Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Une ministre passe...
 

De Martine Aubry à Élisabeth Guigou : rupture ou continuation pour les personnes handicapées ?

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

C'est fait, madame Martine Aubry a quitté ses fonctions de ministre de l'Emploi et de la Solidarité Nationale pour prendre prochainement celles de Maire de la ville de Lille. On pourrait penser que cela laisse froides les personnes handicapées. Pas vraiment.

Deux importants chantiers législatifs qui les concernent sont laissés en plan par madame Aubry : la loi de modernisation sociale et la réforme de la loi de 1975 sur les institutions. Quand à l'extension de la Prestation Spécifique Dépendance (PSD), jugée complexe et inégalitaire, elle risque de rester dans les cartons. C'est son successeur, Elisabeth Guigou, qui devra mener ces travaux à terme. Si elle en a la volonté, le temps et les moyens.

La volonté, c'est un peu le programme de la ministre : sera- t-elle une continuatrice qui placera ses pas dans ceux de son prédécesseur ? Madame Guigou a trop de personnalité pour ne pas s'intéresser de près au contenu des projets. La réforme de la loi sur les institutions est en débat depuis près de cinq ans, avec moultes péripéties, cela peut encore durer. Et comment retirer aux départements le droit d'accorder ou de refuser la PSD, au risque de déplaire à des élus locaux, à quelques mois des élections municipales et cantonales ?

Parce que le temps, ce sont les prochaines échéances électorales : municipales et cantonales au printemps 2001, puis législatives et présidentielles un an plus tard. Au- delà de la volonté de la ministre, les orientations du gouvernement primeront : attentisme face à des projets de loi reposant la question de la place des personnes handicapées dans notre société ou respect des échéances et des engagements ?

Restent les moyens. Les nouvelles dispositions prévues par la réforme de la loi sur les institutions doivent être financées par l'État, les collectivités locales et la Sécurité Sociale. Dans ce domaine, l'interlocuteur principal est le ministre des Finances, monsieur Laurent Fabius. Desserrera- t-il les cordons de la bourse dans ce secteur ou d'autres actions auront-elles la priorité à l'horizon électoral ?

Au-delà de l'éternelle querelle politique droite- gauche, un changement de ministre est généralement l'occasion de remettre en cause le travail et l'action du prédécesseur. Il est regrettable de constater que l'ambition politique locale, certains disent même nationale, de madame Aubry risque de faire de nombreuses victimes : cinq millions de personnes handicapées.


Laurent Lejard, octobre 2000


Notes : Elisabeth Guigou a, elle aussi, un rendez- vous électoral. Elle sera candidate à la Mairie d'Avignon, actuellement détenue par la RPR Marie-José Roig. Le projet de loi relatif à la réforme des Institutions sociales et médico-sociales est consultable sur le site de l'UNAPEI.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2000. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page