Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  L'actualité française du handicap.
 
Octobre, novembre 2014.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

Vendredi 31 octobre - Loisirs/Surdité - Un long silence.
Parce que le petit William Campbell ne voulait pas quitter l'Irlande, il a décidé de ne plus parler, et de se comporter en sourd-muet. Mais cet entêtement va l'entrainer dans des événements dramatiques qui pourraient bien le broyer... Tel est l'argument de l'album de bandes dessinées "Un long silence", dont le premier tome vient de paraitre chez Glénat. Scénarisé et illustré de façon très réaliste par Eric Stalner, ce récit haletant conduit le lecteur dans un cabaret de New-York où William devenu adulte se fait embaucher comme comptable. Il se retrouve au coeur d'un vol monstrueux ponctué d'un attentat qui fit treize victimes dont sa mère. Mais qui a commis ces crimes : la pègre, des policiers véreux, des anarchistes français ? William sera-t-il capable de jouer jusqu'au bout, sans se trahir ce personnage de sourd-muet dont il se sert comme d'une arme qui lui ouvre progressivement la compréhension du mystère qu'il veut élucider ? Réponses dans le tome 2 annoncé pour la mi-janvier 2015. Un long silence, tome 1, Pink Flamingo, par Eric Stalner, éditions Glénat. 13,90€ en librairies.

Jeudi 30 octobre - Logement - Simplification à la Pinel.

La ministre chargée du Logement, Sylvia Pinel, a présenté un bilan d'étape de la mise en oeuvre des 50 mesures de simplification de la construction de logements. L'essentiel des 16 qui concernent directement l'accessibilité sera applicable courant 2015, la plupart des textes réglementaires devant être publiés le mois prochain ou en janvier 2015 : suppression des dispositions pour l'accessibilité aux personnes en fauteuil roulant aux étages non accessibles, travaux modificatifs de l'acquéreur garantissant la visitabilité du logement et l'adaptabilité du cabinet d'aisances, réglementation spécifique pour les établissements recevant du public (ERP) existants, révision de la réglementation sur la mesure de la ligne de foulée dans un escalier tournant, autorisation des chevauchements entre débattement de portes et cercle de rotation du fauteuil roulant dans certaines pièces, référence aux largeurs de passage plutôt qu'aux largeurs nominales de porte, suppression de la deuxième rampe dans les escaliers tournants, autorisation de rampes discontinues dans les escaliers à angles. La plupart de ces dispositions va réduire l'accessibilité des logements ainsi que le confort des occupants ou visiteurs handicapés moteurs.

  Image : couverture de la BD 'Un long silence'.

 

Mercredi 29 octobre - Cécité - Elle gardera son chien.
La médiatisation de la décision de retrait d'un chien-guide d'aveugle a conduit l'association des Chiens guides d'aveugles de l'Ouest, qui l'avait fourni en mai 2013, à trouver une solution positive. L'organisation avait estimé que la maitresse aveugle, qui réside dans la Sarthe, ne s'en occupait pas correctement, l'animal ayant pris une dizaine de kilos par manque d'exercice physique. Il restera comme chien thérapeutique aux côtés de la dame aveugle, qui se déplace depuis quelques mois avec un déambulateur du fait de problèmes de santé. Les associations de chiens guides ou d'assistance conservent en effet la propriété des animaux qu'ils confient, assurent la surveillance de leur bientraitance et les reprennent en cas de défaillance.

Lundi 27 octobre - Accessibilité/Transports - Gratuité oubliée.

La proposition de loi relative à la gratuité du stationnement automobile pour les titulaires de la carte européenne de stationnement n'a toujours pas été examinée en commission par l'Assemblée Nationale, onze mois après son adoption au Sénat. Une collaboratrice de la députée socialiste de la Nièvre et présidente du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées, Martine Carrillon-Couvreur, précise la situation : "Comme vous le savez, la commission des affaires sociales vient de terminer après plusieurs semaines les travaux concernant le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale et continue pour quelques semaines encore, ses travaux sur les missions budgétaires. Nous n'avons pas encore évoqué ce sujet qui reste, comme d'autres en attente, pour le calendrier à venir." Egalement interrogé, le groupe socialiste à l'Assemblée Nationale a opposé une fin de non-recevoir à une question concernant l'inscription de la proposition de loi à l'ordre du jour au titre d'une niche parlementaire. Ce texte, qui accorde la gratuité sur tous les stationnements de surface y compris les parcs fermés, a pourtant été déposé et soutenu par le groupe socialiste du Sénat.

