Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Courage.
 

En dénonçant publiquement des actes de maltraitance envers des personnes handicapées dépendantes, l'AFM a obligé les autorités et les politiques à assumer leurs responsabilités.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Décidément, il ne fait pas bon être handicapé et résider dans le département de l'Yonne ! Au sein du foyer Saint-Nicolas Accueil de Villeneuve-sur-Yonne, la peur tenait compagnie la nuit à de nombreux pensionnaires. Le jour, c'était plutôt l'ennui qui régnait, ponctué de mauvais traitements infligés par certains employés : douches froides, harcèlement moral, voire privation d'air. Ce dernier acte est reproché à un agent de service hospitalier qui aurait débranché le respirateur d'un pensionnaire myopathe pour lui intimer le silence lors d'une dispute. L'employée fait l'objet de poursuites pénales et sera jugée en juillet prochain.

Ajoutez à ces maltraitances un président d'association gestionnaire autoritaire et omniprésent et vous disposerez de la plupart des éléments de ce que l'administration qualifie de "graves dysfonctionnements", constatés et mis en évidence depuis plus d'un an. Alors, lorsque les autorités locales ont annoncé qu'elles attendraient une nouvelle enquête confiée à l'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) pour éventuellement agir, l'Association Française contre les Myopathies a décidé d'en appeler à l'opinion publique par l'intermédiaire de la presse. Ce qui fut fait vendredi 24 mai, conduisant la Préfète de l'Yonne à prendre dans les heures qui suivirent des mesures radicales : nomination d'un administrateur provisoire qui dessaisit les administrateurs de l'association et rappel d'une ancienne directrice, pour commencer...

Une fois de plus, il aura fallu une action publique déterminée pour amener l'administration et les politiques à affronter leurs responsabilités, trop souvent aveuglement sous- traitées à des associations malheureusement parfois défaillantes. On peut le déplorer, mais il convient d'en tirer la leçon : l'action publique paie !


Laurent Lejard, mai 2002




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2002. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page