Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Septembre 2008.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Mardi 30 septembre - Solidarité - FT Orange communique.
Plusieurs milliers de salariés du groupe France Télécom-Orange ont organisé diverses actions de collecte de fonds destinés à financer 70 séjours de vacances d'une valeur moyenne de 285€ pour des enfants autistes. 1.400 commerciaux des agences professionnelles ont récolté 10.000€, soit une moyenne de... 7,14€ par agent; d'autre part, 3.000 salariés ont collecté la somme de 10.000€, soit... 3,33€ par participant. Les 20.000€ recueillis par ces 4.400 employés ont été remis à l'association Volontaires pour les Autistes qui regroupe 180 bénévoles travaillant... au sein de France Télécom-Orange.

Mardi 30 septembre - Accessibilité - Concours Dragon.

L'éditeur de logiciels Nuance Communications publie 70 témoignages d'usagers de Dragon Naturally Seapking, logiciel de dictée et de pilotage vocal d'un ordinateur sous Windows, dont la version 10 vient d'être commercialisée. Parmi les participants à ce concours "Je parle Dragon !" (lire l'Actualité au 22 avril), plusieurs personnes handicapées expliquent l'apport de ce logiciel dans leur activité professionnelle ou personnelle.

Lundi 29 septembre - Justice - Écroués pour agression.

Trois jeunes gens âgés de 18 à 22 ans ont été interpellés à Saint-Etienne (Loire) à la suite d'une agression à l'encontre d'un jeune handicapé. Pris de boisson, ils s'étaient introduit au domicile de leur victime qu'ils avaient humiliée et frappée, tout en filmant leurs actes avec un téléphone portable qui a été saisi par la police. Les trois agresseurs présumés seront jugés le 3 novembre prochain pour "violences aggravées sur personne vulnérable".

Samedi 27 septembre - Manifestation - Sourds et téléphone.

La Journée Mondiale des Sourds a été marquée par de multiples manifestations de rue dans des villes française, dont Saint-Etienne, Le Mans ou Toulouse. A Paris, près de 400 personnes sourdes ou malentendantes ont revendiqué leur droit au téléphone via des centres relais lors d'un défilé entre Bastille et République; selon les services de police, ils étaient quatre fois plus nombreux à manifester que l'an dernier. Les protestataires ont rappelé les promesses formulées lors de la Conférence nationale du Handicap du 10 juin dernier par le Président de la République qui avait annoncé la création d'ici la fin 2008 d'un centre relais expérimental, suivis de deux autres en 2009. Or, les associations de déficients auditifs constatent qu'aucune concertation n'est lancée à ce sujet.

Vendredi 26 septembre - Allocations - Réforme de l'A.A.H.

La Secrétaire d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, a dévoilé les dispositions contenues dans le projet de loi de finances pour 2009 portant sur les conditions d'octroi et le mode de calcul de l'Allocation Adulte Handicapée. L'obligation de ne pas avoir travaillé durant les 12 mois précédant une demande, imposée aux allocataires ayant un taux d'incapacité inférieur à 80%, sera supprimée. Toute demande d'A.A.H se verra adjoindre celle de la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, assortie d'une orientation professionnelle. L'allocation sera indexée sur l'évolution prévisionnelle des prix à la consommation hors tabac. Le cumul entre salaire et allocation sera plus favorable, avec un gain élevé pour les salaires nets annuels compris entre 8.400 et 15.600€ : l'A.A.H résiduelle annuelle pourrait dépasser 2.600€ pour la tranche salariale de 12.000€, qui est le seuil actuel de limite de cumul entre salaire et allocation. Le bénéficiaire devra, chaque trimestre, justifier de ses revenus et l'allocation sera calculée en conséquence; actuellement, l'A.A.H est révisée le 1er janvier sur la base des revenus perçus deux ans auparavant, ce qui avantage les personnes accédant à un emploi puisqu'elles peuvent, durant 24 mois au plus, obtenir un cumul intégral, lequel sera réduit à six mois en cas de prise d'emploi avec les nouvelles dispositions. Valérie Létard a également annoncé une reforme des compléments d'A.A.H d'ici juin prochain, pour les orienter en faveur des allocataires dans l'incapacité complète de travailler.

