Matériels
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Nino, le fauteuil roulant de demain !
  Dérivé de la technologie du Segway, ce transporteur conçu par le chinois Ninebot est quasiment deux fois moins cher que son concurrent le Genny, et s'adresse aux personnes handicapées motrices qui conservent une bonne mobilité du tronc. Le Cicat Hacavie l'a testé.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.
 

          Visuellement, la première chose qui nous vient à l'esprit c'est "Waouh la classe!". Tout d'abord, Ninebot provient de Chine. Il faut savoir que cette compagnie a racheté il y a quelques mois la société américaine Segway. Plus des trois quarts de ce fauteuil sont fabriqués en France, particulièrement dans la région du Nord Pas-de-Calais. L'assemblage s'effectue à Bordeaux. Malgré que ce soit un fauteuil roulant, de par son design et son fonctionnement futuriste le Nino ne renvoie pas une image de handicap. Il utilise la technologie d'auto balancement de la base Ninebot comme système de propulsion. Ce système a été modifié pour convenir à l'usage des personnes handicapées. Il faut savoir toutefois que les utilisateurs doivent posséder une bonne tonicité et stabilité du tronc.

Afin d'utiliser le fauteuil roulant, une clé de démarrage a été conçue. Elle se connecte au fauteuil roulant via un système Bluetooth. Ultra-léger (39kg), le Nino s'emmène partout: dans votre voiture (dossier rabattable), en train et même en avion, grâce à son Fly Case dédié (option). Le Nino est tout chemin. Il est capable de monter une pente de 20%, de franchir un obstacle de 4cm de hauteur et de descendre d'un obstacle de 15cm. Son système permet de gérer la stabilité et les changements de terrain (béton, pelouse...).

  Image : Nino.
 

Des béquilles situées sous l'assise permettent de rester stable à l'arrêt et de stabiliser le fauteuil lors des transferts. La pose et la dépose des béquilles se font électriquement via une commande située à droite de l'assise de l'utilisateur. Même en pente, les béquilles sont performantes. Cependant, elles doivent être disposées perpendiculairement au sens de la pente.

À l'arrêt, l'auto balancement est désactivé lorsque l'utilisateur déploie les béquilles. Le fauteuil est fourni avec un coussin classique. Il est possible de l'enlever et de le remplacer par son propre coussin anti-escarre sans problème grâce à un système de scratch dont est équipée l'assise . L'utilisation du Nino est très simple : pour avancer, il faut amener son tronc vers l'avant et inversement pour freiner ou reculer. Pour tourner, il suffit d'incliner le guidon vers la direction voulue. Le rayon de braquage est de zéro degré. Le guidon est amovible. Il permet de faciliter les transferts. De plus, ce guidon est équipé d'un tableau de bord lumineux avec un témoin de charge, témoin Bluetooth, etc.

Le fauteuil est équipé d'accoudoirs non escamotables. Cela peut entraîner une gêne lors des transferts. Des protections latérales en mousse au niveau des jambes ont été conçues afin d'éviter les risques de blessures et d'assurer leur maintien ainsi que leur stabilité. Un atout non négligeable de ce fauteuil est son temps de charge très court de 3 heures pour une autonomie de 20 à 38 km selon la batterie équipée. Une application a également été conçue avec ce fauteuil roulant, disponible sur Google Play et l'App Store. Elle informe de la vitesse, de la charge de la batterie, du kilométrage, du temps d'utilisation, etc. Un emplacement sur le guidon permet d'y installer son smartphone. L'application peut également permettre des réglages tels que la vitesse limite et la sensibilité de la rotation.

L'apprentissage dépend de son utilisateur qui peut varier de 5 à 30 minutes. L'important est de gérer son centre de gravité. Il est difficile de s'arrêter net, une légère distance est parcourue entre le basculement du tronc vers l'arrière et l'arrêt complet du fauteuil. Le Nino utilise à merveille cette nouvelle technologie d'auto balancement. Une seconde version du Nino est déjà prévue pour 2016. Notamment afin d'installer des accoudoirs et un repose-pied escamotables. Malgré ce produit de qualité, de nombreuses améliorations sont encore envisageables pour le bien-être de son utilisateur.

Points forts : Design, poids, utilisation intuitive.

Points faibles :
Accoudoirs et repose-pieds non escamotables, prix (fût-il compétitif).

Caractéristiques : Dimensions du fauteuil : 59 x 65 x 50 cm. Largeur du dossier : 35 cm. Hauteur du dossier : réglable de 14 à 20 cm. Largeur d'assise : 42 cm. Profondeur d'assise : 39 cm. Hauteur d'assise : 38 à 42 cm. Poids du produit : 39 kg. Poids maximum de l'utilisateur : 100 kg. Couleur : rouge et noir, blanc et bleu. Prix : 6.900,00 € TTC. Garantie 2 ans. Autonomie : 20 à 38 km selon la batterie. Puissance : 2.750 W. Vitesse : 6 ou 9 km/h.


Alexandre Joos, ergothérapeute, septembre 2015.


Note de la rédaction : Selon le fabricant, une quarantaine de Maisons Départementales des Personnes Handicapées accepteraient de prendre en charge le Nino au titre de la Prestation de Compensation du Handicap "charges exceptionnelles" pour un montant maximum de 3.950€. Le fauteuil n'est pas encore homologué par le Centre d'Etudes et de Recherche sur l'Appareillage des Handicapés (CERAH) et ne figure pas sur la liste des Produits et Prestations Remboursables par la Sécurité Sociale actualisée le 10 août 2015.

 

Image : Hacavie - Centre d'Information et de Conseil sur les Aides Techniques. Site pour la Vie Autonome du département du Nord. Cliquez pour accéder au site.

Retrouvez-nous sur Facebook ! | ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2015. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page