Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Janvier 2002.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Jeudi 31 janvier 2002 - L'Adapei de Montbéliard menacée
La situation financière de l'Adapei de cette ville du Doubs est catastrophique et pourrait la conduire à fermer les établissements qu'elle gère. Employant 550 salariés, pour la plupart handicapés mentaux, dans cinq usines, elle travaille en sous- traitance du constructeur automobile Peugeot pour lequel elle réalise des faisceaux de câbles électriques. Il semble que Peugeot paie ce travail moins cher, réduisant ainsi la marge commerciale des établissements. L'Adapei de Montbéliard se retourne vers l'État, demandant à intégrer le cadre de droit commun qui lui permettrait de percevoir des aides publiques.

Mercredi 30 janvier - Droit - Réforme de la tutelle

Le Conseil des Ministres a examiné une réforme de la protection des incapables majeurs, à l'initiative des ministres de la Justice et de l'Emploi et de la Solidarité. Environ 500.000 personnes font l'objet d'une mise sous Tutelle ou Curatelle. La personne concernée pourra être assistée d'un avocat lors de la procédure, et elle aura connaissance de son dossier. Le ministère public devra donner un avis écrit sur les mesures proposées, qui seront révisées périodiquement. Le certificat médical devra être argumenté et précis. Le dispositif de gestion confié à un délégué à la tutelle ou une association agréée est maintenu, et les comptes bancaires dits "pivots" seront supprimés : utilisés par les curateurs pour gérer le patrimoine des majeurs protégés, ils sont à l'origine de nombreuses spoliations à l'encontre des personnes sous tutelle. Le texte de loi sera déposé au Sénat avant la fin de la session parlementaire mais ne sera examiné que lors de la suivante, après les élections législatives.

Mercredi 30 janvier 2002 - Sports/loisirs - Le Comté est arrivé

Parti pour un tour du monde qui devait durer six mois (lire actus de décembre 2000 et juin 2001), c'est en plus d'un an que le voilier affrété par l'association Horizons pour tous (Besançon, Doubs) a bouclé son parcours en accostant à Hyères (Var) dans la soirée. Conçu pour embarquer des personnes en fauteuil roulant, le bateau avait quitté La Rochelle (Charente- Maritime) en décembre 2000, en passant par les îles Canaries, le Cap Vert, la Martinique, Panama, les îles Marquises, Manihi, Tahiti, Nouméa, Darwin, Mahé, Djibouti, Port- Saïd, Héraklion et Reggio di Calabre. A bord, handicapés moteur ou sensoriels ont côtoyé des jeunes de cités "difficiles". Le Comté a également affronté de multiples péripéties financières et juridiques qui ont notamment immobilisé le navire durant plusieurs mois.

Lundi 28 janvier - Manifestation - Streiff mécontent
L'ancien pilote de course Philippe Streiff, tétraplégique depuis un accident survenu lors d'une compétition de Formule 1 survenu sur le circuit de Rio de Janeiro en 1989, menace de rendre sa légion d'Honneur en signe de protestation. Il affirme devoir financer sur ses deniers plus de 60.000 euros de soins médicaux chaque année, dépenses qu'il ne pourrait plus payer actuellement. Face à son dénuement, il lui aurait été conseillé de vivre dans un foyer spécialisé.

Samedi 26 janvier 2002 - Santé - Fermeture de Médisite

Ce portail médical dont les observateurs considéraient qu'il était le plus sérieux et solide parmi ceux qui ont ouvert en 1999- 2000 vient de fermer. Le conseil d'administration a décidé de dissoudre la société qui gérait Médisite et de licencier la quarantaine de salariés, le portail n'ayant pas trouvé de repreneur. Outre les difficultés rencontrées sur son marché, celui de la médecine libérale, Médisite a souffert du licenciement brutal, en octobre 2001, de son président et fondateur, Yves Chaponic, poursuivi pour abus de biens sociaux. Médisite avait "levé" plus de 18 millions d'euros auprès de sociétés de capital- risque, somme dont une moitié n'aurait pas été employée.

