Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Chance ?
 

"Je pense qu'une personne handicapée dans une entreprise, dans un lycée, dans un collège, dans une association, ce n'est pas une charge, c'est une chance"...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

          L'auteur de ce propos édifiant est l'actuel Président de la République, Nicolas Sarkozy, lors de la Conférence Nationale du Handicap du 10 juin dernier, discours qu'il avait déjà plusieurs fois tenu en public. Pourtant, s'il est frappé d'une forme de commisération et d'exemplarité toujours en vigueur au plus haut sommet de l'État, il ne semble pas être appliqué au premier chef par celui qui le tient. Il s'avère en effet impossible de connaître le nombre de personnes handicapées employées dans les services de la Présidence de la République, dirigés par Nicolas Sarkozy, dont il convient de rappeler la volonté d'abandonner la pratique de ses prédécesseurs : sous leurs mandats, l'essentiel du personnel de l'Élysée était composé d'agents détachés par divers ministères. La nouvelle politique initiée à cet égard par Nicolas Sarkozy consiste à créer une administration et un personnel spécifiques.

Selon les chiffres communiqués au Parlement, la Présidence de la République employait 1.045 personnes au 1er octobre 2007. Cela établit l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés à 62 postes. Combien sont-ils effectivement ? Mystère ! Au moins un, selon nos informations, mais qui souhaite que l'on ne précise pas dans quel service il travaille ! Les services de la présidence de la république se refusent étrangement à communiquer toute statistique sur le sujet. Force est d'en déduire que Nicolas Sarkozy considère qu'une personne handicapée dans une entreprise, c'est une chance... sauf dans celle qu'il dirige.

Laurent Lejard, juin 2008.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2008. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page