Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Mai 2008.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Samedi 31 mai - Emploi - Stagiaires sans salaire.
250 travailleurs handicapés d'Île-de-France ne peuvent entamer un stage de formation professionnelle "parce que l'Etat refuse de les rémunérer", affirme la Fédération des Associations Gestionnaires et des Etablissements de Réadaptation pour personnes en situations de Handicap (FAGERH), organisme gestionnaire de centres de rééducation professionnelle. Orientés préalablement par leur Maison Départementale des Personnes Handicapés, ces stagiaires doivent percevoir une rémunération égale à leur dernier salaire, ou un montant forfaitaire mensuel s'ils n'ont pas suffisamment travaillé précédemment. Selon la FAGERH, "la Direction Régionale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle d'Ile de France en charge de gérer l'enveloppe rémunération stagiaires relevant de l'État, demande aux établissements de ne pas accueillir tous les bénéficiaires d'une décision M.D.P.H, même si des places disponibles existent dans l'établissement, car la 'rémunération pendant le parcours de formation ne peut pas être assurée". La FAGERH qualifie la situation "d'ubuesque" et "d'aberration économique [...] à un moment où le politique souhaite réhabiliter la valeur travail, où le contexte économique impose une gestion rigoureuse des dépenses, et à l'heure de la préparation de la Conférence nationale du handicap". Lire également cet Editorial.

Vendredi 30 mai - Tourisme - Parcours handbike à Besançon.

L'office de tourisme de Besançon (Doubs) a réalisé un parcours touristique praticable en fauteuil roulant ainsi qu'en handbike. Il suit le méandre du Doubs qui enserre le centre historique de la cité franc-comtoise. Un plan situe les places de stationnement réservé, les services, sites, restaurants et hébergements accessibles. L'office de tourisme organise également des "handi-visites" en langue des signes française, sensorielle au jardin des sens, ou culturelles des cours intérieures de Besancon grâce à une joëlette. Renseignements : Office de Tourisme et des Congrès de Besançon, 2 Place de la 1ère Armée Française, 25000 Besançon. Tél. 03 81 80 92 55, Fax : 03 81 80 58 30.

Mercredi 28 mai - Gastronomie - Trophée.
Martine Duneton est la lauréate de la deuxième édition du Trophée "Tout chocolat!" organisé par Avenance Santé-Résidences, qui s'est déroulé dans l'Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT) de Chaudier à Peschadoires (Puy-de-Dôme). Associée à un éducateur et un cuisinier, Martine Duneton a été récompensée pour sa Chocolatine et Framboisine au terme d'une finale réunissant six autres équipes qui devaient élaborer en une heure deux exemplaires d'un dessert au chocolat pour un prix de revient de 15€. Martine Duneton travaille à l'ESAT Les Cardamines à Veyre-Monton (Puy-de-Dôme).

  Image : Martine Duneton.

Mercredi 28 mai - Société - Mahdi Dif expulsé.
Le Réseau Education Sans Frontières (R.E.S.F) a annoncé l'expulsion du jeune Algérien handicapé Mahdi Dif, atteint d'un cancer du tibia et qui avait bénéficié d'une prise en charge médicale en France. Contrairement à l'avis des médecins, la préfecture du Rhône, département de résidence du jeune homme, a estimé que son état était consolidé et qu'il devait retourner dans son pays d'origine. Il avait été arrêté à Lyon, le 25 avril dernier, à la sortie d'une station de métro, et placé en centre de rétention. Mahdi Dif s'était opposé à une première tentative d'expulsion par avion le 10 mai dernier. Il a été transféré le 24 mai à Marseille et embarqué de force sur un navire à destination d'Alger. R.E.S.F précise que de nombreux policiers ainsi que des militaires encadraient les personnes expulsées ce jour-là. Lire également cet article et cet éditorial.

Mercredi 28 mai - Vie Autonome - Le patrimoine financera la dépendance.