Vendredi 25 janvier - Handisport - Les français aux Paralympiques

La délégation française aux Jeux Paralympiques d'Hiver qui se dérouleront à Salt Lake City (Utah, USA) comportera 26 athlètes, et une vingtaine d'encadrants, qui concourront en ski alpin, nordique et biathlon. La France n'aligne pas de compétiteurs en hockey sur glace assis. La Fédération Française Handisport espère placer la délégation au huitième rang mondial. On relève parmi les skieurs la sélection de Romain Ribou et Lionel Brun en ski alpin debout, de Denis Barbet en ski alpin assis, de Pascale Casanova en ski debout pour déficients visuels, d'André Favre et d'Anne Floriet en ski nordique et enfin d'Alain Marguerettaz en luge nordique : ils constitueraient les meilleures chances françaises de médaille en individuel.

Vendredi 25 janvier - Handisport - 19e Défi sportif

Fondé au Canada, le Défi sportif réunira du 26 au 28 avril 2002 des handi- athlètes du monde entier qui concourront dans seize disciplines. La précédente édition avait réuni plus de 1.800 handisportifs provenant de six pays, 17.000 dollars canadiens (près de 1.400 euros) avaient été attribués aux compétiteurs. Tous les types de handicap sont admis dans cette manifestation, la seconde, en nombre de participants, après les Paralympiques. Renseignements sur le site du Défi sportif.

Vendredi 25 janvier 2002 - Justice - Un sourd remis en liberté

Un jeune mendiant sourd-muet, originaire d'Ukraine, membre du réseau démantelé par la police en avril 2000 à Paris (lire actus de novembre 2000 et de janvier 2001), a été remis en liberté sur la demande d'un tribunal de Lille (Nord). Vadym Krechetov s'était installé dans cette ville après avoir déserté le réseau parisien dont les dirigeants obligeaient chaque membre à reverser la plus grande partie de leur gain récolté grâce à la vente de briquets et gadgets. Vadym, qui fait l'objet d'un arrêté de reconduite à la frontière pour séjour illégal, n'avait été informé de ses droits que par l'intermédiaire d'un interprète en ukrainien alors qu'il ne comprend que la langue des signes. C'est en arguant de ce vice de forme que son avocat a obtenu la libération du jeune homme.

Jeudi 24 janvier -Solidarité/Cécité - Actions de Retina France
L'association Retina France lance cet hiver plusieurs actions de solidarité. "Des chansons pour la vue" souhaite faire participer des centaines de chorales à travers la France à la septième édition de "Mille choeurs pour un regard", du 15 au 17 mars : le parrain en est Pierre Perret, qui a écrit une chanson intitulée "Voir" qui pourra être reprise par toutes les chorales. L'opération "Les rosiers pour la vue" est destinée à inciter les jardiniers à acheter six variétés de rosiers de la société Meilland, disponibles en sachets ou en plan (à partir du 15 février pour ces derniers) : un euro sera reversé à Retina France pour chaque exemplaire acheté. Quant aux porteurs de lunettes, ils sont invités à laisser une obole dans un tronc posé sur le comptoir des opticiens, notamment à l'occasion de réglages ou de menus travaux d'optique. Renseignements sur ces actions auprès de Retina France, numéro Indigo 0 810 30 20 50 (prix d'un appel local).

Mercredi 23 janvier - Société - Collectif contre l'handiphobie débouté

Le Collectif contre l'handiphobie, constitué à l'initiative d'un député européen RPF et de parents d'enfants handicapés dans les jours qui ont suivi l'arrêt Perruche, a été débouté de ses poursuites contre le service public de la justice. Le tribunal de grande instance de Paris a jugé irrecevable cette action visant à faire condamner par un tribunal un arrêt rendu par la Cour de Cassation. Les magistrats du TGI ont estimé que ''quelque souffrance qu'ait pu entraîner chez les demandeurs une jurisprudence contraire à leurs convictions personnelles, le tribunal ne peut que déclarer irrecevable l'action par eux engagée''.

