Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Décembre 2001.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Lundi 31 décembre - Solidarité - Derniers Francs
Des opérations de collecte de la monnaie nationale, désormais remplacée par l'euro dès ce soir à minuit, sont organisées; En France, la ''Collecte des derniers francs'' mobilise des personnalités telle l'ex- footballeur Didier Deschamps. Les pièces sont recueillies dans des urnes cartonnées, versées au profit de l'Association des paralysés de France, de La ligue contre le Cancer et du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD). Handicap International a mis au point une opération similaire dans une petite partie des agences du Crédit agricole et des magasins du groupe Intermarché. D'autres actions du même ordre ont lieu dans la plupart des pays de la zone euro.

Vendredi 28 décembre - Sport - Paraplégique et sourd-muet au Dakar

Un vétéran de l'armée israélienne, pilote de F16 paralysé depuis un accident de la route il y a neuf ans, participe au rallye Arras- Madrid- Dakar sur un Pajero Mitsubishi : Dror Cohen, 33 ans, a créé dans son pays une association de promotion des sports extrêmes pour handicapés physiques, rafting et saut à l'élastique notamment. Il est champion d'Israël de ski nautique et ski alpin, et a participé à l'épreuve de voile lors des Paralympiques de Sydney 2000. Quant à Satoshi Tamura, 36 ans, c'est parmi les motards qu'il évoluera : sourd- muet de naissance, ce japonais originaire des environs de Tokyo a participé il y a trois ans à un rallye en Mongolie durant lequel il avait du affronter de grandes difficultés de communication lors d'un accident. "Dans la nature, il n'y a pas de différence entre les handicapés et les valides" estime- t-il. Il pilote une Honda 400XR.

Samedi 22 décembre - Éducation - Discrimination au lycée
Une élève en classe de première dans un lycée du Quesnoy (Nord) s'est vu interdire le droit d'entrer dans l'établissement en compagnie du chien d'assistance dont elle venait d'être dotée. Le Rectorat de Lille précise que l'adolescente pourrait utiliser son chien sous certaines conditions à la rentrée de janvier.

Vendredi 21 décembre - Manifestation - Réussite et Handicap, péripéties
La journée Réussite et handicap organisée par le ministère en charge des personnes handicapées est avancée d'une semaine. Initialement programmée le 3 décembre dernier, qui est traditionnellement Journée internationale des personnes handicapées, elle avait dû être reportée au 26 janvier 2002 et se trouve maintenant avancée au samedi 19 janvier 2002. De nouveaux problèmes d'organisation sont la cause de cette modification : la salle prévue ne permettait pas d'accueillir plus d'une dizaine de personnes en fauteuil roulant, devant par ailleurs utiliser des ascenseurs trop étroits. Face au refus de plusieurs associations, l'organisation s'est replié sur une autre salle de la Cité des Sciences et de l'Industrie de La Villette (Paris 19e). Le programme n'est pas définitivement arrêté de ce fait. On sait seulement que la manifestation durera toute l'après- midi, en présence de Ségolène Royal, et sera composé d'une succession de tableaux présentant des activités sportives, artistiques, des séquences Passion, Sens, Bruit et Silence, Vie Affective et Enfants.

Jeudi 20 décembre 2001 - Santé - Maison de retraite dans l'Aude

Ce département sera prochainement doté de sa première maison de retraite destinée à accueillir des personnes handicapées âgées. Située à Pennautier, elle comportera, lors de son ouverture en 2003, 73 places dont 24 destinées aux handicapés vieillissants, hébergés dans un pavillon distinct. L'Association familiale départementale d'aide aux infirmes mentaux (Afdaim) fournira "des éducateurs supplémentaires qui pourront mettre en oeuvre des projets individualisés". Un établissement du même type pourrait être construit à Salles- d'Aude.

Mercredi 19 décembre - Social - Priorité pour une HLM

La proposition de loi émanant de la députée RPR Roselyne Bachelot a été définitivement adoptée par le Parlement. Elle institue une priorité des personnes handicapées, ou des familles ayant à leur charge une personne handicapée, pour l'attribution d'une HLM. Sur le plan réglementaire, ces personnes seront traitées de la même manière que les mal logés ou les "défavorisés". Les loueurs sociaux pourront déduire de leur taxe foncière le montant des travaux d'aménagement des appartements destinés aux handicapés.