Le Gouvernement envisage de réintroduire la récupération sur succession pour financer la dépendance. Tel est l'élément principal de la présentation des orientations qu'il a définit pour créer le 5e risque de protection sociale, qui devrait être créé en 2009 après l'adoption d'une loi ad hoc au Parlement. Les personnes âgées dépendantes ou handicapées auraient le choix entre deux systèmes de "solidarité nationale" : prestations réduites, ou plus importantes avec imputation sur leur patrimoine après leur décès. Les personnes concernées pourront également améliorer "l'ordinaire" de la solidarité nationale si elles ont préalablement cotisé à une assurance dépendance. Les actions financées seraient déterminées par un "plan personnalisé de compensation pour l'autonomie" quel que soit l'âge du bénéficiaire, et tenant compte de ses revenus. Les ministres chargés des personnes handicapées, Xavier Bertrand et Valérie Létard, veulent ponctionner l'excédent financier de la branche famille de la Sécurité Sociale, les hôpitaux, et excluent toute évolution des prélèvements obligatoires pour financer le 5e risque, notamment la C.S.G, et l'augmentation des crédits du budget de l'Etat. Cet aspect est dénoncé par l'Association des Paralysés de France, qui souligne "une réforme en trompe-l'oeil"; la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et Handicapés s'inquiète quant à elle de "l'ouverture annoncée d'un nouveau marché lucratif aux assurances privées, qui [lui] apparaît contraire aux principes d'universalité et de solidarité". Enfin, la C.F.E-C.G.C estime que le mode de financement mettra en difficulté les salariés des classes moyennes, s'interrogeant sur un prétendu "droit universel qui donne des prestations assises sur les revenus et sur le patrimoine".

Mardi 27 mai - Tourisme - Loir-et-Cher 2008.
Le Comité Départemental de Tourisme du Loir-et-Cher a publié l'édition 2008 de sa plaquette Tourisme et Handicap. Elle présente par territoires les 85 différents sites culturels, hébergements et loisirs accessibles ou adaptés qui sont labellisés Tourisme et Handicap, et qui sont répartis sur l'ensemble du département. Cette plaquette est téléchargeable ou à demander auprès du C.D.T du Loir-et-Cher, 5 rue de la Voûte du Château, BP149, 41005 Blois Cedex. Tél. 02 54 57 00 41, fax 02 54 57 00 47.

  Image : couverture de la plaquette Loir-et-Cher.

Lundi 26 mai - Santé - Après l'accident.
Eve Gardien, docteure en sociologie, publie aux Presses Universitaires de Grenoble (PUG) un ouvrage traitant du corps après l'accident. L'auteure analyse le rapport au corps modifié après un accident handicapant, l'impact de la médicalisation et des thérapies dans la reconstruction et la réappropriation de ce corps, l'intimité et le rapport aux soignants, la recréation d'un corps "naturel". Ouvrage de recherche essentiellement destiné aux professionnels, il explique le passage de la condition de blessé, temporaire, à celle de handicapé, durable. L'apprentissage du corps après l'accident, par Eve Gardien, PUG.22€, en librairies.

Samedi 24 mai - Fiscalité - 10% sur la taxe d'habitation.

Deux communes viennent d'adopter un abattement supplémentaire sur la taxe d'habitation : Leers (Nord) et Villeurbanne (Rhône). Cette disposition concerne les titulaires de l'allocation de solidarité aux personnes âgées, de l'Allocation Adulte Handicapé, de la carte d'invalidité, ou atteints d'une infirmité ou d'une invalidité les empêchant de subvenir à leurs besoins par leur travail, ou les contribuables hébergeant l'une des catégories concernées. La disposition a été introduite par la loi de finances rectificative pour 2006, et nécessite que la commune d'imposition accorde cet abattement, puis que les bénéficiaires potentiels formulent une demande auprès de l'administration fiscale.

Vendredi 23 mai - Matériels - Cuisine et handicap.
Le Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques Bretagne Mieux Vivre publie un dossier technique "Cuisine et handicap : aides techniques au repas". Il résulte d'expositions de matériels présentés dans trois villes bretonnes, et recense des ustensiles utiles à la préparation des repas, pour manger et boire, et d'autres matériels. Les prix et les coordonnées des distributeurs sont indiqués. Le dossier comporte également des conseils d'aménagement d'une cuisine. Le dossier "Cuisine et handicap" est à commander à l'Association Bretagne Mieux Vivre, 19B rue de Chatillon, 35000 Rennes. Tél. 02 99 63 60 61, fax 02 99 87 52 26. Prix : 19€ +t 4€ de frais de port.

Jeudi 22 mai - Emploi - Militaires handicapés.

Le secrétaire général de la Fédération des fonctionnaires Force Ouvrière, Gérard Noguès, a adressé une lettre ouverte aux ministres de la Fonction publique, Eric Woerth, de la Défense, Hervé Morin, et au secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Fonction publique, André Santini. Cette lettre dénonce le maintien dans le quota d'emploi de travailleurs handicapés des anciens militaires valides recrutés sur des emplois réservés. "En 2004, 17% des personnes comptabilisées comme handicapées dans la Fonction publique de l'Etat étaient des anciens militaires valides!" s'indigne Gérard Noguès. En retirant les militaires reclassés, il constate que le taux d'emploi de travailleurs handicapés dans la fonction publique de l'Etat s'établissait en 2005 à 3,56%, au lieu de 3,90%, chiffre officiel incluant la sous-traitance au milieu protégé de travail. Gérard Noguès réclame la suppression de la comptabilisation dans l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés des militaires valides reclassés, rappelle le consensus associatif et syndical à cet égard, et demande que les "multiples voies de reclassement des militaires ne doivent plus obérer à l'avenir, le recrutement de personnes handicapées dans la fonction publique".