Mardi 22 janvier - Accessibilité - Pétition pour le respect du stationnement

L'association Objectif Émergence 34 - Viva-Cité, basée à Montpellier, a écrit au ministre de l'Intérieur, Daniel Vaillant, et appelle à pétitionner pour lui demander de mieux faire respecter les places de stationnement réservées aux véhicules des personnes handicapées. Elle déplore que "l"occupation [indue] des emplacements [aboutisse] à un sentiment d'incompréhension et d'exaspération menant à des altercations parfois violentes qui donnent de la personne handicapée l'image sociale d'une personne agressive et aigrie" et réclame des sanctions plus dissuasives : augmentation du montant de l'amende et retrait de deux points sur le permis de conduire. Renseignements : Objectif Émergence 34 - Viva- Cité. Tél : 04 67 20 24 17 - Fax: 04 67 20 21 54.

Dimanche 20 janvier - Handisport - Spitfire Challenge XXIII

La 23e édition du challenge organisé par le club de handibasket Toronto Spitfires (Ontario, Canada) aura lieu du 2 au 5 août prochain. Ce tournoi, le plus important au monde pour le nombre de participants, est ouvert à tous les clubs de la planète, les matches étant joués dans des règles assouplies afin de faciliter la participation de tous et le plaisir du jeu. Renseignements auprès de Michael C. Bryce.

Samedi 19 janvier - Solidarité - Réussites et Handicap

Reportée à deux reprises, la journée "Réussites et handicap" a réuni 400 personnes, des artistes et des personnalités autour de l'initiatrice de cette manifestation, Ségolène Royal, ministre en charge des personnes handicapées. "Toutes ces histoires illustrent la formidable capacité de l'être humain de transformer l'adversité en énergie positive" a- t- elle déclaré, exprimant le souhait que cette manifestation devienne un rendez- vous annuel présent aussi dans les régions au même tire que la fête de la musique. Compte-rendu à lire en Éditorial.

Samedi 19 janvier - Société - Échographistes toujours insatisfaits

Philippe Kolf, président du Syndicat national de l'Union des échographistes (SNUDE) considère que le texte de loi adopté le 10 janvier dernier par l'Assemblée Nationale dans le cadre de la jurisprudence Perruche "ne nous permet pas de rassurer les médecins sur les risques liés à la pratique de l'échographie obstétricale". Si son organisation appelle à la reprise des examens anténataux du premier trimestre, elle maintient son appel à la grève pour ceux qui interviennent au- delà de la douzième semaine de grossesse. Le docteur Kolf demeure opposé au principe d'indemnisation du préjudice de l'enfant, considérant que les médecins ne devraient être éventuellement redevables que du seul préjudice moral envers les parents.

Vendredi 18 janvier - Société - La jurisprudence Perruche au Sénat

La commission des Lois du Sénat a décidé de modifier le texte adopté la semaine dernière par l'Assemblée Nationale : "la faute du médecin devra être lourde, le handicap devra être d'une particulière gravité, la femme devra avoir été privée de la possibilité de recourir à une interruption de grossesse". La Commission a également décidé "que l'indemnité prendrait la forme d'une rente, qu'en cas de pré- décès des parents elle ne serait transmise qu'à la personne handicapée, qu'elle serait exonérée de droits de mutation". Elle ne souhaite pas "limiter l'indemnisation des parents à leur seul préjudice moral", contredisant la Commission des affaires sociales du Sénat, constatant "qu'une telle limitation de la réparation du préjudice serait en contradiction complète avec les principes fondamentaux du droit civil". Le texte amendé par la Commission sera débattu par le Sénat lors du débat sur le projet de loi relatif aux droits des malades et à la qualité du service de santé les 22, 23 et 24 janvier prochains.

