite", a annoncé Éric Bollengier, président du groupe d'intérêt économique Cotaxi qui regroupe les quarante- quatre taxis de Dunkerque (Nord). Après la mise en place des handibus et des taxis aménagés pour recevoir les personnes souffrant d'un handicap lourd, ce sont les aveugles qui ont cette fois retenu l'attention des membres de Cotaxi. Une carte de visite en braille devrait être bientôt éditée. L'idée est simple : il s'agit d'accoler à une carte normale une languette en plastique sur laquelle sont gravées les lettres en braille. Le coût de cette opération ne devrait pas excéder les 80 centimes. La fédération nationale des artisans taxis s'est d'emblée montrée intéressée. Elle compte imposer aux 168 groupements d'éditer leur propre carte en braille. D'ici un mois, les cartes devraient être disponibles dans les associations spécialisées et les gares.

Samedi 14 avril - Culture - Danse pour tous
Souffrant d'une sclérose en plaques, l'ancienne chorégraphe Nadine Birtschansky ouvre à Tours (Indre et Loire) un atelier de danse théâtrale. Après avoir dansé de Paris à New York, celle qui est désormais "prisonnière de son corps qui était pour elle le moyen de s'exprimer" veut faire "bouger et se bouger tous ceux qui le souhaitent, handicapés ou valides". Un rêve qui n'est pas une chimère puisqu'elle a déjà écrit la pièce "Danse avec les anges" et que l'atelier est proposé chaque mardi par l'association Élan pour la vie (Tél. 02.47.35.90.61).

Vendredi 13 avril - Justice - Disparues de l'Yonne
Les tests ADN ordonnés par la justice ont confirmé que les deux squelettes retrouvés il y a quatre mois à Rouvray (Yonne) sont bien ceux de deux jeunes handicapées mentales susceptibles d'avoir été tuées par Émile Louis, un ancien conducteur de car (Lire l'actu du 18 décembre 2000 et le focus du 19 janvier 2001). Des ossements et des vêtements avaient été exhumés sur les indications du meurtrier présumé livrées aux enquêteurs lors de sa garde à vue en décembre dernier. Il avait alors affirmé, avant de se rétracter, avoir assassiné sept jeunes handicapées mentales entre 1976 et 1979, qu'il conduisait régulièrement de leur domicile à l'institut médico- éducatif de Grattery, à Auxerre.

Jeudi 12 avril - Loisirs - Guide
L'édition 2001 du guide Néret des vacances et des loisirs pour personnes handicapées vient de sortir. Sur une centaine de pages il présente, outre quelques articles sur la pêche et les jeux paralympiques de Sydney 2000, un important répertoire d'adresses commentées d'organisations françaises proposant des activités adaptées. Prix : 98 FF 15 Euros (+ frais de port) à commander auprès de Groupe Liaisons SA, Service VPC, 187/189 quai de Valmy, 75494 Paris cedex 10.

Jeudi 12 avril - Internet - Accessibilité à Courbevoie
L'association Mobile en Ville vient de mettre en ligne le recensement de l'accessibilité de l'ensemble des commerces, administrations, cabinets des professionnels de santé sur la ville de Courbevoie (92). Le site devrait être prochainement complété avec le plan complet des trottoirs de la ville (cheminement, hauteur, etc.), prélude à la parution d'un guide complet.

Mercredi 11 avril - Statistiques - Sondage
Selon un sondage BVA réalisé à la demande du "Collectif contre l'handiphobie", 84% des Français se prononcent en faveur d'une aide de l'État aux personnes handicapées et à leurs familles au titre de la solidarité nationale. Les refus d'accès qui sont opposés aux personnes handicapées (écoles, lieux publics, voyages, emplois...) ne sont pas suffisamment sanctionnés pour 73% des personnes interrogées. Selon le sondage, 5% des Français estiment qu'une personne handicapée doit faire un procès à sa mère parce qu'elle n'a pas recouru à l'avortement, et 33% à l'échographiste parce qu'il n'a pas diagnostiqué le handicap. Un échographiste menacé de toutes parts, puisque 42% des personnes interrogées estiment qu'il est aussi justiciable s'il annonce un handicap qui n'est pas confirmé sur le foetus avorté (lire l'actu du 26 février 2001). Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 934 personnes âgées de 18 ans et plus, représentatif de la population française. Rappelons que le collectif contre l'handiphobie a été créé par des parents en réaction à l'arrêt Perruche de la Cour de cassation (lire l'actu du 1er décembre 2000).

Mercredi 11 avril - Société - Légalisation de l'euthanasie
Interrogé à la sortie du Conseil des ministres, Bernard Kouchner ministre délégué à la Santé, s'est déclaré "ouvert au débat nécessaire" sur l'assistance à la fin de la vie, au lendemain de la décision du Parlement néerlandais de légaliser l'euthanasie. "Nous avons pensé que les soins palliatifs étaient la réponse française. Si elle n'est pas suffisante, et je me souviens du texte que nous avions proposé, nous laissions ouvertes les possibilités diverses qui se présentent lorsque les soins palliatifs ne sont pas suffisants... il faut continuer à travailler", a rappelé le ministre délégué à la Santé.

