Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  L'actualité française du handicap.
 
Avril 2015.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Jeudi 30 avril -Transports/Discrimination - Thello refuse les fauteuils la nuit.
La compagnie ferroviaire Thello a refusé d'embarquer à bord du train de nuit Milan-Paris un jeune handicapé moteur qui se déplace en fauteuil électrique, ainsi que le relatait le site transalpin Redattore Sociale le 14 mars dernier. Ce refus émane de la direction de la sécurité de Thello, basée en France. "On charge des personnes handicapées pourvu que le fauteuil roulant soit pliable et entre en cabine, justifie son directeur, Jean-Paul Pageard. Dans cette affaire, il s'agit d'un fauteuil roulant électrique non pliable. On est soumis à une contrainte technique." Bien que lancée il y a quatre ans, Thello utilise du matériel ancien qu'elle n'envisage pas de remplacer à court ou moyen terme, les voitures-lits et couchettes datant des années 1980, sans aménagement pour les voyageurs handicapés moteur qui ne peuvent accéder aux toilettes. Ce n'est pas le cas dans les trains de jour assurés par des voitures moins âgées, mais un passager en fauteuil roulant ne dispose pas d'un siège et doit voyager en 2e classe au tarif normal. Créée dans le cadre de l'ouverture à la concurrence du réseau ferroviaire des pays de l'Union Européenne, Thello est détenue à 33% par la Caisse des Dépôts, banque de l'Etat français, et à 67% par Trenitilia, filiale à 100% des chemins de fer de l'Etat italien. Sous statut de droit privé, Thello est de fait une société à capitaux publics qui concurrence les compagnies ferroviaires à capitaux publics.

Mercredi 29 avril - Justice/Cécité - Aveugle dépouillé.

Des voleurs se faisant passer pour des plombiers venant contrôler les canalisations ont cambriolé en sa présence l'appartement d'un home aveugle âgé de 91 ans. Ces faits se sont produits cours Franklin-Roosevelt, dans le 6e arrondissement de Lyon. La police a ouvert une enquête.

 

 

Mercredi 29 avril - Transports/Accessibilité - Easybus inaccessible.
Easygroup, auquel appartient la compagnie aérienne à bas prix Easyjet, proposera à partir du 15 mai prochain un service régulier de minibus reliant l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle au centre de Paris, EasyBus. Annoncé à partir de 2€, le trajet sera effectué par des minibus de type Peugeot Master 19 places sans accès pour les voyageurs en fauteuil roulant précise le sous-traitant français Chamexpress. Assuré à horaires fixes, ce service constitue une nouvelle ligne régulière de transport qui devrait être accessible et adaptée, ce qui n'est pas le cas. "On va surveiller ce service de près", déclare un porte-parole du secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies. L'annonce de cette liaison inaccessible intervient une semaine après l'adoption d'une charte par le groupe de travail accessibilité d'Easyjet qui vise à faciliter le voyage des passagers handicapés. Laquelle Easyjet a été plusieurs fois condamnée ces dernières années à de lourdes amendes pour discrimination à l'égard de voyageurs handicapés.

  Image : EasyBus anglais à Baker Street, Londres. © Wikimedia Commons.

 

Mardi 28 avril - Culture/Surdité - Goya, peintre sourd.
La collection de bande dessinée "Les grands peintres", de l'éditeur Glénat, s'étoffe d'un album consacré aux dernières années espagnoles du peintre Francisco de Goya (1746-1828). Il était sourd depuis 27 années quand il acheta la "Maison du Sourd", une grande batisse décrépite proche de Madrid. Il y a réalisé directement sur les murs ses "peintures noires", dont le célèbre Saturne dévorant l'un de ses fils, exposée depuis un siècle au Musée de Prado à Madrid. Le scénariste Olivier Bleys et le dessinateur Benjamin Bozonnet racontent cette période noire du vieux peintre septuagénaire, coupé de la vie mondaine et sociale par sa surdité, rongé par l'idée de sa fin prochaine. Dans un récit dynamique sous forme de saynètes, ils restituent la noirceur et la générosité d'un homme tourmenté par les événements cruels de son temps telle la guerre civile contre l'envahisseur Français. Une biographie illustrée de quelques tableaux et gravures complète l'album et replace l'épisode raconté dans la vie du peintre. Goya, par Olivier Bleys et Benjamin Bozonnet, collection Les grands peintres (qui comporte également un Toulouse-Lautrec), éditions Glénat. 14,50€ en librairies.

