Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Revue de presse internationale du handicap
 
1er au 15 avril 2005.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Jeudi 14 avril - Afrique du Sud - Enquête.
Le Gouvernement Sud-Africain a lancé une vaste campagne anti-corruption, ciblant 37.000 fonctionnaires soupçonnés de détourner des fonds destinés aux enfants ainsi qu'aux personnes âgées et handicapées. Le Ministre du développement social, Zola Skweyiya, qui évoque un détournement portant sur près de 185 millions d'euros, a annoncé de prochaines arrestations, précisant que les coupables, contrairement à certains assurés indélicats, ne seraient pas amnistiés. (Source : Reuters)

Jeudi 14 avril - Chili - Manif.

Les Députés de la Commission handicap au Parlement se sont déclarés "en grève" jusqu'à ce que le Gouvernement leur fasse parvenir le projet de réforme de l'actuelle loi Handicap (1994). Ils ont expliqué, dans une lettre ouverte, refuser de siéger "tant que le Gouvernement ne tiendra pas ses promesses", accusant ce dernier de n'avoir pas la "volonté de légiférer en faveur des personnes handicapées". (Source : La Segunda)

Mercredi 13 avril - Iran - Législation.

Le Parlement (Majlis, dominé par les conservateurs) vient d'adopter une loi légalisant l'avortement si la vie de la mère est en danger ou en cas de handicap de l'enfant à naître. Une première en près de trente ans qui soulève de grandes inquiétudes auprès des associations de défense des personnes handicapées. Les promoteurs du texte mettent quant à eux en avant la charge financière liée au handicap. La loi devra être approuvée par le Conseil des Gardiens de la Constitution avant d'être promulguée. (Source : New Zealand Herald)

Mardi 12 avril - International - Handisport.

Le Comité International Paralympique (I.P.C) a annoncé que toutes les catégories d'aviron (tous handicaps) seraient, pour la première fois, incluses lors des Jeux Paralympiques de Pékin qui se dérouleront du 6 au 17 septembre 2008. (Source : Boston Herald)

Lundi 11 avril - Royaume-Uni - Statistiques.

Selon une récente enquête réalisée par l'Agence Mori, les électeurs handicapés seraient plus enclins à voter que leurs compatriotes valides à l'occasion des prochaines élections générales. 61% se sont dit "absolument certain" de faire leur devoir civique (54% chez les valides) et plus de la moitié seraient prêts à "changer de parti" en cas de programme hostile à la thématique handicap. Les Travaillistes conservent néanmoins la préférence, avec 44% des intentions de vote, contre 31% pour les Conservateurs et 17% pour les Libéraux Démocrates. (Source : E-Politix)

Samedi 9 avril - Inde - Progrès.

Neuf ans après sa promulgation, le People with Disabilities Act a reçu un coup de pouce du Gouvernement de Delhi qui a réuni pour la première fois, sous la houlette du Ministère de la Santé et des Affaires sociales, le Comité de coordination prévu par le texte. Ce comité d'une trentaine de membres sera chargé de veiller à l'application de la loi, notamment en matière d'accès aux soins, aux transports et à l'emploi. Par ailleurs, le montant de l'allocation versée aux personnes handicapées devrait passer de 17 à 88 euros. (Source : Express India)

Vendredi 8 avril - U.S.A - Couronne.

Les organisateurs du concours de Miss Wheelchair Wisconsin ont déchu de son titre l'institutrice Janeal Lee, 30 ans, au prétexte que son handicap (dystrophie musculaire) lui permettait de se tenir debout de temps à autre. L'affaire suscite une certaine controverse car le prix ne récompense pas la beauté mais l'intégration sociale exemplaire de femmes handicapées moteur, ce pour quoi Janeal Lee a concouru. "Comme si je n'étais pas assez handicapée pour pouvoir représenter mes semblables" a-t-elle déclaré. C'est sa Première Dauphine qui se rendra donc à New York en juillet prochain pour l'épreuve nationale. (Source : Wisconsin State Journal)

Vendredi 8 avril - Royaume-Uni - Revampage.

La Reine a officiellement promulgué la version 2005 du Disability Discrimination Act (1995) qui renforce le dispositif existant et étend la définition du handicap aux personnes atteintes de maladies évolutives (sclérose en plaques, sida, cancer). L'obligation d'accessibilité des services publics et des transports fait l'objet d'une date butoir (2020 !). Les associations de défense parlent "d'avancée majeure des droits civiques" mais pointent notamment l'absence de plan d'action en faveur de la vie autonome. Maria Eagle, Ministre en charge des personnes handicapées, affirme quant à elle : "C'est une loi dont nous pouvons tous être fiers". (Source : B.B.C)

Mercredi 6 avril - U.S.A - Controverse.

Le site de cyber-chasse Live-shot, basé au Texas et conçu pour que des internautes handicapés puissent tirer du gibier réel via un simple clic de souris et un abonnement modique, scandalise non seulement les défenseurs des animaux mais également les chasseurs réguliers, qui parlent de "vidéo- carnage". Les carcasses, entières ou naturalisées, peuvent même être livrées à domicile moyennant finances. L'affaire soulève suffisamment d'émotion pour que certains Etats se posent la question d'interdire ou non ce nouveau type de loisir. (Source : Hindustan Times)

Samedi 2 avril - Ghana - Scandale.

Deux activistes handicapés, outrés que leurs associations respectives soient systématiquement éconduites par les ministres, ont hurlé leur colère à la face du Président Kufuor, des Députés et du Gouvernement réunis à l'occasion de "l'Assemblée du Peuple", manifestation annuelle destinée à améliorer le dialogue démocratique entre citoyens et gouvernants. Effa Barnes et Tsawodzi George se sont emparés du micro à la fin de la réunion, exigeant que les personnes handicapées puissent enfin faire entendre leur voix. Le Président n'a pu, en réponse, qu'exhorter ses ministres à se rendre disponibles à tous les membres de la société ghanéenne, handicapés compris. (Source: Public Agenda via AllAfrica)

Samedi 2 avril - Australie - Justice.

Darryl Beamish, sourd-muet, avait 20 ans lorsque qu'un tribunal de Perth le condamna à mort pour le meurtre particulièrement atroce d'une riche héritière, sur la foi d'aveux toujours contestés par le prévenu. La sentence fut ensuite commuée en prison à vie et il fut libéré après 15 ans passés derrière les barreaux. Il aura dû attendre l'âge de 63 ans et six recours en appel devant la Cour Suprême pour être enfin innocenté à la suite des confessions d'un tueur en série faites en... 1964. Darryl Beamish a déclaré qu'il ne demanderait aucune compensation financière, heureux simplement de voir enfin triompher la justice et la vérité. (Source : Sydney Morning Herald)


Revue de presse précédente



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2005. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page