Mercredi 23 septembre - Culture/Surdité - Dessin à Carnavalet.

Le Musée Carnavalet, consacré à l'histoire de Paris, organise des ateliers de dessin à destination des personnes sourdes et malentendantes. Une dizaine de participants seront encadrés par l'artiste malentendante Maria Pia Filippetto, pour apprendre le dessin en partant des collections du musée. Les cours se dérouleront le mercredi après midi pour les enfants et le vendredi après midi pour les adultes. Informations auprès d'Eric Barnaud, Musée Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 75003 Paris.

Lundi 22 septembre - Surdité - Deux Wiksign.

Pierre Muller poursuit le développement de son Wiksign, dictionnaire collaboratif de langue des signes qui a dépassé les 400 signes (lire l'Actualité au 20 novembre 2007), et lui ajoute un dictionnaire de la Langue des Signes Catalane. Créé par David Reyes, bilingue L.S catalane-L.S espagnole, il contient plus de 150 signes, et plusieurs visiteurs ont commencé à y participer. Ces dictionnaires sont construits sur l'architecture collaborative de Wikipédia.

Dimanche 21 septembre - Allocations - A.A.H revalorisée.

Le Journal Officiel publie le décret de revalorisation de l'Allocation Adulte Handicapé, dont le montant mensuel augmente de 3,9% pour atteindre 652,60€. Le montant des trois compléments ne varie pas; néanmoins, les associations du mouvement Ni pauvre ni soumis n'envisagent pas de former un recours devant le Conseil d'Etat à l'encontre de ce décret.

Samedi 20 septembre - Manifestation - Défistival 2008.
Quelques dizaines de personnes handicapées ont participé au cortège clairsemé du Défistival dont c'était la 6e édition. Les marcheurs et "roulants" ont défilé entre plusieurs camions semi-remorques sur et autour desquels se produisaient orchestres, saltimbanques et danseurs dont le nombre semblait plus élevé que celui des participants. Les organisateurs annoncent 10.000 participants à l'édition 2008, chiffre officiel identique à celui des années précédentes que ne corroborent pas les images présentées en ligne, alors même que cet événement qui s'affirme festif connaît année après année la désaffection des personnes handicapées; la plupart des stands d'exposants étaient d'ailleurs fermés avant l'appel à former le cortège.

  Image : Défistival 2008.

Vendredi 19 septembre – Emploi – L'Agefiph ponctionnée ?
Selon la direction de l'Association de gestion du fonds d'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), une disposition du projet de loi de finances pour 2009 pourrait ponctionner ses ressources de 50 millions d'euros (10% du budget de l'association). Cette somme serait affecté à la rémunération des stagiaires en formation professionnelle que le resserrement des crédits d'Etat ne permet plus d'assurer (lire cet Editorial et l'Actualité du 31 mai dernier) et dont le Gouvernement veut transférer la charge sur l'Agefiph. Selon l'association, cela réduirait fortement les moyens qu'elle affecte au programme complémentaire destiné à accroître les actions d'insertion et de réinsertion professionnelle. A la fin des années 1990, le Gouvernement avait déjà tenté de récupérer 1,5 milliards de francs (près de 230 millions d'euros) des réserves financières de l'Agefiph pour combler le déficit de l'assurance chômage; face aux protestations, le gouvernement avait seulement imposé à l'Agefiph de prêter à l'Unedic 750 millions de francs (environ 115 millions d'euros). Lire également cet Editorial.

Vendredi 19 septembre - Sports/Culture - Jin Jing en France.
L'escrimeuse chinoise Jin Jing, rendue célèbre par les incidents qui ont ponctué le passage à Paris de la flamme olympique en avril dernier, visitera le château de Chambord dimanche prochain. Elle a en effet été invitée en France par le Président de la République, qui l'a reçu à l'Élysée avec l'équipe de France Paralympique et souhaite ainsi s'excuser du comportement d'un manifestant pro-tibétain qui avait tenté d'arracher la torche olympique des mains de la jeune handisportive. Des porteurs devraient permettre à Jin Jing de visiter les étages du château de Chambord, encore inaccessibles aux personnes en fauteuil roulant; elle pourra notamment voir la maquette du célèbre Temple du Ciel de Pékin qui a été offert au domaine l'an dernier. Les visiteurs pourront échanger avec Jin Jing grâce à une interprète; elle sera également accompagnée de l'handisportive blésoise Marie-Amélie Le Fur.

