Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Nouvelle année, nouveau Yanous... nouvelle politique ?
  En ce début d'année 2011, Yanous présente à ses lecteurs ses meilleurs voeux de bonheur et de santé, dans une formule rénovée sur fond de continuité de l'action politique en direction des personnes handicapées.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

          Vous le découvrez, 10 ans après sa fondation, le magazine Yanous.com fait désormais davantage de place à l'image dans une nouvelle présentation, tout en conservant sa structure et son contenu. 10 ans, et des sujets traités par milliers, pour présenter la diversité et la richesse humaine des personnes handicapées.

Avec vous, nous avons vécu la nette évolution du statut social des personnes handicapées en France : de simples objets de solidarité nationale, elles sont devenues davantage actrices de leur quotidien, même si cet acquis est encore fragile face aux rigueurs budgétaires qui pèsent toujours prioritairement sur les plus vulnérables. C'est la crainte que l'on pouvait avoir au sortir de la présentation, le 6 janvier 2011, de la politique gouvernementale qui sera suivie en direction des personnes handicapées, jusqu'à la prochaine élection présidentielle d'avril 2012.

Effectuée par la ministre des solidarités de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot, et sa secrétaire d'État, Marie-Anne Montchamp, cette présentation de leur programme d'action ne sait pas susciter l'enthousiasme et l'adhésion : Roselyne Bachelot accepte le principe de déroger à l'accessibilité des constructions neuves en se réfugiant derrière un amendement censé verrouiller ce dispositif introduit dans une proposition de loi défendue par le sénateur UMP Paul Blanc. La création de services d'assistance sexuelle aux personnes lourdement handicapés sera combattue par "la ministre en charge du droit des femmes" dont la déclaration à l'emporte-pièce oublie au passage que ce besoin concerne également les femmes, et que l'hétérosexualité n'est pas intrinsèque aux personnes handicapées...

La réforme de la dépendance ne concernera pas les personnes handicapées, ce n'est pas à cette occasion que seront traitées les lacunes de mise en oeuvre de la loi du 11 février 2005. Sur ce sujet, Marie-Anne Montchamp répond qu'on "a besoin d'interroger la question des barrières d'âge [opposée aux demandeurs de la Prestation de Compensation du Handicap] de manière très opérationnelle et très consciente en partant de situations réelles. Nous allons faire bouger les lignes". Quand et comment, les ministres ne l'ont pas dit.

Même flou en matière d'aide aux parents handicapés pour lesquels la création d'une aide à la parentalité avait été renvoyée par le précédent Gouvernement à la réforme de la dépendance : "En posant la question à travers ce laboratoire particulier qu'est le handicap, expliquait Marie-Anne Montchamp, on arriverait à mieux formuler les questions et avoir même l'ambition de promouvoir de façon plus générale l'aide à la parentalité qui tarde véritablement trouver sa juste place". Un chantier qu'elle pourrait prochainement mettre en concertation, seul signal d'évolution positive dans un calendrier entièrement tourné vers la préparation de la grand-messe que sera la deuxième Conférence Nationale du Handicap de juin 2011. Après 2010, année de récession sociale, 2011 marquera-t-elle une reprise morne ?


Laurent Lejard, janvier 2011.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2011. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page