  Image : Couverture de la BD 'Goya'.

 

Dimanche 26 avril - Emploi - Rémunération des stages.
Un décret paru au Journal Officiel réduit la rémunération des chômeurs handicapés qui effectuent un stage agréé de formation professionnelle. Elle sera égale au dernier salaire si le travailleur handicapé entre en formation jusqu'à cinq ans après sa perte d'emploi alors que précédemment cette condition n'était pas assortie d'une période limite. Le salaire pris en compte sera actualisé sur la base du taux de revalorisation du SMIC. Le remboursement "de la totalité des frais de transport exposés à l'occasion des déplacements réalisés en fonction des nécessités des stages" est remplacé par une simple "prise en charge", qui peut n'être que très partielle.

 

 

Vendredi 24 avril - Loisirs/Surdité - Les ailes de Camille.
Camille, neuf ans, devenu précocement sourd à cause des oreillons, vit avec sa maman trop couveuse, son père séjournant en Afrique pour affaires. Il supporte mal sa surdité, qu'il vit comme un enfermement, et voudrait bien que ses parents lui laissent un peu d'autonomie. Sa première conquête, ce sont les clés de l'appartement qu'il a enfin obtenues, il n'aura plus besoin d'aller à l'école en étant accompagné de sa mère. Et il reçoit un magnifique cadeau envoyé par son père : un papillon dans une boite vitrée. C'est le début d'une aventure urbaine qui ouvrira à Camille des horizons insoupçonnés. Casterman réédite le roman pour préadolescents écrit en 2002 par Jacques Marimbert et illustré par Sibylle Delacroix. L'auteur fait ressentir les angoisses que Camille subit à cause de sa surdité, ses envies et son imagination d'enfant, dans un récit haletant et captivant, l'ensemble ponctué des grisailles évocatrices de Sibylle Delacroix. Les ailes de Camille, par Sibylle Delacroix et Jean-Jacques Marimbert, éditions Casterman Poche, 4,95€ en librairies.

  Image : Couverture de 'Les ailes de Camille'.

 

Jeudi 23 avril - Accessibilité/Cécité - Toulouse en braille et relief.
L'association toulousaine Brigade A4 a réalisé un atlas en braille et relief de Toulouse et de son agglomération, en collaboration avec Pierre Baradat, Toulousain déficient visuel passionné de géographie. L'ouvrage comporte deux volumes, l'un avec dix cartes représentant l'agglomération et situant les principales communes, les lignes de métro et de tram avec leurs stations, le découpage des six secteurs administratifs et les principales places, grandes voies de circulation et points d'intérêt de la ville rose. Le second volume contient la légende de ces cartes. Sont notamment présentés les musées, bâtiments administratifs et quartiers. Renseignements complémentaires auprès de l'association Brigade A4. Prix indicatif : 40€.

Mercredi 22 avril - La perle de la semaine.

La Française des Jeux, qui a le monopole du loto et des jeux de hasard à gratter, cible la clientèle des personnes handicapées. Elle expérimente en Saône-et-Loire, dans une quinzaine de débits de tabac, de nouveaux comptoirs adaptés aux clients en fauteuil roulant, et des présentoirs à l'éclairage soigné pour ceux qui sont déficients visuels. Ils pourront donc plus facilement jouer leur salaire, allocations ou prestations pour enrichir la Française des Jeux... et l'Etat qui se sert largement au passage !

 

 

Mardi 21 avril - Accessibilité - Classement des Pyrénées-Atlantiques.
Les 22 communes de plus de 5.000 habitants du département des Pyrénées-Atlantiques ont été classées selon leur niveau d'accessibilité par le collectif Handi 64, composé d'une dizaine d'associations. Ciboure, Bayonne et Anglet forment le trio de tête, Boucau, Bidart et Orthez celui de queue. Ce classement repose sur l'analyse des réponses à un questionnaire adressé aux mairies. Il en ressort un piètre accès des personnes déficientes auditives, visuelles ou mentales aux équipements publics. Seules huit villes indiquent que la totalité des services municipaux est accessible aux résidents handicapés moteurs, deux aux personnes déficientes visuelles et une aux habitants handicapés auditifs. 17 des 22 communes disposent d'une commission communale d'accessibilité qui est obligatoire depuis 2008, deux seulement ont présenté au Conseil Municipal le rapport annuel sur l'accessibilité. L'intégralité du classement de l'accessibilité est consultable en ligne sur une interface Flash inaccessible aux internautes déficients visuels...

