Top
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Loisirs : c'est ouvert !
  Bien qu'aux prises avec un virus dangereux qui a déjà infecté le quart de sa population, le département de La Réunion poursuit une politique innovante d'accès aux loisirs.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Aller au cinéma, acheter un roman, suivre des cours de chant ou de danse, s'initier et pratiquer un sport, ou simplement effectuer une visite touristique : voici des activités habituelles à beaucoup de monde mais souvent difficiles d'accès aux personnes handicapées. Comment en effet, avec une Allocation Adulte handicapé ou une pension d'invalidité, revenus qui permettent à peine d'assurer l'essentiel, payer des loisirs coûteux ? Pour autant, doivent-ils être gratuits ?

Le Conseil Général de La Réunion a répondu en créant en 2003 un Pass Loisirs, système de chéquier destiné à financer des loisirs culturels, ludiques ou sportifs, qui vient d'être relancé après une réforme nécessitée par quelques abus. Le titulaire choisit dans un catalogue de partenaires les activités qui l'intéressent, et les paie avec les chèques qui lui sont remis, dans la limite de 270€ par an (soit 3,75% du montant annuel de l'A.A.H). L'accompagnant peut également utiliser ces chèques.

Image : Mafate et la Rivière des Galets à la Réunion.

Chaque bénéficiaire gère son budget comme il le souhaite, tout en connaissant la valeur de ce qu'il consomme. "Le Pass Loisirs s'inscrit dans le cadre des compétences volontaristes du département, précise Sylvie Rousselot, directrice des actions de solidarité et d'intégration du Conseil Général. Il a été créé pour l'Année européenne des personnes handicapées et avait été distingué à l'époque. On vient de le rénover en le sécurisant, au moyen d'un réseau de partenaires. C'est un système qui marche bien, pour inciter les personnes handicapées à consommer davantage de loisirs et améliorer la qualité de vie quotidienne". Cette initiative s'inscrit dans une politique locale qui privilégie le maintien à domicile dans un département d'ailleurs assez dépourvu d'établissements spécialisés. 10.000 personnes sont potentiellement concernées, 3.300 avaient demandé leur Pass Loisirs ancienne formule. Quant aux usagers, ils ont plébiscité le survol de l'île en hélicoptère, plaisir qui n'était guère accessible qu'aux touristes fortunés.

Le Pass Loisirs est remis à leur demande aux titulaires de l'A.A.H ou d'une pension d'invalidité 2e ou 3e catégorie, qu'ils vivent à domicile ou en établissement. Il est composé de deux carnets de chèques (valeur unitaire 5€) représentant une valeur totale de 270€. Renseignements pour les résidents du département de La Réunion : 0800 800 596 (appel gratuit depuis un poste fixe). Le Pass Loisirs, qui n'existe que sur l'île de La Réunion, fera-t-il des petits en Métropole ?


Laurent Lejard, mars 2006.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2006. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page