Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Saugrenu ?
 

Parmi les 12.000 amendements déposés par les députés qui s'opposaient à la réforme du scrutin des élections régionales, l'un portait sur les bulletins rédigés en braille. "Saugrenu", selon une journaliste...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Le hasard du zapping conduit parfois en terres étranges. C'était le cas ce 11 février, en passant par I-Télé, chaîne d'information continue filiale de Canal Plus. Une journaliste y relatait le débat parlementaire du jour, vif et acéré, sur un projet de réforme de scrutin. Des députés contestataires avaient déposé une ribambelle d'amendements, demandant notamment la rédaction des bulletins de votes en langues étrangères et "même en braille !", propositions que cette journaliste s'empressa de qualifier de "saugrenue"...

Faisons la part de la révolte des parlementaires face à un texte qui condamne leurs formations politiques à disparaître d'une instance démocratique locale et considérons le corps du délit : saugrenus les bulletins de vote en braille ? Non : nécessaires au bon exercice de la démocratie pour l'ensemble des citoyens, parce que les aveugles ne peuvent actuellement voter que par procuration, avec les yeux d'un autre, en lui faisant confiance. Un jeune non-voyant rencontré lors du colloque d'ouverture de l'AEPH à Rennes expliquait comment il vote : c'est un membre de sa famille qui lui désigne les bulletins et lui choisit celui du candidat de sa préférence. Mais que se passerait- il si ce parent a le coeur très à gauche alors que le citoyen aveugle veut voter très à droite ? La confiance c'est bien, le libre exercice de la démocratie c'est mieux. Et certainement pas saugrenu...


Laurent Lejard, février 2003




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2003. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page