Vendredi 18 janvier - Social - Grève de la faim pour des allocations

Après deux jours de grève de la faim, l'Alsacien Marcel Nuss, paralysé par une amyotrophie spinale, a obtenu du ministère en charge des personnes handicapées le bénéfice d'une aide de 50.000 euros par an. Il demandait des moyens décents pour vivre à domicile. Père de deux enfants, âgé de 47 ans, Marcel Nuss a publié le récit de sa vie dans "A contre- courant" en 1999 (Editions Desclée de Brouwer).

Vendredi 18 janvier - Transports - Appel à témoignage
Vous avez voyagé récemment par avion, train ou bateau, en France comme à l'étranger, en empruntant des grandes compagnies ou des petits transporteurs. Venez- en parler sur Yanous! Nous préparons une enquête concernant l'accueil des personnes handicapées, l'assistance qui leur est apportée et son coût éventuel. Satisfaction ou critique, tous les récits sont bienvenus. Merci de les adresser à la Rédaction.

Mercredi 16 janvier - Sport - Le Comté boucle son tour du monde

Le voilier de l'association Horizons pour tous devrait incessamment arriver à Marseille, bouclant ainsi un tour du monde commencé en décembre 2000. De nombreuses péripéties ont accompagné les skippers handicapés et valides, retardant l'arrivée de plus de six mois: imbroglio judiciaire avec le propriétaire du bateau, subventions non versées, telles sont quelques- unes des difficultés qu'auront affrontées les organisateurs. Le compte- rendu des étapes de ce périple mouvementé est disponible en ligne (lire aussi cette présentation réalisée en septembre 2000 sur Yanous)

Mardi 15 janvier - Culture - Visites LSF à Albi

Des visites guidées du patrimoine architectural et culturelle d'Albi (Gers) sont désormais assurées en Langue des Signes Française à l'attention des sourds. Elles sont organisées par l'Office de Tourisme et confiées à Ode Pompier, guide agrée pour les visites en langage des signes par le Centre national des monuments historiques. Cette femme sourde, passionnée d'histoire, effectue depuis plus d'un an des visites LSF de la Cité de Carcassonne. Renseignements auprès de l'Office de Tourisme d'Albi : tél 05 63 49 48 86 - fax 05 63 49 48 98.

Lundi 14 janvier - Société - L'ordre des médecins satisfait

Conseil national de l'Ordre des médecins a fait connaître sa satisfaction relative à l'adoption par l'Assemblée Nationale du projet de loi réglant la jurisprudence Perruche. Le Conseil déclare que "'les arrêts récents qui établissaient un lien de causalité entre l'action médicale et l'existence d'une pathologie foetale, en acceptant le principe d'une indemnisation d'un handicap lié à la naissance, faisaient peser de lourdes menaces sur l'exercice médical et notamment celui de l'échographie foetale''.

Dimanche 13 janvier - Solidarité - Des footballeurs sedanais chantent

Deux joueurs du club de football de Sedan, qui évolue en première division, ont enregistré un disque qui sera vendu au profit de l'enfance handicapée. Patrick Regnault, gardien de but, et Cédric Mionnet, attaquant, interprètent deux titres : "En vert et rouge", hommage aux couleurs de leur club, et "La différence", en hommage au handicap. Le CD, édité à 3.000 exemplaires, sera diffusé essentiellement dans les Ardennes.

Samedi 12 janvier - Sport - Des malvoyants au Marathon de Paris

Le coureur Patrick Bernard souhaite faire favoriser la participation des aveugles et malvoyants au prochain marathon de Paris, qui aura lieu le dimanche 7 avril. Avec le soutien de Retina France, il organise leur accueil et recrute notamment des bénévoles pour encadrer les coureurs sur les distances de 5, 10 et 20 kilomètres. Renseignements : 01 64 68 22 74.

