Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  La revue de presse internationale du handicap
 
Juillet, août 2019


Vendredi 30 août - Royaume-Uni - The end.
Basée à Glasgow (Ecosse) depuis 1822 mais active dans tout le pays, l'association Deaf Connections, qui venait en aide aux Sourds, a cessé d'exister. Elle est liquidée à cause de difficultés financières résultant notamment de la réduction des subventions qui lui étaient octroyées. Une disparition dont se sont désolées les autres associations et les principaux concernés, mais sans réaction officielle des pouvoirs publics. (Source : TFN)

Jeudi 29 août - RDC - Manif.

Des dizaines de personnes handicapées ont défilé dans les rues de Goma (capitale du Nord-Kivu) pour protester contre l'invalidation, par la Cour constitutionnelle de Kinshasa, de l'élection d'une quarantaine de députés dont Prince Mundenga, entrepreneur trentenaire handicapé moteur dont la fondation vient en aide aux jeunes handicapés. Et d'exiger (sans grand espoir), faute d'être restauré dans son mandat, qu'il soit nommé ministre des Personnes handicapées dans le nouveau gouvernement, poste confié à une expatriée proche du pouvoir en place. (Source : Le Congo Libéré)

Lundi 19 août - Corée/USA - Première.

Le Sud-Coréen Lee Duck-hee est devenu à 21 ans le premier tennisman sourd à remporter un match sur le circuit ATP, à Winston-Salem (Caroline du Nord). Ce Sourd de naissance, prodige de son sport qu'il pratique intensivement depuis l'âge de 10 ans avec le soutien de la société Samsung, ne communique qu'en lisant sur les lèvres mais il intègre le top 200 des meilleurs joueurs mondiaux. Outre les problèmes liés à l'arbitrage (transmission des consignes), ses concurrents valides (jaloux ?) pointent le handicap supplémentaire que constituerait l'incapacité de percevoir le bruit produit par la balle sur une raquette ou ses rebonds sur le sol, ainsi que les pas de l'adversaire. (Source : ATP Tour)

Jeudi 15 août - Népal - Restrictions.

Trois mois après les incidents qui ont fait dix morts sur le "toit du monde", et des "embouteillages" largement médiatisés, les autorités du pays ont annoncé de nouvelles règles concernant l'ascension de l'Everest. Outre l'exigence d'être des alpinistes aguerris, sont désormais interdits d'escalade les plus de 75 ans, les non-voyants ainsi que les personnes amputées d'au moins deux membres. Les grimpeurs autorisés devront par ailleurs obligatoirement être accompagnés d'un guide. (Source : RTBF)

Vendredi 2 août - Côte d'Ivoire - Couac.

Faute de financement et en dépit des promesses des plus hautes autorités politiques du pays (président compris), l'organisation du championnat d'Afrique de Cecifoot prévu en novembre prochain, vient d'être retirée par les instances internationales à la Fédération ivoirienne de sports malvoyants et aveugles (Fisma) pour être attribuée au Nigéria. Les responsables de la Fisma s'en désolent d'autant plus que ce camouflet a été approuvé par le ministre des Sports, lequel a néanmoins promis que des fonds seraient débloqués pour assurer la participation des Ivoiriens à ce championnat qui rassemblera Mali, Sénégal, Ghana, Lybie, Cameroun, Nigeria, Zimbabwe, Égypte, Maroc et Niger. Le vainqueur sera qualifié pour les jeux olympiques Tokyo 2020. (Source : PCI)

Lundi 22 juillet - Israël - Emploi.

La première formation à la cybersécurité pour étudiants autistes vient de débuter, dirigée et financée par la Direction nationale de la cybersécurité et le ministère des Affaires sociales à l'initiative de la société Konfidas. La première promotion comprendra 16 étudiants âgés de 21 ans et plus, assurés de trouver rapidement du travail dans ce secteur en plein développement, après une formation accélérée de deux mois et des stages en entreprise. En 2015, l'armée israélienne a créé une unité similaire, chargée avec succès de déchiffrer les images satellitaires. (Source : Times of Israël)

Lundi 22 juillet - Japon - Représentativité.

