Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Actualité française du handicap
 
Octobre 2005.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Lundi 31 octobre - Loisirs - Nouveautés Grasset Jeunesse.
Trois nouveaux contes pour enfants, textes à la fois illustrés et sonores, viennent de paraître chez Grasset Jeunesse, racontés et chantés par Cécile Polard. "Le Diable aux cheveux blancs", texte de Pierre Gripari, montre comment un brave paysan à l'esprit vif envoie sa méchante femme aux enfers. Dans "Le Paysan, la paysanne et les trois souris", de Chantal de Marolles, la nouvelle épouse d'un paysan apprend à faire avec les bestioles de la maison. Enfin, "Papy et la Fée", très beau texte de Gudule, conte la relation entre un petit-fils et son grand-père, mélancolique et renfermé depuis son entrée en maison de retraite. Les trois ouvrages sont mis en musique et l'intégralité de leur texte figure sur le C.D audio qui les accompagne. Collection Trombones Grasset Jeunesse, en librairie, 18,50€.

  Image : couverture du 'diable aux cheveux blancs'.

Samedi 29 octobre - Culture/Surdité - Biennale de Lyon 2006.
La Compagnie Songes participera de nouveau, en septembre 2006, au Défilé de la prestigieuse Biennale de la Danse de Lyon. La compagnie a pris part au Défilé 2004 parmi 5.000 "acteurs" et devant 600.000 spectateurs. Elle prépare dès maintenant le Défilé 2006 et organise une réunion d'information relative au projet artistique : Lagado, capitale de Laputa, île du troisième voyage de Gulliver. Il s'agit de porter un regard poétique, ludique et également politique à travers une mise en scène de la Langue des Signes Française, pour des "personnes sourdes désireuses de transmettre leur langue et leur culture au plus grand nombre". Les associations et les personnes intéressées sont conviées mercredi 16 novembre à 18h à l'Annexe (11 rue Dupont, Bourg lès Valence, Drome). Renseignements : Compagnie Songes, 5 place de la République 26500 Bourg lès Valence. Tél/Fax 04 75 55 16 62.

Vendredi 28 octobre - Vie Autonome - Enquête et appel A.F.M.

L'Association Française contre les Myopathies espère mieux connaître les besoins et les attentes des personnes atteintes de maladies neuromusculaires, en lançant une étude confiée à l'institut de sondage B.V.A. Les personnes concernées peuvent se faire connaître en téléchargeant un coupon-réponse ou en téléphonant au 0 805 800 269 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au vendredi, du 7 au 17 novembre uniquement, de 14h à 18h. Cette enquête s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées; selon l'A.F.M, elle "permettra de mesurer l'impact de cette nouvelle loi sur la situation des personnes". Parallèlement, l'Association lance un appel à projets "dans le champ de la compensation et de l'amélioration de la vie quotidienne des personnes"; il s'adresse aux entreprises, associations, universités, chercheurs, organismes ou groupements qui développent des compétences et des intérêts dans les domaines concernés. Dépôt des dossiers le 30 novembre au plus tard.

Jeudi 27 octobre - Culture - Expo d'art postal.

La plasticienne Claire Blettery a lancé, il y a plus d'un an, un appel à projet "A chacun son handicap" destiné aux mail artists, artistes qui utilisent comme supports cartes postales ou enveloppes transmises par voie postale. Une soixantaine d'oeuvres provenant d'une douzaine de pays, complétées par des créations réalisées par des élèves du lycée Toulouse Lautrec de Vaucresson (Hauts de Seine) sont exposées jusqu'au 10 décembre 2005 à la médiathèque du personnel et des malades de l'Hôpital Raimond Poincaré (104 boulevard Raymond Poincaré, 92380 Garches). Le vernissage se déroulera le 8 novembre à 17h. Renseignements: 01 47 10 79 00, poste 6403.

Mercredi 26 octobre - Emploi - 4,2% dans la Fonction publique.

