Focus
Accueil Mél News Espaces Vie pratique Tribus Emploi Archives de cette rubrique RSS
  Transport 2007
  Les 21e Rencontres du Transport public témoignent de l'intégration quasiment généralisée des besoins des usagers handicapés moteurs ou déficients sensoriels. Reportage.

Lecture de cette page par la synthèse vocale de ReadSpeaker.

Clermont-Ferrand accueillait récemment les Rencontres du Transport Public qui réunissaient le congrès du Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART), le Forum de l'Union des Transports Publics (U.T.P) et une exposition de matériels.

Image : Parkeon Galaxeio.

Billettique. Les distributeurs de billets accessibles et avec fonction vocale, d'accessibilité universelle, représentent depuis un an la moitié des ventes de Parkeon, qui avait déjà présenté ses deux produits Astreo et Galexio lors du précédent salon parisien Transports Publics (prochaine édition en juin 2008, en même temps et lieux que le salon Autonomic). Ces appareils ont un monnayeur à 120 cm du sol et un bac à billets à 77 cm; ils sont équipés d'une synthèse vocale dynamique (avec les voix performantes d'Acapela) et choix de langue. La voix énonce les informations qui apparaissent à l'écran et sont sélectionnées par un gros bouton cranté, la fonction est activée en appuyant sur un bouton Audio gravé d'une grille de haut-parleur (en l'absence de symbole normalisé, Parkeon en a créé un). Le clavier est aux normes bancaires, avec signes en relief sur les touches de fonction (valider, corriger, annuler).

Parmi les réseaux urbains équipés, on note Nantes et Bordeaux, et bientôt Le Mans (en version discrète par écouteurs à brancher sur une prise jack) lors de la prochaine mise en service de son tramway. Selon Parkeon, l'accessibilité de la billettique figure désormais dans les cahiers des charges de nombreux appels d'offres. Par ailleurs, tous les distributeurs de la S.N.C.F disposeront courant 2010 d'une fonction vocale, à condition qu'elle soit activée, ce qui n'est par exemple pas le cas dans la gare de Clermont-Ferrand...

Il suffisait de changer d'allée pour rencontrer un concurrent de Parkeon, A.C.S. Hélas, son distributeur, qui équipe le tramway de Marseille et prochainement celui de Nancy, renvoie à la préhistoire de la voix robotisée qui hache les mots ! Il restitue des phrases enregistrées dès que l'on appuie sur un bouton sans identification particulière; ces phrases correspondent aux informations sélectionnées sur l'écran tactile, sans repères braille, ce qui rend la fonction inefficace pour les déficients visuels !


Bus et cars. La plupart des constructeurs disposent de matériels aisément modifiables pour être conformes à la nouvelle réglementation autobus et autocars. Second sur le marché européen en terme de chiffre d'affaires, Iribus propose un autocar interurbain à plancher bas (low entry), le Crossway, équipé d'un ou deux emplacements fauteuil roulant (U.F.R) et avec rampe manuelle; ancrage au sol et ceinture de sécurité à enrouleur. Les premiers véhicules circuleront dans l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime). On regrette la visibilité réduite depuis l'U.F.R, les sièges passagers étant eux fixés sur estrade.

  Image : U.F.R Irisbus Crosway.

Le Citaro CapaCity de Mercedes, lui, ne roulera pas en France : ce concept bus atteint 20 m de long, une dimension qui ne figure pas dans la réglementation française qui passe sans nuance de 18 m à 24 m pour homologuer un véhicule articulé. Dommage pour cet engin profilé conforme à la nouvelle réglementation. On déplore néanmoins que la protection latérale de l'U.F.R y soit réduite à sa plus simple expression, un arceau en demi cercle qui n'empêche pas de se retrouver avec des passagers sur les genoux lorsqu'un bus est bondé... Même constatation chez Volvo avec son nouvel aménagement du 7700, qui circule à Annecy et à Caen.

Image : Phileas.

