Handicap visuel
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Spectacle vivant 2011-2012.
  L'offre en spectacles accessibles aux déficients visuels est encore en forte augmentation cette année en France, grâce à de multiples acteurs et à la structuration d'un pôle spécifique à Angers. Panorama.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

 

            C'est la grande nouveauté de cette rentrée culturelle : Angers (Maine-et-Loire) développe une offre structurée pour les spectateurs déficients visuels, à l'opéra, au théâtre, pour la musique classique ou actuelle et dans les musées, à découvrir ci-dessous dans une rubrique spécifique. Dijon Audiodescription poursuit par ailleurs sa collaboration avec diverses salles plus ou moins éloignées de la capitale bourguignonne, et ajoute à l'audiodescription l'action "Les souffleurs de mots" dont certains lieux et dates d'intervention sont encore à préciser. Basé à Paris, le Centre Ressources Théâtre Handicap propose une initiative similaire, les "Souffleurs d'images", en partenariat avec une vingtaine de théâtres franciliens : le spectateur déficient visuel est accompagné par un apprenti-comédien qui assure la description, la prestation étant assurée "à la demande" ( renseignements auprès de Mary Lockwood, au 01 42 74 17 87). A la demande également, mais en Provence, L'Oeil qui écoute réalise des audiodescriptions dans plusieurs théâtres (Scène Nationale de Cavaillon, Le Toursky à Marseille, Théâtre des Carmes en Avignon, Auditorium de Vaucluse au Thor, Théâtre Municipal Armand à Salon-de-Provence) : faites votre sélection dans leurs programmes et contactez Jacqueline Dussol au 09 50 49 15 27 ou au 06 21 67 44 92 pour convenir de la prestation d'audiodescription.

Théâtre à Paris et en Île-de-France.

Le Festival européen théâtre et handicap Orphée (4 au 17 novembre 2011 à Versailles) proposera des Souffleurs d'image (demande à effectuer lors de la réservation de places). A Paris, le Théâtre National de Chaillot présentera d'abord la reprise de Ricky Pompon, de Bertrand Bossard, humour et nostalgie aux couleurs acidulées pour tous à partir de 5 ans, le 6 novembre 2011. Suivront Au moins j'aurai laissé un beau cadavre, exploration signée Vincent Macaigne de la légende danoise d'Hamlet, du 9 au 11 novembre, puis vers la fin de saison Temps, de Wadji Mouawad, les 24 et 25 mai, plongée de trois personnages dans leur passé commun. A La Colline-Théâtre National, Je disparais, réflexion sur l'exil écrite par Arne Lygre, sera audiodécrit les 20 et 29 novembre 2011. Une pièce de Luigi Pirandello suivra les 18 et 25 mars 2012, Se trouver, avec Emmanuelle Béart, "un extraordinaire portrait de femme et d'actrice". Autre grand auteur, Bertolt Brecht et Dans la jungle des villes, les 20 et 29 mai, dans une mise en scène de Roger Vontobel, "qui s'est fait connaître sur la scène allemande par ses relectures radicales de grandes oeuvres du répertoire"... L'Odéon Théâtre de l'Europe proposera la version d'Olivier Py du drame de Shakespeare Roméo et Juliette, les 12 et 16 octobre. En fin de saison, Mademoiselle Julie (August Strindberg) vous donnera rendez-vous les 30 mai et 3 juin 2012, avec Juliette Binoche, un spectacle créé lors du dernier festival d'Avignon.

Reprise également à la Comédie Française, avec L'Avare, pièce de Molière mise en scène par Catherine Hiegel, avec l'excellent Denis Podalydès dans le rôle-titre, les 8 et 14 octobre 2011. Autre Molière quelques semaines plus tard, et encore une reprise, L'École des femmes, dans une mise en scène de Jacques Lassalle, les 1er, 14, 17 et 23 décembre, puis les 3 et 6 janvier 2012. Après, c'est à quelques mètres que le Français poursuivra sa saison, dans un Théâtre Ephémère construit en bois dans les jardins du Palais Royal, le temps de travaux dans la Salle Richelieu; c'est là que sera rejoué Le Mariage de Figaro, pièce de Beaumarchais mise en scène par Christophe Rauck, les 28 et 29 mars puis 8 avril 2012. Au Théâtre du Rond-Point, Moi je crois pas ! verra s'affronter Pierre Arditi et Catherine Hiegel, les 11, 14 et 18 mars 2012.