La fonction publique de l'État emploie 4,2% de travailleurs handicapés, tous statuts confondus, selon une étude statistique réalisée par la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (D.G.A.F.P). Elle employait, hors Éducation Nationale, 41.215 travailleurs handicapés en 2003. Les taux sont similaires dans la Fonction publique territoriale (4,4% en 2001) et hospitalière (4,5% en 2002). Le recrutement contractuel est désormais la voie d'accès privilégiée aux emplois de la fonction publique destinés aux personnes handicapées. Rappelons que les emplois réservés ont été officiellement supprimés en 2001. Le Ministère de l'Outre-Mer a l'un des taux d'emploi les plus élevés (8,6%) alors que l'Agriculture, les Finances ou la Défense, n'atteignent pas les 4%.

Mercredi 26 octobre - Société - Joseph Kemgang reste en France.

Menacé de reconduite à la frontière, Joseph Kemgang a finalement obtenu la délivrance d'un titre de séjour temporaire en France. L'Association des Paralysés de France et le MRAP s'étaient mobilisés en faveur de ce jeune handisportif camerounais, victime de la polio à l'âge de 6 ans et qui se déplace en fauteuil roulant (lire actualité au 21 octobre).

Mardi 25 octobre - Associations - Après le Congrès de l'AMI.

L'Association nationale des Malades, invalides et handicapés (AMI) proteste contre l'instauration du forfait de 18€ imposé prochainement aux assurés sociaux sur les actes médicaux de 91€ et plus. Elle critique le projet de décret relatif à la future prestation de compensation du handicap découlant de la loi Montchamp, jugeant le texte trop restrictif : "la référence aux seuls cinq actes essentiels, les montants et les plafonds fixés, font de cette prestation un mirage furtif et inaccessible". Enfin, l'Association revendique sa présence au sein du Comité d'Entente des associations représentatives et un siège au sein du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées.

Lundi 24 octobre - Accessibilité - Guide pour la loi Montchamp.
La Délégation ministérielle à l'accessibilité, qui dépend du Ministère des transport, de l'équipement, du tourisme et de la mer, publie une brochure expliquant de manière simple les différentes mesures de la loi de février 2005 dans le domaine de l'accessibilité : cadre bâti, transports, aides à la mobilité, tourisme, nouvelles technologies. Elle présente les principales dispositions que doivent mettre en oeuvre les collectivités locales, les services recevant du public, les transporteurs et les constructeurs de logements. Délégation ministérielle à l'accessibilité, Ministère de l'équipement, Tour Pascal B, 92055 La Défense cedex. Tél. 01 40 81 21 22.

  Image : brochure 'vers une accessibilité généralisée'..

Dimanche 23 octobre - Vie Autonome - L'UNASSAD évolue.
L'Union nationale des associations de soins et services à domicile profite de son 35e anniversaire pour simplifier son sigle : elle s'appelle désormais UNA (Union Nationale de l'Aide, des Soins et des Services aux Domiciles). Début 2006, elle participera à la création d'une enseigne commune des services à domiciles, avec la Mutualité Française et l'Union nationales des centres communaux d'action sociale.

  Image : logo de l'UNA. Les trois lettres, le U s'inscrivant dans un carré.

Vendredi 21 octobre - Santé - Maladies rares, centre référents.
Le Journal Officiel publie la liste des Centres Référents en matière de maladies ou affections rares. Ces établissements de santé sont labellisés pour cinq ans, par arrêté du Ministre de la santé et des solidarités; cela concerne de nombreuses affections parmi lesquelles l'X fragile, les leucodystrophies, les épilepsies rares, la sclérose latérale amyotrophique (lire cette présentation du Centre parisien de la Pitié Salpêtrière).

Jeudi 20 octobre - Justice - Prison avec sursis pour infanticide.

Une mère a été condamnée à cinq ans de prison avec sursis et obligation de soins, pour le meurtre de sa fillette polyhandicapée, par la Cour d'Assises de Douai (Nord). Le drame était survenu en avril 2002; à la suite d'une dispute avec son mari et après avoir quitté le foyer conjugal, la mère Rmiste avait tué sa fillette, âgée de neuf ans, dans un geste de désespoir.

