Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap.
 
Novembre 2012.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Vendredi 30 novembre - Loisirs/Discriminations - Adapter les structures.
Le Défenseur des Droits a rendu une Décision dans laquelle il demande au ministère de l'Education nationale de prendre en compte, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, les besoins spécifiques des élèves handicapés notamment en matière d'activités périscolaires. Il demande également au ministère de l'Intérieur, ainsi qu'à ceux chargés de la Jeunesse et des sports, des Affaires sociales et des Personnes handicapées "d'adapter les dispositions législatives et réglementaires existantes en précisant les conditions d'accueil et de prise en charge des enfants handicapés dans les structures d'accueil collectif de loisirs." La décision formule également des recommandations relatives à l'accompagnement par un Auxiliaire de Vie Scolaire lors des activités extrascolaires après évaluation par la MDPH, "l'intégration systématique des modalités d'accueil des enfants handicapés dans les projets éducatifs et pédagogiques des structures d'accueil" ainsi que des prises en charge des accompagnements, la création d'un module spécifique dans la formation des éducateurs.

 

 

Jeudi 29 novembre - Handicap moteur - Fabien Marsaud se souvient.
Dans Patients, un récit qui vient de paraître chez Don Quichotte, Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade raconte son entrée brutale dans le monde des personnes handicapées, et sa lente réhabilitation physique et mentale. Devenu tétraplégique incomplet à l'âge de 20 ans, en 1997, il relate la découverte de son "nouveau" corps, le travail de rééducation qui lui fera progressivement retrouver une grande partie de sa mobilité, l'univers des centres de rééducation fonctionnelle qu'il a fréquentés. C'est surtout l'aspect profondément humain du récit qui retient l'attention, Fabien Marsaud ayant connu le pire et le meilleur, ce qu'il explique simplement, avec sa sensibilité et un humour ironique teinté de tristesse et de mélancolie, sans chercher à apitoyer le lecteur, pour l'éclairer simplement sur son vécu. Il présente également ses "frères de handicap", les pensionnaires des centres de rééducation qui l'ont marqué et les relations qu'il a tissées, ou pas, avec eux. Patients, par Grand Corps Malade, Editions Don Quichotte, 15€ en librairies.

Mercredi 28 novembre - Allocations - Pas de simulation envisagée.

Interrogée à la suite de questions posées par plusieurs lecteurs de Yanous qui ne parvenaient pas à obtenir une information correcte, la Caisse Nationale d'Allocations Familiales répond qu'elle n'envisage pas de créer un outil de simulation du montant résiduel d'Allocation aux Adultes Handicapés en cas de prise d'emploi. Cette prestation est réduite en fonction du salaire perçu dès le 6e mois, ce qui conduit des allocataires à se demander quel montant ils percevront dans ce cas. "En effet, nous ne disposons pas d'outil de simulation pour calculer le montant de l'AAH, confirme le porte-parole de la CNAF. Ce calcul peut être demandé et réalisé par la Caf [de l'allocataire]. Il n'y a pas actuellement de projet de création d'un outil de simulation pour l'AAH aujourd'hui. Ces informations doivent pouvoir être fournies par les Caf, mais en effet, certains bénéficiaires peuvent être confrontés à une réponse négative." Théoriquement, une AAH résiduelle est versée lorsque le salaire est inférieur à 130% du salaire minimum (SMIC), avec abattement en cas de travail à temps partiel.

  Image : couverture de 'Patients'.

 

Mardi 27 novembre - Surdité/Culture - Laborit officier Arts et Lettres.
La ministre de culture, Aurélie Filippetti, a remis à la comédienne sourde Emmanuelle Laborit les insignes d'officier dans l'ordre des Arts et des lettres. Dans son discours, la ministre a rappelé que la Langue des Signes Française est une "langue de France", relevant également le principe de "non discrimination de la langue et de ses locuteurs". Aurélie Filippetti a rappelé et salué l'engagement de la comédienne en faveur de la culture sourde, de l'accès de tous à la culture et de sa lutte contre l'exclusion. En réponse, Emmanuelle Laborit a signé un plaidoyer en faveur de la LSF sans toutefois évoquer les convergences avec la langue française ni le bilinguisme, saisissant une fois de plus l'occasion de protester contre l'oralisation et l'implantation cochléaire.

