Handiloisirs
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Escapade en Morvan.
  À égale distance de Paris et de Lyon, et à cheval sur plusieurs départements de Bourgogne, découverte d'une destination nature qui fait la part belle à l'accessibilité.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.
 

Aux confins des départements de la Côte-d'Or, de la Nièvre, de la Saône-et-Loire et de l'Yonne, le massif du Morvan (parc naturel depuis 1970) culmine à 900m avec le Haut Folin. La montagne y tient donc davantage de la colline mais sa préservation en fait depuis longtemps une destination verte très prisée des amateurs de nature et de calme. Peu urbanisés, couverts de forêts, ponctués de lacs limpides et poissonneux, les paysages morvandiaux invitent autant à la pratique d'activités de plein air qu'à la contemplation...

  Image : carte du Morvan.

 

Le Parc naturel régional s'est très tôt intéressé à la thématique de l'accessibilité à travers le programme "Morvan pour tous", innovant et particulièrement en pointe côté matériels (aisément disponibles sur réservation), qui a permis de développer, avec le soutien de l'association Dream, des activités adaptées sur tout le massif : piste de descente tous terrains, randonnées sur tous chemins avec engins manuels ou à propulsion électrique, site d'escalade pour déficients visuels avec prises sonores, etc. Le Parc a d'ailleurs été sélectionné parmi les territoires pilotes du futur label Destination pour tous, complémentaire de Tourisme et handicap.

Les vacanciers handicapés seront donc bien avisés de préparer leur séjour avec la Maison du tourisme, installée à Saint-Brisson (non loin de Saulieu) dans un ancien domaine agricole où sont prêtés quelques-uns des matériels adaptés nécessaires aux activités nature. L'endroit, situé en bord d'étang, est en outre une étape touristique à soi seul : balade sur les rives, découverte de l'arboretum ou du jardin de plantes aromatiques, visite de la "Maison des Hommes et des paysages" (passionnant écomusée) dans les dépendances du château, ou encore, à l'étage (accessible par ascenseur) de l'émouvant Musée de la Résistance. Autant de pistes pour se familiariser avec un terroir aussi riche en histoire qu'en paysages.

  Image : buggybike sur un sentier adapté du Morvan. © Association Dream.
Image : Maison des Hommes et des paysages.
 

Une histoire qui remonte très loin dans le temps, ainsi qu'il est possible de s'en rendre compte sur les hauteurs d'Autun (Mont Beuvray), à Bibracte, ancienne capitale des Éduens. Ce peuple gaulois puissant (dixit Jules César en personne !) a laissé ici d'impressionnants vestiges avant de s'installer dans la "ville nouvelle" d'Augustodunum au 1er siècle avant notre ère. Un musée ultra-moderne et parfaitement accessible, construit au pied du site, rassemble et illustre les pièces majeures retrouvées sur place, redonnant vie à un peuple finalement assez méconnu et encore victime de clichés tenaces : non, les Gaulois n'étaient pas des sauvages incultes dévorant des sangliers entre deux bastons ! Côté gastronomie d'ailleurs, un restaurant unique en France, ouvert récemment à côté du musée, permet de se faire une idée assez précise des goûts culinaires de "nos ancêtres" : du solide, arrosé de cervoise, comme il se doit... Réservation fortement conseillée; une table a été spécialement surélevée pour accueillir des convives en fauteuil roulant. Accès de plain-pied, parking réservé (musée). Quant au site archéologique proprement dit, mieux vaut le découvrir en voiture (sur dérogation) ou en joëlette (prêt gratuit sur réservation) car la pente est assez forte dans la première partie. Un guide (humain ou papier) peut également s'avérer bien utile pour mieux "lire" les ruines. Ne manquez pas, en entrée de site, la reconstitution de l'un de ces murs gaulois imprenables, faits de pierres, de terre et de troncs d'arbres, qui ont tant impressionné les Romains...

  Image : 'murus gallicus' à Bibracte.
 

Le destin des Éduens, on peut l'apercevoir depuis le sommet du mont Beuvray, où la vue (entre autres) sur Augustodunum est remarquable. La discrète, mais jadis puissante Autun possède de spectaculaires vestiges romains (temple de Janus, porte Saint-André notamment) ainsi qu'une fameuse cathédrale accessible par rampe (côté jardin) sur demande préalable auprès de l'Office de tourisme. La cité est pentue (avec quelques secteurs pavés) mais la déambulation dans ses vieilles rues reste des plus agréables. Dommage que le richissime Musée Rollin ne soit pas accessible en fauteuil roulant...

  Image : temple de Janus à Autun.
 

Côté nature, nanti(e) éventuellement de l'un des équipements gracieusement mis à disposition par la Maison du Parc, vous aurez l'embarras du choix : balades en forêts domaniales ou sur les sentiers de découverte (celui du lac de Saint-Agnan, par exemple, qui longe une tourbière), les plus aguerri(e)s pourront, à Dun les Places, s'élancer en Fauteuil Tout Terrain sur la piste du Breuil ou, pour les aveugles, escalader le rocher du Chien.

Quant aux plus paisibles, c'est au bord de plusieurs lacs et étangs qu'ils pourront pratiquer la pêche sur des pontons adaptés : pour du matériel et des conseils de pro, voyez avec François Deline, guide professionnel ! Et si une balade sur l'eau vous tente, sachez que l'association Activital, qui gère trois bases nautiques sur les lacs des Settons, de Chaumeçon ainsi que sur l'étang de Baye, dispose d'équipements de mise à l'eau ainsi que de voiliers adaptés. À éviter, évidemment, en période de pointe, mais d'autant plus agréable, à la belle saison, que les abords de ces plans d'eaux ont été préservés du tourisme de masse.

  Image : Oxoon sur le lac des Settons. © Association Dream.
Image : pêche sur le lac des Settons. © Association Dream.

 

Ajoutez à tout ce qui précède un choix assez large, faute d'être pléthorique, d'hébergements accessibles (de l'individuel aux groupes), une gastronomie à base de produits du terroir, et des prix globalement plus doux qu'ailleurs, et vous comprendrez pourquoi les yeux de certains Lyonnais ou Parisiens s'illuminent quand on évoque le Morvan !


Jacques Vernes, juin 2011.


Sur le web le site internet du parc régional se double d'un véritable portail touristique permettant de préparer séjours et activités, y compris pour les touristes handicapés. On peut également y télécharger le guide Morvan pour tous. Incontournable ! Par ailleurs, l'association Dream organise chaque année des raids handis-valides permettant notamment de présenter les dernières nouveautés en matière de matériel adapté.

 



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2011. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page