Tourisme
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  La Guadeloupe en fauteuil roulant.
  Franck Vermet, auteur du Guide Accessible Guadeloupe, vous invite à le suivre dans cet archipel paradisiaque des Antilles : conseils de voyage.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Commençons par un petit cours de géographie : la Guadeloupe ressemble à un papillon avec au nord-est, la Grande-terre (région légèrement vallonnée avec un climat chaud et sec) et au sud-ouest, la Basse-Terre (région volcanique avec un climat chaud et humide). Au premier abord, j'imaginais que cette île ne devait pas vraiment être évidente pour que je puisse y circuler avec mon fauteuil roulant. En effet, la région de la Basse- Terre est une chaîne volcanique et la Grande- Terre est entourée de falaises, de plages, et de mangroves... Tout s'est avéré beaucoup plus accessible que je ne l'imaginais : les moindres recoins de l'île sont accessibles en voiture, ce qui permet de ne pas trop "galérer" en fauteuil. Un conseil : allez-y avant que ça change !

Image : Anse Bertrand, Porte d'Enfer.

Prévoyez au moins deux semaines de vacances. D'une part, pour avoir le temps de visiter tranquillement l'ensemble de l'île, ce qui vous permettra par exemple d'apprécier des moments de détente devant un "ti-punch" que vous pourrez accompagner de fabuleux boudins et accras créoles. D'autre part, pour passer une semaine sur chaque aile du "papillon". Vous apprécierez ainsi deux paysages complètement différents. En Guadeloupe, il y a de quoi se loger pour toutes les bourses et pas besoin de louer une chambre dans les plus beaux hôtels pour trouver des locaux adaptés, certains petits gîtes sont vraiment parfaits.

Image : Pointe-à-Pitre, Ilet Boissard.

La Guadeloupe est fascinante par ses paysages si différents d'un bout à l'autre de l'île. Vous trouverez au nord de la Grande- Terre d'immenses falaises, visibles même depuis votre fauteuil. A cet endroit, ne passez pas à côté de la Porte d'Enfer accessible en voiture. Au sud de la Grande- Terre, vous trouverez des plages paradisiaques de sable blanc et des complexes hôteliers. Au centre de l'île, c'est la mangrove, un écosystème très fragile que vous pourrez découvrir de l'intérieur si vous naviguez par exemple sur un large catamaran à fond plat. Vous pourrez alors rester sur votre fauteuil et circuler sur le bateau. La Basse- terre complètement différente, est une chaîne volcanique recouverte d'une forêt tropicale. Les pluies y sont fréquentes mais souvent très brèves, les paysages sont époustouflants, surtout sur la côte sous le vent, à l'ouest.

Image : Deshaies, votre serviteur au jardin botanique, environné d'oiseaux !

Pour vous restaurer, n'hésitez pas à entrer dans les petits restaurants locaux, ça vous changera de la métropole et c'est tellement exquis... Essayez par exemple le colombo ou le poisson grillé et offrez- vous une langouste! Je vous conseille d'aller la déguster face à la mer, à la pointe des châteaux (en Grande Terre), dans des cases construites en feuilles de palmier. Il y a environ 10 mètres à faire sur du sable un peu mou mais n'ayez aucune inquiétude si vous n'êtes pas accompagné, les guadeloupéens sont très sympas, ils vous donneront un petit coup de pouce avec plaisir. Enfin, si vous comptez faire vous- même votre cuisine et que vous passez devant un pêcheur qui propose sa pêche (espadon, thon...) arrêtez- vous : il vous découpera la part que vous souhaitez emporter.

Difficile d'évoquer ce pays sans parler des plages, c'est bien un peu pour ça que l'on va là bas, n'est- ce pas ? Celles de la région de la Basse- Terre sont pour certaines de sable noir (dû à l'érosion des pierres volcaniques), d'autres de sable blanc, immenses et peu fréquentées. Les plages situées au sud de la Grande- Terre, à proximité des complexes touristiques, ont été fabriquées de toute pièce, le sable y est très dur. Ces plages sont publiques, vous pourrez donc entrer dans les complexes touristiques pour en profiter. Aux Antilles, il n'y a pratiquement pas de marée donc l'eau n'est jamais loin et les voitures peuvent accéder sur beaucoup de plages. Incontournable, la plage de Bois- Jolan, proche de la ville de Sainte- Anne : vous y circulerez en voiture pour chercher un coin d'ombre et pourrez même vous arrêter par endroits au pied de l'eau; vous n'aurez plus alors qu'à ouvrir votre porte et vous glisser dans des bassins protégés par une barrière de corail...

Image : Le Gosier, plage Salako.

Prévoyez également un budget pour les activités. Par exemple, ce serait vraiment dommage de passer à côté de la réserve Cousteau sans monter à bord d'un bateau à fond de verre ou encore de ne pas réaliser une plongée en bouteille. (la plupart des moniteurs ont suivi une formation spécifique pour les personnes handicapées). Vous en prendrez plein les yeux !

  Image : Plongée au Gosier.

Les visites quand à elles sont variées et, pour la plupart, accessibles en fauteuil roulant : musée du cacao, musée du café, la Marina et la vielle ville de Pointe à Pitre, musée du rhum, musée du coquillage, aquarium, les marchés, les bananeraies, la cascade aux écrevisses... Mon petit pêché mignon à moi, c'est d'aller faire une petite escapade aux Saintes. Ce petit archipel se trouve juste au sud de la Basse- Terre, il ne faut qu'une heure et demie de traversée en bateau à grande vitesse pour la rejoindre si vous partez de Pointe à Pitre. Vous pourrez vous y rendre pour la journée mais le mieux c'est d'y rester au moins une nuit : à partir de cinq heures, le soir, tous les touristes venus pour la journée quittent cette petite île d'à peine un kilomètre sur trois, et là... c'est vraiment paisible ! Pendant la journée, des navettes (camionnettes) vous feront visiter les lieux dans tous leurs recoins. Vous pourrez demander au chauffeur de vous laisser à un endroit et revenir vous chercher un peu plus tard. Idéale en fauteuil électrique, l'excursion demandera des muscles aux utilisateurs de fauteuil manuel car, sorti du village, ça grimpe dur ! A ne pas manquer, le Fort Napoléon où vous pourrez voir des iguanes en totale liberté ainsi qu'un paysage incroyable.

Image : Iguane aux Saintes.

Quelques informations pratiques : Pour la location d'un véhicule aménagé, le seul de l'île dispose d'un site internet. Par ailleurs, le service de transport adapté A.T.S.H circule dans toute l'île. Ce service loue aussi un "tire à l'eau". La Guadeloupe est un département français, vos soins de kiné seront donc remboursés par votre caisse d'assurance comme ils le sont en métropole. Vous pourrez également louer du matériel médical aux mêmes conditions.


Franck Vermet, mai 2004



Franck Vermet est l'auteur de l'excellent Guide Accessible Guadeloupe (lire cet article) disponible via son site internet.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2004. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page