Jeudi 22 mai - Discriminations - Rapport 2007.
La Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (Halde) a remis son rapport d'activités 2007 au Président de la République. Les réclamations adressées au titre du handicap et de la santé progressent de trois points, pour atteindre 22%, en seconde place derrière l'origine (27%). La moitié des saisines portent sur la discrimination dans l'emploi. La Halde estime être suivie à 83% par les tribunaux lorsqu'un dossier leur est transmis, et affirme être parvenue par la médiation à régler de nombreuses réclamations. Elle a également obtenu quelques modifications de lois et règlements jugés discriminatoires.

Mercredi 21 mai - Politique - Programme de la Conférence nationale.

La première Conférence Nationale du Handicap se déroulera, sur invitation, le 10 juin de 10h à 18h dans la grande salle de la Cinémathèque Française à Paris. Sont conviés les principaux acteurs institutionnels et associatifs de la politique du handicap, qui "débattront" du sujet lors de tables-rondes thématiques le matin et l'après-midi (accessibilité, scolarisation, ressources et emploi), lesquelles seront closes par les ministres en charge des personnes handicapées, Xavier Bertrand et Valérie Létard. Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, annoncera lui-même les nouvelles mesures en faveur des personnes handicapées lors de son allocution d'ouverture de la Conférence. Lire en Editorial.

Mardi 20 mai - Société - Régularisé pour bravoure.

Un jeune tunisien en situation irrégulière sur le territoire français devrait prochainement être "récompensé" par un titre de séjour. Anis, âgé de 21 ans et qui réside dans l'Essonne, avait appelé les secours après avoir constaté, le 21 avril dernier, que le feu faisait rage dans un appartement voisin, habité par une dame très âgée et handicapée. Le jeune homme, dont un voisin avait informé la Préfecture de son acte de courage, a tout d'abord reçu une obligation de quitter le territoire français (!)... suivie trois jours après d'une carte provisoire de séjour de trois mois. Selon la Préfecture de l'Essonne, une carte valable un an lui sera délivrée s'il satisfait à la visite médicale obligatoire.

Vendredi 16 mai - Handicap mental - Nouveau plan autisme.

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot-Narquin, et la secrétaire d'État à la solidarité, Valérie Létard, ont présenté un nouveau plan autisme 2008-2010. Composé de 30 mesures, il repose sur la création d'outils de compréhension et de traitement, la création de 4.100 places en établissements (dont la moitié pour les adultes) dans les 5 années qui viennent. Il ne tranche pas le vif débat sur la prédominance de l'approche psychiatrique, opposée aux méthodes éducatives novatrices, l'autisme restant considéré comme une psychose et non pas comme une maladie neurobiologique à la différence de nombreux pays évolués sur la question. Le plan autisme comporte d'ailleurs une action limitée en matière d'éducation scolaire; son coût global est estimé à 187 millions d'euros, couverts par l'Etat, la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie, l'Assurance maladie et l'Agefiph. Les associations déplorent que ce plan soit essentiellement axé sur le secteur médical, qu'il n'implique pas l'Education Nationale et soit imprécis en termes de mise en oeuvre.

Vendredi 16 mai - Culture - À Valenciennes.

Le Musée des beaux-arts de Valenciennes (Nord) saisit l'occasion de la nuit des musées pour procéder à une réouverture festive de l'établissement après d'importants travaux de réaménagement. Il propose un parcours sonore dans les collections permanentes et de multiples ateliers et animations. Outre l'accessibilité aux personnes handicapées motrices (qui s'effectue par l'entrée des ateliers pédagogiques, au rez-de-jardin sur le côté droit du bâtiment) le musée organise sur demande des visites découvertes des collections en L.S.F à destination des adultes sourds. Il peut également réaliser des visites adaptées en fonction d'une demande spécifique selon un handicap. Renseignements : Musée des beaux-arts de Valenciennes, boulevard Watteau, 59300 Valenciennes. Tél. 03 27 22 57 20, fax : 03 27 22 57 22.

