Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Décembre 2000.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Dimanche 31 décembre - Santé - Dépistage systématique de la Mucoviscidose
L'Assurance Maladie va progressivement mettre en oeuvre le dépistage systématique de la mucoviscidose sur l'ensemble des nouveau- nés d'ici à 2002. Cette affection est la plus fréquente de toutes les maladies génétiques ; elle touche 1 nouveau- né sur 3.500 en France et se manifeste par des infections respiratoires à répétition et des déficiences nutritionnelles. Elle est très handicapante et fréquemment mortelle.

Vendredi 29 décembre - Société - Agression mortelle contre un handicapé mental

Le jour de Noël, un handicapé mental de 37 ans a été passé à tabac sans raison apparente par un jeune de 19 ans qui a été arrêté le lendemain. La victime est décédée hier des suites de ses blessures. Les policiers chargés de l'enquête assurent que le vol n'est pas le mobile du crime mais que le jeune homme "a agi par bêtise et par méchanceté, parce qu'il voulait agresser quelqu'un de vulnérable". L'agresseur a été écroué.

Jeudi 28 décembre - Culture - Reprise de Colin-Maillard à Paris
Colin-Maillard est une adaptation de la "Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient" publiée par Denis Diderot en 1749. L'auteur (Pascal Parsat) s'entretient dans l'obscurité totale avec sa servante Lison (Stéphanie Sauthon) et lui fait découvrir ses autres sens, l'odorat, l'ouie, le toucher, le goût. Lire ce compte- rendu publié par l'Handinaute en 1999 à l'occasion de la présentation de ce spectacle hors du commun au Festival d'Avignon. A déguster du 19 au 22 janvier 2001 à la Cité Internationale des Arts, 18 rue de l'Hôtel de Ville 75004 Paris. Réservations : 01 42 74 17 87 ou auprès de Pascal Parsat.

Mercredi 27 décembre - Santé/Société - Bioéthique et handicap
Le Groupement Français des Personnes Handicapées (GFPH) présidé par Jean- Luc Simon demande au Premier ministre, via une lettre ouverte publiée en ligne, que les personnes handicapées soient associées aux prochaines concertations préalables à l'examen parlementaire de la loi Bioéthique.

Mardi 26 décembre - Santé - Conserver la vue revient cher
Cela fait maintenant cinq mois que la Visudyne est en vente en France : ce médicament contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) coûte jusqu'à 10.000 francs l'unité, un traitement annuel revient à près de 40.000 francs. Associé au laser, il permet de détruire des vaisseaux sanguins qui se forment sur la rétine. Rétina France a demandé son remboursement au ministre de la Santé, qui réserve sa réponse dans l'attente du résultat d'autres traitements en cours d'expérimentation. La Visudyne est fabriquée par Ciba Vision, filiale du groupe pharmaceutique suisse Novartis, plus connu pour son activité de recherche et de production d'organismes génétiquement modifiés.

Jeudi 21 décembre - Loisirs - Excursion fluviale en Alsace
Un nouveau bateau permettra aux personnes en fauteuil roulant de voguer au fil de l'Ill, une rivière alsacienne qui traverse notamment Strasbourg. Baptisée aujourd'hui, la vedette électrique "Gustave Doré" sera mise en service au début du mois de janvier 2001. L'accès au navire se fera par une plate- forme hydraulique.

Jeudi 21 décembre - Emploi- Les impôts recrutent
Les services centraux et locaux du ministère des Finances recrutent des travailleurs handicapés par la voie des emplois contractuels. Les départements concernés sont : Aisne, Ardennes, Aube, Calvados, Deux- Sèvres, Doubs, Essonne, Eure, Eure- et- Loir, Gard, Gers, Haute- Marne, Haut- Rhin, Hauts- de- Seine, Lot, Manche, Marne, Meurthe- et- Moselle, Meuse, Nord, Oise, Paris, Paris, Pas- de- Calais, Saône- et- Loire, Savoie, Seine- et- Marne, Seine- Saint-Denis, Somme, Val- de- Marne, Val- d'Oise, Vaucluse, Vienne, Vosges, Yvelines. Postes à pourvoir : 9 inspecteurs, 23 contrôleurs, 10 agents de constatation des impôts. Sélection sur dossier et entretien. Clôture des inscriptions : 12 janvier 2001. Renseignements auprès de la Direction générale des impôts à Paris, Mme Azoulay, au 01 53 18 00 95.