  Image : Jin Jing à l'Elysée.

Jeudi 18 septembre - Sports/Politique - Aladji Ba et les Chinois.
En marge de la réception à la Présidence de la République de l'équipe de France handisport de retour des Jeux Paralympiques de Pékin, le coureur aveugle Aladji Ba a expliqué comment il avait été traité par les services de sécurité chinois après avoir parrainé, avec Amnesty International, l'avocat aveugle Chen Guangcheng, emprisonné pour avoir défendu des paysans spoliés de leurs terres : "Les services spéciaux ont demandé au Comité International Paralympique que je sois surveillé personnellement, a expliqué Aladji Ba. Il ne fallait pas que je bouge, ils avaient peur d'une banderole, d'un geste. Alors que j'allais aux Jeux en tant que sportif, j'avais bien expliqué que je ne mélangeais pas la compétition sportive et la politique. J'ai eu des 'gardes du corps' au moment de mes courses, de la chambre d'appel jusqu'aux starting blocks ! Je me suis efforcé de rester le plus zen possible malgré la pression". "Les athlètes sont des hommes, a commenté Gérard Masson, président de la Fédération Française handisport. Ils ont des opinions et ce n'est pas au président de la Fédération de leur dire ce qu'ils doivent faire ou dire, tant qu'ils respectent la nation dans laquelle ils se trouvent".

Mercredi 17 septembre - Allocations/Emploi - Létard précise le R.S.A.
A l'occasion d'une interview sur Radio Classique, la secrétaire d'État à la solidarité, Valérie Létard, a confirmé que les allocataires adultes handicapés bénéficieraient d'un mécanisme similaire à celui du futur Revenu de Solidarité Active. Elle confirme les propos tenus le 1er septembre par le Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch. Les nouvelles modalités du cumul entre A.A.H et salaires devraient être incluses dans le projet de loi de finances pour 2009, prochainement débattu au Parlement, pour une application au 1er janvier prochain. Marie-Anne Montchamp, ancienne Secrétaire d'État aux personnes handicapées dans l'un des gouvernements Raffarin, demande également l'extension du R.S.A aux personnes handicapées, en l'adaptant. Premier à réagir, le secrétaire général de la Fnath, Arnaud de Broca, demande à "voir ce qu'il y a derrière" et rappelle la revendication des associations nationales qui réclament que les ressources du conjoint ne soient plus prises en compte dans le calcul de l'allocation.

Mercredi 17 septembre - Sports - Paralympiques.
Les Jeux Paralympiques de Pékin s'achèvent sur un nouveau palmarès en baisse pour l'équipe de France; avec 52 médailles (-22 par rapport à Athènes 2004) dont 12 d'or (-6), elle se classe 12e (-3) des 69 nations récompensées. Ces résultats confirment l'érosion constante du niveau français lors de la plus importante compétition internationale, alors qu'environ 1% seulement des personnes handicapées sont licenciées dans l'une des deux fédérations sportives spécialisées. Les grands triomphateurs français de la compétition sont l'athlète aveugle Assia El'Hannouni, qui a remporté deux des trois titres olympiques des féminines, et le nageur tétraplégique David Smetanine, deux fois médaillé d'or. Chaque joueur de tennis de table repart avec au moins une médaille, et l'équipe réalise la meilleure performance collective. Pour cette olympiade, le secrétaire d’Etat chargé des Sports, Bernard Laporte, a décidé d'unifier les primes versées aux médaillés des Jeux Olympiques et Paralympiques, chacun recevant 50.000€ pour l'or, 20.000€ pour l'argent et 13.000€ pour le bronze. Lire également cet Editorial.

  Image : Assia El'Hannouni et son guide Gauthier Simounet © Benjamin Loyseau.