Au Théâtre 13, l'association Prête-moi tes yeux au théâtre audiodécrira le 9 octobre 2011 Ossyane, épopée familiale d'après le roman "Les Echelles du Levant" de l'écrivain Amin Maalouf. Célèbre par le film qui en a été tiré, Vol au-dessus d'un nid de coucou, de Dale Wasserman (d'après Ken Kesey), sera à l'affiche les 22, 25 et 29 mars, puis les 1, 5 et 8 avril 2012. Les Fourberies de Scapin (Molière) seront à l'affiche du Théâtre de la Porte Saint-Martin les 24, 29 et 30 mai, dans une mise en scène d'Antoine Herbez qui a beaucoup tourné. Enfin, au Théâtre de la Tempête, reprise le 9 octobre 2011 d'une pièce qui tournera en France, Le Dindon, Feydeau mis en scène par Philippe Adrien.

Dans l'Essonne, le Théâtre de l'Agora (Evry) accueillera Le suicidé, comédie russe de Nicolaï Erdmann créée à Avignon en juillet dernier qui plongera le spectateur dans l'absurde stalinien le 31 janvier 2012. Dans les Hauts-de-Seine, le Théâtre Nanterre-Amandiers n'audiodécrira, le 30 novembre, que l'une des parties de son triptyque Des Femmes, le drame Antigone écrit par Sophocle et mis en scène par Wajdi Mouawad. Suivra le 15 janvier 2012 la reprise d'une pièce d'Henrik Ibsen, Une maison de poupée, dans une adaptation française de Grégoire Oestermann, Amélie Wendling et Jean-Louis Martinelli, ce dernier signant la mise en scène. Clôture de la saison audiodécrite le 1er avril 2012 avec un classique de Tchekhov, Oncle Vania, dans une mise en scène d'Alain Françon. A Bobigny, la MC93 proposera Le suicidé (lire ci-dessus à Evry), le 8 janvier 2012. Suivra La Mort de Danton, drame de Georg Büchner, le 25 mars, affrontement tragique sur fond de révolution entre deux "monstres", Robespierre et Danton.

 

 

Théâtre, danse et musiques en Régions, du nord au sud.

A Tourcoing, le Théâtre de l'idéal proposera avec Les âmes mortes, la satyre d'une économie fictive écrite par Nicolas Gogol, le 11 octobre 2011. A Lille, le Théâtre du Nord affichera le 8 décembre 2011, Dom Juan, un Molière mis en scène par Julie Brochen. Russie encore, mais soviétique, avec Le suicidé, comédie de Nicolaï Erdmann qui plongera le spectateur dans l'absurde stalinien, le 23 février 2012. Traversée de la Mancha par deux tueurs à gages le 31 mai, dans La balade des noyés, un texte de Carlos Eugenio Lopez.

Le Théâtre National de Strasbourg ouvrira sa saison audiodécrite le 20 octobre 2011 avec Ce qui évolue ce qui demeure, de Howard Barker, où comment un moine se retrouve à la fin du Moyen-Âge face au nouveau monde qu'ouvrent l'imprimerie et les armes à feu. Olivier Py exposera sa mise en scène du drame de Shakespeare Roméo et Juliette, le 30 novembre. Wolfgang Borchert vous conviera quant à lui Dehors devant la porte, le 16 février 2012, un "retour de la guerre" mis en scène par Jacques Osinski.

  Image : Dom Juan © Franck Beloncle.

 

A découvrir ensuite, un Brecht méconnu, Têtes rondes, têtes pointues, le 25 mars, ou la division d'une population en classes sociales. Puis rendez-vous à La Commission centrale de l'enfance, récit autobiographique de vacances collectives écrit et interprété par David Lescot, le 3 avril. Conclusion de cette saison audiodécrite le 22 mai avec Merlin l'Enchanteur, premier épisode d'un Graal Théâtre conçu par Florence Delay et Jacques Roubaud et dont la création s'étalera sur plusieurs saisons.