Jeudi 15 mai - Loisirs/Parents - 24 heures pour Théo.
Théo et sa mère demandent l'aumône parce que tout l'argent passe dans une mystérieuse poudre blanche que consomme la maman. Laquelle va l'acheter dans un endroit sinistre peuplé de malfrats; parmi eux, Pouss-Pouss, qui se déplace en fauteuil roulant en racontant des histoires "d'autant plus drôles qu'il est bègue et bourré de tics". Dans cette jungle urbaine, Pouss-Pouss s'efforce de protéger Théo et sa mère de la catastrophe. Tels sont les premiers moments des "24 heures dans la vie de Théo" qu'a écrit Virginie Lydie, sur des illustrations de Yann Harmonic, publié par Balivernes dans la collection Coquesigrues. L'auteur traite ici un sujet difficile, l'emprise de la drogue, montrant comment l'amour et l'attention à l'autre peuvent (parfois) permettre d'en sortir. 24 heures dans la vie de Théo, Virginie Lydie, éditions Balivernes, en librairie, 7,50€.

  Image : couverture de l'ouvrage '24 heures dans la vie de Théo'.

Jeudi 15 mai - Société - Plan Canicule 2008.
Le plan Canicule 2008 qui vient d'être annoncé par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot-Narquin, renforce la responsabilité des maires. Le Gouvernement souhaite étendre à l'ensemble des communes la tenue d'un registre nominatif recensant les personnes handicapées ou âgées. Créé par la loi du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, il mentionne toutes les personnes qui ont des besoins spécifiques lors de crises sanitaires telle une canicule; les personnes conservent le libre choix de s'y faire inscrire. Les préfets sont invités à inciter les maires des communes de 5.000 habitants et plus à créer ce registre, dont les données nominatives pourront être communiquées aux services d'intervention dès que le niveau d'alerte Miga (Mise en garde et actions) serait déclenché.

Jeudi 15 mai - Éducation - Corentin retourne à l'école.

Saisi en référé, le Tribunal Administratif de Toulouse (Haute-Garonne) a suspendu l'arrêté de l'Inspecteur d'Académie qui avait exclu d'une école primaire un enfant autiste, Corentin (Lire actualité au 5 mai). Le juge a relevé que l'absence d'une alternative éducative attentait au droit de l'enfant à l'éducation. En attendant que l'Education Nationale formule une telle proposition, Corentin est à nouveau admis dans l'école primaire de Martel (Lot). Son exclusion avait suscité un mouvement de protestation de parents et d'enseignants, qui avaient manifesté publiquement devant l'école.

Mercredi 14 mai - Tourisme - Carte pour l'Auvergne.
Le Comité Régional de Développement Touristique d'Auvergne (C.R.D.T.A) publie la carte régionale 2008 des 150 hébergements et sites touristiques labélisés Tourisme et Handicap. Chacun est repéré par code couleur sur une carte routière, contenant également des conseils et informations pratiques pour organiser un voyage sur place. La carte est complétée par quelques idées de séjours incluant programme d'activités, hébergements et repas. Cette carte est téléchargeable ou à commander auprès du C.R.D.T.A au 0810 827 828 ou par mél. L'ensemble des informations concernant le label Tourisme et Handicap, ainsi que les sites et les séjours labellisés, est également consultable sur le site internet du C.R.D.T.A.

  Image : Carte du C.R.D.T.A.

Lundi 12 mai - Social - Pentecôte détournée ?
Le lundi de Pentecôte est à nouveau un jour férié, depuis son rétablissement par la loi du 16 avril 2008. Désormais, le jour de travail non payé dit de solidarité est décidé dans les entreprises ou les branches professionnelles, et peut être étalé durant l'année. La recette afférente, 0,3 % des salaires, est versée à la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (C.N.S.A) pour financer des actions en direction des personnes handicapées ou âgées dépendantes. La C.N.S.A a toutefois dégagé, depuis sa création en 2005, des excédents financiers dont l'utilisation fait l'objet d'une polémique, le Gouvernement étant soupçonné de les affecter à la réduction du déficit de l'assurance-maladie. Selon le président de l'association des directeurs des maisons de retraite, Pascal Champvert, 600 millions d'euros restés dans les réserves ont ainsi été utilisés pour "boucher le trou de la Sécu". La Secrétaire d'État à la solidarité, Valérie Létard, n'a pas démenti cette affirmation, se contentant de préciser que cet argent n'était pas retourné dans les caisses de l'État.

Dimanche 11 mai - Vie Autonome - P.C.H pour les moins de 20 ans.