Mardi 16 septembre - Discrimination - Campagne dans les écoles.
La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE) lance une campagne civique à destination des élèves des écoles, collèges et lycées qui mobilisera également enseignants et parents. Elle vise à éduquer les jeunes pour "combattre les stéréotypes à l'origine de nombreux préjugés, identifier les différentes causes de discrimination, faire prendre conscience des souffrances qu'elles génèrent et agir pour prévenir ces discriminations". Un module de formation e-learning va être mis en place, une étude sur les clichés et stéréotypes présents dans les manuels scolaires a été confiée à une équipe de chercheurs, un réseau social est disponible en ligne, une campagne d'affichage sera lancée dans les établissements scolaires à partir de fin septembre et durant deux mois, ainsi que sur les radios commerciales ciblant les jeunes.

Vendredi 12 septembre - Santé/Société - Asile sanitaire.

Défendue par l'Association Française des Diabétiques (AFD) et l'O.N.G Santé Diabète Mali (lire cet Editorial), Sira Sidibé vient enfin d'obtenir un tire de séjour pour raison médicale en France. Atteinte d'un diabète insulinodépendant avec sévères complications (perte de vision, pied déformé, hypertension), la Préfecture de police de Paris avait refusé de renouveler son titre de séjour, la privant de soins adaptés et mettant ainsi sa vie au danger, au motif erroné qu'elle pouvait être soignée au Mali. Sira Sidibé vit en France depuis plus de dix ans, ce qui, sous le précédent régime des titres de séjour, lui aurait permis de bénéficier d'une carte de résident valable 10 ans; cette disposition a été abolie en 2007 par le Parlement à la demande du gouvernement Fillon.

Jeudi 11 septembre - Surdité/Culture - Moyen Âge en LSF.
Après un premier livre sur la Préhistoire, les Editions du Patrimoine, qui dépendent du Centre des Monuments Nationaux, publient un nouveau lexique LSF-Français relatif au Moyen Âge. Réalisé avec la collaboration des conférenciers sourds du Centre, l'ouvrage explique les signes correspondants aux mots et concepts de cette riche période historique. Après le contexte, châteaux-forts, art roman et gothique, architecture religieuse et vie civile sont présentés; tous les signes sont illustrés. Moyen Âge, collection Lex'signes, Editions du Patrimoine, 18€ en librairies.

  Image : couverture du lexique Moyen-Age.

Mercredi 10 septembre - Accessibilité - Pratique et usage.
L'ergothérapeute Dominique Ferté publie aux Editions du Moniteur un ouvrage technique sur la conception de la mise en accessibilité d'un établissement d'enseignement et de logements étudiants. L'auteure aborde le sujet sous l'angle de la qualité et du confort d'usage par les personnes auxquelles ces équipements sont destinés. Elle présente en images des installations, des accès, des équipements et montre par l'exemple ce qui convient ou est inadapté. Elle décortique la réglementation pour en effectuer une présentation pratique appuyée sur des mises en oeuvre. L'ouvrage présente ensuite des solutions pour concevoir des espaces accessibles à tous les usagers handicapés. Le livre inclus un Cédérom Mac/PC qui complète l'ouvrage en détaillant certains aspects en commentaire sonore et plusieurs vidéos. L'accessibilité en pratique, de la règle à l'usage, par Dominique Ferté, Editions du Moniteur, 50€ en librairies.

Mardi 9 septembre - Sports - 2/3 d'emplois pérennisés.

Lors d'une conférence de presse tenue à Pékin durant les Jeux Paralympiques, le secrétaire d'Etat aux Sports, Bernard Laporte a annoncé que près de 200 des 300 postes de promotion des activités physiques et sportives au bénéfice des personnes handicapées devraient être maintenus. Cofinancés par la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (C.N.S.A), les 300 emplois initiaux avaient été confiés à des jeunes diplômés STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) embauchés depuis 2006 en contrats aidés sur statut précaire. Les nouveaux contrats seront financés par l'Etat et la C.N.S.A.

Mardi 9 septembre - Logement - Expulsion Moreau, précisions.