Samedi 18 avril - Culture - Train inaccessible de l'impressionnisme.

Le Conseil Régional de Haute-Normandie a lancé en collaboration avec la SNCF le "Train de l'impressionnisme", produit de tourisme culturel qui relie jusqu'au 27 septembre Paris à Giverny et Rouen, sur les pas de Monet et d'autres artistes qui ont peint des sites de la région à la fin du XIXe siècle. Trois Trains Express Régionaux accessibles avec places adaptées assurant la liaison quotidienne entre ces villes sont décorés de peintures et panneaux biographiques, et des offres clés en main intégrant le transport et les entrées dans des sites et musées dédiés sont proposées. Malheureusement, à Giverny l'accessibilité culturelle aux visiteurs déficients visuels et auditifs se réduit au Musée des Impressionnistes, et l'étape s'avère inaccessible aux personnes en fauteuil roulant : la gare de Vernon-Giverny ne dispose pas de personnel d'assistance et la navette qui relie le musée des impressionnistes et la maison-jardin Claude Monet, opérée par la Communauté d'Agglomération des Portes de l'Eure, n'a pas d'accessibilité. La maison Monet est également inaccessible, le jardin étant toutefois visitable en fauteuil roulant. A Rouen, le Musée des Beaux-Arts est accessible en fauteuil roulant et propose des visites adaptées aux personnes déficientes visuelles ou en Langue des Signes Française.

  Image : Saint-Jean de Luz, cheminement handiplage.

 

Jeudi 16 avril - Logement - Paris aide les locataires.
La ville de Paris met en ligne les logements sociaux en voie de se libérer afin que les demandeurs en liste d'attente puissent postuler à ceux qui les intéressent. Loc'annonces présente les appartements prochainement disponibles, classés par nombre de pièces, avec mention du loyer et des charges, du nombre d'occupants requis, et précise leur accessibilité fauteuil roulant ou canne. Des photos montrent les pièces, la façade, les adresses sont mentionnées afin de les situer précisément. Le site doit être alimenté chaque semaine par de nouveaux appartements libérables, et les demandeurs peuvent définir une alerte par mél tenant compte des critères essentiels mais pas de l'accessibilité. Loc'annonces vise à rapprocher en temps réel l'offre et la demande en logement social formulée par 117.000 ménages, afin de réduire le taux élevé de refus "des demandeurs qui se voient attribuer un logement, qui atteint aujourd'hui les 40%" et résulte en bonne part de l'inadéquation des propositions par rapport à ce qu'attendent les familles. Cinq postulants seront retenus par appartement disponible et leur dossier transmis à la commission d'attribution. Ce service en ligne vise surtout les classes moyennes.

Jeudi 16 avril - Transports/Accessibilité - Tué sur les voies.

Un homme qui se déplaçait en fauteuil roulant a été tué par un train alors qu'il traversait les voies de la gare de La Fère (Aisne) dont l'un des deux quais n'est pas desservi par un ascenseur. Les roues du fauteuil roulant de la victime, âgée de 32 ans, se sont coincées dans la voie alors qu'un train arrivait, et sa femme n'a pu réussir à le dégager à temps. Le Procureur de la République a confirmé que la gare n'était pas aménagée pour les voyageurs handicapés, ce qui obligeait le couple à traverser les voies sans être accompagné d'un agent de la SNCF. Selon la compagnie, la traversée de voies ferroviaires entraine une trentaine de décès chaque année.

 

 