Vendredi 11 janvier - Société - Jurisprudence Perruche, position de l'Unapei

L' Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales (Unapei) salue la qualité des débats parlementaires concernant la jurisprudence Perruche et apprécie qu'ils aient "dépassé les clivages partisans [...] le vote ayant été quasiment unanime". Tout en soulignant l'intérêt de la proposition de loi déposée par Jean- François Mattei, l'Unapei estime que la volonté du gouvernement a permis d'élaborer un "compromis équilibré". Si l'Unapei "accueille avec la plus grande satisfaction la disposition selon laquelle nul, fût- il handicapé, ne peut se prévaloir d'un préjudice du seul fait de sa naissance", elle estime qu'il ne faut pas priver la personne handicapée "de la possibilité d'obtenir réparation d'un préjudice résultant d'une faute avérée directement responsable du handicap".

Vendredi 11 janvier - Accessibilité/Informatique - Clavier virtuel pour Mac

Une société néerlandaise, Niemeijer Consult, annonce la mise prochaine sur le marché d'un clavier à l'écran : KeyStrokes Lite est destiné à fonctionner sous Mac OS X, le tout- nouveau système d'exploitation du Macintosh, et permet de saisir du texte à l'écran au moyen d'une souris, d'un trackball ou d'autres périphériques adaptés aux grands handicapés moteur tels les contacteurs de tête. Une version de KeyStrokes (2.2) est disponible pour Mac OS 7.1 à Mac OS 9.2.2. Pour celle qui fonctionne sous Mac OS X, il vous faudra remplir ce formulaire en ligne pour être informé(e) de sa commercialisation.

Vendredi 11 janvier - Cécité/Médias - Un radio pour le CNPSAA

Le Comité national pour la promotion sociale des aveugles et des amblyopes (CNPSAA) vient d'obtenir une autorisation temporaire de diffusion d'émissions de radio à Paris, sur la fréquence FM 93.9. Dénommée Euro- Vision France, du nom du programme d'information sur l'Euro conduit par le Comité, cette radio émettra jusqu'au 15 avril prochain afin "d'offrir à tous et plus particulièrement aux mal- voyants et aux aveugles un accès égal à l'information sur l'arrivée de l'euro": au sommaire, émissions pratiques, interactives et interviews.

Vendredi 11 janvier - Social - Complément d'AAH
Le complément d'Allocation Adulte Handicapé est de 91,10 euros à compter du 1er janvier. Depuis cette date, l'allocation ne sera plus calculée que sur les seuls revenus réellement perçus par le demandeur, la procédure forfaitaire d'évaluation des ressources étant supprimée. Le plafond des revenus (nets d'abattements, notamment fiscaux) est de 6.999,68 euros pour un célibataire 13.399,36 euros pour un couple; il est majoré de 3.349,84 euros par enfant à charge.

Jeudi 10 janvier - Société - Amendement "handicap congénital"

L'Assemblée Nationale a adopté à la quasi unanimité des députés présents l'amendement relatif à l'indemnisation du handicap d'origine congénital. (compte- rendu intégral du débat consultable en suivant ce lien). Le texte soutenu par le gouvernement, et présenté ci- dessous, a été légèrement amendé par les parlementaires. Il sera débattu au Sénat le 22 janvier prochain. (Lire également en Éditorial.)