Locataire handicapée récemment expulsée de son appartement parisien (lire Actualité du 2 septembre), Ananie Moreau s'insurge contre les propos de Renaud Vedel, sous-préfet à la Préfecture de Police de Paris, qui affirmait qu'elle disposait d'une solution de relogement : "S'il avait contacté les services sociaux du 5e arrondissement, proteste-t-elle, il aurait su que ma famille n'avait pas de logement adapté pour me recevoir. La mairie m'a proposé un hôtel après l'expulsion, mais j'étais dans un tel état émotionnel que j'ai refusé et que j' ai préféré aller chez ma soeur même si le logement est loin d'être adapté à mon handicap. J'avais besoin d'être entourée par mes proches". Ananie Moreau reproche également aux policiers qui ont prêté main forte à l'huissier d'avoir tenu des propos "suspicieux et ironiques". Et précise que le maire du 5e arrondissement, Jean Tibéri, lui a proposé un logement adapté qu'elle pourra occuper dès le 1er octobre. Pour sa part, Renaud Vedel maintient qu'un logement adapté a été proposé à Ananie Moreau avant son expulsion, dans un arrondissement voisin; cet appartement a toutefois été considéré trop petit, par la Ville de Paris, pour une personne se déplaçant en fauteuil roulant.

Vendredi 5 septembre - Médias - Paralympiques et télévision.
La couverture télévisée des Jeux Paralympiques de Pékin 2008, qui débutent le 6 septembre, sera globalement identique à celle de 2004. France 3 diffusera un résumé quotidien de 7mn avant son journal de midi (11h30 du lundi au vendredi, samedi à 10h55, dimanche à 11h40) et un bilan de la première semaine de compétition le dimanche 14 septembre (Le Sport du dimanche à 15h10). Diverses chroniques sont annoncées sur la même chaine dans Tout le sport et, sur France 2, dans Télématin, L'Image du jour (tous les soirs à 20h40) et Stade 2. France 4 proposera un résumé quotidien à 22h30. Aucune de ces différentes émissions ne seront sous-titrées à l'attention des téléspectateurs sourds ou malentendants; sur ce point, France Télévisions se refuse à tout commentaire et n'apporte aucune explication quant à l'absence de sous-titrage des retransmissions des Jeux (alors même que le Tour de France ou le Tournoi des six nations sont accessibles aux téléspectateurs sourds ou malentendants). Enfin, en anglais uniquement, une chaine web créée par le Comité International Paralympique (I.P.C) doit retransmettre les compétitions des Jeux Paralympiques, mais toujours sans sous-titrage...

Jeudi 4 septembre - Éducation/Surdité - L.S.F enseignée à l'école.

Le Journal Officiel a publié un arrêté fixant le programme de l'enseignement de la Langue des Signes Française à l'école primaire; elle sera dispensée dans le cadre horaire de l'enseignement du français dès cette année scolaire. Le programme est publié aujourd'hui au Bulletin Officiel de l'éducation nationale; il définit les enfants concernés, "jeunes sourds dont les parents ont fait le choix de la communication bilingue" et "élèves qui se situent dans la proximité de vie immédiate et obligée d'un jeune sourd (fratries, camarades de classe par exemple)", dans la limite du possible pour ces derniers.

Mercredi 3 septembre - Allocations - A.A.H indexée sur l'inflation.

Lors de son discours de rentrée devant le Conseil National consultatif des Personnes Handicapées, la secrétaire d'État à la solidarité, Valérie Létard, a annoncé que l'Allocation Adulte Handicapé serait prochainement indexée sur l'augmentation du coût de la vie : "Un projet d'article législatif [...] sera inclus dans la prochaine loi de finances [pour donner] enfin une base législative au mécanisme de revalorisation de l'A.A.H. Cet article prévoit que cette revalorisation annuelle devra être au moins égale à l'inflation, ce qui signifie qu'elle pourra naturellement aller au-delà, comme ce sera le cas jusqu'en 2012 pour permettre la revalorisation de 25 % à laquelle nous nous sommes engagés". Cette nouvelle disposition prévoira également "l'évaluation systématique, à l'occasion du dépôt d'une demande d'A.A.H, de la qualité ou non de travailleur handicapé, l'obligation, pour les M.D.P.H, d'associer une orientation professionnelle à toute décision de reconnaissance de cette qualité de travailleur handicapé, la suppression de toute condition d'inactivité préalable pour l'attribution de l'A.A.H". Ces dernières mesures constituent le levier d'une politique d'activation. Le projet de loi de finances pour 2009 sera examiné durant l'automne par le Parlement.