Lundi 26 novembre - Parents - Patati patata.

Patati est un petit garçon nommé ainsi parce qu'il parle tout le temps. Ses camarades apprécient sa gentillesse, mais ils aimeraient aussi qu'il soit moins bavard, et finissent par le mettre à l'écart. Jusqu'à ce qu'arrive dans l'école une nouvelle élève, charmante et sourde, qui ne s'exprime qu'en langue des signes, ce qui déçoit les autres. Sauf Patati... Dans un livre à lire aux enfants de 4 ans et plus, gaiement dessiné par Brunella Baldi, Christos narre la rencontre entre un garçon bavard et une fillette sourde-muette, sur le mode Papageno-Papagena. Et Patati... et Patata, par Christos et Brunella Baldi, Editions Grandir d'un monde à l'autre, 13€ chez l'éditeur.

  Image : Emmanuelle Laborit et Aurélie Filippetti. ©Thibault Chapotot/MCC.

 

Samedi 24 novembre - Justice - Suicide en prison.
Un détenu handicapé moteur de la prison de Roanne (Loire) s'est suicidé pendant la nuit par pendaison. Agé d'une quarantaine d'années, il se plaignait d'être traité comme un "légume", rapporte un syndicaliste.

Vendredi 23 novembre - Accessibilité - Guide pour les commerces.
Les ministères de l'Egalité des territoires et du logement, et de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie publient un "Panorama des dispositifs locaux d'aide à la mise en accessibilité des commerces" téléchargeable au format PDF. Conçu et rédigé par Amélie Goepp, ingénieure chargé d'études au Centre d'études techniques de l'équipement Normandie-Centre, il présente des exemples d'actions réalisées et formule des recommandations. L'auteure et ses collaborateurs expliquent la réglementation, le processus d'information des acteurs concernés, l'action des organismes professionnels, les processus, les aides de terrain ou financières, etc., en exposant des exemples pratiques réalisés localement.

Jeudi 22 novembre - La perle de la semaine.

Le maire d'Alès (Gard), Max Roustan, a eu la malencontreuse idée de stationner sa Laguna noire ornée de la cocarde tricolore sur un stationnement réservé aux véhicules des personnes handicapées. Un internaute a photographié l'infraction, et diffusé l'image sur Twitter, reprise depuis sur le web. "Cette place devant la pharmacie de la mairie est située juste en face de la police municipale", précise l'internaute qui ajoute que le véhicule de l'édile n'a pas été verbalisé...

 

 

Mercredi 21 novembre - Transports - Nouvelles rames TGV.
La SNCF déploie de nouvelles rames à étage pour ses Trains à Grande Vitesse. Les nouvelles voitures Euroduplex assurent les liaisons transfrontalières (Allemagne, Suisse) et présentent une accessibilité améliorée : afficheurs extérieurs en grands caractères ambre sur noir, éclairage de l'entrée et des marches de l'escalier vers l'étage, suppression du podium sous les sièges réservés aux personnes en fauteuil roulant. Lesquelles disposent de deux places en vis-à-vis par rame, toujours en 1ere classe tarifées en seconde. Les tablettes ont été allégées, le bloc WC réagencé offre plus d'espace avec les mêmes dimensions. Le dossier des sièges réservés n'est toutefois plus inclinable, et l'assise se relève au cas où le passager veut voyager sur son fauteuil roulant. Un affichage vidéo contrasté est disponible dans toutes les voitures, doublé d'annonces sonores enregistrées ou faites par le personnel. L'accès au bar demeurant impossible aux voyageurs en fauteuil roulant, le service est assuré à la place en se manifestant au moyen du bouton d'appel SOS qui est allumé en permanence, alors que sur les précédents TGV ce bouton nécessite d'être activé par le chef de bord (ce qu'il fait rarement). 16 rames Euroduplex sont actuellement en circulation.