Mercredi 20 décembre - Justice - Harcèlement moral

Une femme de ménage exerçant dans un établissement scolaire religieux est paraplégique depuis une tentative de suicide causée par le harcèlement moral que la victime assure avoir subi de la part de sa chef de service. Défendue par la Fédération nationale des accidentés du travail et handicapés (FNATH), la tentative de suicide de Chantal Rousseau , âgée de 47 ans, a été reconnue comme accident du travail par le Tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) d'Epinal, ce qui est une première juridique. La victime entame de nouvelles poursuites contre son employeur pour faute inexcusable, la direction de l'institution ayant été informée de la situation de harcèlement moral sans intervenir.

Mardi 19 décembre - Santé - Semaine "santé morte"
Le Centre national des professions de santé organise une semaine d'action des professionnels libéraux de santé du 24 décembre 2000 au 1er janvier 2001. Des perturbations sont attendues : cabinets médicaux et para- médicaux fermés, services restreints dans les cliniques en grève. Les praticiens protestent essentiellement contre le risque de rationnement des soins qu'ils estiment être mis en place par le ministère de la Santé.

Mardi 19 décembre - Internet - Fusion de listes de diffusion
La créatrice de la liste Espoir- lésion médullaire, la franco- hèlvète Régine Martin, a décidé d'arrêter sa publication. Cette liste de diffusion, consacrée au soutien aux blessés médullaires et à l'information sur les programmes de recherche médicale, avait été créée il y a vingt- cinq mois. Ses abonnés ont été transférés sur une autre liste francophone, Paratetra, lancée en octobre 1999 par le belge Georges du Chesne. Il l'avait ouverte à la suite de divergences de points de vue à répétition avec Régine Martin.

Lundi 18 décembre - Justice - Les disparues de l'Yonne
Les fouilles s'intensifient sur le territoire de la commune de Rouvray, lieu supposé l'ensevelissement des jeunes femmes handicapées mentales qui ont disparu entre 1977 et 1979. Emile Louis, retraité âgé de 66 ans, a avoué sept meurtres et viols qui seraient couverts par la prescription de 10 ans applicable aux crimes. Il était à l'époque chauffeur de car et assurait le transport des pensionnaires de l'Institut médico- éducatif de Grattery (Auxerre) ; inquiété par la justice pour d'autres affaires de moeurs, il avait alors bénéficié du soutien de la femme du directeur de l'établissement, témoin de moralité lors du procès. En 1992, c'est le directeur de l'établissement, Pierre Charnier, qui est condamné à six ans de prison et incarcéré, pour attouchements sexuels avec violence. L'enquête avait été relancé en octobre, des familles ayant assuré reconnaître trois des disparues présentées sur un Cédérom pédophile saisi par la gendarmerie, provenant d'un réseau néerlandais. L'Association de défense des handicapées de l'Yonne (ADHY) s'est portée partie civile dans cette affaire ; elle avait publiquement dénoncé, en septembre dernier, les cas de stérilisations de femmes handicapées mentales dans un autre centre d'hébergement de l'Yonne, à Sens.

Lundi 18 décembre - Justice - Préjudice de vie, arrêt publié

L'arrêt rendu par la Cour de Cassation dans l'affaire P. le 17 novembre 2000 est consultable en ligne sur le site de le Cour.

Dimanche 17 décembre - Solidarité - Escroquerie au don d'argent
Handicap International communique : "Dans plusieurs villes de France, des groupes organisés collectent des dons en espèces au nom de Handicap International, notamment sur les parkings de grandes surfaces. Ces collectes sont effectuées sur le thème de l'assistance aux victimes de mines antipersonnel, par des personnes qui se recommandent d'associations totalement inconnues et assurent reverser ces dons à notre association, documents falsifiés à l'appui. Face à cette situation, nous tenons à apporter les précisions suivantes : Handicap International ne collecte pas d'argent sur la voie publique, en dehors du cadre précis de la journée des Pyramides de chaussures ou de manifestations officielles au cours desquelles les visiteurs sont invités à soutenir nos actions par des dons, habituellement par chèque et faisant l'objet de reçus fiscaux. Handicap International a informé les commissariats de police des villes et quartiers où ces pratiques ont pu être observées, et a déposé une plainte pour le préjudice subi aussi bien par les donateurs que par l'association elle-même. Nous invitons toute personne qui serait approchée pour ce type de sollicitation de bien vouloir nous en informer dans les meilleurs délais en appelant le 04 78 69 67 00".