Le Théâtre National de Bretagne (Rennes) créera une nouvelle production de Tartuffe (Molière), le 14 janvier 2012. Puis il recevra Cendrillon, adaptation du conte de Charles Perrault par Joël Pommerat, le 10 mai.

  Image : Tetes Rondes Têtes Pointues © Anne Nordmann.

 

A Quimper, le Théâtre de Cornouailles, dont le programme de la saison est téléchargeable en format audio ou sur CD, présentera Miche et Drate, le 16 décembre 2011, joutes verbales signées Gérald Chevrolet. Puis ce sera le Tartuffe de Molière version Eric Lacascade, le 7 mars 2012. A Nantes, Le Grand T proposera Romeo et Juliette, le 21 janvier 2012, précédemment présenté à Paris. Suivra une autre pièce en tournée, Le Suicidé (lire ci-dessus au Théâtre du Nord), le 10 mars.

 

 

Le Théâtre Dijon Bourgogne proposera Dom Juan, Molière mis en scène par Julie Brochen, le 9 février 2012. En fin d'hiver, une oeuvre collective mêlant texte, cinéma et musique plongera les spectateurs dans le monde ouvrier, avec Très nombreux, chacun seul, le 17 mars. Le même théâtre proposera également deux spectacles accompagnés par des étudiants "conteurs d'images" : Du Fond des Gorges, le 23 novembre 2011, une Fabrication collective de Pierre-Yves Chapalain, François Chattot et Pierre Meunier, puis Les Mouches, de Jean-Paul Sartre, le 11 janvier 2012; ces représentations seront précédées d'une séance d'approche tactile du décor et d'une rencontre avec les comédiens, renseignements auprès de Sophie Bogillot au 06 29 66 51 11.

  Image : Du Fond des gorges © J.P. Estournet.

 

A Besançon, le Théâtre de l'Espace proposera Miche et Drate, paroles blanches, le 22 février, joutes verbales de Gérald Chevrolet. Place ensuite à Notre besoin de consolation, le 15 mars, scénographie d'une humanité en mutation conçue par Julie Bérès. Sous chapiteau dans un lieu encore à préciser, les marionnettes de Dans l'oeil du judas vous conduiront, le 5 avril, à la découverte de la peur de l'autre et de la cruauté qu'elle génère...

Le Centre national de création d'Orléans (CADO) affichera Le bourgeois gentilhomme, comédie-ballet de Molière et Lully, le 11 décembre 2011. Au printemps, Henri IV le Bienaimé, pièce écrite et mise en scène par Daniel Colas, 25 mars 2012, où comment mettre l'Europe en guerre pour conquérir une femme... A Tours, le Centre Dramatique Régional proposera Kids, de Fabrice Melquiot, confrontation avec "des enfants privés d'enfance par la lutte pour vivre coûte que coûte", le 24 novembre 2011. Place au Dindon, le 31 mai 2012, dans la version Philippe Adrien créée à Paris. Le Théâtre d'Angoulême accueillera le 12 février 2012 cette même pièce en tournée. Le Théâtre de l'Union (Limoges) recevra, le 5 avril 2012 La comédie des erreurs, un Shakespeare revu par le britannique Dan Jemmet. Les Treize Arches (Brive-la-Gaillarde) accueillera la version Philippe Adrien du Dindon de Feydeau, le 21 février 2012.

 

 

A Lyon, les Célestins afficheront quatre pièces en tournée : Une nuit arabe, le 13 octobre 2011, Antigone (Sophocle) élément du triptyque Des femmes le 17 novembre, Le Suicidé le 4 mars, et enfin Courteline, amour noir le 26 avril. La MC2 (Grenoble) proposera Le Suicidé (présenté à Lille, lire ci-avant), les 8 et 9 décembre 2011. Suivra le Tartuffe de Molière dans une mise en scène d'Eric Lacascade, les 29 et 30 mars 2012. Pour finir avec La mort de Danton (donnée à Bobigny, lire ci-dessus), les 26 et 27 avril.

