Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Revue de presse internationale du handicap
 
1er au 15 octobre 2000.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Jeudi 12 octobre - Kenya - Divergences d'opinion
Le projet de loi contre la discrimination à l'égard des femmes et des handicapés est contesté par un groupe de femmes musulmanes. L'Union des Handicapés du Kenya (UDPK) est préoccupée par cette prise de position. Le projet de loi "vise à éradiquer la discrimination basée sur la race, le handicap, le sexe, la situation matrimoniale, l'origine ethnique ou sociale". De leur côté, les musulmans considèrent que le texte est contraire à la Charia. Les handicapés eux- mêmes sont opposés à ce projet pour des raisons qui ne sont pas explicitées. (Source : Agence Panafricaine d'Information)

Jeudi 12 octobre - Allemagne - Babil
Les personnes aveugles seraient plus habiles à manier le langage parlé selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Marburg (Land de Hesse). Le cerveau compenserait la cécité par un meilleur traitement de l'information acoustique, restituant une écoute plus attentive et une analyse plus fine du langage. (Source : BBC News)

Mercredi 11 octobre - USA - Marchand de sable hormonal

La moitié des 200.000 aveugles "complets" de ce pays souffrirait de troubles du sommeil. Selon des chercheurs de l'Université de l'Oregon, la mélatonine aiderait à réguler l'horloge interne et le sommeil. Elle contribuerait à restituer le rythme circadien (organisation séquentielle des diverses fonctions d'un organisme au cours d'une période de 24 heures). Cette substance est une hormone sécrétée par la glande pinéale lorsque le corps perçoit la fin du jour. Elle est aussi commercialisée par des distributeurs peu scrupuleux comme un produit miracle pouvant traiter tous les dérèglements corporels. Rappelons que sa distribution est interdite en France. (Source : ABC News)

Mardi 10 octobre - Sierra Leone - Silence !
Un journaliste aveugle, Mustapha Bai Attilla, a été passé à tabac. Il travaille pour une radio, "Voice of the Handiccaped" (la voix des handicapés). Il a été attaqué le 7 octobre par des agents du ministère des Transports qui lui demandaient de se taire. Le journaliste avait notamment dénoncé la corruption régnant dans une entreprise d'Etat, Sierratel. (Source : Reporters Sans Frontières via Africa News)

Lundi 9 octobre - USA - Perdu par son accent...
Pendant un an, une habitante de Seattle, aveugle, a été traquée par un maniaque. Il la touchait, lui parlait, lui barrait le passage, profitant de la cécité de sa victime. Après avoir subi une tentative d'agression sexuelle par l'individu en juillet dernier, elle n'osait plus sortir de chez elle. Elle a réussi à le faire identifier par la police à la suite d'une longue investigation qui est partie d'un seul détail : l'accent asiatique de l'agresseur. Celui- ci risque de 20 mois à 10 ans de prison. (Source : Seattle Times)

Samedi 7 octobre - Italie - Charité mal ordonnée
La ligne A du métro de Rome a été en partie aménagée pour les personnes en fauteuil roulant. Mais les installations sont inutilisables pour cause de bureaucratie : les ascenseurs n'ont pas reçu l'autorisation d'ouverture au public de la part d'un organisme dépendant du ministère des transports. En outre, le vandalisme sévit. La dévastation des lève- fauteuils de la place d'Espagne est attribuée à des "naziskins" (crânes rasés nazis). Et l'adjointe municipale aux handicapés, Ileana Argentin, refuse que soient aménagés des cheminements goudronnés ou moquettés pour que les paralytiques et les aveugles catholiques puissent traverser la place Saint- Pierre et faire leurs dévotions dans la basilique papale ! (Source : La Repubblica)

Samedi 7 octobre - Australie - Discrimination au pays des kangourous
Les taxis de la capitale du pays, Canberra, persistent à discriminer des personnes handicapées. Un cas fait scandale : un homme en fauteuil électrique n'a pas été pris en charge par le véhicule qu'il avait commandé. Seize autres taxis ont ensuite refusé le transport. L'autorité de contrôle des taxis a rappelé à l'ordre les opérateurs : ils doivent transporter les personnes handicapées en priorité et ont deux semaines pour s'expliquer sur ce cas. A défaut, ils devraient subir des pénalités. (Source : Canberra Times)

Vendredi 6 octobre - Autriche - Opéra à roulettes

La privatisation des théâtres et de l'opéra fait des heureux : les personnes handicapées, qui disposent maintenant d'un plus grand nombre de places aménagées. C'est notamment le cas à l'opéra d'État. (Source : Die Presse)

Mercredi 4 octobre - Corée du Sud - Il n'y a pas qu'en France...

Les 19 handi-athlètes coréens qui participeront aux Jeux Paralympiques de Sydney se plaignent du manque d'équipement, de moyens financiers, de sécurité de l'emploi et d'intérêt du public. C'est ainsi que l'haltérophile Bong Duk- hwan a changé plusieurs fois d'employeurs, ceux- ci refusant de lui accorder les congés nécessaires à ses entraînements et compétitions. Il n'existe pas dans le pays de centre d'entraînement adapté aux personnes handicapées. L'État leur attribue une prime égale à 30% de celle qui est versée aux sportifs valides. La part du handisport représente 1,4% du budget de l'Etat consacré au sport. Les handisportifs demandent que cet effort soit porté à 10%, ce qui correspond pour eux à la part que représentent les personnes handicapées dans la population. (Source : The Korea Times)

Mardi 3 octobre - USA - Protestation pré-électorale

350 activistes handicapés ont bloqué l'entrée du quartier général du candidat républicain aux prochaines élections présidentielles. Ils reprochent à Georges Bush Junior son absence de soutien à la loi américaine sur les personnes handicapées, l'American with Disabilities Act. (Source : Cable News Network)

Mardi 3 octobre - Afrique du Sud - Ladrerie étatique dispendieuse
La Haute Cour a rendu sa décision : le recours de trois personnes contre une décision du Département de la Santé est recevable. Ce dernier a annulé, de manière illégale selon les plaignants, 30.000 pensions d'invalidité sur une période courant depuis 1996. Le gouvernement de la province du Cap affirme avoir des difficultés à faire face aux arriérés qu'il va devoir payer. Il semble décidé à régulariser la situation pour éviter un procès et bénéficie d'un coup de pouce du destin : 10.000 des bénéficiaires de ces pensions sont morts entre- temps. (Source : Africa News)


Revue de presse précédente



| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2000. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page