Focus
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  La Thalidomide visite Orphée.
  Un show anglais politiquement incorrect, qui a défrayé la chronique Outre-Manche, est donné en France pour une unique représentation, dans le cadre du Festival Orphée. Présentation.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Créé en 2003, le Festival Orphée a, depuis, trouvé sa place parmi les événements de la rentrée culturelle. Visant le grand public, il présente des spectacles de qualité professionnelle interprétés par des artistes handicapés. "Le public évolue chaque année, estime Rachel Boulenger-Dumas, présidente du Festival et l'ADAPEI des Yvelines qui en est l'organisateur. Notre partenariat avec le Rectorat de l'Académie de Versailles, depuis l'an dernier, nous a amené des grands scolaires ainsi que des professeurs, et nous voyons depuis deux années un public non concerné par le handicap venir à nos représentations". Pour satisfaire la demande du Jeune public, une représentation d'Alice au pays des merveilles a d'ailleurs été ajoutée pour l'édition 2006.

Image : scène tirée de 'Ubu Roi'.

Mais le spectacle phare de cet Orphée 2006 est sans conteste le controversé "Thalidomide!! A musical". Seul un anglo-saxon pouvait se permettre de mettre en comédie musicale sa vie d'homme avec les séquelles de la Thalidomide. Ce médicament inventé en Allemagne par un médecin nazi, Heinrich Mückter, fut prescrit en Europe de 1954 à 1964 à des femmes enceintes jusqu'à ce que soit constatée une vague importante de malformations congénitales auprès de 10.000 bébés, générant notamment des membres atrophiés (phocomélie). Mat Fraser s'en est "sorti" avec des bras minuscules et des mains (grâce auxquelles il gratte sa guitare) directement reliées aux coudes. "Thalidomide!! A musical" raconte la "love story" entre Glyn, un garçon thalidomide, et Katie, une fille "qui veut être ses bras" sur fond de flashs-back autobiographiques et de revendications du droit à la différence. Le tout dans un anglais humoristique qui ne craint pas d'être grivois ("bébé monstres, votre grossesse peut être aussi bizarre que des abeilles gay !") et d'aborder franchement la question de la sexualité.

D'autres pièces écrites par Mat Fraser ont pu heurter la sensibilité du public, et notamment les personnes phocoméliques. Le Docteur Martin Johnson, directeur du Thalidomide Trust, est d'un autre avis : "Nous pensons qu'il est important que quelqu'un d'aussi handicapé que Mat fasse une grande carrière dans le spectacle. Beaucoup de personnes que nous aidons l'approuvent de tout coeur parce que son but a toujours été de défier les attitudes de la société envers les personnes handicapées". Amusant, plein d'esprit et révélateur pour les uns, mélange de fureur et de mauvais goût musical pour d'autres, le show a été vu par un public qui n'est pas celui des spectacles d'artistes handicapés : "Apprendre au public ce que fut la Thalidomide est secondaire, déclare Mat Fraser. L'objectif principal est de raconter une histoire humaine à la fois touchante et hideusement grotesque, pour faire rire les gens en même temps qu'ils sont touchés par l'argument".

  Image : les héros de 'Thalidomide, a musical'.

Créé en 2005, Thalidomide!! A musical a, depuis, joué à guichets fermés à Londres et dans de nombreuses villes britanniques. Le show fera une unique escale en France à Versailles dans le cadre du Festival Orphée. Le public français goûtera-t-il cette forme très poussée d'humour anglais ?

Image : scène tirée du 'Procès'.

Orphée débutera le 26 septembre avec Le Procès, adaptation du roman de Franz Kafka, présenté par la Compagnie du 3e Oeil et qui a été représenté plus d'une centaine de fois depuis sa création en 2005. Danse, deux jours plus tard, avec trois pièces chorégraphiques proposées par le groupe portugais "Dançando com a Diferença" (douze danseurs, dont huit sont déficients physiques, intellectuels et sensoriels). Le 29, théâtre russe : "Venez, demain", adaptation des Âmes mortes, de Nikolaï Gogol, par La Compagnie Theater of the Simple-Hearted, seule troupe accueillant en Russie des comédiens trisomiques. Le 3 octobre, la compagnie croate "New Life", créée en 1948 et composée d'aveugles et malvoyants, jouera la pièce d'Alfred Jarry, Ubu Roi. Puis le 6 octobre les enfants et les plus grands pourront assister à Alice au pays des merveilles (Lewis Caroll), proposée par le Centre d'Aide par le Théâtre Eurydice (3 représentations dans la journée). Enfin, en clôture le 7 octobre, Thalidomide!! A musical, avec Anna Winslet et Mat Fraser...


Laurent Lejard, septembre 2006.


Festival Orphée, Théâtre Montansier, 13 rue des Réservoirs, 78000 Versailles. Réservations : 01 39 20 16 16. Accessible en fauteuil roulant, places réservées; sur-titrage et interprétation en langue des signes française assurés pour tous les spectacles.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2006. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page