 

 

Samedi 25 octobre - Culture - Picasso accessible.
Après cinq années de fermeture pour rénovation et agrandissement, le musée Picasso (Paris 3e) a rouvert au public. Il présente sur cinq niveaux un parcours chronologique dans l'immense oeuvre du peintre espagnol, des premières toiles aux derniers dessins, en passant par la sculpture, les céramiques, etc., moins d'un dixième de la collection nationale pouvant être exposé. L'ensemble des salles est accessible à l'exception de l'ancienne chapelle de l'hôtel Salé, un hôtel particulier du XVIIe siècle dont ne subsistent d'origine que les façades et l'impressionnant escalier d'honneur. Si le nombre de visiteurs est limité à 700, les personnes handicapées entrent sans attendre et bénéficient de la gratuité sans prendre de billet, accompagnateur compris, sur présentation de la carte d'invalidité; des fauteuils roulants et sièges cannes sont prêtés à l'accueil. Un cheminement en pavés sciés à été imposé à l'architecte en chef des monuments historiques, deux ascenseurs desservent les étages en respectant la chronologie des oeuvres. Les visiteurs sourds disposent d'un visioguide couvrant une douzaine d'étapes du parcours chronologique, des visites en Langue des Signes Française ou labiales sont organisées pour les groupes, les malentendants peuvent demander une boucle magnétique portable pour l'audioguide et l'audiophone utilisé par les guides-conférenciers, mais rien n'est actuellement proposé aux visiteurs déficients visuels pour lesquels l'adaptation de visites est toutefois possible en attendant que les projets de supports adaptés aboutissent en 2015. Un plan "parcours confort" devrait être disponible vers la fin de l'année, les circulations s'avérant d'autant plus complexes que la signalétique est indigente. Des visites adaptées sont proposées aux groupes de visiteurs déficients intellectuels et un livret de visite est en projet pour les individuels, pour le 1er semestre 2015.

  Image : grand escalier du Musée Picasso à Paris.

 

Vendredi 24 octobre - Santé/Social - ACS exemptée des franchises.
La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a fait adopter par l'Assemblée Nationale son amendement de suppression du paiement de franchises médicales par les assurés sociaux qui bénéficient de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS), à l'occasion de l'examen du Projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS). Instaurées en 2008, elles obligent l'assuré social à payer 50 centimes d'euro sur les boîtes de médicaments, 1€ pour les consultations médicales et 2€ pour les transports médicaux, cela même s'il cotise à une caisse complémentaire. "Le coût de cette disposition sera d'un peu moins de 40 millions d'euros en année pleine, a déclaré Marisol Touraine en séance. Puisque cette mesure s'appliquerait à partir du 1er juillet de l'année prochaine, le coût estimé pour l'année 2015 est d'un peu moins de 20 millions d'euros." L'ACS est attribuée sous condition de ressources, tous les revenus étant pris en compte, y compris les allocations et pensions.

Mercredi 22 octobre - Tourisme/Accessibilité - Agence défaillante.

Le Défenseur des Droits publie une décision relative à l'absence de prise en compte, par une agence de voyage, du handicap d'un client dans l'organisation d'un séjour touristique. Un couple avait commandé en 2011 sur Internet un forfait croisière sur le Nil en informant dès la préinscription du handicap moteur de la dame hémiplégique. Le voyage s'est mal déroulé malgré les accommodements et la bonne volonté des prestataires locaux qui n'avaient pas été informés par l'agence. Le Défenseur des Droits a décidé "de proposer à l'agence de voyages et aux réclamants de conclure une transaction afin de réparer les dommages qu'ils ont subis. Il décide de recommander au Syndicat national des agences de voyages d'adopter des mesures pour assurer la prise en compte par les agences de voyages des besoins particuliers des clients en situation de handicap en matière de vente à distance de forfaits touristiques."