Mercredi 3 septembre - Surdité - Chalude enseigne.
Le comédien Joël Chalude va dispenser à partir du 1er octobre une vingtaine de cours "ludiques" de Langue des Signes Française. Organisés par l'association Symbioses et la ville d'Argenteuil, ils se dérouleront à l'Espace Nelson Mandela (82 boulevard du Général Leclerc) de cette commune du Val d'Oise. Renseignements et réservations par mél et au Tél /Fax : 01 30 76 24 88.

  Image : Joël Chalude.

Mercredi 3 septembre - Éducation - Aide aux parents.
Plusieurs organisations assistent par téléphone les parents d'élèves handicapés pour la rentrée de septembre. Le Ministère de l'éducation nationale rouvre la une plate-forme téléphonique "Aide handicap école" (0810 55 55 00 du lundi au vendredi de 8h à 18h, ou par mél). L'Association des Paralysés de France conseille en matière de handicap moteur jusqu'au 25 septembre, au 01 45 80 17 17 de 10h à 18h, du lundi au vendredi ou par mél. La Fédération Nationale des Associations de Parents d'Enfants Déficients Auditifs (Anpeda) conseille également les familles jusqu'au 25 septembre, avec plusieurs répondants : Yvette Lévêque pour l'Ile-de-France (01 43 57 65 70), Didier Voita pour les études supérieures (04 78 93 42 83), Pierre Mabire en matière d'établissements spécialisés (02 47 49 79 32), Jean-Marc Krus pour les aspects législation, M.D.P.H et assurance de prothèse auditive (03 23 57 18 05), Jean-Pierre Moindreau sur les surdités avec déficience associée ou handicap rare (05 46 07 06 05 ou 06 81 16 91 77).

Mardi 2 septembre - Éducation - C'est la rentrée !

Selon le ministère de l'Education nationale, 10.000 élèves handicapés supplémentaires devraient être accueillis cette année (ils étaient 162.000 en 2007) en établissements ordinaires, et 250 nouvelles Unités Pédagogiques d'Intégration (U.P.I) sont créées, portant le total à 1.540. 2.000 auxiliaires de vie scolaire (A.V.S) supplémentaires devraient être embauchés prochainement, s'ajoutant aux 16.300 postes existants; les contrats des 22.000 personnes qui les occupent à temps partiel demeurent précaires, de deux à six ans au plus. L'Union Nationale pour l'Avenir de l'Inclusion Scolaire, Sociale et Educative (Unaïsse) qui représente ces personnels déplore que des milliers d'entre eux soient "remerciés" en cours d'année scolaire, et dénonce l'absence de consultation dans le cadre de la professionnalisation prévue par le plan Métiers (lire l'Actualité du 12 février 2008). Pour sa part, l'Unapei publie une enquête sur la scolarisation des enfants handicapés, réalisée auprès d'enseignants; l'Union estime que 15.000 enfants handicapés n'ont pas été scolarisés en 2007, chiffre 3 fois supérieur à l'évaluation du ministère de l'Education nationale.

Mardi 2 septembre - Éducation - Rentrée dans le 94.

Le Conseil Général du Val de Marne a communiqué les chiffres précis des demandes d'accompagnement scolaire déposées auprès de sa Maison Départementale des Personnes Handicapées. Il estime que 99% des 670 demandes en Auxiliaires de Vie Scolaire ont été satisfaites en 2007, soit 11 points de plus que la moyenne nationale. Pour la rentrée 2008, le Conseil Général constate une hausse importante des demandes (+ 166) qui sont au nombre de 836 dont 731 ont été traitées, 160 encore incomplètes devant être instruites durant le mois de septembre. Le Conseil Général du Val de Marne est le seul en France à communiquer des statistiques claires en matière d'accompagnements scolaire des élèves handicapés.

Mardi 2 septembre - Logement - Paralysée expulsée.

