Matériels
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  WiiGO, un robot pour les courses.
  Le Cicat Hacavie a testé un robot d'assistance pour faire les courses actuellement en service dans un hypermarché de la banlieue de Lille. Simple gadget ou solution d'autonomie pour les clients handicapés ?

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

             Nous avons eu l'occasion, au cours d'une visite au centre commercial Englos les Géants, de tester le Robot d'assistance Wiigo. Auchan est en collaboration avec la société Follow Inspiration pour mettre à disposition ces robots durant une période d'un an. Follow Inspiration a été fondée au Portugal par une personne atteinte d'un handicap moteur depuis l'âge de 14 ans. C'est donc en connaissance de cause qu'elle a entrepris ce projet. Accompagnés par un collaborateur de chez Follow Inspiration, nous avons donc effectué nos courses en fauteuil roulant (voyez cette vidéo)...

 

Image : Wiigo.
Image : Wiigo.
 

L'utilisation est très simple : une fois bien situé en face du robot, sans personne dans le champ de vision de la caméra, l'utilisateur appuie sur un bouton tout à fait accessible pour une personne en fauteuil afin de démarrer la reconnaissance faciale réalisée à l'aide d'une caméra infrarouge semi-rotative. Sur son écran, un message affiche "bonnes courses" une fois la reconnaissance terminée. Avec un seul appui sur le bouton vous pouvez activer la reconnaissance faciale ou déplacer manuellement le robot par un appui long (très utile si vous devez faire un demi tour et qu'il n'y a pas de place pour se faufiler entre le robot et le rayon).

Une fois que vous êtes "appareillé" avec le robot de couleur rouge et blanc, cet assistant électronique vous suit partout. Là où l'utilisateur passe, le robot est capable de passer. Une distance de sécurité entre 30 et 50 cm sépare le robot et l'utilisateur. Equipé d'un détecteur d'obstacles sur 360°, il contourne les difficultés sans problème. Il porte environ 30 kg de courses au maximum à l'aide d'un sachet accroché entre deux tubes.

Autonomie : environ 6 heures. Si le robot ne détecte plus votre présence, un retour sonore retentit afin de vous signaler de faire demi-tour pour reconnecter le robot à votre visage. Une fois le sac plein de courses, nous nous rendons à la caisse. Une aide extérieure est nécessaire afin de porter le sac de courses sur le tapis de la caisse. Il faut savoir que le robot ne sort pas à l'extérieur du magasin, ce qui est bien dommage car comment faire pour tout embarquer dans la voiture ? En phase de test, le robot WiiGo a déjà en tête des améliorations telle que la possibilité d'être dirigé vers le rayon souhaité afin de faciliter l'orientation dans le magasin.

Points positifs :
Entièrement automatique, facile d'utilisation, beau design, faible largeur pour accéder à des passages étroits (entre deux chariots par exemple).

Points négatifs :
Déconnexion fréquente possible de l'appareil, obligation de se positionner bien en face de l'appareil sans personne dans le champ de vision de la caméra afin d'assurer l'appareillage entre le robot et l'utilisateur, espace de contenu de courses faible, très difficile d'utilisation en période d'affluence élevée, le robot ne vous suit pas jusqu'à votre voiture afin de décharger les courses.


Alexandre Joos, ergothérapeute, janvier 2017.

 

Image : Hacavie - Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques. Site pour la Vie Autonome du département du Nord. Cliquez pour accéder au site.

Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2017. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page