Jeudi 16 octobre - La perle de la semaine.
Où se trouve donc la fiche diagnostic-handicap et l'étude d'impact sur les personnes handicapées du Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2015 ? Elle ne figure pas parmi les documents déposés à l'Assemblée Nationale qui examine pourtant le texte ces jours-ci. On a donc interrogé sur ce point les services du Premier ministre, Manuel Valls. Rappelons que ce dernier a rappelé à ses ministres, par circulaire le 4 juillet dernier, que l'impact sur les personnes handicapées des projets de lois et de décrets devait faire l'objet d'une étude pour chacune des dispositions nouvelles, rassemblées dans une fiche diagnostic-handicap annexée au projet de texte. Le service de presse du Premier ministre renvoie au secrétariat d'Etat aux personnes handicapées de Ségolène Neuville. Lequel, depuis, cherche encore l'étude d'impact-handicap qui figure pourtant parmi les documents annexes du PLF 2015 publiés sur le Forum de la Performance du ministère du budget... Lire aussi cet Éditorial.

Mardi 14 octobre - Justice/Surdité - 5 mois de prison pour accident.

Le conducteur sourd d'une voiture sans permis a été condamné par le Tribunal Correctionnel de Coutances (Manche) à cinq mois de prison ferme, cinq autres avec sursis et deux ans d'interdiction de conduire tout véhicule à la suite d'un accident avec délit de fuite. Le conducteur, âgé de 37 ans, roulait à gauche, avait effectué une manoeuvre hasardeuse au volant de sa voiture sans permis, lors de laquelle il avait heurté le véhicule de gendarmerie qui le suivait, blessant une fonctionnaire puis prenant la fuite. Rapidement appréhendé, le test d'alcoolémie a révélé qu'il avait 2,08gr d'alcool par litre de sang, plus de quatre fois le taux légal.

Lundi 13 octobre - Accessibilité/Cécité - Atlas visuo-tactile Midi-Pyrénées.

Delphine Picard et Pierre Baradat publient aux Presses Universitaires du Mirail un atlas visuo-tactile en braille et noir en deux volumes de la région Midi-Pyrénées. Le premier volume présente la carte administrative de la région, celle de ses huit départements avec la position des principales villes, des cours d'eau et sommets importants et une carte situant les 25 grands sites touristiques de Midi-Pyrénées. Le second tome contient les légendes de ces cartes. Les auteurs sont deux spécialistes : Delphine Picard est professeure d'université spécialisée en perception tactile des voyants et déficients visuels, Pierre Baradat est un aveugle toulousain passionné de géographie. Atlas visuo-tactile - Région Midi-Pyrénées, Presses Universitaires du Mirail, 20€ + 3,80€ de frais de port.

 

 

Vendredi 10 octobre - Citoyenneté - Fin de l'envoi de la propagande.
Candidat aveugle tête de liste UMP battu aux élections municipales de Saint-Herblain (Loire-Atlantique) de mars dernier, Matthieu Annereau dénonce la suppression de l'envoi au domicile des électeurs des professions de foi des candidats : "Cette disposition, inscrite dans l'article 46 du projet de loi de Finances (PLF), si elle peut paraître judicieuse d'un point de vue des économies réalisées et de sa dimension environnementale, laisse apparaître, une nouvelle fois, le peu de considération que le Gouvernement manifeste à l'adresse des personnes fragiles, âgées, et le manque de discernement de celui-ci quant au traitement des cas particuliers." Matthieu Annereau rappelle que l'envoi à domicile de ces documents est une nécessité pour les personnes à mobilité réduite ou âgées. "Le Gouvernement propose de supprimer l'envoi à domicile de la propagande électorale sous format papier pour les élections [qui] seront organisées au cours de l'année 2015", peut-on lire dans l'exposé des motifs du PLF. L'envoi serait remplacé par la mise en ligne sur un site internet public des circulaires et des bulletins de vote des candidats, ainsi que leur mise à disposition pour consultation dans chaque préfecture, sous-préfecture et mairie. L'étude d'impact du PLF précise : "Cette mesure permettra, en adaptant les sites internet à cet effet, de favoriser une meilleure accessibilité de certaines personnes handicapées aux documents électoraux." Toutefois, l'obligation d'adapter ces sites Internet aux personnes handicapées, notamment déficientes visuelles, ne figure pas expressément dans le projet de loi. "L'envoi au domicile des électeurs des documents officiels de la campagne électorale est un élément essentiel de la démocratie, réagit le président de la Fédération des Aveugles de France, Vincent Michel. Ainsi, tout électeur, handicapé ou non, âgé ou plus jeune, peut lire à loisir et analyser sereinement les engagements des uns et des autres et mesurer la cohérence des projets avancés [...] Renoncer pour de sombres raisons économiques serait donc porter un coup grave à la démocratie et à la réflexion qu'elle exige pour pouvoir se vivre pleinement." Le Projet de Loi de Finances pour 2015 est en cours d'examen par le Parlement.