Mardi 18 décembre - Social - Budget triplé à Paris

Les crédits destinés à la mise en accessibilité de la Capitale vont tripler : c'est ce qui ressort du vote du budget de la ville de Paris. Mairies, piscines, bureaux de vote mais aussi sonorisation des carrefours, aménagement de places des stationnement et réforme du transport spécialisé sont au programme de l'année qui vient pour le maire Bertrand Delanoë.

Lundi 17 décembre - Solidarité - Messages de paix

Outre le sac et la coll'rette à sapin, déjà annoncés ici, Handicap International s'est associée à Beghin Say pour proposer des "messages de paix" sur les papiers enveloppant des morceaux de sucre. Une vingtaine de dessins décorent les sachets ou les morceaux. Les boîtes, ornées de l'image de deux oursons en peluche, sont vendues en moyennes et grandes surfaces.

Samedi 15 décembre - Santé - L'aide à domicile passe aux 35 heures

La Caisse nationale d'assurance vieillesse revalorise le taux horaire de la prise en charge des heures d'auxiliaires de vie à domicile pour se conformer aux 35 heures de travail hebdomadaire. Le taux augmente de 1,20 euros (7,90 francs) pour atteindre désormais 13,43 euros (88,10 francs). Le conseil d'administration de la Caisse a adopté cette revalorisation à l'unanimité.

Vendredi 14 décembre - Santé - Assurance des médecins

Alors que les médecins échographistes et obstétriciens, ainsi que plusieurs de leurs organisations professionnelles, multiplient les appels à l'arrêt des examens prénataux, la ministre de la Solidarité, Élisabeth Guigou, veut rassurer ces praticiens. Elle envisage d'inclure dans le projet de loi sur le droit des malades un article limitant le coût de l'assurance professionnelle qu'acquittent les médecins. Les compagnies spécialisées déclarent l'une après l'autre leur intention d'augmenter fortement les primes qu'elles encaissent, en multipliant parfois leur montant par dix...

Vendredi 14 décembre - Société - La loi Mattéi renvoyée
L'obstruction menée par les députés socialistes et le gouvernement a empêché le vote par l'Assemblée Nationale de la proposition de loi présentée par le président du groupe Démocratie Libérale et visant à interdire l'indemnisation d'un handicap d'origine congénitale. Soutenue par les groupes RPR, UDF, DL, Mouvement des Citoyens et PC, le texte devrait être inscrit à l'ordre du jour du Parlement en janvier 2002.

Jeudi 13 décembre - Éducation - Le droit au savoir

Neuf associations, dont l'Association des paralysés de France et l'Unapei, lancent un programme d'action en faveur de la prise en charge des besoins des étudiants et des élèves handicapés. Droit au savoir se veut une force de propositions en direction des réseaux existants visant à accompagner les étudiants sur le plan pédagogique ou social.

Jeudi 13 décembre - Société - Ségolène Royal veut prendre le temps

Dans un entretien accordé au journal Le Monde, la ministre déléguée à l'Enfance à la Famille et aux Personnes Handicapées, Ségolène Royal, fait connaître son refus de légiférer ''de manière hâtive'' sur l'indemnisation du handicap congénital. La ministre souhaite ''mettre en place un dispositif de réflexion avec les parlementaires [...] C'est la méthode que nous présenterons jeudi 13 décembre lors de ce premier débat''. C'est en effet ce jeudi que l'Assemblée Nationale doit débattre de la proposition présentée par le président du groupe Démocratie Libérale. Selon Ségolène Royal, cette proposition du professeur Jean- François Mattéi ''revient à remettre en cause le droit des contrats, en l'occurrence entre un médecin et une femme enceinte, ainsi que la jurisprudence sur la faute, qui fonde le droit à la réparation''. La ministre estime préférable d'examiner cette question lors de ''l'examen au premier trimestre 2002 de la loi sur les malades'' ou à l'occasion de ''la remise à plat de la loi de 1975 sur le handicap''.