Mercredi 15 avril - Manifestation/Surdité - Qui doit jouer un Sourd ?
Un groupe de militants et comédiens sourds a manifesté à Paris face au Théâtre du Vieux-Colombier dans lequel la Comédie Française joue la pièce Les enfants du silence jusqu'au 17 mai. Ils lui reprochent de confier les trois rôles de personnages sourds à des comédiens entendants, alors que l'auteur de la pièce, l'américain Mark Medoff, exige que ces personnages soient joués par des comédiens sourds. L'administrateur de la Comédie Française, Eric Ruf, est venu à la rencontre des manifestants pour leur expliquer que les statuts de la compagnie l'obligeaient à ne faire jouer que les seuls comédiens de la troupe, qui ne compte pas de comédiens sourds, et que l'auteur avait accordé les droits de jouer sa pièce. Eric Ruf a rappelé que cette dernière avait été programmée par sa prédécesseure, qu'il a remplacé en août dernier sans avoir été lui-même impliqué dans le montage du spectacle. Leader des manifestants, le comédien sourd Levent Beskardes a regretté que le Français n'ait pas recherché de partenariat avec International Visual Theatre, qui accueille et programme de nombreux comédiens sourds, et réaffirmé que les rôles de Sourds ne doivent être confiés qu'à des comédiens sourds. Lire également cet éditorial et cet article.

  Image : Eric Ruf et les manifestants.

 

Mercredi 15 avril - Cécité - En mémoire des résistants.
La Fédération des Aveugles de France (FAF) a dévoilé, en présence de la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Ségolène Neuville, une plaque honorant la mémoire de 132 résistants aveugles et malvoyants. Trois d'entre eux âgés de plus de 90 ans sont toujours vivants, deux avaient été fusillés en 1944, quatre déportés en camps de concentration. Le président de la FAF a rappelé le combat mené par ces femmes et ses hommes qui ont choisi de ne pas se soumettre à l'occupant nazi, et a replacé ce combat dans notre époque troublée marquée par les pressions totalitaires et les velléités terroristes. Le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants avait, le 25 novembre 2014, dévoilé une plaque similaire au sein de l'Institut National des Jeunes Aveugles.

 

 

Mardi 14 avril - Loisirs/Surdité - A silent voice T2.
Le second volume (sur 7) du manga "A silent voice" est paru chez Ki-oon (lire cet article). Le héros Shoya Ishida est devenu un lycéen torturé par le remords de ce qu'il avait fait subir à l'école primaire à sa camarade de classe sourde Shoko Nishimiya. Il veut la retrouver pour comprendre pourquoi, malgré ses mauvais traitements, elle l'a secrètement soutenu quand tous lui ont tourné le dos. Pour discuter avec elle, il a appris la langue des signes. Devenu solitaire, Shoya a perdu le goût de vivre et cette rencontre devrait être la dernière avant qu'il se suicide. Les événements ont décideront autrement... On continue dans ce second tome à suivre passionnément les aventures tourmentées de ces jeunes-gens que sont devenus Shoko et Shoya, leurs aspirations comme leurs contradictions, sous la plume et le trait de l'auteure Yoshitori Oima. Laquelle parvient à faire ressentir au lecteur les interrogations et états d'âmes des protagonistes d'une histoire ancrée dans notre époque. A silent voice 2, par Yoshitori Oima, Ki-oon éditeur, 6,60 € en librairies.

Lundi 13 avril - Culture/Cécité - Chiens et chats à la Villette.

La Cité des Sciences et de l'Industrie de La Villette (Paris 19e) propose jusqu'au 28 février 2016 une exposition consacrée aux chiens et aux chats : "Chien de concours ou corniaud, chat de salon ou de gouttière, chien d'aveugle ou chien d'avalanche, la France compte 7,4 millions de chiens et 11,4 millions de chats. Ils peuplent nos foyers, nos rues, notre imaginaire, jusqu'à nos proverbes ! Nous pouvons les chérir, les craindre ou les ignorer, ils sont auprès de nous depuis des millénaires. Mais que savons-nous d'eux ?" Des modules sonores écoutables au casque ponctuent l'exposition visitable avec des livrets en braille contenant des images tactiles et des multimédias accessibles à l'audio. Les informations sur l'accessibilité de l'exposition figurent sur cette page.

  Image : couverture du second tome de 'A silent voice'.

 

Samedi 11 avril - Politique/Discrimination - Dur d'être militant aveugle.
Candidat UMP battu dans le canton de Saint-Herblain 2 (Loire-Atlantique) lors des élections départementales de mars dernier, Matthieu Annereau porte plainte contre X pour diffamation. "Les propos colportés à mon égard faisaient l'état d'une simulation de ma cécité afin d'apitoyer l'électorat sur ma condition ! se scandalise-t-il. Propos inacceptables que je dénonce d'autant plus fort que l'élection départementale avait pour thématique forte le handicap et la gestion de la MDPH." Matthieu Annereau affirme avoir attendu que l'élection soit passée pour agir "afin de ne pas entacher le scrutin d'une telle polémique" mais il déplore que les dirigeants politiques qui sont venus dans le canton de Saint-Herblain restent muets. "Peut-on fermer les yeux sur une telle affaire en France en 2015 et continuer à tenir des discours politiques sur l'acceptation de la différence ?", s'interroge Matthieu Annereau.