Jeudi 14 décembre - Accessibilité - Le COLIAC recense
Le Comité de liaison pour l'accessibilité du cadre bâti devrait prochainement entreprendre un recensement des guides d'accessibilité réalisé dans les villes et départements de France. Il est actuellement impossible de savoir aisément quelles collectivités en ont réalisé et comment se les procurer.

Jeudi 14 décembre - Médias - RFI pour Handicap International
C'est sur les ondes de Radio France Internationale que l'association Handicap International présentera chaque dimanche une chronique de trois minutes dédiée à ses actions et aux personnes qui les réalisent ou en bénéficient. "Handicap dans le monde" est diffusée le dimanche à 5h 56 et 12h 54 TU. Les internautes peuvent écouter RFI sur son site web et y trouver les fréquences de diffusion.

Mardi 12 décembre - Politique - Un handisportif candidat à Toulouse
C'est sur la liste de Philippe Douste- Blazy, ancien ministre de la Santé puis de la Culture, que Stéphane Peaudeau est candidat pour les élections municipales de la ville rose. Ce fondeur - il pratiquait le ski de fond assis - à décidé de s'engager aux côtés du dirigeant Force Démocrate parce qu'il ne trouve pas dans sa ville suffisamment d'équipements adaptés aux personnes handicapées. Rappelons que Toulouse est l'une des quelques villes françaises à avoir édité un guide des lieux accessibles aux handicapés physiques et sensoriels, disponible à l'Office du Tourisme de la ville.

Dimanche 10 décembre - Société - Un demi-milliard pour le Téléthon
501.749.612 FF, c'est le montant record des promesses de dons effectuées lors du Téléthon 2000. La Web- tirelire a quant à elle rapporté 2.960.000 FF.

Samedi 9 décembre - Loisirs - Tour du monde en voilier adapté
A bord du "Comté", un monocoque habitable de 14 mètres aménagé pour embarquer des handicapés moteurs, des jeunes des cités "difficiles" de Besançon et deux personnes handicapées, encadrés par des équipiers valides, partent de l'Ile de Ré pour un tour du monde avec escales. Ce bateau a été lancé par l'association "Horizons pour tous". Il est conçu pour les déplacements en fauteuil roulant à bord. Il peut être barré par un handicapé des membres supérieurs, au moyen d'un joystick. Vous pourrez suivre leurs aventures sur le web. Leur route devrait passer notamment par la Martinique, Panama, les Iles Marquises, Nouméa, les Maldives, le canal de Suez pour une arrivée prévue à Marseille en juin 2001.

Samedi 9 décembre - Politique/Société - Création d'un parti politique
Le Collectif des Démocrates handicapés (CDH) a tenu son congrès fondateur à Paris. Sous la présidence de Jean- Christophe Parisot, le CDH souhaite faire entendre la voix des personnes handicapées lors des prochaines élections municipales. Vous lirez en Focus un reportage sur ce congrès fondateur.

Samedi 9 décembre - Matériel - Fauteuil "Deudeuche"
Les suspensions de ce nouveau fauteuil roulant font penser à celles d'une antique 2CV : quatre roues indépendantes et suspension en porte- à- faux. Cet engin a été conçu pour les besoins d'un jeune Lozérien, il est léger et ses roues démontables sont dotés de freins à disques : un tout- terrain adapté à la vie de tous les jours. Il est, depuis 20 jours, agréé par le Secrétariat d'État à la Santé et aux Handicapés et remboursable par la Sécurité Sociale. Il est fabriqué par une entreprise de Montrodat (Lozère), BFP électronique.