Mercredi 9 janvier - Société - Indemnisation des handicaps congénitaux

"Nul ne peut se prévaloir d'un préjudice du seul fait de sa naissance. La personne née avec un handicap dû à une faute médicale peut obtenir la réparation de son préjudice lorsque l'acte fautif a provoqué directement le handicap, l'a aggravé, ou n'a pas permis de prendre les mesures pour l'atténuer. Lorsque la responsabilité d`un professionnel ou d'un établissement de santé est engagée vis- à- vis des parents d'un enfant né avec un handicap non décelé pendant la grossesse à la suite d'une faute caractérisée, les titulaires de l'autorité parentale peuvent demander une indemnité destinée à la personne handicapée, correspondant aux charges particulières découlant tout au long de sa vie, de son handicap, déduction faite du montant des allocations et prestations, de quelque nature qu'elles soient dont cette personne bénéficie au titre de la solidarité nationale ou de sécurité sociale. Les organismes sociaux ne peuvent exercer de recours à l`encontre de l'auteur de la faute pour obtenir le remboursement des allocations et prestations versées. Les dispositions de la présente loi sont applicables aux instances en cours, à l'exception de celles où il a été irrévocablement statué sur le principe de l'indemnisation". Tel est le texte de l'article que le gouvernement souhaite introduire dans le projet de loi sur le droit des malades débattu dès demain à l'Assemblée Nationale. Un enfant ne pourra pas introduire une action en justice en réparation d'un éventuel préjudice; seuls ses parents auront cette possibilité dans l'hypothèse d'une faute médicale. Les organismes sociaux ne pourront demander aux professionnels de santé condamnés le remboursement des dépenses de solidarité nationale ou de sécurité sociale, réduisant d'autant le montant des indemnités à verser par leur assurance : seul le préjudice moral, généralement établi par les tribunaux autour de 10.000 euros, et d'éventuelles dépenses d'adaptation (logement, aides techniques...) seraient à la charge des assureurs.

Mercredi 9 janvier - Société - Condamnation d'un hôpital

Les parents d'un enfant dont la malformation congénitale n'avait pas été détectée lors des échographies prénatales ont obtenu une indemnité de 9.147 euros au titre du préjudice moral. Le tribunal administratif de Nantes a considéré que les médecins de l'hôpital de Châteaubriant (Loire- Atlantique) avaient procédé à des examens "de manière trop rapide'' qui ''avait donné lieu à l'établissement d'un compte- rendu insuffisamment circonstancié". L'enfant est né en 1995, avec un avant- bras manquant.

Mardi 8 janvier - Emploi - Atelier Protégé en liquidation judiciaire

L'Atelier Protégé Les Arcs, situé sur l'aéroport de Roissy (Val d'Oise), est en liquidation judiciaire. L'établissement fonctionnait depuis 12 ans, sous- traitant du groupe automobile Peugeot- Citroën dont il assurait le montage de la toute dernière C3. Les 90 salariés handicapés et les 14 encadrants, qui font l'objet d'un plan social, accusent les dirigeants de l'établissement d'incompétence gestionnaire.

Lundi 7 janvier - Culture - Regard sur les enfants autistes

Le photographe Jean-Claude Alavoine présente, jusqu'au 30 janvier, son travail sur les enfants autistes sous le titre " Les enfants de la Source". Durant six mois, l'auteur a partagé la vie des pensionnaires de l'institut de la Source (Hem, Nord). L'exposition est ouverte du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 16h (sauf mercredi), à l'Institut médico- professionnel, Espace Ronny- Coutteure, 105, rue du Roitelet, Tourcoing. Renseignements : 03 20 25 92 40.

Lundi 7 janvier - Éducation - Rentrée canine

Julie, jeune élève paraplégique en classe de première du lycée du Quesnoy (Nord), a fait sa rentrée en compagnie de son chien d'assistance, une Labrador répondant au nom de Panama. L'administration scolaire avait interdit, à la veille des vacances de Noël, l'entrée du chien dans l'établissement, provoquant des manifestations de protestation de la part d'élèves de l'établissement. (Lire également en Top/Flop.)

Samedi 5 janvier - Société - Les échographistes insatisfaits

Les médecins réunis lors des "Etats généraux de l'échographie et du diagnostic prénatal" estiment insuffisante l'initiative prise par le gouvernement de mettre un terme aux conséquences de la jurisprudence Perruche. Ils demandent à être déchargés de toute responsabilité en cas d'absence de détection de malformations lors d'examens anténataux, estimant que la technique ne permet pas de tout voir. "Dès lors que l'anomalie de l'enfant est préexistante et qu'elle ne résulte pas d'un geste médical, nous ne pouvons accepter qu'il y ait une indemnisation autre que le préjudice moral des parents" déclare le professeur Israël Nisand (CHU de Strasbourg), à l'origine du mouvement de grève des échographies prénatales.