Lundi 19 novembre - Vie Autonome - Guide bien vieillir chez soi.
Dans le cadre de la semaine nationale du maintien à domicile des seniors, le Syndicat national des Prestataires de santé à domicile (Synalam) et l'Association Nationale Française des Ergothérapeutes (ANFE) éditent un "Guide du Financement du maintien à domicile". Téléchargeable au format pdf, il expose les solutions ouvertes aux personnes âgées en perte d'autonomie ou handicapées vieillissantes, détaillant les cadres d'intervention des différents organismes concernés. Il est organisé en questions-réponses en fonction des besoins de la personne, et présente les aides, subventions et financeurs mobilisables.

  Image : Euroduplex.

 

Vendredi 16 novembre - Administration/Associations - Nouveau CNCPH.
La composition du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées a été renouvelée, la liste de ses membres ayant été publiée au Journal Officiel. Outre la présidente, la sénatrice socialiste de la Nièvre Martine Carillon-Couvreur, la vice-présidence revient à Michèle Baron, présidente de la Fédération française des associations d'infirmes moteurs cérébraux (FFAIMC).

Jeudi 15 novembre - Société/Médias - Croizon l'intercontinental.
Le film documentaire relatant les traversées à la nage entre les cinq continents effectuées en août dernier par Philippe Croizon, amputé des quatre membres à la suite d'une électrocution en 1994, sera diffusé sur France 3 le 30 novembre à 20h35 dans l'émission Thalassa. C'est après avoir regardé l'une de ces émissions, alors qu'il était hospitalisé, qu'il a eu envie d'effectuer la traversée de la Manche à la nage, réussie 16 ans plus tard, le 18 septembre 2010. "Nager au-delà des frontières" est consacré à la seconde performance qu'il a réalisée en août 2012 avec Arnaud Chassery : relier les différents continents à la nage par les passes et détroits. Lire cette interview-portrait.

Mercredi 14 novembre - Tourisme - Pinel et le tourisme pour tous.

La ministre chargée du Tourisme, Sylvia Pinel, confie à Claudie Buisson, qui a dirigé l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) de 2002 à 2007, une "mission pour favoriser l'accès aux vacances pour tous". Il s'agira d'une "enquête en profondeur qui s'étendra sur une année scolaire entière avec des objectifs chiffrés. [Elle] comprendra deux phases d'expérimentation aux prochaines vacances scolaires d'hiver et aux vacances d'été 2013." Cette enquête devra "identifier les publics qui ont des difficultés pour partir en vacances [et dresser] un état des lieux des dispositifs qui portent à la fois sur les aides à la personne et sur le soutien aux structures d'accueil pour mieux articuler les besoins des Français en difficulté, et l'offre des acteurs économiques et associatifs chargés d'accueillir et d'accompagner les vacanciers." Cette mission concernera en priorité les familles monoparentales et les jeunes entre 18 à 24 ans.

Mardi 13 novembre - Sports/Finances - Le CNDS au régime sec.

Le Conseil d'Administration du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) a décidé de réduire ses dépenses, face à un endettement évalué à 464 millions d'euros. Dans le cadre d'un plan de redressement, il reporte de six mois la campagne de subventions de l'automne 2012, l'examen des demandes étant automatiquement renvoyé au printemps 2013, et le financement des grands événements sportifs internationaux diminuera de 30% sur la période 2013 à 2015. Toutefois, le président de la Fédération Française Handisport, Gérard Masson, précise qu'il a reçu l'assurance que la subvention de 1,5 millions d'euros accordée pour le championnat du monde d'athlétisme handisport ne serait pas concernée; cette compétition se déroulera à Lyon du 19 au 28 juillet 2013. D'autre part, Gérard Masson est satisfait de la reconduction des 840.000€ d'aides à l'achat de matériels adaptés, fauteuils roulants ou prothèses de sport, tout en n'étant actuellement pas informé de la période pour laquelle ce financement est ouvert, un an ou plus. Ces dernières années, le CNDS s'était engagé dans le financement du sport spectacle et des grandes infrastructures privées de type Arénas, en déviation de sa mission essentielle de développement du sport pour tous.