Le Journal Officiel publie, six semaines après sa date d'entrée en vigueur théorique, le décret d'application étendant la Prestation de Compensation du Handicap aux enfants et jeunes handicapés âgés de moins de 20 ans. Il est complété par un décret plus technique précisant l'accès des enfants à la P.C.H. Rappelons que les parents ont le choix de conserver les compléments de l'Allocation pour l'Éducation de l'Enfant Handicapé, ou d'opter pour leur remplacement par la P.C.H.

Samedi 10 mai - Transports - Nouvelle carte de stationnement.

Le Journal Officiel publie un arrêté modificatif du modèle de la carte de stationnement pour personnes handicapées. Il porte sur l'attribution de la carte aux organisations ou services transportant des personnes handicapées, et sur une meilleure protection du document contre la contrefaçon. A cet égard sont introduits des éléments spécifiques de sécurité (fond imprimé de guilloches entrelacées, inscription en encre à effet variable). Les cartes déjà attribuées demeurent valables jusqu'à leur date d'expiration. Rappelons que les macarons Grand Invalide Civil (GIC) et Grand Invalide de Guerre (GIG) doivent être remplacés avant le 31 décembre 2010, quelle que soit leur date de validité et même s'ils ont été délivrés à titre permanent, leur usage étant supprimé à compter du 1er janvier 2011.

Mercredi 7 mai - Éducation - Lycéen ou étudiant ?
Le jeune breton Pierre-Yves Le Nan, 21 ans, entièrement paralysé par la maladie dite "de l'homme de pierre" (fibrodysplasie ossifiante progressive) bénéficiera à la rentrée prochaine de l'Auxiliaire de Vie Scolaire qui lui avait été refusé dans un premier temps. Bachelier depuis juin 2007, il voulait préparer un Brevet de Technicien Supérieur en commerce international, études qui s'effectuent dans un lycée. Or, le cadre de prise en charge de l'aide aux études est mal défini dans ce cas, comme pour la préparation aux Grandes Écoles. Le père de Pierre-Yves Le Nan a dû mobiliser les médias et écrire au Président de la République (qui ne lui a pas répondu) pour finalement obtenir de l'administration de l'Éducation Nationale la prise en charge d'un A.V.S. "On a réglé localement la situation, affirme Grégory Chevillon, secrétaire général de l'Inspection Académique. La prise en charge sera assurée au titre de l'enseignement scolaire".

Mardi 6 mai - Société - Autant de handicapés que de tués.

Selon une étude publiée par l'Institut national de veille sanitaire (I.N.V.S) et réalisée avec l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (Inrets), les accidents de la route génèreraient autant de personnes lourdement handicapées que de tuées. Les auteurs, qui relèvent que le recensement national des blessés et de l'importance de leurs séquelles est incomplet, ont extrapolé leurs résultats à partir d'une étude portant sur le département du Rhône. L'étude constate également que le nombre de blessés graves est identique pour les véhicules automobiles et les deux-roues motorisés, alors que ces derniers ne représentent que 1% des distances parcourues par l'ensemble des véhicules.

Lundi 5 mai - Éducation - Enfant autiste exclu.

Corentin, enfant autiste âgé de 8 ans, est exclu jusqu'à la fin de l'année scolaire de l'école primaire du Lot dans laquelle il était accueilli en intégration. La décision a été prise par simple arrêté de l'Inspecteur d'Académie en date du 29 avril, qui étend "l'éloignement" de l'enfant à l'ensemble des écoles du département; elle est fondée sur des troubles du comportement, et fait suite à une visite du médecin scolaire départemental. Aucune alternative n'est proposée aux parents de Corentin. Parents et enseignants se disent scandalisés par la brutalité de la décision, estimant que le soutien tutoral de Corentin par ses camarades avaient nettement amélioré son comportement. L'association CRI 46 a saisi le ministre de l'Éducation, Xavier Darcos, rappelant que cette exclusion nie la souffrance de l'enfant, place sa famille en difficulté et intervient quelques jours avant le lancement d'un nouveau plan gouvernemental sur la prise en charge de l'autisme.

Vendredi 2 mai - Tourisme - Gers accessible.
Le Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs du Gers (lire ce reportage) publie une brochure de présentation des lieux labellisés Tourisme et Handicap. Elle comporte 7 sites à visiter, 14 hébergements, 2 restaurants, 2 activités et une liste de lieux et services accessibles mais non labellisés. La brochure est disponible auprès du C.D.T.L, 3 boulevard Roquelaure, BP 106, 32002 Auch cedex. Tél : 05 62 05 95 95, Fax : 05 62 05 02 16 et son contenu figure dans les rubriques de ce site internet dédié.

  Image : couverture de la brochure Gers Tourisme et Handicap.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2008. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page