Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Un parfum de bilan.
 

Les ministres qui traitent de la vie des personnes handicapées ont convoqué à L'UNESCO un colloque professionnel en forme de bilan de leur action et d'élaboration d'un programme pour les années qui viennent.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Lundi 11 février, le président de la République est devenu à Avignon candidat à sa succession, et pour bien marquer ce fait, il a pris le train de Monsieur Tout-le-monde pour rentrer à Paris.

Mardi 19 et mercredi 20 février, pas moins de quatre ministres feront le déplacement à l'Unesco pour plancher sur la place des personnes handicapées dans la Cité. Trois autres ministères sont associés à ce colloque. Orienté sur l'accessibilité, la présence des ministres l'Emploi et de la Solidarité, de l'Équipement, des Transports et du Logement, de la Culture et de la Communication, de la Famille, de l'Enfance et des Personnes Handicapées, fait de ce colloque une grand- messe en forme de bilan de cinq années du gouvernement de la majorité plurielle et de programme pour les années à venir.

Vendredi 22 février, les parlementaires rangeront leurs crayons, les députés devant retourner voir, en juin prochain, si leurs électeurs voudront encore d'eux. Quelques jours plus tard, le premier ministre devrait endosser son habit de candidat à l'élection présidentielle. Dès sa proclamation, les ministres redeviendront des militants en charge de défendre leur bilan et de faire gagner leur camp lors des élections présidentielles et législatives.

Avouons-le, nous commençons à avoir la tête ailleurs, vers ces échéances électorales qui placeront peut-être, et pour la première fois en France, le sort des personnes handicapées au centre des programmes des partis et des candidats. Le premier test est décevant. Un dossier sur ce thème, publié par le magazine Être de janvier- février, nous montre des partis aux programmes décousus, déconnecté de la réalité de terrain, maniant les grands principes sans dégager de moyens ni définir de calendrier. Rien sur les allocations, le retour à l'emploi, la vie autonome, l'intégration scolaire, l'accessibilité des transports.

L'Unapei réunit le 28 février, dans un forum ouvert au public, les formations politiques afin qu'elles présentent leur programme pour qu'ils soient confrontés aux "vrais gens". Ce deuxième test nous montrera si le devenir des personnes handicapées est bien une question de priorité nationale, comme on a pu le lire lors des multiples débats au Parlement au sujet de la jurisprudence Perruche. Vérification ici-même, dans deux semaines...



Laurent Lejard, février 2002




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2002. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page