Le Théâtre National de Bordeaux-Aquitaine recevra Le Dindon (Feydeau) version Philippe Adrien le 16 février 2012. Puis Les femmes savantes (Molière), dans une mise en scène de Marc Paquien, le 5 avril; des visites spéciales sont prévues autour de ces deux spectacles. Edouard Baer reviendra quant à lui en résidence de création au Théâtre de Nîmes avec La France (titre provisoire), le 16 mars 2012; les spectateurs peuvent demander une version audio sur CD du programme de la saison 2011-2012 auprès d'Adèle Brouard, au 04 66 36 65 19.

Le Théâtre du Jeu de paume (Aix-en-Provence) recevra Une histoire d'âme, texte d'Ingmar Bergman interprété par Sophie Marceau, le 14 décembre 2011. Du Desproges à suivre, le 25 janvier 2012, avec ses Chroniques de la haine ordinaire. A Marseille, le Théâtre du Gymnase accueillera Une maison de poupée, d'Henrik Ibsen (qui vient des Amandiers-Nanterre : lire ci-avant), le 16 février 2012. Puis place à Henri IV le Bienaimé (version CADO d'Orléans, lire ci-avant), le 6 juin. Toujours à Marseille, création les 21 et 22 janvier 2012 de Courteline, amour noir ou trois pièces en un acte : "La peur des coups", "La paix chez soi" et "Les boulingrin". Suivra le 4 avril La jeune fille aux mains d'argent, opéra pour chœur, comédien, musiciens et marionnettes de Raoul Lay. A Toulon, le tout neuf Théâtre Liberté recevra deux spectacles présentés précédemment à l'Odéon à Paris : Romeo et Juliette (Shakespeare), le 12 avril 2012, puis Mademoiselle Julie (August Strindberg), le 12 mai.

  Image : France, Edouard Baer. © Sylvain Granjon.

 

Opéra, théâtre, danse et musiques à Angers.

En cette rentrée 2011, la ville d'Angers soutient pas moins de onze structures culturelles qui proposent une offre artistique aux personnes déficientes visuelles. Un document de présentation est disponible en noir grands caractères et en braille en contactant Le Quai au 02 41 22 20 25. Angers-Nantes Opéra proposera L'Enfant et la nuit, conte lyrique pour enfants du compositeur contemporain Franck Villard (à partir de 7 ans), sur la peur du noir, les 25 janvier 2012 au Théâtre Graslin (Nantes) et le 1er février au Grand Théâtre d'Angers. Côté grand opéra, La Bohème (Giacomo Puccini) sera chantée au Quai (Angers) le 25 avril puis à la Cité des congrès de Nantes le 6 mai. Diverses actions culturelles adaptées seront proposées en marge de ces spectacles : renseignements auprès de Véronique Desmottes ou Camille Petitet. Le Centre National de Danse Contemporaine d'Angers organisera par ailleurs des actions culturelles autour du spectacle Cédric Andrieux, les 18 et19 janvier 2012, dont un atelier Feldenkrais : informations auprès de Gildas Esnault au 02 44 01 22 66. Le Nouveau Théâtre d'Angers audiodécrira, au Quai, Une nuit arabe - Le dragon d'or, le 23 novembre 2011 (au Grand Théâtre), diptyque de Roland Schimmelpfennig. A déguster ensuite, La princesse transformée en steak frites (!) le 29 février 2012, puis Courteline, amour noir ou trois pièces en un acte : "La peur des coups", "La paix chez soi" et "Les boulingrin", le 4 avril. Les représentations seront suivies d'une rencontre avec l'équipe artistique : renseignements auprès de Séverine Hamelin au 02 44 01 22 48).Trois concerts de musiques actuelles seront également proposés avec accueil spécifique, atelier de découverte des instruments de percussions, programme en braille et gros caractères : jazz et musiques caribéennes du Eric Ildefonse Sextet (29 novembre 2011), poésie du monde avec Antonio Placer et Jean-Marie Machado (4 février 2012), chant bambara et sonorités celtiques de N'Diale - Jacky Molard Quartet et Foune Diarra Trio (28 avril 2012). Renseignements auprès de Julien Villeneuve au 02 41 22 20 25. Ce n'est pas tout ! Expérimentation sensible de l'espace public, "Histoires Cachées" résultera de la vingtaine de binômes formés par un voyant et un non-voyant, organisés par la compagnie Begat Theater à La Paperie, Centre National des Arts de la Rue, les 27 et 28 avril 2012 : renseignements auprès de Caroline Caré au 02 41 66 04 47. Last but not least, l'Orchestre National des Pays de la Loire proposera un accueil dédié avec programme en gros caractères et en braille pour deux concerts au Centre de Congrès d'Angers : Philosophes de l'amour (Sérénade d'après le Banquet de Platon de Leonard Bernstein, Symphonie n°5 de Gustav Mahler) les 11 et 13 novembre 2011, "L'histoire de Babar" (Francis Poulenc) précédé du Concerto pour clarinette de Jean Françaix le 1er juin. Renseignements auprès de Sophie Papin au 02 51 25 29 25.