Vendredi 8 décembre - Société/Justice - "Handiphobie" à Paris ?
Cela fait désormais cinq années que le comité parisien de l'Association pour adultes et jeunes handicapées (APAJH) affronte l'hostilité d'un groupe de riverains d'un foyer en construction rue du Monténégro (19e arrondissement). Organisés en association, ces habitants multiplient les actions en justice, les entraves au chantier et les pressions sur les élus locaux : ils refusent que soit construit un foyer hébergeant une trentaine de travailleurs de Centres d'Aide par le Travail voisins, projet complété d'une crèche, de 13 logements sociaux et d'un foyer pour mères célibataires. "Notre quartier n'a pas vocation à supporter autant de projets lourds, il faut lui préserver son équilibre déjà précaire et lui offrir plutôt les équipements culturels, d'accueil et de loisirs qui lui manquent tant", expliquent- ils. Paris manque pourtant de place pour accueillir des personnes handicapées, souvent obligées de s'installer en province voire en Belgique selon Vincent Assante, président de l'Union nationale des polios de France. L'ouverture du foyer a déjà pris deux ans de retard et n'interviendrait au mieux que d'un an.

Samedi 8 décembre - Santé - Plan de Soins Infirmiers
Elisabeth Guigou, Ministre de la Solidarité Nationale, a fait savoir qu'elle avait décidé de reporter de quelques mois l'application du plan de soins infirmiers (PSI) initialement prévue pour le 13 décembre. Sa "mise en œuvre (…) suscite des critiques d'une partie de la profession. Or, un projet de cette ampleur (…) doit recueillir une large approbation des professionnels et être compris des patients" précise le communiqué de presse publié par le cabinet de la ministre de l'emploi et de la solidarité. Le report du PSI est plutôt une bonne nouvelle pour les personnes handicapées. Le plan prévoyait en effet que l'aide à l'accomplissement des actes essentiels de la vie (toilette, prise de repas…) ne serait désormais plus assurée par des infirmiers - mais par des tierces personnes - ni remboursée par la Sécurité Sociale - sans qu'aucun financement alternatif ne soit prévu. Le gouvernement prévoit d'organiser, dans les mois à venir, des "débats dans les régions, associant tous les intervenants dans la prise en charge des personnes dépendantes. Une commission composée d'experts et de parlementaires sera chargée d'animer et de tirer des propositions de ce débat".

Jeudi 7 décembre - Loisirs - Discrimination
5 jeunes handicapés viennent de rendre publique la discrimination dont ils ont été victimes le 10 novembre dernier à l'entrée d'une boîte de nuit de la région d'Agen (Lot et Garonne) dont l'accès leur a été refusé, ainsi qu'à leur accompagnatrice, sous le prétexte qu'il n'avaient pas prévenu la direction de l'établissement de leur venue. Sommé de s'expliquer, le directeur a finalement accepté de n'ouvrir ses portes qu'à "trois seulement à la fois". Les tribunaux pourraient être prochainement saisis de cette affaire.

Mercredi 6 decembre - Droit - Un nouveau service juridique en ligne

L'Association pour une Meilleure Information des personnes Handicapées (AMIH) lance un service juridique sur son site internet. Un avocat spécialiste en droit civil répondra aux questions des internautes relatives a l'indemnisation des victimes (accident de la circulation, du travail, etc.), à la reconnaissance des responsabilités (faute professionnelle) ou à toute forme de discrimination socio- professionnelle. Une synthèse des questions- reponses sera mise en ligne sous la forme d'une Foire Aux Questions (FAQ) Juridique.

Mardi 5 décembre - Transports - Gillot se fâche
Dans un communiqué de presse, Dominique Gillot, Secrétaire d'État à la Santé et aux Handicapés, "regrette vivement que 48 villes de plus de 20.000 habitants aient encore un réseau de transport urbain entièrement inaccessible aux personnes handicapées". La Secrétaire d'État souhaite "que les constructeurs et transporteurs poursuivent les efforts entrepris, et qu'une mobilisation de tous les acteurs permette rapidement la mise en place d'une chaîne de déplacement parfaitement accessible aux personnes à besoins spécifiques".

Lundi 4 décembre - Travail/Santé - Protestation de la FNATH
La Fédération nationale des accidentés du travail et handicapés (FNATH) est insatisfaite du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale et le fait savoir. Elle déplore que les bénéficiaires de l'Allocation Adulte Handicapé demeurent exclus de la Couverture Médicale Universelle (CMU) "pour un dépassement de ressources de 52,49 F par mois ; ceci alors même que la totalité de l'enveloppe budgétaire consacrée à la CMU n'a pas été utilisée !". La FNATH estime insuffisant le relèvement des minima sociaux et des revenus de remplacement. Enfin, elle refuse que les victimes d'accident du travail soient traitées de manière différente selon l'origine de leur maladie ou de leur accident, faisant allusion à la création d'un fonds d'indemnisation qui ne concernera que les seules victimes de l'amiante.