Vendredi 4 janvier - Culture - La vie en pointillés

Le livre d'art conçu, écrit et dessiné par des pensionnaires de la maison d'accueil spécialisée "le Villa Joie" et dont nous avions présenté l'élaboration en septembre dernier (lire article), est paru. En une trentaine de pages grand format, Gaston, Jean- Marie, Hubert, Michel, Ali, Betty, Christian, Halim, Monique, et Didier content quelques bribes de leur vie. Le livre est disponible à la librairie Montbarbon de Bourg- en- Bresse (Ain) ou par correspondance en écrivant à la Villa- Joie.

Vendredi 4 janvier - Association - L'APF revampe son site
En cette nouvelle année, l'Association des Paralysés de France présente son nouveau site Internet. Réalisé en Flash, il comporte, outre les informations institutionnelles habituelles, quelques articles des magazines de l'association sont disponibles au format pdf en rubrique "Nos publications".

Jeudi 3 janvier - Accessibilité - 60 millions de Consommateurs

Le célèbre magazine de l'Institut National de la Consommation (INC) publie un hors- série consacré aux personnes handicapées ou âgées : "des solutions pour tous ceux qui ont du mal à se déplacer à la maison, en ville, dans les transports". En une centaine de pages, la réglementation est passée en revue dans le domaine du logement et de son adaptation, des transport en commun ou individuels, des lieux publics et de leur accueil des publics handicapés. Des conseils et adresses pratiques apportent des informations en matière de financement des réalisations nécessaires. Ce vade- mecum très complet est en vente en kiosque au prix de 5,79 euros (38 francs).

Mercredi 2 janvier - Santé - Grève de l'échographie prénatale

Ainsi que leurs syndicats professionnels l'avaient annoncé, les médecins échographistes entament aujourd'hui une suspension des examens prénataux destinés à rechercher d'éventuelles malformations chez le foetus. Le Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France (SYNGOF) estime que le mouvement est bien suivi par les praticiens, certains cabinets ayant annulé tous leurs rendez- vous du mois de janvier. Ce mouvement est l'une des conséquences de la confirmation de la jurisprudence Perruche par la Cour de Cassation.

Mardi 1er janvier - Social - Revalorisation des allocations

L'allocation adulte handicapé (AAH) est augmentée de 2,2% à compter de ce jour. Son montant mensuel atteindra désormais 569,38 euros (3.734,89 francs). L'allocation personnalisée d'autonomie (APA) entre officiellement en vigueur : selon le degré d'autonomie du demandeur, elle variera de 91,47 euros (600 francs) à 1.067 euros (7.000 francs) par mois. Les bénéficiaires de l'allocation compensatrice tierce personne pourront opter pour cette nouvelle prestation si elle leur est plus favorable. L'aide personnalisée au logement (APL) doit également augmenter.

Mardi 1er janvier - Economie/Cécité - L'euro et les aveugles

"L'euro ne sera pas plus difficile à utiliser que le franc. Mais, on aurait quand même aimé qu'il le soit moins". Telle est l'opinion d'une jeune femme déficiente visuelle de l'association Mieux vivre notre handicap (Lomme, Nord). Si les pièces peuvent être identifiées au toucher, il n'en est pas de même pour les billets même si leurs dimensions sont variables en fonction de leur valeur : seuls ceux de 200 et 500 euros disposent d'une zone tactile, destinées à vérifier leur authenticité. Il semble qu'une inscription en braille aurait généré des difficultés de fonctionnement des distributeurs automatiques de billets. (Lire également cet article consacré aux aveugles et à l'euro en mars 2001.)


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2002. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page