 

 

Lyrique à Paris
et en Ile-de-France.

Trois reprises contrastées sont à l'affiche de l'Opéra de Paris. Ouverture avec mise en scène controversée de La Dame de pique (Tchaikovski) par Lev Dodin, les 26 janvier, 3 et 6 février 2012. A suivre, Don Giovanni (Mozart) dans une transposition très new-yorkaise, les 18 mars, 16 et 21 avril. En conclusion de la saison audiodécrite, L'amour des trois oranges, dans la plaisante production signée Gilbert Deflo, les 23 juin, 3 et 6 juillet.

Rire et plaisir garantis à l'Athénée-Louis Jouvet pour La botte secrète, "fantaisie burlesque et volontiers égrillarde" de Claude Terrasse qui sera servie par l'excellente compagnie Les Brigands, les 27 décembre 2011, 4 et 8 janvier 2012.

  Image : L'Amour des trois oranges © E. Mahoudeau - Opéra national de Paris.

 

Plongée les 13 et 15 avril dans l'histoire d'une révolte napolitaine à l'Opéra Comique, avec La muette de Portici, composé en 1828 par Auber qui ne se doutait pas qu'il précipiterait ainsi l'indépendance de... la Belgique ! Précédent patron des lieux, Jérôme Savary présentera son Opéra manouche au Théâtre Comedia les 1er, 2 et 4 mars, spectacle musical avec "Tziganes et Gitans, Romanos et tous ces gens du voyage"... Le Théâtre du Chatelet reprendra les 10, 11, 15 et 17 décembre 2011 la comédie musicale The Sound of Music - La mélodie du bonheur (Rodgers et Hammerstein) qui triompha sur la même scène il y a tout juste deux ans. Pour finir la saison, une adaptation électro "musiques actuelles" de l'opéra de Claudio Monteverdi, Le couronnement de Poppée, rebaptisé Pop'pea, les 2, 3, 5 et 7 juin 2012.

Lyrique en Régions, du nord au sud.


L' Opéra de Lille ouvrira avec le Rakes' progress d'Igor Stravinski, les 13 et 16 octobre 2011, dans une mise en scène de David Lescot. Suivra Cendrillon (celui de Massenet) dans la version Laurent Pelly, les 20, 22 et 26 mai 2012. A Nancy, l'Opéra National de Lorraine proposera L'italienne à Alger (Rossini), dans une coproduction slovaque signée David Hermann, le 19 février 2012. Reprise à l'Opéra-Théâtre de Metz le 11 mars. L'Opéra de Reims donnera Jenufa, de Leoš Janácek, création française de la version originale de 1904 reconstituée par Mark Audus chantée en tchèque et coproduite avec Limoges et Rennes, le 5 février 2012. Au printemps viendra La Traviata (Verdi), le 13 mai, également coproduite avec Limoges et Rennes. L'Opéra de Rouen audiodécrira quatre spectacles : Viva la mamma!, farce adaptée des Convenienze ed Inconvenienze teatrali composées par Gaetano Donizetti, le 4 décembre 2011. Puis une oeuvre contemporaine pour enfants, Ne criez pas au loup, "opéra participatif" de Raffaele Sargenti, le 31 janvier 2012. Une rareté ensuite : La vera constanza, opéra-bouffe de Joseph Haydn, le 8 avril. Pour finir avec La Traviata (Verdi), dans une nouvelle production maison, le 13 mai.