Vendredi 21 octobre - Société - Contre une expulsion.
L'Association des Paralysés de France (A.P.F) et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) protestent contre le projet d'expulsion d'un jeune poliomyélitique d'origine camerounaise : Joseph Kemgang, 23 ans, orphelin depuis son enfance, se déplace en fauteuil roulant. Il bénéficiait de titres de séjour temporaire, participait à des compétitions handisport sous l'égide de la Fédération française; intégré, il perçoit A.A.H et A.C.T.P, suit une formation professionnelle, dispose d'un logement. La Préfecture de police de Paris refuse pourtant, depuis janvier 2005, de renouveler son titre de séjour, ce qui a entraîné la suppression des allocations au jeune homme qui vient de recevoir un arrêté de reconduite à la frontière.

Vendredi 21 octobre - Législation - C.C.A.S mécontents.

L'Union Nationale des Centres Communaux d'Action Sociale (UNCCAS) déplore que les C.C.A.S soient "si peu associés aux maisons départementales des personnes handicapées et aux commissions départementales d'accès aux droits au moment où les premiers projets de décrets relatifs à la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées viennent de paraître". L'Union précise que les C.C.A.S "ont été exclus des membres constitutifs potentiels en raison du caractère infra-départemental de leur action". Elle constate également que si des Centres Communaux peuvent être associés par convention à la Maison départementale des personnes handicapées, aucune précision n'est apportée quand aux modalités de mise en oeuvre. "Ne pas faire davantage référence aux C.C.A.S, c'est passer sous silence le rôle majeur qu'ils assurent au plan financier, matériel et humain, notamment au travers de leurs aides facultatives, des personnels mis à disposition et de la gestion des structures d'accueil et de proximité telles que les instituts médico-éducatifs ou les centres d'aide par le travail".

Jeudi 20 octobre - Social - Première Maison du handicap.
François Scellier, Président du Conseil Général du Val d'Oise a inauguré la Maison départementale des personnes handicapées, installée dans un bâtiment de l'assemblée départementale à Cergy-Pontoise. La Maison regroupe actuellement la Direction des personnes handicapées du Conseil Général et le Dispositif Vie Autonome. Elle dispose d'un accueil différencié "Adultes" et "Enfants, Adolescents", dans des locaux spacieux et accessibles. 18 nouveaux emplois sont créés pour gérer les futures activités dévolues à la Maison : Commission des Droits et de l'Autonomie, gestion de la prestation compensation, actions d'information et de sensibilisation, etc. Les habitants du Val d'Oise pourront la contacter par téléphone à partir du 12 novembre au numéro vert 0800 300 701. Le département disposait déjà, depuis deux ans, d'un point Info Handicap dont l'expérience a contribué à la mise en place de la Maison. Un plan de rattrapage du retard accumulé par la Cotorep dans le traitement des demandes est lancé afin de ramener les délais actuels (10 à 12 mois) à un niveau plus raisonnable. Maison départementale des personnes handicapées, Hôtel du département, Bâtiment H, 2 avenue du Parc, 95 000 Cergy. Tél. 01 34 25 76 17.

  Image : François Scellier, Président du Conseil Général du Val d'Oise coupe le ruban de la Maison départementale des personnes handicapées.

Jeudi 20 octobre - Loisirs - Rue Sésame sur France 5.
La chaîne télévisée France 5 diffusera tous les matins (à 7h le samedi et 6h 50 du lundi au vendredi), à partir du 22 octobre, une nouvelle série de 75 épisodes de la célèbre série 5 rue Sésame. Destinée aux enfants de 3 à 7 ans, elle propose un apprentissage de la langue des signes dans de courtes saynètes, et un personnage paraplégique, la marionnette Griotte. Lire également ce Top.

Mercredi 19 octobre - Législation - Bas fait le point.

Ministre délégué aux personnes handicapées, Philippe Bas a présenté en Conseil des Ministres l'état d'avancement de la mise en oeuvre de la loi d'égalité des droits et des chances. Il a rappelé les nouvelles dispositions applicables en matière d'allocations et aide aux personnes dépendantes, la création de 9.000 places en Centres d'Aide par le Travail et 15.000 (dont les deux tiers pour des adultes) dans d'autres établissements médico-sociaux depuis trois ans. Le Ministre assouplira, dès 2006, les règles de création de nouveaux établissements. Il a annoncé que 100.000 personnes bénéficieraient, en 2006, d'une prestation compensation dotée d'un budget de 1,2 milliard d'€ (soit 1.000€ par mois en moyenne par allocataire). Le chiffre des bénéficiaires serait proche de celui des actuels titulaires d'une allocation compensatrice tierce personne. Pour sa part, le Président de la République, Jacques Chirac, a demandé au Gouvernement de "redoubler d'efforts" en faveur des personnes handicapées, soulignant que, "à la fin de l'année, toutes les mesures d'application de la loi devront avoir été prises".

