Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Février 2005.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Lundi 28 février - Associations - Les Trophées de l'Apajh.
L'Association pour Adultes et Jeunes Handicapés (Apajh) a remis à Paris, au cours d'une luxueuse soirée de gala, ses premiers Trophées, dans cinq catégories. La commune de Chazelles sur Lyon (Loire) s'est vu attribuer la récompense de la ville proposant les meilleurs aménagements urbains. La Direction Générale des Impôts de Paris est le "service public le plus accessible". Diprosane, fabricant de produits d'entretien installé à Quessoy (Côtes d'Armor) est distingué pour sa politique d'insertion professionnelle. Le "prix de l'intégration éducative et culturelle" a été remis à la chorale du collège de Péranche à Saint Georges d'Espéranche (Isère). Enfin, Olomouc, ville tchèque, a reçu le prix de "l'action exemplaire d'une ville européenne".

  Image : Remise des Trophées de l'Apajh.

Samedi 25 février - Société - Une Copec en Meurthe-et-Moselle.
La Commission pour la promotion de l'égalité des chances et la citoyenneté (Copec) a été installée à Nancy, siège de la Préfecture de Meurthe et Moselle. Elle a pour mission de conduire et fédérer des actions de prévention contre toute discrimination fondée sur l'origine, le sexe, l'orientation sexuelle, le handicap, etc. Elle est présidée collégialement par le Préfet, les procureurs de la République de Nancy et de Briey, et l'inspecteur d'Académie.

Samedi 25 février - Emploi - Accord à E.D.F-G.D.F.

Promulguée depuis deux semaines, la loi d'égalité des droits et des chances compte un premier accord d'entreprise entrant dans le nouveau cadre légal : les présidents respectifs d'Electricité et Gaz de France ont signé avec les syndicats C.F.D.T, C.F.T.C, F.O et C.F.E- C.G.C un accord anuel sur l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Il prévoit de recruter 4% de travailleurs handicapés sur l'ensemble des recrutements réalisés en 2005 par les deux entreprises, des actions de formation, la passation de commandes aux entreprises du secteur protégé et une dotation de 350.000 € en aides financières pour l'amélioration de la vie quotidienne des personnes handicapées attribuées par le biais de la mission Handicap d'E.D.F et de Gaz de France.

Jeudi 24 février - Justice - Pas de préjudice de "père handicapé".

La Cour de Cassation a cassé un arrêt de la Cour d'Appel de Riom (Puy de Dôme), rendu le 21 novembre 2001, qui reconnaissait un préjudice à des enfants dont le père était devenu handicapé à la suite d'un accident. Les plaignants, qui n'étaient pas encore nés avant l'accident survenu en 1974, invoquaient l'absence de "relations ludiques et affectives normales avec leur père dont ils vivaient au quotidien la souffrance du fait de son handicap". La Cour de Cassation a estimé qu'il n'existait pas de lien de causalité entre l'accident et le préjudice invoqué, faisant en l'espèce une stricte application du Droit Civil.

Lundi 21 février - Santé/Surdité - Dépistage du cancer du sein.

Le Ministère de la santé et l'Assurance Maladie, avec le soutien de la Ligue contre le cancer et en collaboration avec la Fédération Nationale des Sourds de France (F.N.S.F), a réalisé un D.V.D gratuit "Rendez- vous santé plus" expliquant l'examen de dépistage du cancer du sein. La vidéo, destinée aux femmes sourdes âgées de 50 ans et plus souhaitant faire effectuer une mammographie, est interprétée en langue des signes française et sous- titrée. Le D.V.D peut être commandé à la F.N.S.F, fax: 01 40 30 18 21.

Samedi 19 février - Social - Le retard de La Réunion.

La ministre de l'Outre-Mer, Brigitte Girardin, a présenté à l'occasion d'une visite dans l'île un plan de rattrapage sur cinq ans de l'aide en faveur des personnes handicapées. La ministre, qui estime que ce département "est à la moitié de la moyenne nationale", appelle les Réunionnais à "se mobiliser pour faire un état des lieux et lui proposer des mesures à mettre en oeuvre". Brigitte Girardin souhaite que la nouvelle loi d'égalité des droits et des chances fasse l'objet d'une déclinaison spécifique en direction des personnes handicapées afin de combler l'écart entre les prises en charge dans les Départements d'Outre- Mer et la Métropole.

Vendredi 18 février - Loisirs - Cinéma pour tous.