Vendredi 10 avril - Parents/Surdité/Cécité - En Basse-Normandie.

Le Réseau de Services pour une Vie Autonome (RSVA) de Basse-Normandie a réalisé deux guides destinés aux futurs parents sourds ou malentendants, aveugles ou malvoyants, consultables sur Calameo mais non téléchargeables. Des parents concernés témoignent de leur choix, de leur apprentissage de la maternité et de la paternité. Une série d'informations pratiques traite de la grossesse, de la naissance de l'enfant, du retour à la maison, des aides à la parentalité, et se termine par des conseils liés à la surdité et à la malentendance, ou à la cécité et la malvoyance, par exemple pour bien gérer la relation avec les professionnels de santé. Enfin, quelques ouvrages spécifiques sont présentés, ainsi que des annuaires. Si les adresses concernent uniquement la Basse-Normandie, les informations contenues dans ces guides intéressent l'ensemble de la population. Les internautes aveugles ne pourront toutefois pas consulter le guide qui les concerne, Calameo utilisant la technologie Flash inaccessible, et l'ouvrage étant au format image...

  Image : Matthieu Annereau en campagne électorale.

 

Jeudi 9 avril - Institutions/Santé - Amendement Carrillon-Couvreur.
Face aux craintes de dérives générées par une nouvelle procédure d'orientation en établissements et services-médico-sociaux, les députés ont supprimé du projet de loi relatif à la santé publique l'article 21bis adopté par la Commission des Affaires Sociales de l'Assemblée Nationale (lire cet article). Des députés socialistes, UMP et UDI avaient déposé des amendements identiques de suppression de cet article. Première signataire de ce texte contesté, la députée socialiste Martine Carrillon-Couvreur a précisé ce qui va se passer : "Deux groupes de travail sont actuellement actifs, l'un avec la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, l'autre sous la présidence de Marie-Sophie Desaulle [ancienne présidente de l'APF NDLR]. Ils continueront leur travail avec les associations et les familles pour trouver ensemble les meilleures réponses."

Jeudi 9 avril - Transports - Autocars librement inaccessibles.

Le Gouvernement a déposé et fait adopter par le Sénat un amendement au projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, dite loi Macron, excluant les futurs "services de transports librement organisés" de l'obligation d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Le projet de loi prévoit de libéraliser la création de nouvelles lignes de transports, essentiellement par autocar, qui ne seront pas organisées par les collectivités territoriales (lire l'actualité du 10 décembre 2014). L'amendement gouvernemental stipule que ces nouveaux services ne seront pas inclus dans les Schémas Directeurs d'Accessibilité (SDA) des transports et les Agendas d'Accessibilité Programmée en cours d'élaboration. En séance, le ministre de l'Economie et des finances, Emmanuel Macron, a prétendu que l'amendement visait à intégrer plus tard les nouveaux services aux SDA : "Les services libéralisés ne peuvent pas, par définition, s'intégrer dans ces schémas directeurs qui visent les services et infrastructures organisés par les seuls pouvoirs publics [...] En tout état de cause, la totalité des lignes existantes et à venir devra pouvoir être précisément couverte par lesdits schémas, ce qui n'est pas possible aujourd'hui [...] Il ne faut pas qu'il y ait d'ambiguïtés. Nous ne disons pas qu'il faudra voir plus tard pour l'accessibilité. Au contraire, compte tenu de l'enjeu et des priorités politiques en la matière, qui sont partagées sur toutes les travées, une planification se révèle nécessaire." Lire également cet Éditorial.

Mercredi 8 avril - Justice - Prison pour du gazon.

Le dealer qui avait tenté de fourguer à un client aveugle du gazon en guise de cannabis puis l'avait violemment frappé en tentant de le voler a été condamné à quatre mois de prison par le Tribunal Correctionnel de Brest. Le 23 novembre 2014, l'altercation s'était soldée par des points de suture sur une oreille et une entorse des cervicales pour le client aveugle, et des morsures pour le dealer. Ce dernier ne sera pas emprisonné mais confiné chez lui sous la surveillance d'un bracelet électronique.