Mercredi 19 octobre - Loisirs - Les yeux de Léna.
Léna est une fillette attachante à laquelle Roxane Marie Galliez et Justine Brax consacrent un très beau conte illustré, publié par Gecko Éditions. Les auteures veulent, à petites touches, sensibiliser le public, les parents, les enfants, à une maladie génétique très invalidante, le syndrome de Rett : il altère les facultés motrices et mentales des enfants atteints, pour la plupart des fillettes. Alors Justine Brax donne à Léna des ailes de papillon, en fait un elfe gracieux pendant que Roxane Marie Galliez raconte ses sensations, son sourire, ses regards, son amour. Elles rendent ainsi hommage à la vraie Léna, et l'amour qu'elles ont reçu d'elle. Dans les yeux de Léna, Gecko Éditions, 64 boulevard des Belges, 76000 Rouen. Tél. 02 35 15 53 87. 13 €, dont 2€ reversés par ouvrage à l'Association Française du Syndrome de Rett (A.F.S.R)

  Image : couverture du livre 'Dans les yeux de Léna'.

Mardi 18 octobre - Loisirs/Cécité - Danse à Paris.
L'association Acajou propose, en partenariat avec Micadanses, des ateliers chorégraphiques ouverts aux déficients visuels, avec ou sans expérience de la danse, animés par Delphine Demont et Kyung-Eun Shim. Ils utilisent comme support pédagogique la notation Laban (écriture du mouvement sur partition) transcrite en relief et en couleurs. Les ateliers se dérouleront le mardi de 10h à 13h, à partir du 8 novembre, à Micadanses, 15 rue Geoffroy L'Asnier, Paris 4e. Les cours sont gratuits après adhésion à l'association Acajou. Renseignements et inscriptions : Delphine Demont, Tél. 06 88 26 14 22.

Lundi 17 octobre - Législation - L'A.P.F et l'A.F.M alertent, Bas répond.

L'Association des Paralysés de France (A.P.F) et l'Association Française contre les Myopathies (A.F.M) dénoncent les montants maximum de la future prestation compensation. Selon elles, citant l'annexe d'un avant-projet de décret, "le montant maximum de la prise en charge des aides techniques s'élève à 110 € par mois, soit 3.960 € sur 3 ans" et à " 26,66 € par mois soit 3 200 € sur 10 ans" en matière d'aménagement de logement. Le Ministre délégué aux personnes handicapées, Philippe Bas, s'en est étonné, rappelant que les mêmes associations avaient récemment salué " les avancées et les progrès contenus dans l'avant-projet de décret". Le Ministre a ajouté : "Le décret, tel qu'il sera adopté, respectera scrupuleusement la loi du 11 février 2005, qui prévoit que les dépenses restant à charge de la personne handicapée ne peuvent excéder 10% de ses ressources".

Jeudi 13 octobre - Société - Vie affective et sexuelle.
Les actes du colloque "Vie affective et sexuelle du jeune handicapé", organisé en octobre 2004 par des associations de parents, sont publiés. Cette conférence-débat avait réuni 140 personnes à Paris, qui ont échangé sur l'intimité et son respect, l'éducation, les pratiques sexuelles et la génitalité des jeunes handicapés, et sur les tabous qui sont liés. Brochure disponible auprès de l'Apaema, 41 rue Raymond Losserand, 75014 Paris.

Jeudi 13 octobre - Administration - Le 76 s'organise.