Mercredi 12 décembre - Société - Droite et PC ensemble

Les députés des groupes de la Droite et du Parti Communiste siégeant à la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale ont adopté ensemble la proposition de loi présentée par le député Jean- François Mattéi qui stipule que "nul n'est recevable à demander une indemnisation du fait de sa naissance". Le président du groupe communiste, Alain Bocquet considère qu'il s'agit d'un "débat éthique, humaniste, qui transcende l'ensemble de l'hémicycle". Claude Evin, député socialiste et ancien ministre de la Santé, a protesté contre ce texte mélangeant "le droit et la morale"au risque de priver quelqu'un du droit d'être indemnisé en cas de faute. Le député RPR Patrick Devedjian critique toutefois la proposition Mattéi en rappelant que les arrêts rendus par la Cour de Cassation sont des "arrêts de principe, qui n'ont pas été pris à la légère et qui sont le fruit de réflexions de nos meilleurs magistrats, explique. Il serait assez paradoxal de considérer que celui qui subit le handicap de plein fouet soit le seul à être privé de réparation".

Mercredi 12 décembre - Justice - Dysfonctionnements à Auxerre

Un rapport du procureur de la République d'Auxerre (Yonne) publié par le quotidien "L'Est Républicain" met en cause l'attitude des magistrats du parquet ayant eu à connaître l'affaire des Disparues de l'Yonne (lire ce focus) : Marie- Suzanne Le Queau constate dans son rapport "la disparition de la plupart des dossiers d'information terminés par un non-lieu" entre 1958 et 1982. Deux d'entre eux concerneraient les Disparues. La magistrate constate que d'autres dossiers de disparition de jeunes femmes sont aujourd'hui introuvables. Une enquête administrative est actuellement menée au sein du parquet d'Auxerre par deux magistrats du parquet général de Paris.

Mardi 11 décembre - Société - Figures du handicap

La mythologie et la littérature présentent quelques personnages singuliers par leurs déficiences. La psychologue et psychanalyste Simone Korff Sausse explore la manière dont les auteurs évoquent les handicaps, dans un livre paru chez Desclée de Brouwer. En 200 pages, elle analyse Oedipe, Richard III, le vilain petit canard et Frankenstein, entre autres, à la recherche du fantasme, du poids de la faute, de la sexualité monstueuse. L'ouvrage, parfois érudit, cherche à établir des correspondances avec le rôle social et à éclairer la perception dans notre société des différents handicaps. D'Oedipe à Frankenstein - Figures du handicap, par Simone Korff Sausse, Editions Desclée de Brouwer, est en vente en librairie.

Mardi 11 décembre - Transports - Privatisation rampante à Grenoble

Le Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l'Égalité des Droits (CDTHED) proteste contre la privatisation partielle du service de transport des personnes à mobilité réduite de Grenoble (Isère) : certains soirs, le service est assuré par des taxis. Des incidents ont accompagné ce transfert de compétences : "des usagers nous ont précisé qu'ils avaient été mis devant le fait accompli, sans même avoir reçu de courrier préalable, et que cela ne s'est pas toujours bien passé : prise une demi- heure en retard, refus de dépose devant le domicile, demande de règlement de la course, etc." précise le CDTHED, qui demande aux collectivités locales et à la compagnie de bus urbains de Grenoble, la SEMITAG, de mettre en place les moyens nécessaires à un service correct aux personnes handicapées. Grenoble est l'une des quelques villes françaises à confier le transport adapté à la société en charge des bus urbains, l'usager handicapé payant toutefois de 40 à 150% plus cher que les passagers valides utilisant les véhicules standard.

Lundi 10 décembre - Médias - Miss France écrase le Téléthon

Trois téléspectateurs sur quatre ont assisté en direct samedi 8 décembre à l'élection de Miss France 2002 (72 % de parts de marché à minuit, 50,3 % sur l'ensemble de la soirée). Le Téléthon a rassemblé 1,64 millions de téléspectateurs (13,1 % de parts de marché), audience plus faible que l'an dernier du fait d'un allongement de la durée de l'émission consacrée à Miss France sur la chaîne concurrente (trois heures au lieu de deux). Le téléfilm de France 3 a été regardé par 4,6 millions de personnes, et les séries de M6 par 2,64 millions. A lire également en Éditorial.

