Matériels
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Rééducation et toilettes intelligentes.
  Le Cicat Hacavie a évalué deux matériels coûteux et non pris en charge bien qu'ils contribuent à l'autonomie des personnes handicapées, un appareil de rééducation et une lunette de WC motorisée. Banc d'essai.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.
 

             Le Théra vital, fabriqué par Medica Medizintechnik et importé par DGK Medical est un appareil de rééducation des membres inférieurs et/ou supérieurs sous forme d'exercices purs ou ludiques. Les buts poursuivis par le Théra vital sont le réentraînement à l'effort et la mobilisation passive. Il est utilisable aussi bien chez les particuliers qu'en collectivité. Cet appareil permet à l'utilisateur de travailler en position assise depuis son fauteuil roulant ou une chaise adaptée. Des activités ludiques sont disponibles pour une rééducation en passant par le biais de jeux. Des fixations mécaniques sont disponibles pour le maintien et le confort des pieds ainsi que des nouveaux guide-mollets amovibles et réglables en hauteur. Les programmes sont personnalisables.

  Image : Thera vital.
 

5 modèles sont disponibles : pour membres inférieurs avec télécommande à écran 2,7 pouces plus embase roulante, le même sans embase roulante, pour membres inférieurs avec télécommande à écran 5,7 pouces et embase roulante, pour membres inférieurs et supérieurs avec écran 5,7 pouces et embase roulante, le même avec télécommande à écran 2,7 pouces. Options : cale-pieds avec réglage de rayon illimité incluant outil de serrage, guide-mollets, fixations mécaniques des pieds, adaptateur pour poignée, manchettes velcro.

Avantages : Programmes personnalisables, différentes versions disponibles par rapport aux besoins.

Inconvénient : le tarif, 4.500,00€ TTC pour le modèle 530, sans remboursement LPPR.

Garantie : 2 ans.

 



 

Fabriqué par Atoform et également importé par DGK Médical, le Liftolet est une lunette motorisée à hauteur variable qui s'adapte sur la plupart des WC standards. Il est destiné prioritairement au domicile des particuliers mais peut également convenir aux établissements. Dispositif facile à installer et à utiliser, il apporte une aide indéniable aux personnes qui souffrent d'un handicap. Il peut être une bonne alternative à la cuvette rehaussée car, étant posé sur la cuvette, il n'en modifie que très peu la hauteur originale.

L'installation s'effectue sur l'existant. Il n'y a pas de travaux de plomberie ou autre à prévoir hormis l'accès à une prise de courant pour brancher l'appareil. Le débattement se situe entre 40 et 90 cm. Les barres d'appuis situées de chaque côté du Liftolet sont escamotables et équipées chacune des commandes de montée et de descente. C'est une aide pour l'utilisateur mais également pour la tierce-personne qui devra fournir un effort moins important pour redresser la personne. La largeur hors-tout est de 68 cm et la profondeur de 70 cm. Le poids maximum supporté est de 150 kg.

Options : bouton d'urgence, porte-rouleau, lunette ouverte sur l'avant, système nettoyant et séchant, bouton pour tirer la chasse d'eau.

  Image : Liftolet.
 

Avantages : S'installe sur l'existant, pas de travaux spécifiques à prévoir, grand débattement compris entre 40 et 90 cm, boutons de commandes installés sur les 2 accoudoirs relevables.

Inconvénient : Le système est très lourd. Heureusement, lorsqu'il est en place, il ne doit normalement plus être déplacé.

Tarifs : 4.100,00 € sans le socle, 410€ pour le socle. Remboursement LPPR : aucun. Garantie : 2 ans.


Teddy Huyghebaert, ergothérapeute, avril 2014.

 

Image : Hacavie - Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques. Site pour la Vie Autonome du département du Nord. Cliquez pour accéder au site.

Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2014. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page