Le Conseil Général de Seine-Maritime devrait ouvrir dès janvier 2006 la Maison départementale des personnes handicapées instituée par la loi Montchamp. Elle sera installée à Rouen, avec deux antennes pour les régions du Havre et de Dieppe. Le schéma départemental privilégie le maintien à domicile et veut favoriser les projets expérimentaux ainsi que le développement des services d'accompagnement à la vie sociale. Le Département prévoit également de rattraper son sous-équipement en établissements spécialisés : il espère doubler, d'ici à 2010, les places dans les services d'accompagnement à la vie sociale et porter l'accueil en établissement à près de 3.000 places.

Mercredi 12 octobre - Citoyenneté - Élections en Île-de-France.

L'élection des représentants des personnes handicapées au Conseil Régional Consultatif des personnes handicapées d'Ile-de-France (lire ce Focus) se déroulera du 7 au 18 novembre, par courrier. Les 7.300 électeurs inscrits, soit 5% des personnes concernées, devront désigner leurs élus parmi... 1.843 candidats répartis en trois collèges : personnes handicapées psychiques et/ou mentales (565), handicapées motrices (768), handicapées sensorielles (413). Les électeurs devront s'exprimer pour chaque collège de leur département de résidence, et respecter la parité en alternant femme et homme dans leur vote. Le dépouillement du scrutin sera effectué devant huissier et les résultats proclamés le 1er décembre prochain.

Mercredi 12 octobre - Surdité - Onomatopées.
Les Éditions Monica Companys publient un mini-dictionnaire des expressions exclamatives de la vie quotidienne et des onomatopées dans leur interprétation en langue des signes française. Illustré en couleurs par Dom, rédigé par Monica Companys, il est réalisé au format poche et compte 64 pages de mots d'amour, de gros mots et de soupirs. En vente 22€ auprès des Éditions Monica Companys, B.P 82004, 49016 Angers Cedex 01.

  Image : 'Ah bon !', couverture du dictionnaire d'onomatopées édité par Monica Companys.

Mardi 11 octobre - Tourisme - La Côte d'Azur labellise.
Région hautement fréquentée, la Côte d'Azur va entamer une politique de labellisation Tourisme et Handicap. Le Comité Régional de Tourisme (C.R.T) qui a créé une commission ad hoc, va conduire des actions de sensibilisation et lance un appel aux gestionnaires et exploitants de sites touristiques afin qu'ils demandent le label Tourisme et Handicap. La Côte d'Azur est, avec la Bretagne, l'une des régions touristiques à avoir le plus tardé à enclencher cette démarche. Actuellement, seuls les départements de la Corse, de Guyane (duquel est pourtant originaire le Ministre du tourisme Léon Bertrand), et de Guadeloupe restent totalement en dehors de cette labellisation.

Mardi 11 octobre - Transports - Guide dans le 38.
Le centre d'information Handicap Info 38 a réalisé un guide des transports accessibles ou adaptés disponibles dans le département de l'Isère. En 80 pages, il présente les transports collectifs interurbains et urbains, les services publics ou privés de transport à la demande ou spécialisés, le réseau ferré accessible, le voyage par avion au départ de Grenoble ou Lyon, l'usage de la voiture individuelle et les cas de prise en charge des frais de transport. Transports et Handicap est édité en deux versions : papier adressée gratuitement sur simple demande au 0811 00 14 07, ou électronique, téléchargeable au format pdf. Handicap Info 38, 8 rue du Château 38320 Eybens. Tél. 04 76 14 07 07.

  Image : Couverture du guide 'Transports handicap' édité par Handicap Info 38.

Lundi 10 octobre - Cécité - Randonnées pour maîtres et chiens.
Récemment créée, l'Association pour les déficients visuels et leurs chiens (Asdevic) propose des randonnées ouvertes aux aveugles et à leurs chiens-guides. "L'objectif est de permettre aux chiens de se détendre après une dure semaine de travail, et par la même occasion, de détendre leur maître !". Tout le monde est bienvenu : voyant, aveugle ou malvoyant, pour des parcours nature de 10 à 25 km dans les forêts d'Île de France. Les randonnées ont lieu un dimanche sur deux en alternant les "courtes" (effectuées dans l'après-midi) et les "longues", avec départ le matin et pique-nique. Renseignements auprès de Madjid Guitoune, président de l'association, Tél. 06 15 23 22 69, et sur le web.

Lundi 10 octobre - Solidarité/Logement - Concours Confort de vie.

La Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité et le Crédit Foncier de France organisent un concours destiné à récompenser "des réalisations immobilières attentives aux situations issues de la perte d'autonomie liée à la maladie, à l'âge ou au handicap". Doté de 150.000€, les prix seront attribués à des "structures publiques ou privées, amenées à concevoir et à réaliser des unités d'habitation dans une optique durable". Cela concerne l'accessibilité du logement, les dispositifs innovants ou maintenant le lien social, l'implication des personnes concernées par une réalisation, etc. Les candidats ont jusqu'au 1er mars 2006 pour postuler. Renseignements : Fondation Caisse d'Epargne pour la solidarité, 9 avenue René Coty, 75014 Paris. Tél. 01 58 40 31 40.

Samedi 8 octobre - Culture - Séminaire à Tours.

Les politiques de l'accessibilité à la culture sont à l'ordre du jour d'un séminaire organisé à Tours le 18 octobre prochain à l'Hôtel de ville de Tours (Indre-et-Loire) dans le cadre du 1er forum européen des jeunes créateurs de mode adaptée. Différents thèmes seront débattus au cours de cette journée : image de soi et handicap, politiques européennes autour de la culture et du handicap, mise en application des pratiques d'accès à la culture, etc. Des ateliers thématiques seront consacrés aux offres culturelles ainsi qu'aux stratégies et réflexions du secteur textile concernant les personnes à mobilité réduite. Ce séminaire est organisé par l'Institut d'éducation motrice Charlemagne qui conduit depuis plusieurs années un travail d'adaptation de la mode aux besoins des personnes handicapées. Renseignements : Dominique Rotureau ou Marilou d'Auzon, Institut d'éducation motrice Charlemagne, Chemin des Tours de Charlemagne, 37510 Ballan-Mire. Tél. 02 47 48 76 76, Fax 02 47 48 76 48.

Vendredi 7 octobre - Éducation - Aides pour les étudiants.

Le financement des aides aux études, consistant essentiellement à la mise à disposition de personnels assurant la prise de notes ou l'interprétariat en langue des signes française, sera prolongé jusqu'à la fin de l'année universitaire, en juin 2006. Assurée par l'Agefiph, la prise en charge budgétaire de ces aides devait être transférée à l'État, dans le cadre la loi du 11 février 2005, mais le retard pris dans sa mise en application ne permet pas de réaliser la transition au début de l'année 2006. La directrice générale de l'Agefiph, Claudie Buisson, avait affirmé en mars dernier ne pas vouloir arrêter de financer les aides aux études avant que les ministères concernés aient pris le relais (lire cet article). L'Union Nationale des Associations de Parents d'Enfants Déficients Auditifs (Unapeda) avait dénoncé dès févier 2005 le risque que les étudiants sourds soient laissés sans interprètes dès la rentrée universitaire 2005-2006, obtenant des reports successifs du transfert de la prise en charge.

Vendredi 7 octobre - Manifestation - Handistructibles à Paris.
Mouvement né dans les Hauts-de-Seine de la rencontre de parents d'enfants handicapés, les Handistructibles veulent lancer une protestation régulière (à la manière des manifestations organisées par les mères de disparus en Argentine durant la dictature militaire) contre la politique nationale du handicap : "Nous souhaitons réunir le plus grand nombre de sympathisants afin d'interpeller les pouvoirs publics pour qu'ils étudient enfin sérieusement notre situation et que les décrets d'application de la loi de 2005 soient reconsidérés". La première manifestation doit se dérouler vendredi 14 octobre à 18h sur la place de l'Hôtel de Ville de Paris (4e). Renseignements : Association Les Handistructibles, 29 rue Cartault, Esc.11, 92800 Puteaux.

Jeudi 6 octobre - Justice - L'Europe condamne la France.

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a rendu son arrêt sur la validité de la loi réformant la jurisprudence Perruche. A la demande de Jean-François Mattéi, alors Député Démocratie Libérale, le Parlement avait introduit en mars 2002, dans la loi sur le droit des malades, un article empêchant qu'une personne née handicapée à la suite d'une erreur de diagnostic médical puisse obtenir la réparation du préjudice résultant de ce handicap. Cette disposition s'appliquait aux procédures en cours. La Cour a jugé à l'unanimité de ses magistrats, dans un arrêt définitif, que la loi française viole le "droit au respect de leurs biens", garanti aux personnes par l'article 1 de la Convention européenne des droits de l'homme. Lire également en Editorial.

