Top
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Un été d'escapades.
  Promenade en forêt à bord d'un 4x4, croisière fluviale, initiation à la plongée, quelques parisiens handicapés ont eu mieux que Paris Plage pour se divertir en toute accessibilité et sécurité !

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Image : promenade en forêt.

Durant cet été, les parisiens ont bénéficié d'un programme d'excursions adaptées mis en place par Paris Accompagnement Mobilité (Pam), le service de transport spécialisé des personnes handicapées résidant dans la Capitale. Généralement pour le prix d'un transport, les clients pouvaient ainsi faire une randonnée en forêt à bord d'un Modul'évasion (transporteur 4x4 de fauteuil roulant), effectuer une mini croisière sur la Seine en bateau mouche, suivre des visites guidées de musées ou participer à des activités ludiques. "Nous avons répondu à la demande de nos clients, précise Thomas Dubus chargé des relations publiques chez Pam. Les excursions ont connu un véritable engouement. Nous utilisons la disponibilité des chauffeurs et des véhicules durant les heures creuses du service. On négocie des tarifs avec les sites visités, tout le monde s'y retrouve". Les clients ont été ravis de trouver des excursions clés en main qui font sortir de l'isolement et de l'ennui, à l'accessibilité garantie et avec des personnes auxquelles on peut parler...

Ainsi, Nathalie, qui se déplace en fauteuil électrique, a aimé voir ce Paris qu'elle adore en parcourant la Seine; Pascale, aveugle, a eu envie d'aller partout ! Le service veut poursuivre ses EscaPam durant toute l'année, en associant les associations de personnes handicapées à l'élaboration du programme. La société gestionnaire, membre d'un important groupe de transport, Keolis, pourrait également exporter le concept dans d'autres villes. Seul bémol à ce Top : la Ville de Paris a choisi de réserver Pam, qui compte actuellement 3.000 clients, aux seuls résidents parisiens, les touristes et visiteurs ne pouvant en bénéficier (lire ce Flop). Il se murmure cependant que l'ampleur des protestations à ce sujet pourrait conduire la municipalité à modifier les conditions d'accès au service. Wait and see ?


Laurent Lejard, septembre 2004.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2004. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page