Ananie Moreau, 53 ans, partiellement paralysée par les séquelles d'une sclérose en plaques et qui se déplace en fauteuil roulant, a été expulsée, avec le concours de la force publique, du logement qu'elle louait à Paris. La locataire, qui résidait là depuis de nombreuses années, était à jour de ses loyers. Le propriétaire lui avait donné congé pour vendre l'appartement dont le loyer est progressivement devenu inférieur à celui du marché. Durant les trois années écoulées depuis le jugement entérinant la rupture du bail, la Préfecture de Paris n'a proposé à Ananie Moreau aucune solution de relogement compatible avec son handicap, alors qu'elle était légalement tenue de le faire. Saisie par la Préfecture de Paris et Madame Moreau, le service du logement de la Ville de Paris n'a pas davantage trouvé de solution viable dans son parc de logements sociaux. Sous-Préfet à la Préfecture de Police de Paris, Renaud Vedel estime que "l'équilibre entre les parties nécessitait de prendre cette décision [d'expulsion]", le propriétaire ayant invoqué des difficultés financières l'obligeant à vendre rapidement son appartement. "Je savais que Madame Moreau avait des solutions personnelles de relogement", poursuit Renaud Vedel (Ananie Moreau a effectivement été recueillie par sa soeur) qui ajoute que la Préfecture de Paris lui a assuré pouvoir proposer un relogement pérenne dans "quelques semaines". L'expulsion locative d'une personne en fauteuil roulant ne semble pas s'être produite à Paris depuis de nombreuses années.

Lundi 1er septembre - Allocations - Pas de R.S.A.
En marge de sa présentation à l'espace-insertion de la Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) du projet de Revenu de Solidarité Active, Martin Hirsch, Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, a précisé que les Allocataires Adultes handicapés ne seraient pas concernés : "On a demandé aux associations si elles voulaient un R.S.A intégrant l'Allocation Adulte Handicapé ou plutôt une adaptation de l'A.A.H. Elles ont préféré la seconde proposition. On n'a pas abandonné l'idée, mais cela sera élaboré avec les associations de personnes handicapées". Des entretiens devraient se dérouler cet automne sur ce sujet. Le R.S.A devrait permettre aux actuels Rmistes et Allocataires Parent Isolé de conserver partiellement leur prestation qui serait amputée de 38% du montant de leur salaire en cas de retour à l'emploi; R.M.I et A.P.I seraient supprimés. Un projet de loi devrait être débattu prochainement au Parlement pour une mise en oeuvre en juillet 2009; les bénéficiaires du R.S.A seront soumis à une recherche active d'emploi, avec suppression de prestation après deux propositions refusées, et au contrôle du train de vie du bénéficiaire.

  Image : Martin Hirch.

Lundi 1er septembre - Sport - Les Français à Pékin.
L'équipe de France handisport qui participera aux prochains Jeux Paralympiques a embarqué pour Pékin. Rassemblée les 30 et 31 août au siège de la Fédération Française Handisport, elle n'a pas reçu la visite et les encouragements du Président de la République, Nicolas Sarkozy, lequel rompt ainsi une tradition instaurée par son prédécesseur Jacques Chirac. Les Secrétaires d'Etat à la solidarité, Valérie Létard, et aux sports, Bernard Laporte, représenteront les autorités nationales durant les Jeux qui se déroulent du 6 au 17 septembre. Les handisportifs français concourront dans 13 disciplines, avec l'objectif de maintenir la 8e place mondiale qu'ils avaient obtenue lors des Jeux d'Athènes 2004.

Lundi 1er septembre - Allocations - + 24,50€ pour l'A.A.H.

L'Allocation Adulte Handicapé doit augmenter de 3,9% pour atteindre mensuellement 652,60€ à taux plein, mais le décret l'entérinant ne sera examiné au Conseil National consultatif des Personnes Handicapées que le 3 septembre et publié à une date encore inconnue. Les deux compléments de Majoration Vie Autonome et Garantie de Ressources ne sont pas revalorisés; cette dernière (qui n'est versée qu'à 6,53% des allocataires) dépasse le seuil légal de 80% du SMIC net de 1,89€ pour atteindre 831,91€. L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ex Minimum Vieillesse) est décrochée de celui de l'A.A.H, revalorisée seulement de 0,8% à 633,13€ (+ 5,03€); ses bénéficiaires avaient perçu cet hiver une avance sur une revalorisation dont le Gouvernement tarde à définir le calendrier. Les pensions d'invalidité augmentent du même pourcentage. Sur l'ensemble de l'année, les pensions déjà augmentées de 1,1% en janvier devraient finalement perdre 1,7 points de pouvoir d'achat, l'inflation étant évaluée à 3,6%
.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2008. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page