Handisports
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Ces paralympiques méconnus...
  Boccia, volleyball, quadrugby : on les connaît peu, et pourtant ils existent et comptent de nombreux adeptes dans un grand nombre de pays.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

La boccia, une pétanque aux origines antiques. On pourrait dire de la Boccia que c'est la pétanque adaptée aux personnes infirmes motrices cérébrales. Ce jeu de lancer de balle remonterait à la Grèce antique et a été modernisé par les italiens au 16e siècle. C'est le seul sport paralympique qui permet aux filles et aux garçons de jouer ensemble.

Image : Un lancer de balle. Remarquez la zone à l'intérieur de laquelle le joueur doit placer son fauteuil  

Tous les pratiquants doivent être sur fauteuil roulant. La partie se déroule en manches successives. Elle se joue à six boules et en équipe de trois joueurs, en doublette ou en simple, chacun ayant sa couleur: rouge ou bleue. Chaque compétiteur doit maîtriser ses désordres musculaires pour lancer une balle de cuir au plus près d'un "cochonnet", le Jack, une balle blanche. Le décompte s'effectue comme à la pétanque: chacune des balles de même couleur les plus proches du Jack rapporte un point. La manche dure tant que chaque participant n'a pas au moins une fois lancé le Jack, le camp vainqueur étant celui qui a obtenu le plus de points. En individuel, chaque joueur lance deux fois le Jack. Chaque balle est farcie de sable et pèse 300 grammes pour un diamètre de 8,3 cm (identique à une balle de baseball).


Les joueurs peuvent utiliser un dispositif leur permettant de lancer la balle, compte- tenu de leur difficulté de préhension et de l'importance de leurs troubles locomoteurs, telles des rampes faites de plastique ou d'aluminium: la balle glisse à l'intérieur, le joueur devant aligner la rampe en fonction de la direction qu'il souhaite donner à son projectile. Le terrain de jeu mesure 12,5 m de long sur 6 de large, toute balle dépassant ses limites étant "morte". Le sol doit être de préférence en bois ou en matière synthétique. L'aire de jeu est divisée en trois zones: le rectangle à partir duquel chaque joueur effectue ses lancers, suivi d'une zone en V à l'intérieur de laquelle le Jack ne doit pas être lancé, la troisième étant la zone de jeu "valide". Cette dernière comporte une marque en X: en cas d'égalité à la fin des manches, le Jack est placé sur cette croix et le joueur qui approche sa balle au plus près est déclaré vainqueur.

  Image : Un point disputé dans cette partie version loisirs ; apparemment, c'est la boule rouge qui `tient'

La boccia est pratiquée en compétition dans plus d'une trentaine de pays et jouée aux Paralympiques depuis les jeux de Barcelone en 1992.



Volleyball, assis ou debout, c'est selon ! Voici un sport d'équipe spectaculaire, vif, tactique mais plus pratiqué en France depuis 1997 (alors même que l'équipe nationale avait remporté une médaille de bronze lors des championnats du monde de 1994). Il est ouvert à toutes les personnes handicapées motrices. Comme en "temporairement valide", le jeu se pratique à six joueurs. Selon qu'ils soient assis ou debout, les dimensions du terrain et la hauteur du filet sont standards ou réduites. Le jeu assis est ainsi beaucoup plus rapide que son confrère vertical.

image : Israël affronte le Canada lors de l'open PanAm 1999 de volley debout


Le volley debout obéit aux mêmes règles que le jeu classique. Rappelons qu'il se déroule sur une aire de jeu rectangulaire divisée en deux zones par un filet. Chaque équipe de six joueurs se place de part et d'autre. Un ballon de 65 cm de circonférence et pesant environ 260 gr est lancé du fond du terrain et doit être renvoyé par l'équipe adverse dans le camp du lanceur. Le but du jeu est de faire toucher le sol par la balle dans le camp de l'adversaire. Si celui- ci n'arrive pas au bout de trois passes à faire passer le ballon de l'autre côté du filet, le camp du lanceur marque un point. Il en est de même si la balle sort des limites du terrain. Les joueurs n'ont pas le droit de toucher le filet, même involontairement, et leurs mains ne doivent pas pénétrer dans le camp opposé. A chaque point marqué, les joueurs changent de position sur le terrain dans le sens des aiguilles d'une montre. Le vainqueur d'un set est l'équipe qui atteint la première le score de vingt- cinq avec un écart d'au moins deux points sur l'adversaire. Pour gagner la partie, il faut remporter trois sets.