Dimanche 9 décembre - Solidarité - Téléthon, record battu !

Pour sa 15e édition, le Téléthon en faveur des maladies génétiques a récolté 76.545.216 euros (502.103.704 francs) en promesse de dons, soit un million de francs de plus que l'année dernière, dont 631.227 euros (4.140.582 francs) collectés via Internet (0,8%). Le bilan définitif des sommes effectivement versées sera connu à la fin du mois d'avril 2002. Plus de 130.000 internautes (200.000 sont espérés) ont fait connaître leur intérêt à participer au Décrypthon, un projet de calcul distribué destiné à établir la carte des protéines. Outre les particuliers, d'importantes sociétés ont inscrit les ordinateurs de leurs collaborateurs. Des ministères pourraient également participer. Le logiciel nécessaire ne sera toutefois disponible qu'à partir de février 2002.

Samedi 8 décembre - Santé - Un institut pour les maladies rares

Le ministre de la Recherche, Roger-Gérard Schwartzenberg, a annoncé à l'occasion du Téléthon la création d'un institut des maladies rares. Créé dès le début 2002, il devra stimuler, développer et coordonner les programmes de recherche. Les ministères de tutelle, les organismes publics de recherche (INSERM et CNRS) ainsi que les associations de malades (AFM et Alliance pour les maladies rares) devraient en faire partie. Rappelons que la plate- forme de coordination et centre- ressources Alliance maladies rares a été créée fin octobre.

Vendredi 7 décembre - Santé - PSI un an après

Le Plan de soins infirmiers (PSI), dont l'application avait été différée en décembre dernier, devrait entrer en vigueur en même temps que l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA). La ministre de la Solidarité, Élisabeth Guigou, estime que l'APA doit entraîner un important recrutement d'auxiliaires de vie à domicile qui seront complémentaires du personnel infirmier.

Vendredi 7 décembre - Société - Kouchner veut légiférer

Après ses déclarations relatives à l'arrêt Lionel (lire actualité du 28 novembre), le ministre de la Santé, Bernard Kouchner, souhaite qu'une loi vienne régler la question de l'indemnisation du handicap d'origine congénitale. Le projet serait élaboré par les ministères de la Santé, de la Justice et des Affaires sociales, et sous l'autorité du premier ministre. Bernard Kouchner précise que "personne ne remet en cause la question de la responsabilité médicale vis- à- vis du préjudice subi par la mère, laquelle n'a pas bénéficié du choix d'interrompre sa grossesse. En revanche, peut- on considérer que la demande de réparation formulée par l'enfant dont le handicap n'est pas imputable au médecin est fondée ? Peut- on considérer que le choix de l'enfant serait de ne pas naître, ou que le fait de naître avec un handicap non imputable à la faute du médecin nécessite réparation par le médecin ?".

Vendredi 7 décembre - Transports - La lettre du ministère

Jean-Claude Gayssot, ministre de l'Équipement, des Transports et du Logment signe l'éditorial de la cinquième Lettre d'information de l'accessibilité sur le thème de la priorité aux transports. Ce numéro est presque intégralement consacré à Paris et sa région : R.A.T.P, STIF, S.N.C.F, transports spécialisés. Disponible en version pdf ou papier sur simple demande auprès d'Hasni Jéridi, adjoint de la Déléguée ministérielle à l'accessibilité.

Mercredi 5 décembre - Social - Allocation personnalisée pour le handicap ?
La ministre en charge des personnes handicapées envisage la création d'une allocation personnalisé pour le handicap (APH ?), dans le cadre de la réforme de la loi d'orientation de 1975. Elle serait semblable à l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Les bénéficiaires de "l'APH" opteraient "librement, à partir d'une aide identique, entre l'accueil en établissement spécialisé ou l'intégration en milieu ouvert, voire des formules mixtes, ce que la complexité du système actuel ne permet pas" précise Ségolène Royal.

