Point de vue
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Macintosh et handicap.
  Jusqu'en 1994, on réalisait autant d'équipements sur Mac que sur compatible PC. Puis la tendance s'est progressivement inclinée vers une quasi-généralisation des ordinateurs équipés de Windows...

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Le problème est-il de savoir si tel ou tel de ces deux systèmes est meilleur ou plus convivial que l'autre ? Voire plus stable ! Ou bien s'agit- il tout simplement d'une "anecdote" de la mondialisation ? Au risque de heurter un certain José B. domicilié à Millau, la suprématie de Windows en tant que moyen de communication à l'échelle de la planète est- elle aussi nauséabonde que pourraient le laisser croire certains amoureux de leur Macintosh ?

Si on trouve aujourd'hui bien confortable d'envoyer des e-mails ou des photos à n'importe qui dans le monde, sans se soucier du système d'exploitation de son correspondant, il faut en accepter le prix bien peu élevé au demeurant, qui est la standardisation des systèmes de communication. Vous avez remarqué que personne ne se plaint jamais que l'on puisse téléphoner indifféremment en Alsace ou à Bogota avec le même appareil. Il en va donc de la même logique et du même confort pour les ordinateurs.

De surcroît, la quasi-disparition du Macintosh dans le monde du handicap est- elle si dommageable aux utilisateurs ? Nous ne le pensons pas. Depuis longtemps, tout ce qui était faisable sur Mac était réalisable sur un PC. A l'inverse, un certain nombre de fonctions étaient réalisables sur PC et absentes de l'univers Macintosh. Il n'y a qu'à prendre comme exemple la reconnaissance vocale (qui vient juste de renaître sur Mac après une dizaine d'années de disparition), le peu de choix dans les claviers à l'écran... Sur tous les chapitres des aides techniques, le constat va dans le même sens. L'aspect financier n'est pas en reste ; Mac est un standard qui, à performance égale, reste cher.

Bien que Macintosh ait été le premier à ouvrir les voies de l'informatique grand public conviviale, son erreur aura certainement été de ne pas avoir voulu être imité. Lorsque la firme à la pomme s'est ouverte au clonage (c'est à dire à l'autorisation de son imitation), il y a environ 5 ans, il était trop tard, la suprématie du couple Windows- Intel était acquise et avait entraîné ou converti à sa norme la quasi- totalité des développeurs.

Alors, dommage pour le Mac précurseur ? Peut- être. Mais lorsqu'on regarde le chemin parcouru depuis 10 ans en matière d'aides techniques assistées par ordinateur, le bilan est... globalement positif !



Daniel Girard, Vocalisis, juin 2001


Note : Nous avons demandé son point de vue à Catherine Papouin, responsable de la mission Handicap de la société Apple, qui ne nous a pas répondu. A suivre ?


Image : Vocalisis, 10 ans de compétences à votre service !




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2001. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page