A la suite des élections de dimanche, deux candidats handicapés moteurs du même parti (Reiwa Shinsengumi, centre gauche) siègeront désormais à la chambre haute du parlement. Le premier, Yasuhiko Funago, 62 ans, est un entrepreneur atteint de la maladie de Charcot; la seconde, Eiko Kimura, est une militante de longue date, quinquagénaire blessée médullaire. Tous deux se déplacent en fauteuil roulant, ce qui a permis que des aménagements d'accessibilité soient enfin planifiés au parlement. Les associations de défense des personnes handicapées se sont évidemment réjouies de cette élection, remarquant au passage qu'elle survient à l'approche des jeux Paralympiques de Tokyo 2020 dont l'accessibilité, notamment des hôtels, semble elle aussi perfectible. (Source : SBS)

Jeudi 18 juillet - Espagne - Culture.

Un an après avoir incorporé la langue des signes à ses audioguides, la célébrissime Sagrada Familia de Barcelone y ajoute l'audiodescription à destination du public handicapé visuel, avec quelques suggestions d'explorations tactiles à réaliser en autonomie. Cette nouvelle interface n'est pour l'instant disponible qu'en espagnol, catalan et anglais. (Source : La Vanguardia)

Lundi 15 juillet - Mexique - Incognito.

Carlos Tena, maire de Cuauhtémoc, grande ville de l'état de Chihuahua, a souhaité tester lui-même le traitement que réservait son administration aux citoyens défavorisés en se faisant passer pour l'un d'entre eux, handicapé de surcroit. Pendant deux mois, il a donc, habilement déguisé, affronté les services sociaux de sa ville en fauteuil roulant en quête d'aide, laquelle lui a souvent été refusée. Il s'est enfin offert le "luxe" de demander audience au maire (évidemment absent) ou à l'un de ses adjoints et a été éconduit, moment choisi par lui pour se démasquer, pour la plus grande confusion de son personnel. Et d'en conclure que les plaintes qu'il recevait de ses concitoyens défavorisés étaient justifiées et qu'il fallait oeuvrer à y mettre un terme. (Source : Periodismo)

Jeudi 11 juillet - Canada - Traversée.

Au bout de 65 jours et plus de 7.200km de handbike, l'handi-athlète Jimmy Pelletier, 43 ans, a réussi son défi de traverser le pays de part en part, de Vancouver à Halifax. L'odyssée, destinée à lever des fonds pour des associations locales d'aide aux personnes handicapées physiques ou mentales, s'est achevée devant les médias par une demande en mariage de la part de sa future conjointe et compagne d'aventure ! Jimmy Pelletier n'en n'est pas à son premier exploit puisqu'en mai 2018, il était parvenu à atteindre le sommet du Kilimandjaro en vélo adapté. (Source : Le journal de Québec)

Jeudi 4 juillet - Australie - Espoir.

Une équipe de neurochirurgiens australiens vient de publier une étude tendant à attester la possibilité de transferts de nerfs chez des patients tétraplégiques. Une dizaine d'entre eux (jeunes, lésés médullaires de fraîche date) a pu en bénéficier, avec pour résultat de pouvoir, au bout de deux ans de rééducation intensive, réutiliser leurs bras et leurs mains pour des gestes simples. La technique n'est pas nouvelle mais c'est la première fois qu'elle était utilisée dans le cadre de lésions de la moelle épinière. (Source : The Lancet)

Lundi 1er juillet - Cambodge - Éducation.

L'ONG Krousar Thmey, fondée en 1991, a transféré ses compétences en matière d'éducation pour enfants sourds et aveugles au gouvernement cambodgien. Une première dans le pays. Ce transfert, initié par Benoît Duchâteau-Arminjon, fondateur de l'ONG, s'est déroulé à Pnom Pen devant plus de 2.000 personnes lors d'une cérémonie officielle que présidait le Premier ministre Hun Sen accompagné du ministre de l'Éducation Hang Chuon Naron. "Le Krousar Thmey que j'ai créé et lancé a aujourd'hui vécu, nous sommes arrivés au bout de notre mission. Le Cambodge doit maintenant se prendre en charge lui-même" a lancé Benoît Duchâteau-Arminjon, qui a prévu de rentrer en France après près de 30 ans passés au Cambodge. (Source : Le Petit Journal)

Lundi 1er juillet - Tunisie - Administration.

A partir d'aujourd'hui, les personnes handicapées ou porteuses de maladies les obligeant à conduire des véhicules adaptés peuvent obtenir leur permis de conduire au niveau de chaque Gouvernorat (préfecture). Cette mesure met fin aux difficultés liées aux déplacements, jusqu'alors obligatoires, vers Tunis et réduira à une quinzaine de jours des délais d'attente qui pouvaient dépasser un an. (Source : Mosaïque FM)


>> Revue de presse précédente



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2019. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page