L'Association des Parents et Amis des Enfants de Marie Abadie (APAEMA) veut organiser des séances régulières de cinéma destinées à des enfants et jeunes handicapés mentaux, autistes ou polyhandicapés. L'objectif est de "profiter comme tout le monde de la possibilité d'aller à une séance de cinéma dans sa ville avec son enfant/ son parent [et] pouvoir exprimer son plaisir, son intérêt, son inquiétude, son ennui, par des mouvements, des paroles, des bruits... sans déclencher regards furibonds et remarques désagréables" et de se familiariser avec le cadre particulier d'une salle de spectacle. La première projection "ciné- ma différence" aura lieu samedi 19 mars 2005 à 11h au cinéma l'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé dans le 14ème arrondissement de Paris. Le titre du film sera communiqué sur ce site internet spécifique.

Vendredi 18 février - Emploi/Surdité - Professeur L.S.F.
Un groupement d'associations de Limoges (Vienne) recherche un professeur de Langue des Signes Française. Il dispensera des cours hebdomadaires, assurera des stages intensifs et la formation milieu scolaire. Le candidat doit être qualifié (formation I.V.T, Académie de la Langue des signes, Visuel...) ou être une personne sourde motivée et ayant une bonne connaissance de la Langue des Signes et du français, en vue d'une formation continue. Les candidats doivent s'adresser au Centre d'Information Surdité du Limousin, 1 rue Henri Barbusse, 87000 Limoges. Tél/fax: 05 55 01 25 81.

Vendredi 18 février - Société/Médias - E.D.F s'ouvre à tous.
Electricité de France lance une campagne institutionnelle mettant en avant l'accessibilité à tous de ses services d'accueil du public. Réalisé par Euro R.S.C.G, le spot de 30 secondes montre un monde inversé dans lequel les personnes handicapées se déplacent et vivent sans encombre alors que les valides y sont handicapés. Le film sera diffusé sur l'ensemble des chaînes hertziennes et quelques unes du câble et du satellite, jusqu'au 6 mars. Il a été tourné en Argentine par des comédiens handicapés (dont un sourd qui a dû apprendre à s'exprimer en langue des signes française). Un film court, utilisant le même concept de monde inversé et intitulé "Talk", avait été lancé par la Disability Right Commission en décembre 2000 au Royaume- Uni puis dans d'autres pays, remportant un grand succès d'audience et d'estime.

  Image : Extrait du spot télévisé d'E.D.F.

Jeudi 17 février - Transports - Nouveautés chez Peugeot.
Le constructeur au lion a présenté les récentes adaptations de ses véhicules aux personnes handicapées motrices. Réalisées par différents équipementiers, elles portent à la fois sur des véhicules légers et des utilitaires. On remarque notamment l'aménagement de la toute nouvelle 1007 pour une conduite manuelle par leviers accélérateur et frein (lire ce Focus); le modèle présenté est également équipé d'un siège conducteur pivotant. Peugeot propose également un taxi sur base Expert pouvant accueillir à l'arrière une personne sur fauteuil roulant, et dont le tarif des adaptations est identique à celui de la subvention d'aménagement proposée par les collectivités d'Ile de France (lire ce Flop).

  Image : siège pivotant de la 1007.

Jeudi 17 février - Emploi/Cécité - Bibliothécaire pour Paris.
L'Association Valentin Haüy (A.V.H) recrute pour sa bibliothèque centrale (Paris 7e) un(e) bibliothécaire qui assurera la gestion et le traitement de prêt des livres enregistrés sur cassettes et ouvrages en braille. Compétences requises : bonne connaissance et pratique du braille intégral et abrégé, bonne culture générale, connaissances en informatique adaptée (Jaws, bureautique), autonomie de déplacement, goût pour la lecture, sens de l'accueil. Rémunération : 1.695 € brut sur 13 mois. Contrat à Durée Indéterminée de 35 heures hebdomadaires. Les candidats doivent adresser une lettre de motivation et leur C.V à l'A.V.H, Secrétariat des ressources humaines, 5 rue Duroc, 75343 Paris Cedex 07.

Jeudi 17 février - Loisirs - Hippocampes à Quiberon.

L'Association Saint-Joseph de l'Océan, qui gère une maison familiale de vacances près de Quiberon (Morbihan), dont trois chambres sont aménagées pour les personnes handicapées motrices, dispose désormais de trois fauteuils Hippocampe. Ils permettent à des personnes paralysées d'accéder à la plage accessible par une rampe située à proximité de la maison. Ces fauteuils peuvent être utilisés sur le sable et dans l'eau de mer. Renseignements : Association Saint Joseph de l'Océan, 7 avenue de Groix, 56510 Saint- Pierre Quiberon. Tél. 02 97 30 91 29, et par mél.

