Focus
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Enquête sur le regard.
  A l'occasion du lancement du troisième volet de sa campagne #KillLaBetise, LADAPT a fait réaliser une enquête d'opinion qui brise les idées reçues sur la perception par la population des conditions de vie des personnes handicapées. Présentation.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

          L'enquête Ladapt-OpinionWay montre que les français interrogés portent un regard très réaliste sur les conditions de vie des personnes handicapées. Plus des deux-tiers des répondants estiment que les personnes handicapées ne peuvent pas mener les activités de la vie quotidienne en autonomie totale, 29% seulement pensent qu'elles peuvent gérer le quotidien de manière tout à fait autonome. Ils sont presque unanimes à considérer que les personnes handicapées peuvent avoir une vie sentimentale (96%, dont 13% en étant aidées) et sexuelle (96% également, dont 15% en étant aidées), et nombreux à penser qu'elles peuvent fonder une famille en ayant des enfants (94% dont 29% avec aide). Dans ce domaine, les répondants âgés de 50 ans et plus sont plus nombreux à répondre positivement, tirant certainement les leçons de rencontres de personnes concernées.

Côté accessibilité, l'enquête met en évidence le caractère important voire prioritaire de l'adaptation des espaces publics : 51% l'estiment prioritaire, et 43% important mais pas prioritaire, 5% seulement estiment cet aménagement secondaire. 95% pensent que les transports en commun doivent être adaptés (dont 11% seulement pour quelques-uns des transports), une opinion qui va à l'encontre de l'action et de la volonté de la plupart des élus locaux et exploitants de services qui veulent toujours réduire l'accessibilité. Les établissements publics (mairies, préfectures, etc.) reçoivent les mêmes pourcentages, la voirie et les trottoirs un peu moins : 94% dont 13% pour une partie d'entre eux. Toutes les autres questions, portant sur les lieux de culture, les écoles et universités, les commerces de proximité, les enceintes sportives, les entreprises classiques et les habitations en général (appartements, maisons individuelles...) reçoivent un total supérieur à 90% de réponses positives, la part de celles qui portent sur "quelques-uns" augmentant progressivement jusqu'à atteindre 41% pour les logements. Mais on le constate clairement, la demande d'une accessibilité généralisée recueille entre 51% et 84% selon le type d'infrastructure concernée. Seuls 5 à 6% des répondants la refusent. Et quand on leur demande si leur lieu de travail actuel ou précédent est accessible, 42% répondent positivement et 49% négativement. Les réponses tombent à 28% pour l'accessibilité de leur logement, 68% répondant par la négative, ce qui met en valeur la réalité du parc d'habitations de notre pays.

 
Image : campagne de LADAPT.
 

Côté insertion, 72% des répondants estiment que la favoriser est une mesure d'égalité, et 27% une mesure de solidarité, des valeurs stables à un point près des résultats de la précédente enquête Ladapt-OpinionWay de 2013. Quant au sentiment sur l'évolution de la situation globale des personnes handicapées depuis 2010, les valeurs sont dispersées : 45% des répondants pensent qu'elle s'est améliorée, 42% qu'elle n'a pas changé et 12% qu'elle s'est détériorée. Il en ressort une perception globalement négative de l'évolution des conditions de vie des personnes handicapées en France, une opinion assez conforme au vécu. En matière d'emploi, c'est la discrimination qui domine : 76% des répondants considèrent qu'un travailleur handicapé a moins de chances qu'un autre de se voir proposer un Contrat de travail à durée indéterminé (CDI). Enfin, la représentation des personnes handicapées renvoie des résultats qui, là encore, sont en fort décalage avec les discours des élus et décideurs sur la "différence" : 82% estiment que les personnes handicapées se donnent plutôt les moyens de réussir, 71% qu'elles sont des personnes comme les autres, 78% qu'elles sont des personnes dont on comprend les problèmes et 79% qu'elles ne sont pas des assistées "qui se reposent sur le système".

Cette enquête restitue une opinion très positive des personnes handicapées, réaliste sur leurs difficultés du quotidien, et lucide sur leur place dans la société. Une belle mise à bas des préjugés qui montre que le regard de la population sur les personnes handicapées a réellement changé. Reste celui des élus et décideurs, mais là c'est une autre paire de manches...


Laurent Lejard, décembre 2016.


Enquête réalisée par OpinionWay les 6 et 7 octobre 2016 auprès de 1002 personnes selon la méthode des quotas.

 



Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2016. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page