Mercredi 5 décembre - Éducation - AIS dans le Finistère

Le Conseil Général du département breton et l'Inspection Académique ont signé une convention de financement des postes d'Auxiliaires d'intégration scolaire (AIS). Le département finance 20% du salaire de la quinzaine d'AIS en poste, qui assistent près d'une trentaine d'enfants. Près d'une vingtaine d'autres devraient prochainement bénéficier d'un AIS.

Mardi 4 décembre - Justice/Législation- Indemniser le handicap congénital

Une proposition de loi visant à indemniser les handicaps d'origine congénitale devrait être débattue le 13 décembre à l'Assemblée Nationale. Le texte, non disponible sur le web de l'Assemblée, a été déposé par le groupe Démocratie Libérale dont le président, le professeur Jean- François Mattéi, propose de créer un ''Observatoire de l'accueil et de l'intégration des personnes handicapées''. Cette proposition est formulée en réaction au récent arrêt de la Cour de Cassation ordonnant l'indemnisation du préjudice subi par un enfant trisomique dont la détection du handicap avait échappé aux médecins.

Mardi 4 décembre - Éducation - Scolarisations dans le Val d'Oise

Ce sont près de 200 élèves qui pourront être prochainement accueillis, certains dès janvier 2002, dans une école ordinaire. Le recrutement d'Auxiliaires d'intégration scolaire leur permettra de suivre les cours en bénéficiant de l'indispensable aide humaine dont le défaut les contraignaient à suivre un enseignement à distance ou par cours particuliers. L'initiative conduite par l'Association départementale des pupilles de l'enseignement public (ADPEP) sera financée par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS), la Fondation de la R.A.T.P, le Conseil Général et la Région.

Lundi 3 décembre - Manifestation - Coordination pour l'année européenne

Le Conseil de l'Union Européenne a adopté une proposition de la Commission afin de faire de 2003 une année européenne des personnes handicapées. La ministre française en charge des personnes handicapées, Ségolène Royal, a nommé Jean- Luc Simon, 43 ans, à la présidence du comité national de coordination. Ce dernier est paraplégique depuis un accident de la route et préside le Groupement français des personnes handicapées (GFPH). Un label "Année européenne" devrait identifier les actions qui ponctueront cette initiative en France.

Lundi 3 décembre - Éducation - Handeis manifeste

L'association Handeis (Handicap - Droit à l'école et a l'intégration Sociale) poursuit ses actions de mobilisation. A la suite de la réunion du 24 Novembre, qui a réuni une trentaine de personnes, elle a organisé le mardi 27 Novembre une manifestation à l'occasion de la réunion nationale des Inspecteurs d'Académie et des Directeurs départementaux des affaires sanitaires et sociales et fait signer des pétitions. Elle appelle à un rassemblement devant l'Académie de Paris (94 Av Gambetta à Paris 20e) le mercredi 12 décembre à 14h.

Dimanche 2 décembre - Cécité - Un caniche guide d'aveugle

Le caniche est rarement employé et formé en tant que chien guide d'aveugle mais c'est ce chien qu'a choisi un ancien coiffeur lillois installé à Nice depuis la survenue de sa cécité. Raphaëlla, une femelle caniche royal, a été formée par l'école de chiens guides d'aveugle de Provence- Côte- d'Azur : elle est la quatrième de sa race sur les 369 chiens fournis gratuitement par cette école.

Samedi 1er décembre - Media/Surdité - JT pour les Sourds à la Réunion

Télé Réunion, chaîne de télévision locale de Radio France Outre- mer (RFO) pour le département de La Réunion, diffuse désormais un journal télévisé hebdomadaire à l'intention des sourds et malentendants chaque samedi à 11h 35 (rediffusion le dimanche à 11h 50). En trois ou quatre minutes, l'information de la semaine sera présentée par Sophie Gastrin et interprétée en langue des signes française (LSF) par Brigitte Hoarau, chef monteuse à RFO, et Jean- Pierre Clain, professeur à l'association Dassi (Développement des actions spécifiques pour les sensoriels des îles). Ce JT pourrait devenir quotidien dans le courant de l'année 2002: une dizaine d'employés de RFO se forment actuellement à la LSF.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2001. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page