Jeudi 17 février - Emploi - Apprentissage, âge limite.
La limite d'âge pour bénéficier d'un contrat d'apprentissage est portée à trente ans pour les personnes reconnues travailleur handicapé. Le décret n° 2005-129 du 15 février 2005 précisant cette disposition de la loi n° 2004-391 du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social est paru aujourd'hui au Journal Officiel.

Mercredi 16 février - Matériels - Bourse Steria.
La Bourse 2005 décernée par la Fondation Steria-Institut de France revient à une association d'étudiants ingénieurs de l'ISEN de Toulon (Var). Ils devront développer, sur les préconisations d'un ergothérapeute, une interface de commande domotique associant une manette, un assistant personnel de type Pocket P.C et un ordinateur de bureau. L'ensemble est destiné à permettre à une personne paralysée de contrôler à distance des appareils et équipements électriques. Ils recevront pour cela 5.000 € et bénéficieront de l'assistance gratuite d'ingénieurs de la compagnie Steria; leur solution technique doit être livrée fin juin 2005.

Mercredi 16 février - Autonomie - Forfaits grande dépendance.

Lors d'un colloque consacré au Lock-in Syndrome qui s'est tenu à Garches (Hauts de Seine), la Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie- Anne Montchamp, a annoncé le doublement à partir de juillet 2005 du financement des aides humaines destinées aux personnes handicapées dépendantes. Ces bénéficiaires, estimés entre 3.000 et 5.000, pourront obtenir six forfaits mensuels grande dépendance, soit 5.000 € par mois. Ils auront la liberté du mode d'intervention des aidants : employeur direct, recours à une association prestataires ou mandataire de services à domicile. De son côté, le Ministre de la Cohésion sociale, Jean- Louis Borloo, envisage d'étendre l'exonération des cotisations patronales, dont bénéficient actuellement les personnes handicapées employant des aides à domicile, à d'autres prestations de services.

Mercredi 16 février - Transports - Réglementation européenne.

Le Commissaire européen aux transports, le français Jacques Barrot, présentera prochainement au Parlement et au Conseil de l'Union Européenne un règlement relatif à l'accueil et à l'assistance aux personnes handicapées en matière de transport aérien. Les compagnies et les opérateurs ne pourraient plus refuser l'embarquement d'un voyageur du fait d'un handicap. Cette règlementation instaurerait par ailleurs un droit à assistance gratuite. Toutes les compagnies opérant sur le territoire de l'Union Européenne seraient concernées. Cette réglementation pourrait ultérieurement être étendue aux autres modes de transport de passagers.

Mardi 15 février - Loisirs - Ray Charles au cinéma.
Un film américain (2003) racontant la vie du célèbre jazzman aveugle Ray Charles (lire ce Portrait) sort sur les écrans français à partir de mercredi 23 février. Jamie Foxx interprète le rôle titre dans ce long métrage réalisé par Taylor Hackford qui évoque les étapes majeures de la vie de Ray Charles jusqu'aux années 1970, de son enfance dans le Sud profond à la consécration du "génie de la soul". La version française sera diffusée en audiodescription et sous- titrage "sourds et malentendants" au cinéma L'Arlequin (76 rue de Rennes, Paris 6e) tous les jours à 14h, week- end inclus.

  Image : Affiche du film 'Ray'.

Lundi 14 février - Loisirs - Culture scientifique à Strasbourg.
Un centre de découverte des sciences et techniques qui se veut accessible à tous, destiné aux enfants et adolescents, sera inauguré à Strasbourg (67) par le Premier Ministre le 22 février : Le Vaisseau souhaite "faire découvrir et comprendre" sur un mode ludique. Entre autres animations, quelques- unes donneront une perception des situations handicapantes, tel un parcours dans le noir ou "si tu ne pouvais plus bouger". 60% des éléments interactifs sont annoncés accessibles aux jeunes handicapés moteurs ou sensoriels. Le Vaisseau comporte un jardin pédagogique, de 5 000 m², un jardin des senteurs, un chemin tactile, une présentation de processus de fabrication d'immeubles ou d'objets, etc. Le Vaisseau, 1bis rue Philippe Dollinger, 67000 Strasbourg. Tél : 03 88 44 65 65.

