Éditorial
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Lettre à Julia Kristeva...
 

...d'un citoyen "en situation de handicap", à l'usage de ceux qui en dissertent et de ceux que cela énerve...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Madame, permettez-moi de m'adresser à vous sous une forme éditoriale, vous à qui le Président de la République a demandé de lui livrer vos observations sur le handicap.

Vous avez "observé" peu de temps, cinq semaines semble-t-il, à la lecture de votre opuscule. Et estimez, Madame, que le chantier du Président est une réflexion sur la "refondation du pacte démocratique, conçu désormais […] comme une citoyenneté partagée" (page 14). Comment alors comprendre que vous n'accordiez aucune place aux humbles citoyens handicapés dans vos propositions ? Où sont-ils dans les Etats Généraux que vous préconisez ? Ces Etats généraux, vous souhaiteriez les confier à une structure universitaire (monde auquel, il est vrai, vous appartenez) bardée de socio-psycho-ethno-et-autres-logues dont vous êtes un membre éminent en tant que psychanalyste. Vous y adjoindriez quelques spécialistes (valides) du domaine du handicap ainsi que des personnalités charitables qui mettraient leur notoriété au service de la "cause". Cause pour laquelle vous envisagez même d'importer d'Angleterre une "charité scoute" en guise d'éducation de la jeunesse à la vie commune avec les personnes handicapées (page 73)...

Où sont, dans votre discours, les êtres de chair et de sang, avec leurs capacités particulières et leur intelligence, leur parole et leur vie quotidienne ? Nulle part : les citoyens handicapés n'ont pas voix au chapitre, ils sont balayés avec les structures de défense qu'ils ont créées, au prétexte qu'il faut "s'écarter aussi bien des rivalités politiciennes que des surenchères auxquelles échappent difficilement les intéressés et leurs associations" (page 68)...

Permettez donc, Madame, à un humble citoyen "en situation de handicap" de ne pas vous remercier pour votre sollicitude à vous pencher sur son sort. Daignez entendre que lui et nombre de ses semblables prétendent demeurer maîtres de leur vie, en choisir librement le parcours et les acteurs, et qu'ils apprécieraient qu'on leur demande leur avis avant de disposer de leur devenir.


Laurent Lejard, avril 2003


La Lettre au président de la République sur les citoyens en situation de handicap à l'usage de ceux qui le sont et de ceux qui ne le sont pas, de Julia Kristeva, est publiée aux éditions Fayard.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2003. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page