Lundi 12 novembre - La perle de la semaine.

Étonnant propos sur les accompagnants scolaires de la ministre des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, dans une interview très partisane publiée par Libération : "Jusqu'à présent, les accompagnants étaient souvent des personnes retraitées au dévouement exemplaire." Il semblait pourtant que les Auxiliaires de Vie Scolaire étaient des salariés précaires, souvent jeunes. Autre propos surprenant, Marie-Arlette Carlotti envisage d'alléger la mise en accessibilité des cafés et restaurants : "On sait que les aménagements sont parfois coûteux et complexes. Nous allons donc fixer avec eux des obligations intermédiaires pour les accompagner au maximum." Une belle rupture d'égalité au profit des exploitants qui espèrent toujours échapper à une mise en accessibilité, et au détriment de ceux qui ont investi pour rendre leur établissement "handi-friendly". Et cela, avant même que la sénatrice socialiste Claire-Lise Campion achève sa mission de préconisations sur l'accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des transports.

Dimanche 11 novembre - Sports/Surdité - Conflit réglé.

Les handisportifs sourds sont définitivement réintégrés dans les compétitions internationales et le différent qui opposait la France et les instances qui régissent le sport pratiqué par les personnes sourdes finalement réglé. De longues et délicates négociations ont été nécessaires pendant quatre ans pour rattraper la bévue commise par les anciens ministres des sports UMP Jean-François Lamour et son successeur Bernard Laporte : le premier avait refusé, en mai 2006, de contribuer au redressement financier et technique de la Fédération Sportive des Sourds de France; le second contraignant les 3.500 licenciés de la FSSF à rejoindre la Fédération Française Handisport en avril 2008. En rétorsion, le Comité International du Sport pour Sourds (ICSD) et l'Organisation Européenne du Sport pour Sourds (EDSO) avaient obtenu des instances ad hoc la suspension des handisportifs français sourds de toutes les compétitions internationales. Le litige a été réglé par la création au sein de la FFH d'un Comité de Coordination des Sportifs Sourds de France (CCSSF) composé de cinq membres chargés de régir cette activité. Cela permettra aux handisportifs sourds de participer aux prochains Deaflympics qui se tiendront à Sofia (Bulgarie), du 26 juillet au 4 août 2013.

 

 

Samedi 10 novembre - Culture/Accessibilité - Expérimentation à Cluny.
Le musée archéologique de Cluny (Saône-et-Loire) va expérimenter un procédé interactif utilisant des technologies de pointe pour élaborer une médiation culturelle destinée essentiellement aux visiteurs handicapés. Baptisé "Touch the sculpt", il utilise la copie en pierre d'une clé de voute de l'abbatiale de Cluny traitée à la manière d'une tablette tactile, des zones à toucher déclenchant un message ou une animation visuelle. Basé sur la technique de réalité augmentée, le procédé entre dans une phase de six mois d'essais pour en élaborer les usages possibles. La partie électronique est développée par On-Situ, la pierre ayant été sculptée par l'Atelier Lithias. Cette innovation a été présentée à Paris lors du récent salon international du patrimoine culturel.

Vendredi 9 novembre - Transports - Remplacements en IDF.