Tramways en tous genres. L'autobus articulé à guidage par le sol Philéas, appelé également tramway sur pneus, devrait être mis en service en juin 2008 à Douai, Baptisés Evéole, les véhicules gris bleuté sont longs de 18 m avec une motorisation hybride thermoélectrique. L'implantation des sièges destinés aux personnes à mobilité réduite, ainsi que l'emplacement fauteuil roulant, sont encore à l'étude, la première proposition du constructeur s'étant avérée peu pratique en terme de déplacement dans le véhicule. Par ailleurs, la ville d'Istanbul a commandé des véhicules à double articulation et de très grande longueur, 26,50 m, pour une livraison fin 2008.

Un morceau de rame du futur tramway de Reims (dont la face avant est censée représenter une flute de champagne !) met à nouveau en évidence un défaut propre au Citadis d'Alstom : ses voitures ne proposent pas d'emplacement fauteuil roulant clairement matérialisé avec appui dorsal, ce qui nuit à la fois au confort des usagers et à leur protection. Alstom constructeur annonce un tram train Citadis Dualis à l'horizon 2010, sur une ligne desservant Lyon et Nantes : vitesse de pointe 100km/h, performances tram, mais avec comble-lacunes mobiles, deux emplacements fauteuil roulant délimités et même, en option, des toilettes adaptées.

Image : intérieur du Citadis de Reims.

Minibus. Le prototype Cytios Advance exposé par Vehixel en juin 2006 lors du salon Transports Publics est désormais opérationnel. Réalisé sur la base d'un Renault Master à boite robotisée, il dispose d'une U.F.R à large vision panoramique; cet avantage particulier résulte d'une conception intégrant les marchés anglo-saxons à conduite à droite, la baie vitrée devenant alors une porte, et vice-versa. Il lui manque encore des places normalisées "personne à mobilité réduite", ainsi que l'annonce visuelle et sonore, qui seront prochainement intégrées. Actuellement, des Cytios Advance équipent notamment Nice et Grasse. La rampe est manuelle, ce qui nécessite de "négocier" avec des conducteurs souvent réticents à l'actionner (ils doivent pour cela quitter leur poste de conduite), un problème résultant d'un flou réglementaire qu'il conviendrait de régler rapidement...

  Image : U.F.R Cytios Advance.

Vehixel propose également un système Flexiprox implémentable sur des fourgonnettes de transport de passagers : les sangles à enrouleur pour fauteuil roulant sont encastrées dans le plancher, les ceintures de sécurité à trois points sont plus confortables et sûres, le véhicule se transforme rapidement en transport de passagers et/ou "fauteuils" par fixation rapide de sièges. Quelques voitures circulent déjà sur la Côte d'Azur en transport P.M.R.

Le Novibus de Durisotti constitue une autre approche du Master Renault, avec 21 places dont 9 assises et 1 U.F.R. Il utilise une rampe Metalic qui s'extrait de l'emmarchement et nécessite des trottoirs hauts pour rendre acceptable le pourcentage de pente. Metalic Equipement distribue en France des palettes électriques extra-plates (44 mm d'épaisseur) qui s'encastrent dans le plancher; elles peuvent être installées sur des véhicules anciens et équipent également des autobus neufs, tels les nouveaux Scania de la R.A.T.P. Chez Dietrich, on affirme ne plus vendre depuis un an et demi que des véhicules accessibles. Enfin, Gruau pourra poursuivre pendant encore trois ans l'allongement de Renault Kangoo, le constructeur ayant prolongé jusqu'en 2010 la production de ce véhicule très employé en transport de personnes handicapées.


Laurent Lejard, novembre 2007.




| ACCUEIL | MÉL | NEWS | ESPACES | VIE PRATIQUE | TRIBUS | NEWSLETTER | EMPLOI | ARCHIVES |


| ISSN 1777-5191 | Informations légales | Plan du site |

© Yanous! 2007. Reproduction et diffusion interdites sans autorisation.


Fin de page