Samedi 12 février - Législation - Loi Montchamp promulguée.

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a été publiée au Journal Officiel.

Jeudi 10 février - Education - Protestation à Belle-Île.

Près de 500 personnes, élus, enseignants et parents d'élèves de Belle Île en mer (Morbihan), ont manifesté publiquement en faveur du maintien d'une classe d'intégration scolaire. L'inspection académique veut la supprimer à la rentrée de septembre, arguant d'une baisse d'effectifs des élèves. Les manifestants ont bloqué et retardé le navire assurant la liaison avec le continent.

Jeudi 10 février - Santé/Justice - Indemnisation en question.
L'Association des Paralysés de France (A.P.F) s'inquiète publiquement du caractère estimé restrictif du barème d'indemnisation des victimes d'accidents médicaux adopté par l'Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux (ONIAM). L'A.P.F pointe un "risque de spolier certaines victimes" du fait d'un barème qui "sous- évalue sévèrement les indemnités accordées aux victimes" et pourrait "figer tout le processus d'indemnisation" en privant "les victimes du bénéfice du principe fondamental, en droit français, dit de la réparation intégrale". L'association s'inquiète de la vulnérabilité des demandeurs face à la Commission Régionale de Conciliation et d'Indemnisation qui attribue l'indemnisation sur dossier, sans recevoir ni écouter les victimes.

Mercredi 9 février - Polyhandicap - Chevalet raconte.
Le journaliste de télévision Michel Chevalet présente son expérience de père devant prendre en charge son fils adulte devenu polyhandicapé à la suite d'un accident. Fabrice a perdu, à 32 ans, presque toute motricité et la vue, ses facultés intellectuelles ont été altérées par un traumatisme crânien lors d'un accident. Michel Chevalet raconte l'annonce du drame, la découverte de ses conséquences sur la cellule et la vie familiale, les relations avec les personnels médicaux et l'administration, la complexité des prises en charge. Il évoque les progrès médicaux qui ramènent à la vie de très grands accidentés, le dévouement et l'engagement des personnels hospitaliers, et dénonce l'insécurité routière, l'impunité de certains chauffards, l'absence de soutien aux familles qui doivent seules s'organiser et affronter les assureurs. "Quand tout bascule", par Michel Chevalet, Editions Michel Lafon. En librairies.

  Image : Couverture de l'ouvrage de Michel Chevalet 'Quand tout bascule'.

Mardi 8 février - Politique - Chirac clôt son chantier.
Le Président de la République a présenté devant plusieurs ministres concernés, des dirigeants associatifs, des hauts- fonctionnaires et des personnalités, le bilan de l'élaboration et du débat parlementaire de la loi d'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Jacques Chirac a appelé à la mobilisation de la société tout entière en faveur de l'intégration des personnes handicapées. Il a annoncé son intention de dresser, dans un an, un état de l'avancement des nouvelles dispositions législatives, et demande que toutes les Préfectures soient mises en accessibilité dans l'année.

Mardi 8 février - Education - Enseignants, transport et SESSAD.

Le Parti Communiste français (P.C.F) dénonce un projet de décret, concernant l'intégration scolaire instituée par la loi Montchamp, qui stipule que la scolarisation des enfants "ne peut se faire qu'avec l'accord des enseignants". Le P.C.F estime que ce décret, s'il devait entrer en vigueur, "remettrait en cause l'obligation scolaire pour tous les enfants". Il s'inquiète également d'une baisse de la prise en charge du transport des enfants handicapés entre un Service d'Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) et leur famille, que prévoirait un décret en cours d'élaboration. De son coté, le Secrétariat d'Etat aux personnes handicapées rappelle que le financement de ce transport par la Sécurité Sociale "se faisait sur une base facultative et ponctuelle" et précise que l'instauration d'un taux maximum "a vocation à ne pas inverser la logique d'intégration qui sous-tend l'intervention des SESSAD : ce sont bien les personnels de ces services qui doivent se rendre auprès des enfants et non l'inverse, sauf exception".

Lundi 7 février - Solidarité - Polémique du jour férié.

La publication par le Journal du Dimanche d'un article indiquant qu'une partie du produit financier de la journée de solidarité, travaillée mais dont le salaire doit alimenter la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie, servirait à combler le déficit des finances publiques suscite une polémique. Le Premier Ministre a déclaré sur France Inter que les deux milliards d'euros récoltés "n'iront pas dans une caisse de l'Etat, ils iront dans une caisse pour l'autonomie des personnes dépendantes". Jean- Pierre Raffarin doit demander au Président de la Cour des comptes "d'être particulièrement vigilant sur ce sujet, [il] pourra certifier qu'il n'y a pas un euro qui n'ira pas pour les personnes âgées et handicapées".

