Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  L'EBU découvre l'automobile...
  L'Union Européenne des Aveugles a décidé de s'intéresser à la détection par le son des véhicules électriques, deux ans après que les USA ont adopté une réglementation, et près d'an après les premières Autolib'...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

          L'European Blind Union (Union Européenne des Aveugles) a soigneusement pris le temps de la réflexion. Elle vient tout juste en effet de lancer un appel en faveur d'une signalisation sonore des véhicules à motorisation électrique ou hybride, alors que la plupart des constructeurs proposent de tels modèles totalement silencieux à petite vitesse. Certes, cela fait près d'une dizaine d'années que la première voiture particulière à motorisation hybride, la Toyota Prius, est commercialisée avec succès : elle est silencieuse à moins de 30 km/h puisque seuls ses moteurs électriques fonctionnent à cette vitesse. D'autres constructeurs ont suivi, tel Lexus avec un 4x4, mais cette marque de luxe ne devait certainement pas vendre assez pour intéresser l'EBU. Aux USA, les associations de personnes déficientes visuelles ont pourtant rapidement perçu le danger de ces nouvelles voitures silencieuses car les aveugles repèrent souvent au bruit la présence d'une voiture en approche : elles ont obtenu, en décembre 2010 une loi intitulée Pedestrian Safety Enhancement Act, qui donne 18 mois aux constructeurs pour inclure un système sonore automatique sur leurs modèles électriques ou hybrides.

En France, à la même période, le Monsieur "Accessibilité" de la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) découvrait que les centaines de voitures Autolib' en location libre-service que Paris lançait dans les rues étaient électriques... Et c'est en catastrophe qu'il a tenté d'interpeller la ville de Paris et le concessionnaire du service, évidemment sans résultat. Il est également entré en relation avec les constructeurs français qui, depuis, travaillent enfin avec des représentants de personnes déficientes visuelles pour élaborer une solution pratique pour tous.

Mais c'est à l'opinion publique que l'Union Européenne des Aveugles s'adresse pour demander que les véhicules électriques ou hybrides deviennent détectables au son. L'EBU espère une réglementation européenne, un groupe de travail ayant élaboré des spécifications techniques dont le processus de mise en oeuvre reste à définir alors que la Commission et le Parlement Européen examinent de leur côté un projet relatif au son émis par les moteurs des véhicules. Cela, l'EBU semble l'oublier alors que la question paraît en voie de réglementation. Il restera toutefois à attendre quelques années, les réglementations de l'Union Européenne prévoyant toujours un délai de mise en oeuvre.

L'Union Européenne des Aveugles informe donc le public de ce qu'il sait déjà. Et pour mieux faire passer son message, elle s'adresse aux Français dans leur langue, quasiment une première pour cette organisation basée à Paris dont le site web est intégralement rédigé en anglais. Reste à savoir si le son émis par les prochaines voitures électriques aura l'accent d'outre-Manche...


Laurent Lejard, octobre 2012.




Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2012. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page