Avec 18 mois de retard sur l'échéance légale, le Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF) met partiellement en place des transports de remplacement palliant les trajets inaccessibles du réseau ferré. Ce service expérimental n'est destiné qu'aux personnes en fauteuil roulant, sans obligation de résultat puisque les clients ne seront transportés qu'en fonction de la disponibilité des véhicules adaptés des transporteurs routiers sous-traitants. Il assure sans surcoût la liaison vers ou depuis les gares ou les points d'arrêt bus inaccessibles les plus proches du point de départ ou de destination du client, mais sans porte-à-porte. Gérée par Accès Plus Transilien, la réservation au moins 24 heures avant le transport est possible tous les jours de 7h à 20h00 au 0810 767 433. Le STIF n'a toutefois pas souhaité communiquer sur les moyens mobilisés et le budget de cette expérimentation.

  Image : 'Touch the sculpt'.

 

Jeudi 8 novembre - Emploi - 100 millions en moins.
Les crédits affectés à la formation professionnelle des personnes handicapées sont en baisse de 100 millions d'euros, selon le Directeur général de l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), Pierre Blanc. Lors de la présentation à la presse de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, il a précisé que le Gouvernement précédent avait transféré à l'Agefiph mi-2011 l'effort de l'État en matière de formation des travailleurs handicapés, soit 120 millions d'euros en année pleine, alors que l'organisme ne peut financer que 20 millions en plus des 250 qu'il consacre déjà à ce secteur. Cet ensemble de 270 millions couvre le coût des formations ainsi que la rémunération des stagiaires. Seules échappent à cette baisse drastique les formations longues assurées par les Centres de Rééducation Professionnelle, financées par l'Assurance Maladie. Par ailleurs, le transfert à l'Agefiph du traitement de la Déclaration Obligatoire d'Emploi de Travailleurs Handicapés (DOETH) et de la gestion du dispositif de reconnaissance de la lourdeur du handicap vont amputer le budget de l'organisme de 10 millions d'euros, sans compensation de l'État ainsi que l'a confirmé la ministre des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti.

 

 

Mercredi 7 novembre - Association/Administration - CNCPH.
Bien qu'il ait sollicité le renouvellement de son mandat de président du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH), Patrick Gohet est remplacé par Martine Carillon-Couvreur, députée socialiste de la Nièvre. Ancienne directrice d'un Institut Médico-Educatif, elle avait tenté, lors de la précédente législature, de dresser un état de l'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique de l'État en posant des questions écrites à tous les ministres, obtenant des réponses partielles ou peu cohérentes. Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées de 2002 à 2009, Patrick Gohet avait été nommé le 15 octobre 2009 Inspecteur Général de l'Action Sociale dix jours après sa nomination à la présidence du CNCPH, la DIPH étant alors dissoute.

Lundi 5 novembre - Emploi - Un directeur pour le FIPHFP.

Le Fonds d'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) a un nouveau directeur, Jean-Charles Watiez, administrateur civil hors classe âgé de 48 ans. Nommé par arrêté conjoint de la ministre des affaires sociales et de la santé, du ministre de l'intérieur, de la ministre chargée de la Fonction publique, du ministre chargé du budget et de la ministre des personnes handicapées, Jean-Charles Watiez était directeur de cabinet du Directeur général de la Caisse des Dépôts, banque de l'État chargée de gérer le FIPHFP.

  Image : Martine Carillon-Couvreur.

 

Vendredi 2 novembre - Culture - Le nouveau Salif Keita.
Après un disque rempli d'espoir sur l'acceptation des différences et des handicaps, le chanteur albinos Salif Keita publie un nouvel album, Talé ("avoir" en langue bambara), davantage orienté world music. Produit par Philippe Cohen-Solal, qui a lancé Gotan Project il y a une dizaine d'années, Talé est une invitation à danser sur des rythmes africains mêlés d'électro-pop, les instruments traditionnels côtoyant l'électronique. Parmi les artistes invités, on remarque Roots Manuva, Bobby McFerrin et et Esperanza Spalding. Talé, par Salif Keita, Universal Music,16,99€.

  Image : couverture de l'album 'Talé'.

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2012. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page