Mercredi 8 avril - Culture/Cécité - Léonard sonore et tactile.

La Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette (Paris 19e) édite un ouvrage entièrement bilingue français-anglais destiné aux amateurs déficients visuels de l'oeuvre de Léonard de Vinci, comportant une vingtaine d'illustrations en relief commentées sur un CD audio MP3 et Daisy. Un livret résume les commentaires, écrit par l'universitaire Pascal Brioist, et présente les illustrations en version contrastée. L'ouvrage évoque les travaux de recherche de Léonard de Vinci sur l'anatomie, des machines qu'il a dessinées et dont certaines furent construites, ses dessins d'art (Profil d'Isabelle d'Este) et peintures (Dame à l'hermine). Supervisées par Hoëlle Corvest et Christian Bessigneul, les planches en relief restituent des oeuvres complexes au moyen d'un dessin très simplifié. L'ensemble, d'un abord assez austère, est inclus dans un coffret presque carré d'environ 25cm. Da Vinci Touch, par Pascal Brioist, Hoëlle Corvest et Christian Bessigneul, 40€ à la librairie de la CSI ou chez l'éditeur (+5,35 €, paiement par chèque ou virement uniquement).

Mardi 7 avril - Droits/Vie Autonome - PCH non récupérable.

La Première chambre civile de la Cour de Cassation juge dans un arrêt qui vient d'être publié que la Prestation de Compensation du Handicap ne peut être déduite de l'indemnisation d'un accident médical par le tiers qui en est responsable. Dans cette affaire, un cardiologue dont un examen avait entrainé l'invalidité de l'un de ses patients contestait de devoir payer l'intégralité de la tierce-personne nécessaire à sa victime, demandant que soit déduite la Prestation de Compensation du Handicap à laquelle elle a droit. La Cour de Cassation considère toutefois que cette PCH est déductible de la tierce-personne lorsque l'indemnisation est versée par le Fonds de Garantie ou la CIVI.

Lundi 6 avril - Accessibilité/Transports - Parkings fermés gratuits à Aurillac.

Le Conseil Municipal d'Aurillac (Cantal) décide d'appliquer à compter du 20 mai 2015 la gratuité du stationnement dans les parcs fermés aux véhicules de titulaires de la carte de stationnement pour personne handicapée. Elle limite toutefois cette gratuité à 12 heures consécutives, conformément à la loi du 18 mars 2015 qui l'institue pour toutes les places en voirie et pour les parcs fermés qui ne sont pas équipés de bornes de paiement accessibles depuis le véhicule. Pour ces derniers, un utilisateur handicapé ou son accompagnateur devra se signaler via l'interphone de la borne d'entrée pour que l'employé de permanence relève le numéro de la carte européenne de stationnement, le nom du titulaire et l'immatriculation du véhicule. Lors de la sortie, les mêmes informations seront demandées pour valider la gratuité. "Si ce dispositif ne fonctionnait pas à l'usage ou si la demande était trop importante, précise le responsable des parkings de la ville, une réflexion serait alors lancée pour mettre en place un autre dispositif. Pour l'instant, cette gestion simplifiée devrait pouvoir assurer les demandes de stationnement gratuit des usagers handicapés."

Dimanche 5 avril - Allocations - AAH avec RSDAE prolongée.

Un décret publié au Journal Officiel allonge à cinq ans au plus la durée d'attribution de l'Allocation aux Adultes Handicapés dont l'invalidité est comprise entre 50 et 79% qui rencontrent une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi (RSDAE). Pour être ainsi prolongée au-delà de deux ans, le handicap et la RSDAE ne doivent pas être susceptibles d'une évolution favorable au cours de la période d'attribution. Pendant cette dernière, le droit à l'AAH ne peut plus être révisé. Le décret autorise également les Commissions des Droits et de l'Autonomie de la Personne Handicapée à prolonger sans nouveau dépôt de dossier l'AAH des bénéficiaires auxquels elle a déjà été attribuée pour deux ans du fait d'une RSDAE. La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) et l'orientation professionnelle sont alors renouvelées pour la même durée.