Lundi 4 décembre - Danse - Politiquement incorrect

Commandée par la Compagnie du Ballet du Rhin au norvégien Jo Stromgren, la version du célébrissime ballet "Casse- noisettes" de Piotr Illitch Tchaïkovski qui vient d'être créée à Colmar se démarque du classicisme de Marius Petitpa par l'utilisation de personnages handicapés : une mère aveugle et un jeune premier infirme sur fond de bars glauques et de rues mal famées. Les représentations se poursuivront jusqu'au 22 décembre à Strasbourg.

Lundi 4 décembre - Stationnement - Fausses contraventions
Pour sensibiliser ses concitoyens au civisme, le Lion's Club de Toulouse s'est allié avec une compagnie de théâtre de rue "Figaro & Co" dont les comédiens interprétaient des héros de la fameuse Famille Adams verbalisant "pour de rire" les véhicules pris en faute sur des stationnements réservés aux personnes handicapées. En 2000, environ 9.000 "vraies" contraventions ont été délivrées dans l'agglomération toulousaine pour des infractions au stationnement réservé.

Dimanche 3 décembre - Intégration - "Choix de vie" selon la Ministre
Au cours d'une visite au CHU de Rouen, Dominique Gillot, Secrétaire d'État à la Santé et aux Handicapés, a demandé "un vrai choix de vie" pour les personnes handicapées et souligné la volonté du gouvernement de privilégier leur intégration dans le milieu de vie ordinaire. Elle a ajouté que les actions conduites par le passé en matière de prise en charge en institutions spécialisées étaient "indispensables pour ceux qui sont le plus lourdement handicapés" mais déploré que ces solutions aient pris le pas sur celles qui auraient pu favoriser le maintien à domicile. Enfin, elle a annoncé que les pouvoirs publics entendaient "changer durablement et profondément le regard que porte notre société sur la personne handicapée".

Vendredi 1er décembre - Emploi - État des lieux alarmant
Une enquête rendue publique par la CFDT révèle que 31 % des salariés handicapés jugent que leur carrière professionnelle est freinée par leur situation. Seuls 21 % pensent avoir été embauchés pour leur qualification. 24% parlent de "concours de circonstance", 25% évoquent l'obligation d'embauche. Pourtant, 33% affirment que "le travail est un moyen d'être utile" et ils sont 25% à éviter de prendre des arrêts maladie lorsqu'ils ont un problème de santé par crainte de perdre leur emploi !

Vendredi 1er décembre - Législation - Stérilisation volontaire
L'Assemblée Nationale vient d'adopter un texte de loi autorisant et encadrant la stérilisation volontaire. Il stipule notamment que la stérilisation à visée contraceptive "ne peut être pratiquée sur une personne handicapée mentale, majeure sous tutelle, que lorsqu'il existe une contre- indication médicale absolue aux méthodes de contraception ou une impossibilité avérée de les mettre en oeuvre efficacement". "L'intervention est subordonnée à une décision du juge des tutelles, qui se prononce après avoir entendu toute personne dont l'audition lui paraît utile et après avoir recueilli l'avis d'un comité d'experts" (composé de professionnels de la santé et de responsables associatifs) qui apprécie "la justification médicale de l'intervention, ses risques ainsi que les conséquences normalement prévisibles sur les plans physique et psychologique".

Vendredi 1er décembre - Justice - L'État assigné

Un collectif composé d'une centaine de familles d'enfants handicapés a assigné l'État pour "faute lourde dans l'exercice du service public de la justice" à la suite de l'arrêt rendu le 17 novembre dernier par la Cour de Cassation reconnaissant le droit à indemnisation de Nicolas P. Ce collectif propose de rajouter à l'article 16 du code civil: ''la vie constitue le bien essentiel de tout être humain, nul n'est recevable à demander une indemnisation du fait de sa naissance. Lorsqu'un handicap est la conséquence directe d'une faute et non de la nature, il est ouvert droit à réparation dans les termes de l'article 1382 du présent code''.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2000. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page