Mardi 10 avril - Internet - L'Agefiph en ligne
L'Association nationale de Gestion du Fonds pour l'Insertion professionnelle des personnes Handicapées (Agefiph), vient de mettre en ligne son site Internet. Ce site vise à mettre à la disposition des internautes des informations sur l'Agefiph, son activité, ses résultats, son programme d'intervention. L'association rappelle que seule une prise de contact personnalisée avec un de ses représentants ou un professionnel de l'insertion permet d'être plus précisément renseigné sur les aides auxquelles un postulant peut avoir droit.

Mardi 10 avril - Santé - Greffes de cornées
Une chaîne de solidarité, de compétence et d'espoir est en voie de constitution dans le Sud- ouest de la France, destinée à informer et à susciter le don d'organe et de tissu. Le CHU de Bordeaux a décidé de favoriser le développement d'un réseau régional de centres de prélèvement de cornée. Un partenariat avec l'Établissement français des greffes et une collaboration avec l'Établissement français du sang Aquitaine- Limousin, qui bénéficie d'un agrément pour la constitution d'une banque régionale de conservation des tissus, ont été établis. Ce réseau est actif à Bayonne, il vient de s'étendre à Agen et des projets de centres existent à Périgueux et à Pau. 2.700 greffes de cornées sont effectuées chaque année en France pour des indications diverses : l'urgence traumatique liée à une plaie cornéenne ou à la projection de caustique, les suites de lésions infectieuses herpétiques ou bactériennes, les déformations congénitales, les dystrophies endothéliales congénitales ou acquises.

Samedi 7 avril - Santé - Fin de la poliomyélite dans le monde
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé cette semaine que le nombre de cas de poliomyélite enregistrés en 2000 a diminué de 99 % par rapport à la situation de 1988, date du lancement de l'initiative pour l'éradication mondiale de la poliomyélite. Le nombre de pays touchés a considérablement diminué depuis 1988 et est passé de 125 à 20 aujourd'hui, essentiellement en Asie méridionale et en Afrique subsaharienne. Néanmoins, l'OMS estime que la disparition totale de la maladie nécessitera un effort particulier pour identifier les enfants non vaccinés. La persistance de conflits, le manque d'infrastructures et l'isolement géographique restent des obstacles majeurs à une couverture vaccinale totale. Par ailleurs, quatre cents millions de dollars manquent encore pour boucler le budget nécessaire afin que la poliomyélite soit éradiquée à l'horizon 2005.

Vendredi 6 avril - Solidarités - Téléthon 2000
L'Association française contre les myopathies (AFM) annonce que le Téléthon 2000 a permis de récolter 522.404.935 francs (environ 80 millions d'euros), soit un montant supérieur aux promesses de dons qui portaient, en décembre dernier, sur un montant de 501.749.612 francs (environ 76 millions d'euros). L'AFM précise que la collecte par téléphone, minitel et Internet, a permis de recueillir 319.894.924 francs (près de 49 millions d'euros) avec 1,2 million de donateurs. Plus de 23.000 manifestations ont été recensées partout en France, réunissant plus de cinq millions de personnes et permettant de collecter 182.064.168 francs (près de 28 millions d'euros). La contribution des partenaires s'établit quant à elle, à 20.445.843 francs (à peine plus de 3 millions d'euros).

Mercredi 4 Avril - Institutionnel - Vote au parlement européen
La résolution du Parlement européen sur la communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social et au Comité des Régions : " Vers une Europe sans entraves pour les personnes handicapées" (Rapport Hermange, lire focus du 23 mars) a été adoptée par 293 voix contre 195 et 4 abstentions.

Mardi 3 avril - Société - Dramatique incendie à Lille
Cinq adultes handicapés mentaux ont péri dans l'incendie de leur foyer d'hébergement à Lille. Le feu particulièrement violent, dont l'origine serait accidentelle selon les premiers éléments de l'enquête, a ravagé les deux étages et les combles du foyer, une ancienne maison de maître, où dormaient dix pensionnaires et une éducatrice. Les pompiers qui ont pu évacuer six personnes ont découvert un corps sur le balcon ainsi que deux extincteurs non utilisés. Le feu, qui n'a pas atteint le rez- de- chaussée, s'est propagé très rapidement par l'escalier et les fenêtres, piégeant les pensionnaires qui n'avaient pas d'issue de secours. " Il faudra vérifier si la réglementation a été respectée pour ce type d'hébergement ", a- t-on indiqué au parquet de Lille.

Lundi 2 avril - Transport - Grève chez Penauille
Les employés de la société Penauille assurant l'assistance à l'embarquement des passagers à l'aéroport d'Orly- Paris ont observé une grève de 24 heures. Ils réclament des emplois supplémentaires, la suppression des contrats à temps partiel au profit d'emplois à temps plein et le paiement de leurs primes d'ancienneté. Ils demandent aussi le renouvellement des fauteuils roulants dont ils disposent, qui sont pour la plupart vétustes et en mauvais état, ainsi que du fourgon utilisé pour les transports tarmac- aérogare, qui ne présenterait plus les garanties élémentaires de sécurité. Ces salariés payés entre 4.500 FF (686 euros) et 7.600 FF (1.158 euros) par mois donnent à Air France quinze jours pour agir, faute de quoi ils promettent de nouvelles actions. Ce sont les employés au sol d'Air France qui ont pris la relève de Penauille pour assurer le transport des voyageurs handicapés durant la journée.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2001. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page