Matériels
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Salon Rehacare de Düsseldorf.
  "Je suis venu, j'ai vu... j'ai été déçu !" La grand-messe européenne annuelle des équipements adaptés et des aides techniques vaut-elle vraiment le détour ?

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Temps splendide, fléchage remarquable en ville pour s'approcher sans stress du lieu de l'exposition situé à quelques kilomètres du centre ville. Tout avait magnifiquement commencé. Les lieux eux- mêmes, impressionnants (pas moins de 5 halls !) se partageant la présentation réputée comme la plus importante d'Europe en matière d'équipement pour personnes handicapées.

Image : entrée du salon Rehacare.  

Mais après 30 minutes de visite, il nous a fallu déchanter. Nous nous demandions bien ce que nous étions venus faire outre- Rhin ! Bien sûr, nos observations sont celles de spécialistes des aides techniques et informatiques. Nos critiques ne peuvent donc pas porter sur toute la partie fauteuils, équipements de véhicules automobiles qui représente le gros de l'exposition. Mais quel regret de ne pouvoir rencontrer les marques leader, les nouveautés, les fabricants !

Et puis, cette première déception passée, il fallait bien positiver : en France, nous ne serions donc pas si en en retard qu'on veut bien le dire ? A l'évidence, nos salons nationaux n'ont pas à rougir de ce qui est présenté. Et surtout, le public peut accéder à des informations et des produits de tout premier ordre. Voici néanmoins quelques nouveautés découvertes ici et là...

Image : tablettes tactiles.  

Tout d'abord, l'explosion des tablettes tactiles, véritables outils de communication du futur (proche). Il s'agit de véritables ordinateurs fonctionnant sous Windows et d'un encombrement inférieur à un ordinateur portable. Mais leur intérêt principal réside dans l'écran tactile qui équipe la face supérieure de cette "boîte": il est ainsi aisé de commander un logiciel très puissant de communication personnalisé en fonction de l'utilisateur, tout cela assorti d'une synthèse vocale de haute qualité.

Image : contrôle d'environnement piloté à la voix.  

Autre curiosité (croisée par hasard, coincé entre un stand de fauteuils roulant et une sandwicherie !) un contrôle d'environnement entièrement piloté à la voix à l'aide de l'oreillette d'un téléphone sans fil. La base du système est reliée à un ordinateur et va permettre à travers l'appartement ou dans le jardin de décrocher son téléphone, procéder à un appel ou commander l'ouverture de volets roulants, l'allumage de lumières, l'interphone, etc. Et tout cela sans avoir à manipuler aucun contacteur ni clavier !

Image : système de commande unique fauteuil- ordinateur- environnement.  

Également très intéressant (mais là encore la France n'a pas de retard) un système de commande unique fauteuil- ordinateur- environnement. Un joystick permet de se promener dans le menu graphique d'un Palm Pilot afin de conduire son fauteuil, modifier les assises, faire fonctionner les vérins. On peut rentrer dans un menu permettant de déplacer la souris d'un ordinateur placé en face de soi (transmission par ondes radio), utiliser un téléphone GSM et également commander une petite télécommande par infra- rouge pour agir sur un téléviseur, une chaîne Hi- Fi, etc.

Encore quelques petites choses aperçues çà et là : des claviers spéciaux, un logiciel espagnol permettant à une personne infirme motrice cérébrale de pouvoir utiliser la souris standard, un nouveau contacteur chez Tash. Nous avions fait le tour du plus grand salon Européen et nous étions encore partagés entre regret et satisfaction : à l'année prochaine ?



Daniel Girard, Vocalisis, octobre 2001

Image : Vocalisis, 10 ans de compétences à votre service !




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2001. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page