 

 

Jeudi 9 octobre - Handicap Mental - Plan autisme maintenu.
A l'occasion d'un déplacement à Angoulême (Charente) sur le thème de l'autisme et de sa prise en charge, le Président de la République, François Hollande, a affirmé que les crédits affectés à la réalisation du Plan Autisme seraient maintenus en 2015 : "Tous les engagements qui ont été pris dans le cadre de ce plan en 2013 seront respectés dans leur intégralité jusqu'en 2017". Doté de 205 millions d'euros, le 3e plan autisme contient notamment la création d'ici 2017 de 3.400 places en établissements et services médico-sociaux pour enfants et adultes autistes, et prévoit un dépistage précoce.

Jeudi 9 octobre - Handicap Mental - Foyer clandestin en feu.

Le maire de Vallet, commune proche de Nantes (Loire-Atlantique) a eu la surprise d'apprendre que les habitants évacués d'une maison en flammes étaient des personnes handicapées mentales provenant d'un foyer de l'Adapei fermé pour travaux de rénovation. La maison s'est embrasée à 3h du matin à partir d'un feu de cave, et la veilleuse de nuit réveillée par un détecteur de fumée a fait évacuer à temps les sept résidents. S'il n'y a aucun blessé grave, le maire a toutefois déploré ne pas avoir été informé du relogement temporaire de ces personnes handicapées mentales, alors que leur installation dans la maison aurait dû être validée par une commission de sécurité.

Mercredi 8 octobre - Éducation - Temps périscolaire.
En réponse à une question orale posée à l'Assemblée Nationale par le député UDI François-Xavier Villain sur l'absence de prise en charge des élèves handicapés dans le cadre des nouveaux rythmes, la ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem a répondu qu'elle incombait aux communes : "Je rappelle ici que les activités périscolaires relèvent de la responsabilité des communes. Elles doivent bien entendu, comme n'importe quel service public, respecter l'égalité entre les enfants, qu'ils soient ou non en situation de handicap. Tout cela pour vous dire, monsieur le député, que mon ministère, j'en prends l'engagement ici, est tout à fait prêt à faciliter la mise à disposition des AVS que nous avons formés, qualifiés et CDIsés auprès des collectivités qui accepteront de les embaucher sur le temps périscolaire afin qu'ils suivent les mêmes enfants une journée entière." L'encadrement des élèves handicapés lors des activités organisées dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires doit en conséquence être pris en charge par les communes, sans financement complémentaire, au nom de l'égalité entre tous les élèves.

Mardi 7 octobre - La perle de la semaine.

Brillamment obtenue par Charles Pasino, conseiller municipal de Dinan (Côtes d'Armor) lors de la réunion du conseil relatée par le quotidien Le Télégramme. Membre de la majorité municipale, il a interpellé le maire sur la nouvelle signalétique des monuments historiques d'une ville au riche patrimoine, arguant que "l'accessibilité des personnes handicapées à cette signalétique ne devait pas être pénalisante pour les valides. On est parfois obligé de se casser en deux pour lire un panneau trop bas."

 

 

Lundi 6 octobre - Loisirs/Tourisme - Tour Eiffel mieux accessible.
Les visiteurs handicapés moteurs pourront désormais accéder à la coursive qui fait le tour du premier étage de la Tour Eiffel (Paris 7e). Située en contrebas du plancher, une rampe vient d'y être aménagée, parsemée de panneaux explicatifs réalisés en relief, braille et noir pour quelques-uns. Une longue-vue (payante) à hauteur de fauteuil roulant doit prochainement être mise en service pour apprécier le panorama. Le nouveau pavillon des services (boutiques, restauration rapide, projection immersive sonore sans texte) est équipé d'un ascenseur conduisant aux toilettes (dont celle qui est adaptée) d'un étonnant rouge vif voulu par l'architecte. Le périmètre central est bordé de vitres sur lesquelles les visiteurs peuvent marcher mais la sensation de hauteur est atténuée par le sablage du verre destiné à le rendre antidérapant. Les garde-corps métalliques ont été remplacés par du verre afin d'offrir une vue plongeante vers le sol. Le salon Gustave Eiffel, loué pour des séminaires et événements privés, est désormais de plain-pied, les tribunes inaccessibles supprimées. Rappelons que le restaurant "58 Tour Eiffel" (à ne pas confondre avec le prestigieux Jules-Verne, situé au 2e étage) est doté d'un élévateur et de toilettes adaptées depuis sa rénovation il y a quelques années.