Jeudi 6 octobre - Emploi - Sites Handicap.

Le site de e-recrutement Monster propose un accès dédié aux travailleurs handicapés, Monster Handicap. Le site contient des "informations, conseils, explications pratiques, juridiques et/ou légales, destinés aux candidats et aux entreprises" ainsi qu'une procédure d'identification des entreprises ayant une politique de recrutement de travailleurs handicapés. Cette réalisation précède le lancement des portails emploi handicap de l'Agefiph, le 17 octobre avec agefiph.fr, et d'Ohé-Prométhée Paris et Hauts-de-Seine, le 3 novembre sur hanploi.com. Pour ce dernier, les entreprises présentes ont chaccune dû débourser un "ticket d'entrée" de 15.000€.

Mercredi 5 octobre - Société - Halde contestée.

La composition du comité consultatif de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) est contestée par un collectif d'une trentaine d'associations. Elles dénoncent l'absence de l'ensemble au sein du comité des mouvements homosexuels ou d'organisations oeuvrant contre les discriminations fondées sur l'état de santé. L'Association des Paralysés de France, Handicap & Libertés, L'Adapt et l'Association française de lutte contre les Myopathies font partie de ce collectif.

Mercredi 5 octobre - Manifestation - Paris contre les discriminations.

La ville de Paris et M6 s'associent pour proposer une soirée d'information et de lutte contre toutes formes de discriminations. Un concert présenté par Laurent Boyer (gratuit sur invitation à retirer dans les Kiosques Jeunes de Paris) réunira quelques vedettes dont Calogero, Lââm, Corneille, Jenifer. Il sera entrecoupé par des spots de sensibilisation portant sur le handicap, l'homophobie, le respect des femmes et des S.D.F. Précédant le concert, un Théâtre Forum mettra sur scène des situations vécues de discrimination en mêlant comédiens et public pour proposer divers scénarios pour régler le cas. Le concert et les spots seront diffusés sur la chaîne numérique terrestre W9 en léger différé et sur M6 vers la fin du mois de novembre. Théâtre Forum à 18h 30, concert à 21h, au Zénith de Paris (19e).

Mercredi 5 octobre - Justice - Inculpations pour maltraitance.

Sept employés et cadre de l'Institut Médico-Educatif Christian Lazard (La Queue les Yvelines), géré par la Croix-Rouge, ont été mis en examen pour des faits de maltraitance et de viols qui se sont produits entre 1998 et 2001. Un infirmier est en détention préventive depuis décembre 2004, soupçonné d'avoir violé une adolescente à trois reprises. L'ancien directeur de l'établissement, qui accueille 42 enfants et adolescents lourdement handicapés, y figure pour non-dénonciation de crime et mauvais traitements. L'enquête judiciaire a démarré en juin 2001 et les mises en examen ont commencé en 2004, sans qu'elles soient rendues publiques. Il est fait état de privation de nourriture ou de soins et de punitions humiliantes, voire dangereuses pour les enfants concernés. Philippe Bas, Ministre délégué aux personnes handicapées, s'est indigné des faits rapportés et a témoigné son soutien et sa "solidarité personnelle aux victimes et aux familles des victimes"; il souhaite que "des sanctions exemplaires" soient prises dans cette affaire. Le Ministre précise que le Conseil d'État examine actuellement une "ordonnance prévoyant que, désormais, les critères d'embauche des professionnels exerçant dans ces établissements seront renforcés pour augmenter les garanties" et qu'une instruction ministérielle ordonnera dès janvier 2006 un "accroissement des contrôles et des inspections dans les établissements accueillant des personnes handicapées ou âgées".

