Focus
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Pour une année Zen !
  Les perspectives peu réjouissantes de l'année 2008 passeront peut-être mieux en recourant à des techniques de relaxation corporelle, intellectuelle et mentale. Tour d'horizon des principales...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Qi Gong, sophrologie et gymnastique holistique. Le Qi Gong chinois (prononcez Chi Kong) est probablement la technique de relaxation la plus ancienne et la plus répandue, avec le yoga indien. La pratique occidentale évacue généralement la dimension mystique et spirituelle de ces disciplines pour n'en conserver que les apports corporels. Comme la sophrologie et la gymnastique holistique, ces techniques ne nécessitent pas de matériel spécifique et peuvent être pratiquées chez soi pourvu que l'on ait suivi des cours d'apprentissage. Toutes proposent différents niveaux d'engagement physique (allongé, assis, debout, statique, dynamique) ce qui les rend praticables par toutes les personnes handicapées. Le Qi Gong est le "travail du souffle"; on le pratique allongé, assis, debout, en posture ou dynamique. Pour ce dernier, ce sont des pas, des rondes, toujours sur un rythme lent et fluide. La respiration est consciente, profonde, abdominale. Travail avec le son également, par la prononciation de six sons alliés à des mouvements particuliers, le yoga proposant une technique similaire. On peut aussi pratiquer sur soi des auto-massages sur différentes parties du corps dans une approche plus thérapeutique, pour améliorer certaines fonctions physiologiques. En Allemagne, le Qi Gong est pris en charge par la sécurité sociale.

Image : Qi Gong.

Comme le Qi Gong, le Yoga a essaimé en une multitude d'écoles. Le Yoga Nidra se pratique allongé, il consiste en une relaxation par la pensée au moyen de techniques respiratoires : respiration et intention, visualisation d'images et d'actes. Le Hata Yoga comporte des postures à conserver durant un certain nombre de minutes; proche de la kinésithérapie posturale, il est réalisé allongé, assis et debout. La Grande-Bretagne assure sa prise en charge par la sécurité sociale. Nettement plus dynamique, le Astanga Yoga fait passer rapidement d'une posture à l'autre, on pourrait pratiquement le définir comme un Qi Gong rapide.

Image : Yoga Nidra.

La sophrologie est récente, créée dans les années 1940-50. Utilisée en relaxation, elle génère un état de conscience modifiée, basé sur l'ensommeillement. Les pratiquants sont allongés ou confortablement assis et agissent sur leur corps en suivant les consignes d'un accompagnateur ou d'un enregistrement : travail sur l'imagination, la sensation, le ressenti. Quant à la gymnastique holistique, elle fait travailler les chaînes musculaires. Les techniques s'effectuent allongé, assis ou debout ; les mouvements sont doux et lents, avec des postures, pour prendre conscience de son architecture corporelle, percevoir son corps et son fonctionnement. La gymnastique holistique est notamment utilisée par des artistes (comédiens, danseurs, chanteurs) et pour traiter l'apparition d'une tendinite.

De nombreuses associations, clubs, services sportifs municipaux et professeurs indépendants proposent des cours. La multiplicité de l'offre garantit aux personnes intéressées de pouvoir trouver une salle accessible à une distance raisonnable de leur domicile. Les séances de Yoga, Qi Gong ou sophrologie durent de 60 à 90 minutes, pour un prix variant de 10 à 50 € en groupe; certains professeurs acceptent les Chèques Emploi Service Universel (Cesu).

Image : Hammam.

Spa, sauna et hammam.
Ces techniques de relaxation nécessitent un matériel coûteux et encombrant que l'on ne trouve que dans des établissements spécialisés. Sauna et hammam procurent au corps des effets contradictoires. Le sauna provient de pays nordiques au froid sec qui diminue la réactivité du corps et l'engourdit; il rééquilibre le corps en lui apportant une chaleur sèche supérieure 80° en faisant transpirer et éliminer des toxines. Sous notre climat tempéré, une séance hebdomadaire de 15 à 20 minutes suffit pour traiter son corps; le sauna apporte une fatigue relaxante par dilatation des muscles.

Le hammam, d'origine orientale, cumule hygiène corporelle, soins esthétiques par réhydratation de la peau et relaxation musculaire par la chaleur; on peut s'y faire masser, éliminer peaux mortes et durillons par brossage à la pierre ponce ou au gant de crin, pour redonner de l'onctueux et du moelleux à sa peau. Là, c'est de l'eau chaude vaporisée qui est utilisée, dans laquelle on injecte les huiles essentielles (généralement de l'eucalyptus) pour dégager les bronches en profondeur. La température est plus basse d'une trentaine de degrés par rapport au sauna. Le hammam peut comporter plusieurs salles à températures différentes, ce qui le rapproche des thermes de la Rome antique.

Le spa (ou jacuzzi) est un bain bouillonnant tiède (40 à 50°) qui combine hydromassage léger et chaleur relaxante. Récemment, un appareil combinant hammam, spa, aromathérapie, chromothérapie et musicothérapie est apparu dans les instituts de beauté ou de remise en forme, le spa-jet. On s'allonge dans un caisson qui, une fois fermé, fait office de hammam tout en pulsant de l'eau tiède sur toutes les parties du corps, la tête étant la seule partie à émerger; des images colorées sont projetées sur un écran situé au-dessus, accompagnées de diffusion de parfums...

Sauna et hammam sont contre-indiqués aux insuffisants cardiaques et respiratoires ; un conseil médical paraît indispensable pour une personne tétraplégique, myopathe ou relevant d'une maladie invalidante générant des troubles respiratoires. Les appareils de spa-jet sont à la hauteur d'un fauteuil roulant. On trouve ces équipements en instituts de beauté, centres de remise en forme, piscines publiques, thermes et bains publics. La grande diversité des établissements disposant de sauna, hammam, spa ou spa-jet multiplie l'opportunité d'accessibilité aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Principaux points à vérifier, les dimensions et seuils des portes des cabines, et leur exiguïté. Une précaution s'impose toutefois : certains de ces établissements sont des clubs de rencontres coquines, renseignez-vous bien au préalable ! Les tarifs sont très variables : comptez de 5 à 10€ pour un accès au sauna-spa-hammam d'une piscine municipale, 15 à 20€ en moyenne dans un centre thermo-ludique. Spa-jet à partir de 40€ la séance.



Laurent Lejard, janvier 2008.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2008. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page