Handicap auditif
  Les contes gays-sourds d'Alexis.
  Guide-conférencier pour de grands musées français, Alexis Dussaix vient de publier l'adaptation de contes célèbres en introduisant des héros sourds homosexuels. Interview arc-en-ciel.


 

            Question : Qu'est-ce qui vous a conduit à écrire ce recueil de contes gays-sourds ?

Alexis Dussaix : Je me souviens de m’être fait poser un lapin lors d’un rendez-vous organisé. J’ai été très déçu car j’avais misé beaucoup d’espoir dans cette rencontre et dans la possibilité de trouver une personne sérieuse. Mon défaut est de croire pleinement à l’amour sincère et à la romance galante... J’ai toujours gardé en moi une part d’enfance : aimer les contes de fées et l’univers de Walt Disney. Cela m’a poussé à raconter des histoires sous la forme de ce recueil de contes. J’ai conscience aussi qu’il faut enrichir la collection des livres "sourds". Il y a déjà beaucoup de biographies et de témoignages, il est temps d’ajouter une fiction avec un personnage sourd.

Question : C'est ce côté un peu "fleur bleue" qui vous a conduit à adapter des contes très connus ? Comment les avez-vous choisis et quel public voulez-vous plus particulièrement intéresser ?

Alexis Dussaix : J’ai toujours eu un côté "fleur bleue" parce que j’aime beaucoup les contes de fées, c’est l’un des souvenirs de mon enfance : j’ai regardé maintes fois les films "princiers" de Disney et j’ai lu les textes originaux des contes écrits par Charles Perrault, les Frères Grimm,  Jeanne-Marie Leprince de Beaumont. J’ai envie de croire encore à l’amour sincère ! J’ai choisi les quatre contes qui correspondent à ma conception de la manière de vivre, j’aime adoucir les moeurs et la vie des coeurs tristes et seuls. Je voudrais confronter les héroïnes des contes classiques et les garçons sourds gays dans la même situation. Il existe des garçons sensibles, courageux, vertueux... J’insiste de manière discrète sur la présence de la langue des signes dans mes contes afin de défendre l’inscription de cette langue dans la Constitution. Je voudrais intéresser le grand public qui peut apprendre la tolérance, l’acceptation des différences et la conscience d’affirmer que l’amour n’a ni barrière ni jugement. Ce livre peut également être destiné aux enfants homoparentaux, leurs parents ayant une histoire d’amour comme les autres.

 

Image : Alexis Dussaix et ses contes gays-sourds.

 

Question : Selon vous, quelles sont les spécificités de l'homosexualité dans le milieu Sourd ? Comment ces deux cultures, homosexuelle et sourde, se combinent-elles ?

Alexis Dussaix :
Cette question m’étonne ! Selon moi, les spécificités de l’homosexualité dans le milieu Sourd ne possèdent presque aucune différence avec celles du milieu des valides, à part la langue des signes, la communication. Néanmoins, je ne peux pas comparer entre plusieurs types de sourds LGBT+ [lesbienne, homosexuel, bisexuel(le), transsexuel(le), intersexe NDLR] qui sont tous différents, selon leurs familles (sourde ou entendante), leurs environnements de vie, leurs parcours scolaires (peut-être victimes de harcèlement, d'homophobie...). Ces deux publics ont quelques points communs : ils ont leur propre culture socio-linguistique, ils sont tous les deux victimes d’une exclusion sociale par le mépris, la haine et les jugements. Pour les Sourds LGBT dont je fais partie, c’est une double culture entre les Sourds et l’orientation sexuelle. Mais l’identité Sourde est plus lisible que l'orientation. Les Sourds hétérosexuels sont plus généralement tolérants à cause de la minorité de leur communauté qui ne leur laisse pas le choix par rapport aux valides qui sont plus nombreux. N’oublions pas que la communauté sourde est petite : si on la divise, ce sera encore plus petit, donc la tolérance entre différents sourds devient facile à cause du besoin d’échange entre Sourds et de leur même combat sur l’accessibilité, la culture et le droit à la langue des signes. Cela renforce l'acceptation en soi afin de mieux lutter contre la discrimination. Pour ce qui est de l'ordre du sentimental et de la sexualité, ils sont comme les valides. Rien n’est opposé. Malheureusement, la plupart des valides nous voient d'un mauvais oeil, en premier la surdité et ensuite l'homosexualité, ça fait un double handicap qui crée un obstacle à l’épanouissement des Sourds (hétérosexuels et LGBT).


Propos recueillis par Laurent Lejard, mai 2020.


Les Contes Silencieux Arc-en-Ciel
, par Alexis Dussaix, 15€ dans les grands réseaux. L'auteur présente son travail de guide-conférencier sur un site dédié.

 


| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2020. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page