Mardi 4 octobre - Transports - PAM s'ouvre à tous.
Le service de transport spécialisé Paris Accompagnement Mobilité (PAM), qui était depuis sa création en novembre 2003 réservé aux Parisiens, est désormais ouvert aux personnes handicapées habitant en dehors de l'Île de France et devant séjourner quelques jours à Paris. Il est nécessaire de s'inscrire sur pam.paris.fr (dossier téléchargeable), préalablement à un séjour, en justifiant d'une invalidité d'au moins 80%. Les étrangers peuvent également accéder à PAM en attestant de leur handicap. Le transport des résidents parisiens sera privilégié durant les heures de pointe mais les touristes et visiteurs auront accès au service dans les mêmes conditions horaires et tarifaires que les Parisiens. Renseignements : 01 53 44 12 59.

  Image : véhicule de PAM.

Mardi 4 octobre - Éducation - L'État condamné en justice.
Le Tribunal Administratif de Lyon a condamné l'État à payer 36.000€ de dommages et intérêts à une famille dont l'adolescent de 14 ans, autiste, s'était vu opposer un refus de scolarisation. Le jugement n'oblige pas le Préfet à scolariser cet adolescent laissé sans éducation depuis trois ans mais considère que "compte tenu de la longueur de la période pendant laquelle Brahim n'a pas été scolarisé [...] l'État a fait peser sur l'enfant et ses parents une charge anormale et spéciale de nature à engager, dans les circonstances de l'espèce, sa responsabilité même en l'absence de faute". Une solution "transitoire" aurait été trouvée, selon le Ministère délégué aux personnes handicapées, le garçon devant être accueilli dans un Institut Médico-Educatif qui devrait ouvrir dans quelques mois.

Lundi 3 octobre - Manifestation - Marche à Paris.
L'association Léa pour Samy organise, le samedi 15 octobre, sa Marche de l'Espérance pour revendiquer "l'instauration de l'obligation nationale du diagnostic précoce d'autisme, selon les critères de l'Organisation Mondiale de la Santé et l'abolition des critères Franco-Français, cause principale de nos souffrances". La marche partira de la place de l'Hôtel de Ville de Paris (4e), le rendez-vous étant fixé à midi. Elle s'inscrit dans un programme plus vaste d'actions organisées ce mois-ci par l'association.

Lundi 3 octobre - Société - L'A.P.F contre les discriminations.
L'Association des Paralysés de France publie un livre noir des discriminations dont ont été victimes des personnes handicapées, Handicap: silence on discrimine (Le Cherche Midi, 15€). Collectés par la journaliste Anne Kerloc'h, des témoignages variés présentent des situations vécues dans l'accès aux droits, les activités de la vie quotidienne, les déplacements, l'emploi, les loisirs, etc. Ce livre s'inscrit dans une campagne de l'A.P.F qui culminera par une journée nationale d'action le 11 octobre prochain.

  Image : couverture de l'ouvrage 'Handicap, silence on discrimine'.

Dimanche 2 octobre - Politique - Montchamp redevient Députée.
Marie-Anne Montchamp, ancienne Secrétaire d'État aux personnes handicapées du gouvernement Raffarin, retrouve un siège à l'Assemblée Nationale, après sa réélection dans la 7e circonscription du Val de Marne. Marie-Anne Montchamp pourrait prochainement retrouver le poste de chargée de mission auprès de la Présidence de la République qu'elle avait dû quitter le temps de sa campagne électorale; elle doit assurer, auprès du Président de la République, le suivi de la mise en oeuvre de la nouvelle législation en faveur des personnes handicapées.

Samedi 1er octobre - Loisirs - Handi-Grimpe dans les Yvelines.

Activité de popularisation de l'escalade auprès des personnes handicapées, Handi Grimpe organise une après-midi d'activités à Montigny le Bretonneux (près de Versailles, dans les Yvelines), au Centre Sportif de Coubertin, rue Charles Linné. Les participants pourront s'initier à l'escalade et visionner le film "Happiness Trip 2003" réalisé par Philippe Ribière, fondateur d'Handi Grimpe. Cette action s'inscrit dans le cadre de la 2e semaine Handicap organisée par la Municipalité dont le Maire est le Sénateur Nicolas About, auteur de multiples travaux parlementaires sur la politique en direction des personnes handicapées. Renseignements : Association Handi-Grimpe, Tél. 04 66 62 27 36.


Actualités précédentes



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2005. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page