 

 

L'Opéra de Rennes affichera Jenufa, de Leoš Janácek, le 8 novembre 2011. Et le 2 juin 2012, une valeur sûre, Les noces de Figaro (Mozart) dans une production lorraine. Des visites tactiles des décors, costumes et accessoires sont prévues pour ces deux spectacles. L'Opéra de Dijon proposera quant à lui La Traviata (un Verdi que l'on ne présente plus !) le 5 janvier 2012, dans la production 2011 du festival d'Aix-en-Provence signée Jean-François Sivadier. L'Opéra-Théâtre de Limoges adaptera trois spectacles : l'Elisir d'amore, de Donizetti, dans une nouvelle production, les 4 et 6 novembre 2011, puis... La Traviata, les 15 et 17 avril 2012, coproduite avec Reims et Rennes, enfin La jeune fille aux mains d'argent, opéra pour chœur, comédien, musiciens et marionnettes de Raoul Lay, le 8 juin.

  Image : Les Noces de Figaro © Opéra national de Lorraine.

 

L'Opéra-Théâtre de Saint-Etienne affichera Madame Butterfly (Giacomo Puccini), dans une mise en scène d'Alain Garichot, le 29 avril 2012. Le Centre lyrique Clermont-Auvergne (Clermont-Ferrand) proposera Don Giovanni (Mozart) dans une production maison, le 4 mars 2012, avec la grande Teresa Berganza aux études musicales. L'Opéra National de Bordeaux audiodécrira le dramatique Macbeth de Verdi les 29 et 31 janvier 2012 dans une mise en scène de Jean-Louis Martinoty, puis un ouvrage d'un genre bien plus léger, L'Amour masqué, d'André Messager, les 8 et 11 mars 2012. Des conférences/rencontres seront organisées en amont, une maquette tactile du Grand-Théâtre devant être livrée au cours de l'année 2012 "afin que les personnes mal et non-voyantes puissent appréhender ce chef-d'oeuvre architectural imaginé par Victor Louis". Précisions auprès d'Audrey Lagarde au 05 56 00 54 03.

Le Théâtre du Capitole de Toulouse audiodécrira plus de la moitié de sa saison lyrique : record de France ! En premier, Tosca (Puccini), avec une distribution alléchante (Catherine Naglestad, Vladimir Galouzine, Franck Ferrari), les 9 et 11 octobre 2011. Puis Falstaff (Verdi), là encore avec des grands noms (Alessandro Corbelli, Ludovic Tézier, Soile Isokoski), les 11 et 13 décembre. Pour annoncer le printemps, La clémence de Titus (Mozart) dans une mise en scène de David MacVicar, les 18 et 20 mars 2012. Un Rameau pour suivre, avec Les Indes galantes, sous la direction de Christophe Rousset, les 13 et 15 mai. Conclusion plus recueillie avec Tannhäuser, de Richard Wagner, les 24 et 29 juin.

L'Opéra de Montpellier proposera, au Corum, La Belle Hélène, Offenbach version Shirley et Dino, le 5 janvier 2012. A suivre, Elektra, drame prenant de Richard Strauss, le 4 mars. Le Théâtre de Nîmes présentera Une Flûte Enchantée, adaptation par Peter Brook du célèbre opéra de Mozart, le 14 décembre 2011; les spectateurs peuvent demander une version audio sur CD du programme de la saison 2011-2012 auprès d'Adèle Brouard au 04 66 36 65 19.


Jacques Vernes, octobre 2011.

 


Image : Accès Culture : spectacles accessibles aux personnes malentendantes, sourdes, malvoyantes ou aveugles. Cliquez !

| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2011. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page