Samedi 4 octobre - Culture - Hokusai accessible.

Les galeries nationales du Grand Palais (Paris 8e) accueillent jusqu'au 18 janvier 2015 une importante rétrospective de l'oeuvre du peintre japonais Hokusai (1760-1849). Mondialement connu pour l'estampe La Vague, Hokusai a produit d'innombrables dessins, croquis, mangas, dont les oeuvres présentées seront renouvelées le 30 novembre pour assurer leur bonne conservation. Celle-ci nécessite en effet un faible éclairement. Un parcours audio tactile est proposé aux visiteurs déficients visuels dans lequel dix oeuvres sont décrites et commentées, avec reproductions tactiles. Une seule visite en Langue des Signes Française sera proposée aux visiteurs sourds le 9 janvier 2015 à 15h30, sur réservation obligatoire en ligne.

  Image : 1er étage de la Tour Eiffel.

 

Vendredi 3 octobre - La perle de la semaine.
Un aveugle au volant du fourgon des voleurs ! C'est la surprise qu'ont eu les policiers qui ont interpellé sur le fait un groupe de cambrioleurs originaires de Géorgie qui s'attaquaient nuitamment à une boutique lyonnaise. Signalés par un voisin, les malfrats n'ont pas réussi à entrer dans le magasin dont l'alarme sonore s'est déclenchée, une patrouille de police rapidement sur les lieux les a arrêtés et a découvert qu'un complice aveugle les attendait, installé à la place du conducteur de leur fourgon...

Vendredi 3 octobre - Surdité/Cécité/Loisirs - Marie Heurtin au cinéma.
Un film consacré à l'éducation de la jeune femme sourde-aveugle Marie Heurtin sortira au cinéma le 12 novembre prochain. Des avant-premières avec audiodescription ou sur-titrage sont organisées pour les élèves aveugles, sourds ou malentendants, auxquelles peuvent également assister des spectateurs concernés en réservant directement auprès des salles et en payant leur place. Un site pédagogique présente les dates des projections adaptées et fournit aux enseignants des documents de travail avec leurs élèves. Marie Heurtin, née en 1885 dans une famille de paysans bretons, fut la première sourde-aveugle a être éduquée, ouvrant la voie de la création d'une école française des sourdes-muettes-aveugles à Larnay (Vienne), gérée par des religieuses. Le film réalisé par Jean-Pierre Améris relate l'éducation de Marie Heurtin, interprétée par la jeune comédienne sourde Ariana Rivoire, assurée par une jeune religieuse, Soeur Marguerite incarnée par Isabelle Carré qui a appris la langue des signes. Plusieurs autres comédiennes sourdes jouent des religieuses, dont Noémie Churlet.

 

 

Jeudi 2 octobre - La perle de la semaine.
"Les détails du coût et des médias concernés par la campagne accessibilité ne sont pas publics." Telle est la réponse sans appel de la secrétaire d'État aux Personnes handicapées, Ségolène Neuville, à la demande de précision sur la campagne de communication qu'elle lance pour expliquer aux Français l'action gouvernementale en matière d'accessibilité. Annoncée sur Internet et des radios, cette campagne vise à justifier l'ordonnance publiée samedi dernier au Journal Officiel et qui organise l'inaccessibilité partielle du cadre bâti et des transports. Bien que Ségolène Neuville utilise les moyens de l'État et l'argent de la Nation pour monter son action de propagande, elle refuse toute transparence sur le coût et la sélection des médias utilisés... Lire aussi cet Éditorial.

Jeudi 2 octobre - Fiscalité/Accessibilité - Chaud et froid à Montauban.

