Handicap moteur
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Mont Saint-Michel accessible en 2010 ?
  Les touristes handicapés moteurs rejoindront le million de visiteurs annuels de la plus spectaculaire abbaye du monde... si la volonté politique et le financement concrétisent les solutions proposées.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Le Mont-Saint-Michel compte parmi les plus beaux sites de France. Ce village médiéval dominé par une abbaye bénédictine jadis cernée par la mer est une merveille hélas interdite aux personnes handicapées motrices : passée la porte de ville, une ruelle pavée devient rapidement pentue et au-delà de l'église paroissiale Saint-Pierre, seuls des escaliers conduisent à l'abbaye. Cette inaccessibilité pourrait disparaître dans les prochaines années, au terme de deux projets en cours d'élaboration et qui traitent l'accès au village puis à l'abbaye.

Image : Le Mont-Saint-Michel vu depuis la côte.

L'actuel accès au village va profondément évoluer d'ici à 2010, du fait de grands travaux destinés à rendre au Mont son caractère maritime. La route de desserte construite sur une digue a entrainé un ensablement de l'estuaire de la rivière Couesnon face auquel le rocher du Mont émergeait des flots; un nouveau barrage sur la rivière devrait réguler davantage les alluvions qui seraient rejetés au large grâce à l'action conjuguée des marées et des vannes. La digue sera remplacée par un pont piétonnier dont l'objectif est de valoriser la lente approche du site à la manière des pèlerinages de jadis, également emprunté par des navettes, reliant la cité au parking automobile déplacé à trois kilomètres. Les visiteurs handicapés seront déposés au pied du Mont, le principe en est acquis, le matériel roulant étant encore à l'étude. Le cabinet Accèsmétrie conduit ce chantier à la demande du syndicat mixte de la Baie du Mont Saint-Michel, et a créé un groupe de référence rassemblant les différentes "familles" de handicaps. Mais sans avoir pensé à consulter la commission d'accessibilité de la Communauté de communes de Pontorson Mont Saint-Michel. Bien sûr, comme dans la plupart des agglomérations, cette commission instituée par la loi de février 2005 n'existe pas encore, mais elle devra être créée d'ici la fin de l'année et elle aura à examiner le travail du groupe de référence Accèsmétrie. Que se passera-t-il si elle ne le valide pas ?

Image : Vaste parking réservé... aux résidents des hôtels du Mont-Saint-Michel.

Aujourd'hui, une fois parvenus au pied des remparts, les visiteurs handicapés moteurs ne peuvent accéder à l'église abbatiale gérée par le Centre des monuments nationaux. Cet établissement de l'État a chargé le cabinet Handigo de réaliser un diagnostic d'accessibilité et de formuler des préconisations. Celui-ci estime que l'accès est possible par le côté ouest du Mont, en créant un ascenseur à l'emplacement où les moines du Moyen Âge avaient installé un monte-charge. Les visiteurs handicapés auraient alors accès à la terrasse et à la nef de l'abbatiale, à partir de laquelle d'autres aménagements pourraient rendre accessibles plusieurs salles intéressantes. Mais sauf à multiplier les équipements, il ne sera pas possible de proposer à ces visiteurs le même circuit qu'aux autres sans risquer d'altérer le caractère ancien du bâtiment. Le maire du Mont Saint-Michel, Patrick Gaulois, est favorable à cette solution et rappelle qu'un projet d'ascenseur avait déjà été présenté par son prédécesseur en 1995 : "Le côté ouest du Mont est sa face sauvage, un ascenseur est compatible avec le bâtiment. Il serait bien que l'État prenne une décision rapidement".

Le directeur du Centre des monuments nationaux, Vincent Le Roux, se dit "favorable à tout ce qui peut se faire. On entre dans la phase d'étude de faisabilité, pour que des propositions soient présentées lors du premier semestre 2008 et qu'une solution soit mise en oeuvre à l'horizon 2010". La démarche se veut exemplaire, le Mont Saint Michel est l'un des six sites gérés par le centre des monuments nationaux à avoir fait l'objet d'un diagnostic d'accessibilité, la centaine d'autres établissements qu'il gère devant être évaluée prochainement pour satisfaire aux obligations découlant de la loi de février 2005. L'éventuel aménagement de l'abbaye du Mont Saint Michel ne dépend plus que de choix techniques intelligents, de leur financement, et par-dessus tout d'une volonté politique qui permettra d'apprécier l'engagement de l'État en faveur de l'accès à tout pour tous.

  Image : Escalier dans le Mont-Saint-Michel.

Laurent Lejard, septembre 2007.


Pour s'informer sur la restitution du caractère maritime du Mont-Saint-Michel, les visiteurs peuvent se rendre au pavillon d'information du Syndicat mixte de la Baie du Mont Saint-Michel situé sur la départementale 976, lieu-dit La caserne; il présente des panneaux descriptif, vidéos, documents interactifs, etc. Accessible en fauteuil roulant, guidage podotactile et audioguide du projet, boucle magnétique, toilettes adaptées.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2007. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page