Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Chaises musicales 2009.
 

L'action gouvernementale en direction des personnes handicapées risque fort de se durcir dans les mois à venir, avec restrictions budgétaires et création à la hussarde du 5e risque, portés par des ministres de choc.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

          L'événement post-élections européennes était attendu et il n'a pas déçu : la France a un nouveau gouvernement; huit ministres sont partis alors que de nouvelles têtes apparaissent. Avec 19 ministres et 19 secrétaires d'Etat plus un Haut-commissaire, l'équipe gouvernementale "enfle" de 3 ministres et de 4 secrétaires d'Etat par rapport à celle nommée en juin 2007. Si les portefeuilles balaient les problématiques jusque dans des domaines pointus (tel l'espace rural ou les négociations sur le climat) les personnes handicapées demeurent "noyées" dans la Solidarité, dont les deux titulaires changent : Xavier Darcos remplace l'éphémère Brice Hortefeux au ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville, cependant que Valérie Létard devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer; le secrétariat d'Etat à la solidarité, qu'elle occupait précédemment, est fusionné avec celui de la famille dont la titulaire demeure Nadine Morano. On notera que cette édition 2009 du jeu de chaises musicales gouvernemental n'a guère suscité de réaction de la part des grandes associations nationales de personnes handicapées...

Sous la tutelle de Xavier Darcos (qui s'est tant fait apprécier des enseignants durant ses deux années au ministère de l'Education Nationale qu'ils en ont retrouvé le chemin de la grève) Nadine Morano aura en charge les personnes handicapées. A elle la négociation, avec leurs associations, de l'impact du futur 5e risque dépendance, annoncé pour 2010. A elle les multiples restrictions budgétaires envisagées pour les ESAT et les établissements d'hébergements, priés de s'adresser à des Conseils Généraux dont la plupart sont financièrement étranglés. A elle également le suivi de l'accessibilité à tout pour tous, chantier si mal engagé et sans pilote à ce jour. A elle toujours le règlement du dossier épineux de la prise en charge des frais de transport des enfants handicapés, pour lesquels le groupe de travail ad hoc devait formuler des propositions avant la fin du mois de juin, date-limite du prolongement de leur financement par la Sécurité Sociale. A elle enfin la kyrielle des rencontres avec les dirigeants associatifs avides de savoir ce qui va changer ou pas.

Et à cet égard, on aimerait pouvoir assister à l'entretien que l'ex-militante de choc de l'U.M.P Nadine Morano aura avec le président de l'Unisda et militant socialiste Jérémie Boroy... Souvenez-vous, c'était le 18 janvier 2007 : l'Unisda avait organisé un congrès durant lequel les candidats à l'élection présidentielle (dont Ségolène Royal, fortement contestée par le public sur le sujet de l'intégration scolaire) présentaient leur programme en direction des personnes handicapées, et plus précisément déficientes auditives. Nadine Morano s'est imposée parmi les orateurs sans être invitée, investissant la tribune grâce à la complicité de l'un des organisateurs, ce qu'elle a faussement nié depuis. Nadine Morano qui a par ailleurs entrepris, en février dernier, de poursuivre les internautes ayant osé mettre en cause la dite dénégation. Nous voilà prévenus : la nouvelle secrétaire d'Etat ne souffre guère la critique, ce qui promet du sport pour les mois qui viennent...


Laurent Lejard, juillet 2009.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2009. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page