Le conseil municipal de Montauban (Tarn-et-Garonne) a unanimement voté l'abattement spécial à la base de 10% sur la Taxe d'Habitation payée par les habitants handicapés ou invalides. Ces derniers devront formuler une demande auprès de leur centre des impôts pour en bénéficier, l'application n'étant pas automatique. La maire UMP de la ville, Brigitte Barèges, a en revanche confirmé l'obligation de paiement du stationnement automobile pour les titulaires de la carte européenne de stationnement, expliquant que la gratuité précédemment accordée sur les places réservées n'était qu'une tolérance : "Il n'y a pas de raison que les personnes handicapées ne paient pas leur stationnement", a-t-elle justifié, oubliant que son parti politique avait soutenu au Sénat le 7 octobre 2013 une proposition de loi accordant cette gratuité. Texte rejeté par la majorité de gauche... qui a pourtant adopté cette mesure deux mois plus tard, le 12 décembre, dans une proposition de loi identique du groupe socialiste sur laquelle le groupe UMP avait trouvé matière à s'abstenir ! "Cependant je reconnais qu'on aurait dû prévenir les usagers plus tôt", concède Brigitte Barèges. Laquelle s'est par ailleurs fait remarquer ces dernières années pour avoir revendiqué la "préférence nationale" en matière d'accès à l'emploi, et tenu des propos homophobes, racistes et xénophobes.

  Image : Ségolène Neuville © Philippe Chagnon - Cocktail Santé.

 

Jeudi 2 octobre - Politique - Pas de réponse aux sénateurs.
Les sénateurs qui n'ont pas été réélus dimanche dernier lors du renouvellement de la moitié du Sénat voient leurs questions au Gouvernement retirées "pour cause de fin de mandat". Parmi les huit concernant des sujets handicap, la plus ancienne date du 23 août 2012 (Inclusion sociale des personnes en situation du handicap), deux autres ont été posées en septembre et novembre 2012, trois en 2013, les deux dernières cette année. Les ministres disposent d'un délai maximal de deux mois pour répondre mais la pratique montre que cette règle n'est pas respectée. Le handicap figure parmi les domaines dans lesquels les réponses ministérielles sont les moins nombreuses et les plus longues à être fournies. Les questions aux ministres sont l'un des outils à la disposition des parlementaires pour assurer le contrôle de l'exécution des lois.

Mercredi 1er octobre - Finances/Emploi - 29 millions confirmés.

L'article 62 du projet de loi de finances pour 2015 contient le prélèvement par l'Etat de 29 millions d'euros sur les réserves de l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), cela en 2015, 2016 et 2017. Cette ponction pourtant rejetée par le Conseil d'Administration de l'organisme sera affectée au financement des contrats uniques d'insertion et des emplois d'avenir, qui est normalement de la compétence de l'Etat. Il s'agit donc d'un nouveau transfert de charges, après ceux qui ont été opérés en 2008 (ponction de 50 millions en faveur du budget de l'Etat) et 2011 (transfert définitif sans compensation du financement de la formation professionnelle des travailleurs handicapés, de la gestion de la déclaration d'emploi et de celle de la lourdeur du handicap soit 130 millions par an). Mais à la différence de ces derniers, la ponction d'un total de 97 millions d'euros financera tous les contrats aidés, et pas seulement ceux qui sont signés par des travailleurs handicapés, ce qui laisse penser qu'il s'agit d'un détournement manifeste des missions confiées par la loi du 10 juillet 1987 à l'Agefiph. Par ailleurs, les crédits de la mission Handicap et dépendance augmentent de 1,38%, passant de 11.442.918.986€ à 11.600.499.861€ en 2015. Hormis 200.000€, ils sont intégralement affectés au paiement de prestations, dont l'Allocation aux Adultes Handicapés pour 80% environ. On ne connaît pas encore la ventilation des crédits budgétaires dans les différentes Missions, mais le montant similaire pour 2015 à celui de 2014 en matière d'économie sociale et solidaire laisse penser qu'il n'y aura pas de création d'aides au poste pour les salariés handicapés employés en Entreprises Adaptés. Lire aussi ce Focus.

Mercredi 1er octobre - Finances/Education - Budget 2015.

Le projet de loi de finances pour 2015 budgète la création de 350 emplois supplémentaires d'accompagnants d'élèves handicapés à la rentrée 2015, complétant les 350 déjà recrutés en septembre dernier pour renforcer les personnels en poste. 3.000 d'entre eux devraient voir leur contrat passer de durée déterminée à durée indéterminée dans le cadre de la "CDIsation" annoncée le 22 août 2013 par le Premier ministre d'alors, Jean-Marc Ayrault. 1.700 personnels ont déjà été "CDIsés" pendant l'année scolaire 2013-2014. Sera également financée l'installation à l'horizon 2017 au sein d'écoles maternelles d'une centaine d'unités d'enseignement à destination d'enfants autistes, soit une moyenne d'une par département français.

 

>> Actualités précédentes



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2014. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page