Éditorial :
Un outil pour l'accessibilité numérique.

Image : Philippe Trotin.
Donner à chaque individu et chaque organisation les moyens de réaliser ses ambitions, telle est la mission que Microsoft s'est assignée pour un numérique accessible à tous.

L'arrivée de Satya Nadella à la Direction générale Microsoft Corp a redonné une nouvelle dimension à la prise en compte de l'accessibilité numérique et de l'inclusion des personnes en situation de handicap. Le lancement de Windows 10 Creators Update début mars 2017 a notamment permis la sortie d'un certain nombre d'évolutions consécutives à ces changements de stratégie au sein des produits Microsoft.

En complément, cela fait maintenant un peu plus d'un an que Microsoft France s'est dotée d'un référent handicap. L'objectif est à la fois d'adresser les sujets internes relatifs à l'emploi des personnes en situation de handicap, mais aussi d'informer, dans le cadre de la transformation numérique de nos clients, des sujets concernant l'accessibilité.

Depuis la création de Microsoft, les sujets d'accessibilité numérique sont présents dans les produits phares que sont Windows et Office. Les raccourcis clavier, les touches rémanentes ou encore le clavier virtuel ont été les premières fonctionnalités utilisées dans le cadre de l'accessibilité numérique.

Dans les années 2007-2010, Microsoft a maintenu dans les différentes versions de Windows et Office les fonctionnalités existantes, mais peu de nouveautés sont apparues et un certain retard a même été constaté en matière d'accessibilité.

L'arrivée de Satya Nadella en 2011 à la tête de Microsoft a considérablement changé les choses. En redéfinissant ainsi la mission de Microsoft, "Donner à chaque individu et chaque organisation les moyens de réaliser ses ambitions", il a également positionné le handicap comme l'un des cinq piliers stratégiques de la société.

Microsoft France et le handicap.

En novembre 2015 lorsque je suis devenu le premier référent handicap de Microsoft France, c'était à la fois un grand honneur de pouvoir agir pour faire progresser la prise en compte du handicap dans notre société, mais en même temps une lourde tâche au vu de l'ampleur des sujets qui m'attendaient. Je me suis concentré dans un premier temps à structurer la politique handicap de Microsoft France suivant quatre axes :
1) Changer la perception;
3) Favoriser l'emploi;
2) Simplifier le quotidien;
4) Impacter la société.

On retrouve communément les trois premiers éléments de cette stratégie dans les objectifs des référents handicap des grandes compagnies. Le dernier aspect est plus spécifiquement lié à l'accessibilité numérique et à la position de Microsoft d'éditeur de technologies utilisées par tous. Il concerne notamment les sujets relatifs aux fonctionnalités offertes par Microsoft dans ses produits, l'assistance aux associations ou aux partenaires travaillant sur des solutions en faveur du handicap ou encore les innovations s'appuyant sur les technologies Microsoft.

Après un peu plus d'un an et demi dans ce rôle de référent handicap, il me semblait important de pouvoir communiquer au travers du magazine Yanous.com, avec un auditoire sensible aux sujets relatifs au handicap, les évolutions de Microsoft sur ce thème de l'accessibilité numérique. Il est en effet important de pouvoir à la fois informer mais aussi de collecter les retours des utilisateurs sur ces fonctionnalités développées par Microsoft dans ses produits.

Bonne lecture.


Philippe Trotin Référent Handicap de Microsoft France, juin 2017.


Retour au sommaire de l'infolettre de juin 2017.



© Microsoft - Yanous! 2017. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.