Vendredi 3 avril - Culture/Surdité - Protestation contre le Français.
Un "groupe sourd et groupe comédien sourd" appelle à un rassemblement devant le célèbre théâtre parisien dans lequel la troupe de la Comédie Française jouera, du 15 avril au 17 mai, Les enfants du silence. La pièce, créée aux Etats-Unis, avait révélé l'actrice sourde Marlee Matlin dans sa version cinématographique puis, lors de sa création française, la comédienne sourde Emmanuelle Laborit. Les protestataires déplorent que les rôles de Sourds soient joués par des comédiens entendants, la troupe de la Comédie Française ne comptant aucun comédien sourd pratiquant la Langue des Signes Française, le comédien sourd oralisé Joël Chalude assurant un conseil en LSF pour les comédiens du Français. Sous le slogan "Stop aux entendants qui interprètent des rôles de sourds", les protestataires appellent à un rassemblement devant le théâtre du Vieux-Colombier (Paris 6e) le 15 avril à 19h. Lire aussi cet Éditorial et cet article.

Jeudi 2 avril - Politique - Abad préside l'Ain.

Elu au Conseil Départemental de l'Ain dimanche dernier, l'UMP Damien Abad vient d'être largement élu président de ce conseil. Il a recueilli 42 voix, quatre conseillers ayant voté blanc. Agé de 34 ans, handicapé moteur, Damien Abad avait siégé au Parlement Européen de juin 2009 jusqu'à son élection à l'Assemblée Nationale en juin 2012. Il sera le seul conseiller handicapé à présider un Conseil Départemental. Il a fait campagne sur un programme conservateur de lutte contre "l'assistanat" et la fraude, son camp obtenant 21 des 23 cantons à pourvoir.

Jeudi 2 avril - La perle de la semaine.
"France 3 est la seule chaîne à faire une émission sur les élections ce dimanche, remarque Marc Renard, Président de l'association 2-AS. Toutefois, comme ce sont les antennes régionales qui font l'émission, et comme pour les journaux régionaux, il n'y aucun sous-titrage." Cette question posée au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel lui a valu cette réponse : "Cette obligation, représentant pour France Télévisions en 2013 un coût d'environ 10 millions d'euros pour 14.368 heures de sous-titrage fabriqué, a été respectée par les chaînes du groupe (hors programmes régionaux)". Le CSA confirme que les programmes diffusés sur les antennes régionales de France 3 sont exclus du sous-titrage sans exception pour les décrochages : la session nationale sur France 3 devait être sous-titrée mais pas les séquences locales. Les citoyens sourds ou malentendants auront donc été privés, une fois de plus, des débats entre vainqueurs et vaincus...

Mercredi 1er avril - Allocations - Gel des prestations.

Le Gouvernement a décidé de geler les prestations familiales et le minimum vieillesse, arguant d'une inflation négative qui aurait dû le conduire à baisser les montants de 0,7%, annonce la FNATH dans un communiqué. "Cela entraînera de facto le gel pour 2015 des pensions d'invalidité et des rentes accidents du travail et maladies professionnelles [...] Les faibles revalorisations annuelles des rentes de victimes du travail ne les ont pas placées dans des situations suffisamment privilégiées pour imaginer que le gel de la revalorisation en 2015 puisse leur permettre de vivre décemment et stabiliser leur pouvoir d'achat. Dans notre pays, un accident ou une maladie d'origine professionnelle conduisent dans de nombreux cas à une exclusion de l'entreprise et donc à une paupérisation des personnes." En conclusion, la FNATH précise que "ce gel renvoie les victimes du travail à avant 1954". On ne sait pas encore si le Gouvernement étendra ce gel à la revalorisation annuelle de l'Allocation aux Adultes Handicapés qui devrait intervenir le 1er septembre.

Mercredi 1er avril - Politique - Mandats locaux et aides.

Le Journal Officiel publie la loi visant à faciliter l'exercice, par les élus locaux, de leur mandat. Les Conseillers Départementaux, Régionaux ou des collectivités territoriales de Guyane et de Martinique pourront, sous conditions, bénéficier du remboursement des frais d'assistance aux personnes âgées ou handicapées de leur foyer. Ce remboursement est plafonné au taux horaire du SMIC sans tenir compte de la réalité de la dépense liée au statut ou à l'ancienneté du personnel d'aide à domicile. Les nombreux Conseillers Municipaux sont exclus de cette prise en charge partielle des dépenses engagées pour la garde à domicile d'un parent dépendant lors de réunions liées au mandat électif.

 

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2015. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page