Lundi 7 février - Parents - Allocation de soutien à Paris.

Le Conseil de Paris a modifié les conditions d'attribution de l'Allocation de Soutien aux Parents d'Enfants Handicapées (ASPEH), une aide sociale facultative d'un montant mensuel de 153€. Cette prestation sera versée, à partir d'avril 2005, pour chaque enfant handicapé alors que le régime actuel porte sur une allocation par famille quel que soit le nombre d'enfants handicapés au foyer.

Samedi 5 février - Sport - Spitfire Challenge 2005.

La 26e édition du Challenge organisé par le club de handibasket Toronto Spitfires (Ontario, Canada) aura lieu du 26 juillet au 1er août prochains. Ce tournoi, le plus important au monde pour le nombre de participants, est ouvert à tous les clubs de la planète, les matches étant joués dans des règles assouplies afin de faciliter la participation de tous et le plaisir du jeu. Renseignements auprès de Michael C. Bryce.

Vendredi 4 février - Santé - Plan gouvernemental.
Le Ministre de la santé et des solidarités, Philippe Douste-Blazy, a présenté le plan de santé mentale du Gouvernement, qui devrait être doté d'un milliard d'euros sur cinq ans. 1.900 places seront créées dans les services d'accompagnement à domicile. Un millier de places d'hébergement prévues dans le plan "Handicap" seront dévolues à des personnes handicapées psychiques et la création de 300 clubs d'accueil de jour, assurant un lien social par des activités sportives et culturelles, est initiée. La Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées a pour sa part présenté le volet médico- social du plan de santé mentale lors de la visite d'un foyer d'accueil médicalisé des Hauts de Seine.

  Image : Philippe Douste-Blazy.

Vendredi 4 février - Loisirs - Courses en fauteuil électrique.
L'association "Ces drôles de bolides", récemment créée à Nantes (44), veut promouvoir des courses de vitesse sur des fauteuils roulants électriques spécialement adaptés. Dans l'esprit de son fondateur, Guy Hyvernat, ce sport serait ouvert à tous, sur des engins atteignant 15 à 20 km/h soit le double de celle des fauteuils électriques standards. Renseignements : Guy Hyvernat, tél. 06 11 52 53 19.

Jeudi 3 février - Santé - Les infirmiers ne veulent plus soigner.
La Fédération Nationale des Infirmiers entre en rébellion contre la délégation de soins introduite dans la loi d'égalité des droits et des chances. La F.N.I conteste le droit accordé à une personne handicapée de confier certains actes de soins à l'aidant de son choix, et appelle ses membres à refuser de soigner toute personne qui pratiquerait la délégation de soins, action que le Collectif des Démocrates Handicapés qualifie "d'ignoble". La Coordination Handicap et Autonomie la trouve "indigne de cette corporation qui se rabaisse à prendre les personnes handicapées comme otages d'une politique corporatiste qui n'a absolument rien d'altruiste". Dans un communiqué commun, l'Association des Paralysés de France et l'Association Française contre les Myopathies considèrent que les personnes handicapées sont prises en otage par la décision de la F.N.I de se retirer des négociations concernant la santé et l'application de la réforme de l'assurance maladie. La Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées a rappelé avoir beaucoup concerté sur ce sujet, et a demandé à ses services de rédiger rapidement le décret qui précisera la loi : "Je comprends les craintes légitimes des infirmières, a déclaré Marie- Anne Montchamp. Le petit morceau de phrase ajouté à la loi par la Commission Mixte Paritaire ne m'apparaît pas dangereux". La Ministre a précisé que le décret serait écrit conformément à la loi, ajoutant : "Je fais remarquer qu'elle est votée. Je veux maintenant passer à l'application sereine de la loi". Lire également en Editorial.

Jeudi 3 février - Logement - Locataire invalides inamovibles.

Le Ministre du logement et de la ville, Marc-Philippe Daubresse, a reçu les conclusions de la Commission nationale de concertation relatives à la vente d'immeubles par lots, ou vente à la découpe (achat d'immeubles par un investisseur qui revend chaque appartement à des particuliers ou des investisseurs en dégageant une forte plus-value). Elles contiennent des dispositions protégeant les locataires dits "fragiles" et qui sont dans l'incapacité d'acheter le logement qu'ils louent ou de s'installer dans un autre appartement. Parmi eux, les locataires invalides à 80% verront leur bail automatiquement renouvelé dans ses dispositions contractuelles. Cette disposition fera l'objet d'un accord collectif soumis à la ratification des associations de locataires et des représentants des bailleurs, puis d'un décret lui donnant une force obligatoire.