image : La Bosnie est en finale contre l'Allemagne lors des Championnats du Monde à Sarajevo de volley assis


Ce sport est ouvert à la plupart des handicapés physiques. Sont admises au jeu assis les personnes amputées d'un membre sans appareillage, ou dont la motricité des membres inférieurs ou supérieurs est nettement réduite. Le terrain est long de 10 m sur 6 de largeur; le filet est à 1,15 m de haut pour les hommes, 1,05 m pour les femmes. Le jeu debout est pratiqué par les amputés d'une jambe dûment appareillés, les infirmes moteurs cérébraux et les handicapés moteurs divers que le Comité International Paralympique classe dans la catégorie "les autres" (sic). L'aire de jeu mesure alors 18 x 9 m, le haut du filet est placé à 2,43 m pour les hommes et 19 cm plus bas pour les femmes. Le volleyball est un sport officiel des Paralympiques depuis les Jeux de Toronto en 1976. Les règles détaillées du jeu assis et debout ainsi que les classifications sont sur le site de la World Organisation Volleyball for Disabled.



Comment plaquer un fauteuil roulant : le rugby à roulettes! Le rugby n'est plus, depuis plus vingt ans, l'apanage des costauds véloces. De nombreux tétraplégiques pratiquent sa version fauteuil roulant manuel, connue aussi sous le nom de Murderball. Ce sport d'équipe admet aussi les handicapés des membres supérieurs. Les joueurs sont classés selon leur capacité fonctionnelle, ce système donnant à tous les pratiquants potentiels l'opportunité de jouer. Le jeu se déroule sur un terrain de basketball standard. Des buts et une surface de réparation sont tracés à ses deux extrémités. Un marqueur et un chronométreur officient, comme au basket. Une prison recueille les joueurs qui ont fauté, comme au hockey. Les règles sont une combinaison savante de celles du basket, du foot, du hockey et même du rugby!

image : La chute, c'est la sanction du plaquage en fauteuil roulant !


Image : Pour marquer, il faut souvent passer en force !  

Le but du jeu est de marquer en portant la balle derrière la ligne de but opposée. Les contacts entre fauteuils sont autorisés - ils sont nombreux et violents, obligeant à de fréquentes réparations en cours de match - mais pas ceux des corps des joueurs. Les adversaires cherchent à prendre la balle, à bloquer les attaques vers leur but et à pousser leurs opposants à faire faute. La partie se déroule en quatre périodes de 8 minutes chacune, le chronomètre étant arrêté lorsque la balle n'est plus jouable.



Une équipe est composée de quatre joueurs sur le terrain. Lorsqu'ils défendent leurs buts, seuls les membres de la même équipe sont autorisés à demeurer dans la surface de réparation. Leurs quatre adversaires ne peuvent y demeurer plus de dix secondes. Le ballon ne doit pas être conservé plus de dix secondes par un joueur. L'équipe qui défend dispose de quinze secondes pour sortir la balle de son camp. Une faute défensive est sanctionnée par une exclusion temporaire du joueur fautif.

Ce sport de contacts rugueux a été inventé au Canada dans les années 70 et connaît le plus fort développement des handisports: il est pratiqué dans une vingtaine de pays. En démonstration à Atlanta en 1996, il devient une discipline en compétition aux paralympiques de Sydney 2000. Il existe de nombreux sites de Quadrugby, celui de la fédération "états-unienne" étant l'un des plus fournis en images.


Jacques Vernes, février 2001

  Image : Dix secondes pour se débarrasser du ballon, pas facile avec un adversaire sur le râble !




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2001. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page