Jeudi 3 février - Législation - Loi Montchamp définitivement votée.

La loi d'égalité des droits et des chances a été adoptée par l'Assemblée Nationale dans la rédaction élaborée par la Commission Mixte Paritaire. Les députés U.M.P et U.D.F ont voté pour, Socialistes, Communistes et Verts contre. Commentant cette adoption, Marie- Anne Montchamp a affirmé que 90% des décrets seront publiés d'ici la fin de l'été, dans le cadre d'un planning en cours d'élaboration. La Ministre a annoncé son intention d'intégrer dans le droit à compensation dès le 1er janvier 2006 les enfants et les adolescents handicapés; l'allocation d'éducation du jeune enfant pourrait être intégrée dans la prestation compensation. "Je veux éviter la carence de droits et faire disparaître la discontinuité de la prise en charge", a déclaré la Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, qui estime par ailleurs que la prestation compensation est une avancée pour les déficients visuels : "Je pense que c'est une amélioration. Ceux qui ne pouvaient bénéficier d'une allocation compensatrice tierce- personne pourront percevoir la prestation compensation".

Mercredi 2 février - Société - Choix de vie au cinéma.
Distingué lors de la Mostra de Venise et des récents Golden Globes, le film Mar Adentro sort sur les écrans français après avoir suscité un débat de société en Espagne. Filmée par Alejandro Amenabar, l'histoire est une adaptation fidèle de la demande formulée par un tétraplégique, Ramón Sampedro, de choisir de mettre fin à sa vie en organisant son suicide. Distribué par U.G.C, Mar Adentro (Mourir pour vivre, titre français) est présenté dans 150 salles de cinéma. Lire également cet article.

  Image : Mar adentro.

Mardi 1er février - Cécité/Allocations - Le C.N.P.S.A.A proteste.
Le Comité National de Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes proteste contre l'alternative laissée aux déficients visuels en matière de choix entre l'allocation compensatrice tierce- personne (A.C.T.P) et la prestation compensation, dans le nouveau régime allocataire qui sera mis en place le 1er janvier 2006. Il déplore que les aveugles soient contraints de justifier les dépenses prises en charge dans le cadre de la prestation compensation, justification dont ils sont exemptés pour le bénéfice de l'allocation compensatrice. Dans le nouveau régime, le bénéficiaire aura le choix entre le maintien de son A.C.T.P ou l'élaboration d'un plan personnalisé d'autonomie donnant droit à une prestation compensation couvrant davantage de besoins et de dépenses effectives.

Mardi 1er février - Justice - Perben et les os de verre.

Le Ministre de la justice, Dominique Perben, a organisé une table-ronde sur le traitement médico- judiciaire des affaires dans lesquelles il y a doute légitime sur l'existence de maltraitance sur mineur. Cette réunion de travail intervient après la condamnation d'un hôpital lyonnais qui n'avait pas diagnostiqué sur un enfant une ostéogenèse imparfaite, dite maladie des os de verre, et signalé une suspicion de maltraitance de la part des parents. Seuls des médecins et des magistrats ont été conviés à cette table- ronde, qui devrait être suivie prochainement d'une autre réunion de travail. L'Association de l'Ostéogenèse Imparfaite, seule association française dédiée et qui estime à 3.500 le nombre des personnes touchées par la maladie, espère y être conviée; l'A.O.I est membre de la Fédération des Maladies Orphelines qui a demandé il y a plusieurs semaines une entrevue au Ministre de la justice, sans réponse à ce jour.

Mardi 1er février - Transport - Porte à porte dans la Sarthe.
Le Conseil Général de la Sarthe lance un service de transport au porte à porte des personnes handicapées, Mobili'TIS. Deux minibus équipés pour accueillir cinq personnes sur fauteuil roulant et leurs accompagnateurs assureront la desserte entre les domiciles des clients et Le Mans. Le transport est à commander la veille, par téléphone, et fonctionne tous les jours. Renseignements et réservations : 0 805 800 160 (appel gratuit), du lundi au vendredi de 8h 30 à 12h et de 14h à 18h, le samedi de 8h 30 à 11h.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2005. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page